Aventures Geek
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Pour tout joueur qui se respecte, l'E3 est l'événement incontournable de l'année. Les conférences en prélude du salon sont un moment d'excitation où l'on découvre les jeux auxquels nous joueront en fin d'année mais aussi les deux années suivantes. Combien d'annonces et trailers mythiques sont gravés à jamais dans notre mémoire ? Des dizaines. Les couche-tard regardent les lives parfois jusqu’à 4h du matin alors que les lève-tôt se ruent en général sur les replay dès leur réveil. Malheureusement la pandémie historique que nous vivons actuellement a logiquement contraint l'ESA à annuler l'édition 2020. 

Alors j'ai décidé de revenir 10 ans en arrière pour me remémorer de bons souvenirs mais aussi pour constater l'évolution de notre industrie lors de la dernière décennie. Pour rappel en 2010 les forces en présence sont la Xbox 360 (41,2 millions de ventes), la PlayStation 3 (environ 38 millions), la Wii (71 millions), la DS (132 millions), la PSP (environ 60 millions) et bien sûr le PC (là c’est dur à dire !). L’E3 2010 se déroule du 15 au 17 juin, un mois après la sortie d’un jeu culte, véritable GOTY 2010, j’ai nommé Red Dead Redemption.

 

Je vous parle d’un temps que les moins de dix ans ne peuvent pas connaître

En 2010, le jeu sur smartphone commence seulement à prendre son envol avec des titres comme Angry Birds ou Fruit Ninja et le concept du jeu gratuit financé par les achats in-game n’en est qu’à ses balbutiements. Point de Fortnite ou PUBG, le fameux “Game as a Service” se retrouve surtout sur quelques titres mobiles et notamment en Chine, où un certain Tencent continue sa fulgurante expansion grâce, notamment, à ce business model. Par contre les DLC sont déjà bien là, on en bouffe à la pelle et les ventes donnent raison aux éditeurs. 

A cette époque, le motion gaming est sur toutes les lèvres. L’insolent succès de la Wii a poussé Microsoft et Sony à revoir leur stratégie. Il faut bien comprendre qu’en 2010, de nombreux joueurs ne voient l’avenir du jeu vidéo qu’à travers la détection de mouvements. Et l’on se dit que la prochaine génération de consoles intégrera forcément d’office cette technologie. Si l’avenir leur donnera en grande partie tort (notamment l’epic fail de Kinect retiré du bundle Xbox One au dernier moment), l’E3 2010 est en revanche centré sur le motion.

Microsoft a carrément dédié une conférence à Kinect quelques jours avant le show. Mais le géant américain peine à convaincre avec des titres grands publics comme Kinect Yoga, Kinect Sports, Kinect Adventures ou Joy Ride. Seul Just Dance surnage quelque peu, mais la promesse d’une véritable révolution semble s’envoler. Du côté de Sony, on prépare le PS Move. Après le très sympathique Eye Toy, on se dit que le Move pourrait être une bonne surprise. Sony y consacre la première heure de sa conférence avec Sorcery, Sports Champions, Eye Pet, Tiger Woods mais surtout Killzone 3, censé prouver que le motion peut aller de paire avec de vrais jeux de gamers. Au final, PS Move et Kinect enregistreront des ventes satisfaisantes sur cette génération de consoles mais leur destin n’est pas identique. Si le PlayStation Move a trouvé une seconde jeunesse avec la réalité virtuelle sur PS4, Kinect finira par disparaître pour de bon en octobre 2017 (les différentes technologies mises en place se retrouvent toutefois dans d’autres projets Microsoft). 

 

Nintendo gagne la guerre des portables

Du côté des portables, il n’y aura pas eu match ! En bout de course, la PlayStation Portable n’a le droit qu’à une petite dizaine de minutes de l’interminable conférence Sony. Et peu d’annonces de nouveaux jeux sont au programme. De son côté Nintendo a le vent en poupe et dévoile la 3DS. Malgré un design convenu et des caractéristiques techniques loin d’être sensationnelles, le constructeur japonais parvient à faire le show avec le retour de Kid Icarus. Il rassure aussi les joueurs avec la présence de nombreux jeux tiers orientés “gamer” avec Kingdom Hearts 3D, Professor Layton, Metal Gear Solid, Assassin’s Creed : Lost Legacy (qui sera finalement annulé), Resident Evil Revelations et bien d’autres… Bref, Nintendo parvient à asseoir sa domination sur le marché des portables, sans forcer.

 

Les jeux phares du salon

L’E3 2010 n’aura clairement pas donné lieu aux conférences les plus cultes de l’Electronic Entertainment Expo. Mais comme le but de cet article est d’en faire un petit bilan avec du recul, le voici.

Microsoft

Microsoft avait ouvert le bal avec 1h30 assez rythmée. La firme de Redmond commence par des jeux tiers en montrant du Call of Duty Black Ops et en annonçant l’exclusivité du contenu additionnel de la franchise jusqu’en 2012. Par la suite, l’image de marque prend un coup de boost avec la présence de Hideo Kojima sur scène pour parler de Metal Gear Solid : Rising. Ce dernier ne sortira finalement qu’en 2013 et Kojima finira par revenir avant tout chez Sony. On découvre aussi lors de cette conférence un certains Codenames Kingdom, jeu Kinect développé par Crytek. Le titre finira par devenir Ryse : Son of Rome sur Xbox One et ne sortira donc lui aussi qu’en 2013 (devenant au passage un jeu d’action à la 3ème personne snobant Kinect). Du côté First Party, Microsoft montre Gears of War 3 en coop, Halo Reach mais aussi Fable III (qui ne m’a absolument pas convaincu d’ailleurs). Après un gros focus Xbox Live (la Xbox au centre du salon), Microsoft enchaîne par du Kinect à volonté : Kinectimals, Kinect Sports, Kinect Adventures, Your Shape, Dance Central mais aussi Star Wars ou encore une démo de Forza Motorsport 4 au Kinect (mouais mouais). La firme finira quand même fort en annonçant la très design Xbox 360 Slim et surtout, en offrant un exemplaire de celle-ci à chaque journaliste présent dans la salle !

Nintendo

De son côté Nintendo n’avait pas grand chose à prouver, leader à la fois sur le marché des consoles de salon avec la Wii et des consoles portables avec la DS. Toutefois le constructeur avait quelques belles cartouches avec notamment The Legend of Zelda : Skyward Sword, Metroid Other M et le tant attendu retour de Donkey Kong avec Donkey Kong Country Returns. Trois titres qui, sans surprise, deviendront des chef-d’oeuvre de la Wii. On trouve aussi dans cette conférence des jeux colorés avec Kirby’s Epic Yarn et Epic Mickey. L’annonce du retour de Goldeneye 007 est également au rendez-vous, même si le jeu ne marquera pas les esprits au final (n’est pas Rare qui veut). Côté DS, Nintendo dévoilait un nouveau Golden Sun (ce qui faisait sacrément plaisir) mais aussi Dragon Quest IX : Les Sentinelles du firmament (là encore du top niveau). Bref, cette conférence était peut-être la plus efficace de l’édition 2010 du show.

Sony

Enfin Sony, trop attaché à montrer son PS Move, avait profité de cet E3 pour annoncer le désormais incontournable PlayStation Plus. La firme japonaise était aussi venu avec quelques jeux dont le reboot de Medal of Honor qui n’aura, au final, pas réussi à stopper l’hégémonie de Call of Duty. On retrouve aussi Dead Space 2, license désormais oubliée mais particulièrement éblouissante à l’époque. Gabe Newell sur scène pour annoncer l’arrivée de Portal 2 fut une bonne surprise. Mais côté first party, pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est la date de sortie de Gran Turismo 5, un nouveau inFamous et un nouveau Twisted Metal en guise de “one more thing” (je n’ai jamais trop compris la hype autour de cette série mais bon).

Bonus

Je ne vais pas m’attarder sur chaque conférence éditeur de l’E3 2010, mais il était impensable pour moi de ne pas remettre ici les “meilleurs” moments de celle de Konami. C’est bien simple, beaucoup (mais alors beaucoup) de drogues avaient dû circuler en coulisses avant l’événement. Je vous laisse savourer.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris cet E3 2010 était une édition en demi-teinte. Présenté comme l’avenir, le motion gaming ne sera jamais devenu indispensable au final. De ce fait, les gros jeux orientés “gamers” manquaient quelque peu à l’appel. Nintendo aura peut-être été le plus convaincant et Sony le plus décevant. Dans l’ensemble, le show a montré peu de prises de risques et de nouvelles licences. Espérons que les différents événements prévus dans les prochaines semaines nous révèlent davantage de (bonnes) surprises.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Retromag
Signaler
Retromag
excellent article !
snowman63
Signaler
snowman63
ce qui manque/ait au motion gaming c'est la VR comme maintenant (le niveaux actuel va peux être ramener le concept sur le marché)
Evilmarmotte
Signaler
Evilmarmotte
Ahhh le motion gaming. On l'enferme dans une cave sombre et humide, puis on jette la clé :D

Aventures Geek

Par NicolasT Blog créé le 09/05/20 Mis à jour le 25/06/20 à 13h49

Aventures Geek, c'est l'occasion de découvrir les humeurs et les chroniques d'un gamer trentenaire qui apprécie avant tout les belles aventures solo, bien narrées, immersives. Jeux vidéo, séries TV et objets tech composent l'itinéraire de ce blog.

Ajouter aux favoris

Édito

 Je profite de ce premier édito pour me présenter plus en détails. Je suis membre du site depuis son lancement, ex-abonné Joypad, Joystick et Gaming. J’ai déjà beaucoup écrit par le passé des articles jeux vidéo mais aussi geek/tech et ce blog devrait donc être un nouveau départ (je parlerais probablement de séries TV également). A part ça j’ai 32 ans et j’ai joué sur de très nombreuses machines depuis la Super Nintendo. Je joue quasi-exclusivement sur consoles de salon et apprécie avant tout les belles aventures solo, bien narrées, immersives (ne vous attendez pas à des articles sur Fortnite ou CoD Warzone donc). 

 

J'espère que vous prendrez du plaisir à me lire :)

 

Suivez-moi sur Twitter : https://twitter.com/aventuresgeek

Archives