Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Business

Alors que le nombre d'emails envoyés par Hadopi posait déjà la question de l'efficacité de la nouvelle initiative gouvernementale contre le téléchargement illégal, un sondage publié vendredi dernier par ZDNet.fr semble confirmer que les effets réels de la loi sont très limités. Réalisé sur 1016 individus de plus de 15 ans, l'étude indiquerait que seuls 13% des Français ont modifié leurs habitudes de téléchargement. Mais, parmi ces 13%, seuls 4% affirment avoir complètement arrêté de télécharger illégalement, les 9% restant étant simplement devenus plus vigilants afin de ne pas être repérés.

Alors bien sûr, les chiffres publiés par le site français sont à prendre avec des gants en kevlar. Le simple fait que 80% des interrogés aient affirmé n'avoir  jamais téléchargé illégalement montre les limites de cette étude. Bien que ma confiance en mes compatriotes soit sans limites, il me paraît impossible que cette proportion soit représentative. Cela voudrait dire que seuls 15% des internautes français continueraient à télécharger illégalement... Fadaises ! Il faut donc énormément relativiser la statistique concernant les personnes ayant affirmé changer leurs habitudes et sa faiblesse.

Mais, les statistiques deviennent plus intéressantes si on se concentre uniquement sur les personnes qui téléchargeaient avant la loi, car c'est en observant cette population précise qu'on se rend compte du peu d'effet de la loi sur leurs habitudes. Seuls 22% des "pirates" ont complètement arrêté de télécharger pendant que 32% d'entre eux restent dans l'illégalité, le savent et ne changent rien. Ajouter à cela les 43% de personnes qui continuent à télécharger mais en prenant des précautions, et vous obtenez 75% de pirates qui persévèrent dans leurs activités illégales malgré la loi Hadopi.

Alors bien sûr on peut également se réjouir des 25% de repentis d'Hadopi. Mais est-ce vraiment suffisant pour une loi coûteuse et liberticide? Je ne serai pas contre une limitation de mes libertés s'il en suivait une vraie protection de la propriété intellectuelle. La loi Hadopi, en l'état, n'a pas prouvé son efficacité mais reste intrinsèquement limitatrice des libertés individuelles, contraste qui me paraît difficilement justifiable.

Travaillant dans l'industrie du jeu vidéo je sais à quel point le piratage peut-être nocif pour des industries entières. C'est pourquoi il faut les en protéger avec l'aide de l'Etat bien sûr, mais également en concertation avec les acteurs majeurs du secteur concerné. C'est ce manque de concertation préalable qui fait d'Hadopi une loi louable sur ses objectifs mais inefficace dans les faits. Les majors du cinéma, de la musique et du jeu vidéo ont déjà toutes fustigé cette mesure et continuent à chercher à mettre en place leurs propres solutions. Alors, au moment où la deuxième salve d'emails doit être envoyée aux récidivistes, il est peut-être temps de remettre en cause complètement ce dispositif et de le reconstruire sur des bases qui protégeront vraiment la création.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris