Be Awesome. Be a Geek.
Signaler
Business

Nous sommes habitués aux attaques diverses et variées proférées contre le jeu vidéo dans la presse quotidienne française. Et même s'il semble que la télévision commence à traiter de façon plus intelligente notre média, les journaux papiers sont encore loin du compte.

Alors saluons ici l'article du Figaro.com qui en titrant "L'addiction aux jeux vidéo reste complexe et marginale" semble aborder intelligemment  le problème des personnes jouant de manière excessive. On apprend donc dans l'article que les cas susnommés sont rares et ne relèvent jamais de l'addiction, quelle que soit la définition qu'on lui donne. Ouf, nous voilà rassurés !

Suivent ensuite les différentes analyses de différents pontes de la psychologie de l'addiction qui nous expliquent notamment que la situation est loin d'être alarmante en France et ce malgré le discours politique et l'inquiétude des parents: "les 247 cas extrêmes reçus à Marmottan ne sont pas grand chose au regard des centaines de milliers de joueurs français enregistrés sur WoW".

L'article n'élude pas pour autant la situation des joueurs excessifs, situation bien réelle au demeurant, et propose des solutions simples de prévention et des pistes pour le soin des joueurs les plus extrêmes.

On ne peut donc qu'apprécier l'initiative du journal de publier un tel article sur son site internet. Petit bémol cependant, l'article dont il est question est immédiatement suivi d'un autre sur le même sujet, "Jeu vidéo: comment encadrer la pratique des enfants." Le titre, dans l'esprit de parents inquiets, pourrait passer pour alarmiste. Le contenu de l'article est lui tout à fait informatif, présentant notamment la norme PEGI et les systèmes de sauvegarde.

Vidéoludiquement,

Arthur

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Be Awesome. Be a Geek.

Par Rockolarea Blog créé le 27/10/10 Mis à jour le 24/10/12 à 11h24

Ajouter aux favoris

Édito

 

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Après une première année chaotique, il était temps pour moi et pour le blog de passer à une deuxième étape qui, je l’espère, sera plus stable que ces premiers mois de vie du blog. Alternant entre périodes d’activité intense et mort cérébrale, cette première saison de Be Awesome Be a Geek est avant tout pour moi une leçon qui devrait me permettre de vous proposer pour cette deuxième saison un contenu plus régulier, plus travaillé et plus ressemblant à ce que je veux faire de cette modeste aventure.

 

A priori donc, plus de petits articles par-dessus la jambe, plus de périodes d’inactivité prolongées, mais des articles construits, fréquents et, si Dieu le veut, drôles et intéressants. Du sport, du jeu vidéo, de la gastronomie, de la mauvaise foi et des blagues grasses : la vie donc.

 

Archives

Favoris