Aiolia Passion Gaming

Par Aiolia Passion Gaming Blog créé le 31/08/16 Mis à jour le 22/02/18 à 23h31

Aiolia Passion Gaming c'est une chaîne Youtube Amateur ( je paye mes jeux Lol), mais c'est aussi un blog pour tout ce qui touche au jeu vidéo, le tout sur mon sofa au sein du 5e temple du sanctuaire ! Ouais y'a pas mieux comme acoustique.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)



Vous avez peut-être déjà vu un trailer de Claybook, ce jeu développé par les indépendants de Second Order. Disponible depuis peu en Game Preview sur Xbox One, le jeu est aussi disponible en Early Acces sur Steam, prévu sur PS4, il ne devrait pas débarquer avant qu'il ne soit fini à moins d'une dérogation comme pour Ark.

Claybook va vous demander pas mal de réflexion. Son aspect patte à modeler du plus bel effet, m'a donné envie d'essayer et honnêtement, il est vraiment beau si l'on oublie l'air psychotique du petit garçon assis à la table en train justement de jouer avec un joystick ... Les effets de fluide sont réussis, on devine les traces d'empreinte de doigt sur la patte à modeler, le tout est vraiment très jolie.

Les niveaux que j'ai pu faire sont très différent, il faudra bien se concentrer et être attentif pour comprendre l'objectif à atteindre en switchant entre les différentes formes à votre disposition ou éléments sur le plateau. Un jeu qui ne s'adressera pas à tout le monde, passé l'effet waou ! de l’enrobage, j'avoue m’être ennuyé, mais pour sa défense je n'étais clairement pas dans les meilleures conditions alors si vous êtes sur Xbox One ou PC profité de l'essai gratuit d'une heure sur One pour vous faire votre avis.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)




Je vais être franc avec vous, je ne suis pas du tout un adepte de Monster Hunter, je suis un débutant, j'ai bien essayé les dernières versions sorties sur Nintendo 3DS, mais vu que je ne suis pas un gros joueur portable, j'ai vite lâché l'affaire. Alors l'arrivée d'un Monster Hunter sur console était l'occasion de retenter l’expérience. Je vais donc vous parler uniquement du coté technique du jeu de Capcom, tout simplement parce que je n'ai pas vraiment eu le temps d'y jouer.

C'est le plus beau Monster Hunter sortie sur console ... Voilà ! Bon c'est loin d’être le plus beau jeu de tous les temps, il y a un fossé entre la version Framerate et Graphisme, à tel point que le jeu passe pour un jeu remastrered en mode framerate et le mode graphisme subit des sortes d'artefact bizarre difficile à expliquer, mais ça reste largement suffisant pour ce genre de jeu où le monde qui nous entoure et l’expérience est bien plus importante, les monstres sont bien modélisés, la flore et la faune locale sont bien fournie, en mode graphisme, les effets de particules et de lumières sont convaincants etc. bref comme je vous l'ai dit techniquement ce n'est pas une énorme claque, mais ça fait largement le taf, je salue l'effort de Capcom pour enfin donner à Monster Hunter un enrobage bien plus chatouillant.

Pour le gameplay, il y a énormément de chose à assimiler et forcement, on s'y perd quand on est un débutant comme moi, même si apparemment Capcom aurait bossé son sujet pour simplifier le jeu afin d'attirer les néophytes. Le jeu est en français, mais vous pouvez changer les langues avec un large choix à votre disposition. Monster Hunter World vous demandera beaucoup d'implication pour délivrer tout son potentiel, allions à ça la possibilité de joueur en coop avec d'autres joueurs chasses endiablées et vous obtenez un jeu qui peut vite devenir chronophage.

Monster Hunter World est disponible sur PS4, Xbox One et courant 2018 sur PC.


Création des personnages :



Début de l'aventure :

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)




Il y a des jeux qui prennent leur temps pour être développé, c'est d'autant plus vrai quand il s'agit de faire un jeu multijoueur. Sea Of Thieves fait partie de ses jeux, Rare qui est à la baguette semble avoir trouvé le jeu qui fait saliver les gamers avec un concept simple, devenir un pirate de légende tout en faisant en sorte que les joueurs soient sur un même pied d'égalité, afin que chacun puisse avoir leur chance. Qui dit Pirates, dit équipage, vous pourrez donc jouer avec 3 autres amis au maximum, même si des joueurs peuvent très bien rejoindre votre bateau sans pour autant être du même équipage étant donné qu'ils sont limités à 4, cela n’empêchera pas cette pièce "rapporté" de participer à vos quêtes et autres joyeusetés proposées par le jeu, mais attention il sera susceptible de vous faire des crasses, comme saboter votre bateau, vous voler vos coffres. Concernant la carte, nous n'avons gouté qu'à une petite partie de cette dernière.

Techniquement, sous cette apparente simplicité, le jeu est extrêmement efficace, l'eau est le point le plus abouti de ce dernier, personne ne reste de marbre devant le magnifique rendu qu'elle propose, les reflets du soleil, de la lune, les lumières turquoise ou émeraude suivant les zones c'est du grand art. Les effets métrologiques sont tout aussi impressionnants, les nuages sont dingues, la foudre peut avoir un impact sur le gameplay (vous faire foudroyer n'a rien d’agréable), comme le vent qui rendra la navigation difficile, l'eau de pluie sur le pont bougera au gré des secousses de l’Océan, d'énorme creux se créeront sous l'effet des tempêtes et j'en passe. Les environnements sont un peu plus cartoon, mais le tout reste plus que convaincant tandis que notre moussaillon futur pirate de légende reste dans la même veine.

Bref, Sea Of Thieves s'annonce énorme, même si Rare devra maintenir l’attrait des joueurs pour leur jeu avec toujours plus de contenu, d’événement et autres missions de piraterie, la beta montre en tout cas la voie tout en sachant que nous n'avons encore rien vu de tout ce qu'a prévu Rare pour son nouveau bébé. Sea Of Thieves sortira le 20 mars sur Xbox One et PC, sera Play Anywhere que ce soit via le Xbox Game Pass ou si vous avez opté pour l'achat du jeu en dématérialiser.

PS : je vais jouer à 4, mais vous ne les entendrez pas,
j'ai pas encore compris comment faire, mais j'ai peut être une idée de la raison.


Voir aussi

Jeux : 
Sea of Thieves, Sea of Thieves (Xbox One), Sea of Thieves (PC)
Plateformes : 
PC, Xbox One
Sociétés : 
Rare
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



C'est avec du retard que je vous partage cette vidéo, le boulot le WE tout ça. Bref Dragon Ball Fighter Z annoncé fraîchement en juin 2017 est déjà disponible sur PS4, Xbox One et PC, le moins que l'on puisse dire c'est qu'Arc system works a fait un énorme boulot de production pour que leur jeu soit le plus proche de l'animé. On a tellement l'impression d’être acteur de l'animé que ça en devient jouissif, d'ailleurs le mode solo aurait pu faire partie des films sans cette histoire d’âme interne qui n'est autre qu'un prétexte pour le combat 3 contre 3.

Techniquement l'Unreal Engine 4 montre encore une fois son extrême adaptabilité à tous les styles graphiques à tel point que voir un animé de cette qualité ferait largement plus le taf que certain épisode de Dragon Ball Super, bref le jeu est rapide, fluide, beau à en mourir, bref de ce côté-là le jeu met à terre sans aucune difficulté tous les jeux DBZ.

Niveau jouabilité, le gameplay est vraiment accessible à tous, je le trouve même trop facile, jusqu'à m'être lancé dans le mode arcade en difficile pour voir que je ne fais que gratter les possibilités du titre, je me fais défoncer sans même pouvoir éliminé un seul adversaire au niveau 3, en clair il faut vraiment intégrer les contres et autre contre-attaque mises à notre disposition pour espérer finir le mode arcade et débloquer Végéta et Goku en SSB ou économiser des Zenis (la monnaie de DBZ) 300.000 pour Végéta et 500.000 pour Goku. DBFZ mérite sont titre de meilleur jeu DBZ.

Voilà ce que je peux vous dire du jeu avec le petit niveau que j'ai, maintenant j'y retourne, bonne vidéo à tous.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
(Jeu vidéo)

xbox-one-elite-controller-front-back_1920.0.0.jpg

On ne présente plus la manette Elite de la Xbox One (Compatible PC), connu comme la manette ultime (sur console) avec ses matériaux d’excellente qualité, sa modularité grâce à ses différents éléments interchangeables pour une prise en main adaptée à tous, grip en élastomère, gâchettes imitation alu brossé, palettes en métal, bref son seul défaut qui peut être un avantage pour d’autres, c’est l’absence de batterie intégrée.

Aujourd’hui, c’est un site chinois qui nous dévoile enfin sa petite s½ur, la manette Elite V2. Au sein de MW, on attendait avec impatience le nouveau porte-étendard des pads Xbox One, alors c’est avec une joie totalement dissimulée (ironie inside) que nous abordons cet article. C’est bien beau mais que peut bien ajouté Microsoft pour exploser la barre déjà mise assez haute par la première manette Elite :

  • Batterie rechargeable, non détachable disposant d’un port de type MagSafe (magnétique).
  • Prise USB Type-C.
  • Bluetooth.
  • 3 niveaux de course pour les gâchettes.
  • Switch entre 3 profils possible (contre 2 sur Elite V1).
  • Longueur de course plus longue sur les palettes.

En prime nous avons même quelques photos ci-dessous de la présumer bête.

Mais qu’est-ce que ces images nous apprennent ?

  • Tout d’abord que nous aurons une sorte de sac de rangement estampillé Microsoft, en espérant que la boite de transport bien pratique ne soit pas oubliée.
  • On voit que le dessous des joysticks ne sera pas en imitation alu brossé, mais plutôt chromé, ce qui nous fait penser que les gâchettes seront du même effet (comme c’était le cas sur la manette V1 avec « l’alu brossé »).
  • Vous remarquerez aussi que le grip va très loin sur le devant de la manette.
  • Le système d’aimant pour interchanger facilement les différents éléments de la manette a été revu.
  • Il y a trois petites LED juste à coté du joystick droit, peut-être pour savoir sur quel profil de réglage nous sommes, vu qu’il y a trois profils au lieu de deux sur la version actuelle, mais elles peuvent aussi indiquer le niveau de course choisi pour les gâchettes qui sont aussi au nombre de trois contre deux sur la manette V1.
  • Et dernier point, l’ajout du bluetooth. Vous remarquerez que l’image est une capture de l’écran d’un smartphone, ce qui fait penser qu’elle sera peut-être compatible smartphone et là, on obtient peut-être LA manette ultime pour smartphone aussi.

Sinon parlons d’un sujet qui fâche souvent, le prix. Lors de sa sortie la manette Elite V1 était à 150¤, un prix plutôt haut pour une manette, même si c’est LA manette et qu’elle a rendu ses possesseurs heureux (moi compris). Alors que peut-on attendre du prix d’une manette qui intègre du Bluetooth, un port type USB-C et donc certainement un câble USB-C pour recharger la batterie intégrée, tous ces ajouts ont un coût. Spéculons vous le voulez bien ? Il semblerait qu’avec tous ces éléments dans le packaging, Microsoft peut aisément atteindre les 200¤ la manette Elite V2, mais nous espérons qu’ils se seront mis une limite à ne pas dépasser, la barre des 150¤ étant à notre avis dans leur esprit. Comme c’était le cas avec la Xbox One X qui ne devait surtout pas dépasser la barre des 500¤ établie par le pack Xbox One + Kinect. Nous devons tout de même garder en tête que tout cela peut très bien être un petit malin ayant tout ce qu’il faut pour créer un modèle de toutes pièces.

Réponse très certainement pendant l’E3 2018 date toujours fatidique dans notre beau monde vidéoludique.

Lien de mon article sur Microsoft Waypoint. 

Voir aussi

Plateformes : 
PC, Android, Xbox One
Sociétés : 
Microsoft Games, Microsoft, Apple
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

     
Signaler
(Jeu vidéo)


Tout d'abord BONNE ANNEE 2018 !



Je n'ai jamais vraiment aimé Dark Souls (oui, je sais personne n'est parfait), non pas que l'univers ne me plaise pas, non pas que la difficulté me rebute, non c'est surtout la façon dont est emmené le scénario, bref devoir fouiner pour en apprendre plus sur ce dernier est un des points qui fait que je n'arrive pas à me plonger dedans. Alors quand j'ai voulu tenter l’expérience The Surge, j'avais une certaine appréhension, appréhension qui s'est envolé avec la démo jouable, j'ai tout de suite accroché à l'univers SF du titre et à la façon plus naturelle qu'ont les gars de Deck 13 Interactive d'emmener le scénario, ajouter à ça le faite que le jeu était en promo et je n'ai pas pu me retenir de passer à la caisse.

Le jeu est beau, les effets de lumière aidant à embellir encore plus le titre édité par Focus Home Interactive, pour vous dire Digitale Foundry a classé le jeu dans le top 10 des jeux les plus impressionnants de 2017. Alors ce n'est pas sur ce point que le jeu décevra, si tant t'est qu'il y ait des personnes qui ne soient pas contentes de cet aspect.

Les joueurs vous diront que ce n'est pas ce qui compte dans un Dark Souls Like, que le gameplay est le plus important en plus de la fluidité. En ce qui concerne la fluidité, aucun souci surtout si vous êtes que Xbox One X (PS4Pro) avec l'option performance qui vous offre un meilleur taux de rafraîchissement de l'image donc un framerate plus élevé. Sinon vous avez un mode qualité pour monter la résolution en 1800p (1620p PS4 Pro) ou super-sampling pour avoir un meilleur 1080 p, si vous avez un écran Full HD.

En ce qui concerne le gameplay, je vous renvoie vers ma vidéo ci-dessous où je vous explique un peu comment le tout ce presente parce que sinon il me faudrait vous faire un roman, alors j'espère que cette vidéo aidera à vous décider si jamais vous aviez une certaine hésitation à tester le Dark Souls du futur. Après un Lords Of The Fallen un peu décevant, Deck 13 tient là son premier gros jeu.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



Il y a des jeux qui vous procurent un tel sentiment de jouissance manette en main que vous avez du mal à le lâcher, DOOM, Wolfenstein The New Ordre et Old Blood en faisait partie alors quand je vois débarquer Wolfenstein 2 The New Colossus, j'ai une légère appréhension surtout après avoir joué à mon GOTY 2016 DOOM.

Mais que nenni, comme ID Software, Machine Games a du talent et maîtrise son sujet, Wolfenstein 2 fait partie de ces FPS nerveux, old school et décomplexé dont les studios de Bethesda ont le secret. Ce qui arrive souvent dans ces jeux ultra bourrin, c'est qu'il y a un moment où l'on commence à se faire vraiment chier parce que l'on passe son temps à faire la même chose, Machine Games a su intégrer de la furtivité et différentes phases de gameplay comme dans une mission où nous devons recharger notre combinaison d'un fluide cryogénique pour éviter de cramer à l’intérieur, bref il y a assez de choses à faire pour ne pas s'ennuyer. Le gameplay reste à peu de chose près le même que dans les anciens, le nombre d'armes est largement suffisant avec un pistolet, un fusil d'assaut, un fusil-mitrailleur, un fusil à pompe, un pistolet "lourd", une sorte de lance flamme, une grenade (avec différentes fonctions à débloquer) et une hache que vous pourrez lancer, chacune de ses armes possédées un second tire qu'il faudra débloquer en trouvant dès point d'amélioration, vous aurez aussi la possibilité de trouver des armes lourdes, tellement lourde que vous ne pourrez que marcher et que vous ne pourrez pas emmener en balade a travers les niveaux.

Concernant le scénario, notre cher Blazkowicz est torturé (je ne vous dirais pas pourquoi), mais doit tout de même continuer de se battre contre l'armée Nazis qui a envahi les États-Unis, en parlant des Nazis, c'est peut-être le point faible du jeu vu que nous retrouvons à peu de chose prés les mêmes ennemies, il y en a bien des nouveaux, mais ça reste plutôt léger à mon gout même si ça reste un point de détail. D'ailleurs, nous retrouvons dans une scène, un Nazi assez spécial et complètement taré, c'est simple quand je l'ai vu, j'étais bouche bée, paranoïaque, malade, sans limite, bref une scène qui restera dans les annales pour moi.

Techniquement, le jeu est superbe et ultra-fluide, il arrive à être encore plus rapide que DOOM. Alors si vous aimez les FPS old school et nerveux, Wolfenstein est fait pour vous. Avec son univers complètement décalé, vous ne risquez pas de baisser le pied dans la boucherie de Nazis, sauf si vous jouez en mode "Blazko, Le Barjot" où là vous risquez de prendre chère sans pour autant être dégoutté, le challenge n’étant pas impossible à surmonter. Wolfenstein 2 The New Colossus est disponible sur Xbox One, PS4 et PC, alors qu'il devrait debarquer sur Nintendo Switch plus tard.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



On ne présente plus Playerunknown's Battlegrounds, PUBG pour les intimes, ce jeu multijoueur qui parachute 100 joueurs sur une île déserte où le dernier survivant sera ... le dernier survivant, ouais ça s'invente pas. PUGB a fait ses armes sur PC en rencontrant un succès fulgurant, bien aidé par les streamers qui sont tombés amoureux du jeu, par la même occasion le jeu est devenus le chouchou des amoureux de multijoueur, 20 millions de joueurs au dernier comptage tout de même. Microsoft voyant le succès du titre grandir de jour en jour, s'est intelligemment dit qu'il pourrait proposer à Bluehole PUGB Corps d'éditer leur jeu sur Xbox One, deal qui fut dévoilé lors de l'E3 2017.

Nous voici donc enfin le 12 décembre avec le jeu en version Game Preview sur Xbox One (le jeu sera disponible en version "GOLD" sur PC), évidemment le jeu étant en développement sur Xbox One, on est devant un titre perfectible avec plus ou moins de problème technique suivant si vous avez une Xbox One/S ou une Xbox One X. Concernant la version Xbox One X, les moments difficiles sont surtout dans le Lobby où nous sommes 100 joueurs en activité sur une petite map, à attendre que la partie se lance, mais aussi dans l'avion nous amenant sur l’île de tous les dangers, la map charge et on peut voir les bâtiments apparaître au fur et à mesure de notre vol, un peu avant d’être au sol les choses rentrent dans l'ordre. Mise à part ça, le jeu présente des extérieures plutôt jolies alors que les intérieurs sont plutôt moches, mais le tout reste lisible et plutôt fluide.

Concernant le gameplay, il va vous falloir un temps d'adaptation, histoire de comprendre le principe de la zone de combat, elle se réduit comme peau de chagrin au fil du temps et des éliminations de joueur, il faut donc constamment rester dans la zone de combat sous peine de se voir mourir à petit feu, l'autre chose à savoir c'est que vous êtes parachutés sur la map sans aucune arme ni équipement, il faudra donc partir à la recherche de tout ça pour pouvoir se défendre en cas d'agression, vous aurez la possibilité de trouver aussi des accessoires pour améliorer vos armes, de l’équipement plus ou moins performant, des véhicules et de l'essence pour les alimenter, car oui les véhicules ont certes de l'essence dans leur réservoir, mais il faudra refaire le plein au bout d'un moment.

Pour le déroulement de la partie, c'est simple 100 joueurs au départ, la zone de combat qui se réduit, il devient plus difficile d'éviter le combat, mais vous pouvez très bien être le dernier survivant en ayant juste tué le dernier joueur avec vous, oui le monde est injuste. Ah j'oublié, il peut arriver qu'une zone rouge apparaisse sur la map, il faudra absolument fuir sous peine de prendre une bombe sur la tronche, alors mettez-vous à couvert ou fuyez. Vous pourrez jouer en solo, en duo et en quatuor, libre à vous de jouer avec des amis ou des inconnus.

Voilà tout ce que je peux vous dire sur PUGB, un principe de jeu simple proposant des parties toujours différentes où même le moins courageux peut être le dernier survivant de cet enfer.

PS : le jeu est lock en 30 fps sur One X le temps que la version Xbox One classique atteigne le 60fps, Bluehole joui d'ailleurs du support de The Coalition pour faciliter le développement du jeu.


Ajouter à mes favoris Commenter (5)

  
Signaler
(Jeu vidéo)

Chez Microsoft Waypoint, on s’est rendu compte que l’un des problèmes souvent remit sur la table par les joueurs possédant la Xbox One, était le problème du Dashboard de la Xbox One, un Dashboard qui au premier abord fait peur avec toutes ces fenêtres, tuiles, vignettes (peu importe comment vous les appelez), mais qui est pourtant très simple à aborder si l’on a à notre disposition une âme charitable pour vous aider à vous retrouver dans tout ça, cette âme charitable, c’est nous.

Alors voici deux vidéos qui vont s’attarder sur la navigation dans le Dashboard, pour la première, alors que la deuxième s’intéressera à tout ce qui est paramètres, ergonomie et accessibilité.

LA NAVIGATION :

Ici, vous allez pouvoir voir comment naviguer entre les différents onglets que propose le Dashborad, avec ou sans le Xbox Guide, vous comprendrez vite son intérêt qui rend la navigation bien plus rapide et agréable.

 

PARAMÈTRES, ERGONOMIE ET ACCESSIBILITÉ :

Dans cette partie, nous allons aborder la grosse part du gâteau avec les paramètres à votre disposition pour gérer votre compte, vos préférences, vos réglages TV HD ou 4K, les options ergonomiques et tous les outils à votre disposition pour faciliter l’accessibilité aux personnes ayant un handicap.

 Au moins vous aurez toutes les armes en mains pour apprécier ce Dashboard qui est bien plus simple qu’il n’y paraît, en vous proposant énormément de possibilité.

https://microsoftwaypoint.com/2017/11/30/xbox-one-les-tutos-du-dashboard/

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One
Sociétés : 
Microsoft
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



Star Wars Battlefront est revenu sur le devant de la scène en 2015 sur Xbox One, PS4 et PC, l'absence de solo avait déçu certains joueurs quand les autres se sont réjoui de retrouver la licence qui avait fait ses armes sur PS2, Xbox et PC, mais qui ont pourtant était déçu par l'absence de bataille spatiale, bref le retour de Battlefront a provoqué tout un tas d'émotion aux joueurs et DICE se devait d'en faire plus avec sa suite.

Et il faut dire que cette fois c'est chose faites, nous avons un solo et des batailles spéciales, maintenant est-ce que ça satisfera les joueurs, seul le temps nous le dira. En tout cas j'ai pu m'essayer aux trois premières missions du solo et j'ai vraiment bien aimé, c'est techniquement magnifique (Xbox One X sur un 1080p), les détails des visages, les effets de lumière, bref c'est beau.

Niveau gameplay, on retrouve les bases de Battlefront adapté au solo, et c'est peut-être le seul truc qui m'a un peu gêné dans le sens où on a l'impression de traverser des niveaux multijoueur avec des bots à l'IA au ras des pâquerettes. Par contre je n'ai pas du tout eu ce sentiment lors de la mission dans l'espace en mode dogfight des familles, où là on est en plein dans la guerre des étoiles à piloter un TIE Fighter. À voir si la durée de vie de ce solo suffira à l'achat du jeu, le principal morceau de ce genre de soft étant surtout le multijoueur comme c'est le cas avec Call Of Duty.

Star Wars Battlefront 2 sera disponible le 17 novembre sur PS4 et PC alors qu'il est déjà disponible en early access via e EA Access sur Xbox One.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Au sein du 5e Temple, un chevalier vêtu d'une armure d'or brillant de mille feux, est connu sous le nom d'Aiolia, c'est le chevalier d'or du Lion et il se fait grave chier.

 

Alors, il s'occupe comme il peut en jouant aux jeux vidéo et en partageant sa passion caché pour le jeu vidéo, si toi aussi tu aimes le jeu vidéo, vient jeune chevalier, viens partager avec moi.

 

Aiolia Passion Gaming c'est un habile mélange entre Aiolia et les jeux de Léa, mais attention je ne suis pas un casual, je joue beaucoup trop et depuis trop longtemps, ici vous aurez des articles originaux ou pas, mais aussi de temps en temps mes vidéos Youtube, alors bienvenus à tous.

Archives