Premium
Cogito ergo sum

Cogito ergo sum

Par ArKoNiTe Blog créé le 17/02/14 Mis à jour le 01/03/14 à 17h53

Melting pot vidéo-ludique où je vais essayer de faire cohabiter articles de fond et articles plus légers toujours
dans cet unique objectif de partager et débattre. Et comme je prône l'éclectisme, le JV ne devrait pas être la seule
star de ce blog :)

Ajouter aux favoris

Catégorie : Réflexions

Signaler
Réflexions (Jeu vidéo)

C'est la question que je me pose en ce moment.

Pour resituer le contexte, je vous invite à lire mon article sur mon amour pour les consoles malmené : Un désamour pour les consoles est-il possible ?

Mais globalement, je suis un joueur console de la première heure, qui s'est naturellement porté sur le gaming PC étant adepte du hi-tech, j'ai toujours eu une config décente mais n'ai ressenti l'envie de jouer sérieusement sur cette plate-forme que tardivement (il y a deux ans). 

Alors bien sûr, voilà, je vieillis. J'ai 31 ans, je suis papa d'une adorable petite fille de 1 an et je suis sûrement un peu moins impatient. Ma passion a mûri et très honnêtement je ne pensais pas acheter day one une des consoles next-gen pour la première fois depuis la Nes.

Mais, je dois sous-estimer notre propension à rester de grands enfants lorsque l'on est passionné et à l'approche de la mi-novembre, j'ai craqué et me suis payé la Xbox One.

 Pourquoi la One ?

A vrai dire, j'étais naturellement orienté vers la machine de Sony car j'ai une petite préférence de coeur pour la marque Playstation, cela fait longtemps qu'elle m'accompagne, et elle a bercé des souvenirs aussi intenses que ceux sur Resident Evil 1 : La terreur a un visage...

Mais je suis un joueur avant tout, et donc plutôt pragmatique quand il s'agit de faire des choix. Et même si je n'ai pas trop approuvé la communication de MS durant la période pre-release (je crois que nous avons été de nombreux fans du pied de nez de Sony lors de l'E3 2013 lol), j'ai trouvé que le line-up de la One était plus intéressant en terme d'exclus.

 A terme, je sais que j'aurais les deux machines, mais la question était de savoir laquelle prendre en premier et surtout, thème de mon article, quel jeu (exclu) me ferait prendre la 2e ? 

 Comme je l'ai dit, je suis un passionné. Même si j'ai parfois des doutes sur ma plateforme du moment en regard de mon activité PC, je garde cet ADN consoleux. Et depuis quelques jours, je songe à prendre la PS4. Mais je ne peux pas la prendre comme ça alors qu'aucun jeu dessus ne me botte (sous-entendu que je ne peux pas déjà prendre sur PC ou One). Infamous Second Son ne me branche pas plus que ça, j'ai fait les deux premiers sans en garder un souvenir impérissable, et même si celui-ci a l'air sympa, ce n'est pas à mon sens un system seller. Pas pour moi en tout cas.

 Alors lequel ?

 C'est la question que je me pose, et j'ai beau chercher, pour le moment je n'en vois que deux potentiels : Uncharted 4 et The Order 1886.

Pour le premier c'est une valeur sûre, Naughty Dog fait partie de ces devs en lesquels j'ai entière confiance et même si en regard du 3e opus, j'ai peur que la série ne s'essoufle, je pense qu'avec la next-gen ils auront suffisamment de quoi vendre du rêve pour devenir un excellent system seller.

Concernant The Order, je suis plus mitigé, nous n'avons pas eu encore tant d'infos que ça, et même si le background me plaît bien, que le concept est intéressant et que la réalisation a l'air de tenir la route, difficile à dire s'il justifiera l'achat d'une PS4.

 

En d'autres temps j'aurais certainement cité MGS. C'est en effet le 4 qui m'a fait acheter la PS3, un an après sa sortie. Mais désormais c'est une licence multi-plateforme, Sony a perdu un gros atout à mon humble avis...

 Au-delà de ces deux titres, je n'arrive pas à mettre le doigt sur un jeu qui me fera acheter la PS4, et ça me frustre car mon coeur de gamer me pousse à avoir les deux machines, mais la raison me pousse à trouver un argument béton pour franchir le cap et "justifier" l'achat.

 

Qu'en pensez-vous ? Voyez-vous des exclus, programmées ou supposées, qui pourront justifier l'achat de cette 4e playstation, comme 2e plateforme next-gen ?

Vous pourrez le constater, mon article n'a clairement pas vocation à troller, et ce n'est pas non plus une invitation à le faire  Nous sommes des joueurs avant tout, merci de ne pas lancer une guerre des consoles dans les com 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

     
Signaler
Réflexions (Jeu vidéo)

Petit topo de ma situation.

Je suis gamer depuis ma plus tendre enfance. C'est une passion que j'ai chevillée au corps et qui malgré ma plongée dans le monde adulte et les responsabilités qui en découlent ne m'a jamais quittée. J'ai 31 ans, une petite fille qui vient d'avoir un an et pourtant je n'ai rien perdu de ces émois de jeune gamer.

J'ai attaqué à l'âge de 4 ans avec une console CBS, la Colecovision sortie lors de l'été 1982 (j'avais 4 mois) par la société Connecticut Leather Company. Les plus anciens la connaissent sûrement, pour les plus jeunes, c'était une sorte de boîte ressemblant à un magnétoscope disposant de deux pads rectangulaire à joystik avec un clavier téléphonique en guise de boutons, et ça ressemblait à ça :

colecovision

 

J'ai eu des jeux très connus sur la machine mais le plus connu, celui qui a su franchir les âges c'est bien sûr le mythique Donkey Kong. La CBS fut la première plateforme à l'accueillir.

J'ai poursuivi ma jeune vie de gamer avec un Atari ST. J'ai forgé mes premières vraies armes sur des jeux tels que Arkanoid, Space Invaders, Game Over ou même encore Les Ripoux (anthologique lol).

space invadersArkanoidgame over

Mais dans mon coeur de joueur, c'est véritablement à l'âge de 8 ans que s'est développé cette passion du Jeu Vidéo. On m'offrait à Noël ma première vraie console, la NES. Un véritable bijou que j'ai chéri des années durant en bénéficiant de la gentillesse de ma grand-mère qui fut mon fournisseur personnel en m'achetant au grand dam de mes parents presqu'un jeu par mois pendant près de 3 ans.

Je passe rapidement sur tous les jeux qui ont marqué cette période de ma vie (ne pas oublier que je n'écris pas mon autobiographie lol) pour embrayer sur ma deuxième console, la Super NES évidemment. Le fameux bundle avec SFII, offert par ma grand-mère of course ^^

Là-dessus, s'est bâtie une longue histoire d'amour avec les consoles. J'ai toujours boudé SEGA jusqu'à la dreamcast (RIP). Sinon, j'ai eu l'intégralité des consoles Nintendo, Sony et Microsoft. Il n'y a guère que la Wii U que je n'ai pas et les portables de Sony.

 

Après cette longue introduction, j'en viens donc à la raison de cet article. La next-gen est arrivée, j'ai croqué la pomme à nouveau en achetant la Xbox One. J'ai longuement hésité avec la PS4, mais je la prendrais quoi qu'il en soit, seul le line-up a guidé mon achat day one.

Mais en marge de cet amour semblant inconditionnel, j'ai monté une grosse config PC, il y a un peu moins de deux ans. J'ai fait quelques jeux AAA mais je me suis essentiellement focalisé sur l'indie, en montant une belle ludothèque sur steam. Seulement, il y a deux ou trois mois, je me suis mis à refaire tous les gros hits 2013 que j'avais déjà fait sur console, mais sur PC. 

Un étrange sentiment.

Ma config était encore bien en place car j'avais mis le prix en 2012. Pour les connaisseurs i5 3570K, Radeon HD 7950, 8Go Ram, SSD et compagnie. Mais dans cette quête perverse de la performance, j'ai commencé faire des benchmarks, à vérifier mon framerate à chaque instant, contrôler les températures, les tensions de fonctionnement, j'étais en train de muter en PCiste !

Je ne me reconnaissais plus. Consoleux dans l'âme, mais profondément attiré par toutes les nouvelles technologies, j'ai toujours eu une config décente et même lorsque j'ai monté en 2012 ce PC pour jouer en ultra, je me suis contenté de collectionner les jeux indés en maintenant un gros temps de jeu console.

Pourquoi est-ce que maintenant, alors que je venais de passer un mois à roder ma Xbox One, je trouvais le besoin de refaire tous ces jeux déjà terminés sous peine qu'ils sont sur PC ?

 

Cela va faire deux mois que je n'ai pas touché ma One. Même pire, j'ai changé ma CG...

J'ai revendu ma 7950 sur le bon coin (et quelques autres affaires :ox) et j'ai craqué pour la GTX 780 Ti SC dans sa version EVGA. Pour la peine, j'ai tout resorti, le gros triple A qui tâche, les jeux mal optimisés, le skyrim full mod pour la faire saigner et voir ce qu'elle a dans le ventre. Bon jusque-là rien d'anormal, après un tel achat compulsif je pense qu'il est normal de vouloir justifier un tel budget :D

Là où je me pose de réelles questions depuis près d'un mois, c'est que je n'envisage plus forcément de prendre la PS4, que je n'ai plus envie d'allumer ma One et que lorsque je check le planing des sorties de jeux multi, je pense à prendre la version PC et non plus console, TitanFall  et Thi4f en tête. Bien sûr il y a les exlus, que je ne saurais pas laisser passer je pense. Mais quand même ! Ai-je à ce point changé ? Puis-je vraiment renier mes premières amours pour une blonde à forte poitrine, pour ce qui serait peut-être une aventure d'un soir ?

Au-delà de ces métaphores, c'est un réel questionnement qui s'opère dans ma tête et pour être franc, je me sentirais presque coupable. J'aimerais allumer ma One, là, tout de suite, presque pour me rassurer, mais je n'en ai pas envie. Je n'ai pas fini Dead Rising et j'ai une grosse équipe qui attend son coach en D2 sur FUT 14, mais je ne trouve pas la motivation à l'appeler d'une voix ferme presque robotique pour qu'elle décrasse ses circuits imprimés après un si long sommeil...

 

Enfin voilà, un très long premier article, si long que je doute qu'il sera lu jusqu'au bout par de nombreux lecteurs mais qu'importe, cela m'a permis d'exorciser un peu tout ça en le dépeignant avec un peu d'humour :) Je rassure les quelques courageux ayant tout lu, je ne suis pas en pleine dépression hein :p Mais c'est vrai que si quelqu'un connait le phénomène ou a une expérience à partager sur le sujet, ça serait sympa d'en discuter.

Promis, le prochain article j'essaie d'abréger ^^

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Édito

Membre depuis les débuts de GB, je me décide seulement à créer mon propre blog. 

 

Je ne saurais expliquer pourquoi j'ai mis si longtemps à franchir ce cap alors que j'aime manier la prose autant qu'un pad. Associer ces deux passions est une évidence pour moi, alors même si j'ai déjà souvent combiné les deux en étant testeur sur un site de JV, en écrivant des tests un peu partout sur la toile (dont SensCritique), créer mon espace personnel sur le site de JV que je fréquente le plus m'est apparu il y a quelque jours comme une évidence.

 

Je ne pense pas que je ferais beaucoup d'audience, tout d'abord car ce ne pas ce que je recherche forcément, donc je ne vais pas aller en ce sens. Et ensuite car j'ai tendance à pondre un roman à la première occasion, ce qui, il faut bien l'admettre n'est pas souvent très vendeur :)

 

Voilà un premier édito assez sommaire, qui plante les bases des prémices de cette aventure communautaire. Ami lecteur/gamer, bienvenue sur mon blog ;)

Archives

Catégories

Favoris