Aiolia Passion Gaming

Par Aiolia Passion Gaming Blog créé le 31/08/16 Mis à jour le 17/01/19 à 18h59

Aiolia Passion Gaming c'est une chaîne Youtube Amateur ( je paye mes jeux Lol), mais c'est aussi un blog pour tout ce qui touche au jeu vidéo, le tout sur mon sofa au sein du 5e temple du sanctuaire ! Ouais y'a pas mieux comme acoustique.

Ajouter aux favoris
     
Signaler
(Jeu vidéo)


Avec l'arrivée de Metro Exodus le 15 février, je me suis dit que ce serait sympa de vous proposer les deux premiers Metro avec Métro 2033 Redux et Metro Last Light Redux. Me voilà donc investi d'une mission divine, mon premier voyage se termine avec Metro 2033 Redux que vous pourrez retrouver en totalité sur ma chaine Youtube.

Vous y trouverez 7 vidéos allant de 30 à 60 minutes de jeu, vous pourrez donc vous remémorer le début de l'aventure d'Artyom dans le métro Russe. Entre action, infiltration et survie, Metro 2033 est un excellent FPS narratif sublimé par sa version Redux. Je vous laisse donc découvrir ou redécouvrir Metro 2033 Redux avec la première partie ainsi que la suite via le lien de la playlist.

Lien de la Playlist : ici

Il est temps pour moi de me relancer dans Metro Last Light Redux, je vous donne donc rendez-vous d'ici quelques semaines.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)


Salut tout le monde, après une petite période de "repos", il est temps de vous souhaiter la bonne année avec le package complet !

Aujourd'hui, on va parler d'un jeu développé par Solclap et édité par Devolver Digital. Absolver est disponible depuis pas mal de temps sur PC et PS4, mais voilà que nous avons enfin droit à une version Xbox One disponible en même temps dans le Game Pass avec Absolver Downfall.

Techniquement, comme avec Ashen (ou l'inverse), on est en face d'un jeu qui ne vous mettra pas une claque technique, mais qui aura tout de même son charme grâce à sa direction artistique, les décors sont vraiment superbes. Pour les personnages, ça reste simpliste, mais efficace comme les animations.

Le gameplay semble ultra-technique avec un système de "carte", chaque carte correspond à un coup que vous pouvez utiliser pour composer vos propres enchaînements, vous avez plusieurs styles de combat, qui ont chacun leurs caractéristiques, force, agilité, endurance etc. La possibilité d'esquiver, de vous protéger, de contrer, bref vous allez vraiment avoir la possibilité de devenir un véritable Bruce Lee. Le jeu allie solo et multijoueur de belle manière, le solo vous propose de partir à l'aventure en explorant les environnements afin d'y trouver des ennemies, des caches à Trésor ... Qui vous permettront d’acquérir de nouveau équipement, armes et cartes ainsi que de l'argent pour vous payer d'autres équipements. En ce qui concerne le multijoueur, il se compose de défis comme combattre un autre joueur au meilleur des trois victoires et vous permettra de gagner en expérience afin de faire évoluer votre personnage.

J'ai été agréablement surpris par Absolver Downfall, son concept est vraiment intéressant et propose un vrai challenge alliant parfaitement multijoueur et solo. Si vous etes abonnés au Game Pass, vous pourrez y jouer et vous faire votre idée à moindre frais, sinon le jeu est disponible sur PC, PS4 et Xbox One pour une trentaine euros maximum.

Voir aussi

Jeux : 
Absolver, Absolver (PS4), Absolver (PC)
Plateformes : 
PC, Xbox One, PS4
Sociétés : 
Devolver Digital, Sloclap
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler



Salut les ami.e.s (Putain d'écriture inclusive, dégage ! ).



Étant donné que je n'ai pas franchement le temps de développer mon avis après quelques heures de jeu ... Bon en vrai, je n'ai pas assez joué à ce dernier pour me permettre de vous en parler en profondeur (Qui a parlé de Below ?). Je vais tout de même vous parler de ce que j'ai pu voir et comprendre pendant ma session de jeu dans cet article afin que vous n'ayez pas l'impression que je vous balance ma vidéo de gameplay comme un mal-propre (je n'aime pas ça).

Tout ce que je peux vous dire c'est qu'Ashen est développé par Aurora 44 (A44 pour les intimes.), qu'il est édité par Annapurna Interactive et que c'est une exclusivité console Xbox One et qui dit exclut console, dit version PC disponible dans le tout nouveau EPIC Store, fraîchement dévoilé lors du "Game Awards".

Ashen s'apparente à un Dark Souls Like, il en prend donc les codes du gameplay, en y ajoutant son environnement relativement envoûtant de par sa patte graphique bien à lui. D'ailleurs, c'est loin d’être si moche dans certains décors avec des effets de lumière plutôt sympathique. Par rapport à Dark Souls, le jeu vous prend un peu plus par la main pour vous dévoiler son scénario, c'est en tout cas le sentiment qui s'en est dégagé quand j'y aie joué pendant ma session.

Voilà tout ce que je peux vous dire sur Ashen.


Vidéo de Gameplay :

 

Voir aussi

Jeux : 
Ashen, Ashen (Xbox One), Ashen (PC)
Plateformes : 
PC, Xbox One
Sociétés : 
Aurora Studio, Annapurna Interactive
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



Darksiders, cette licence que j'ai adoré sur PS360 et qui a failli mourir, mais c'était sans compter sur Nordic Games qui s'est mué en THQ Nordic au gré des rachats suite à la faillite de THQ. Et nous voilà aujourd'hui avec ENFIN le retour de cette licence que j'adore, Darksiders III vous demandera de prendre le contrôle de Fury le troisième cavalier de l’apocalypse.

Au-delà du problème de voix que vous allez constater et qui je l’espère devrait être réglé avec le patch Day One, je suis comme un gosse devant le retour de Darksiders. Techniquement, on peut dire que ce n'est pas le plus beau jeu de nos consoles actuelles, mais la patte graphique est juste hallucinante, j'adore. Ça n’empêche pas, tout de même au jeu d’être magnifique au passage de certains décors avec ces éclairages, ça fonctionne parfaitement pour moi.

En ce qui concerne le gameplay, pour le moment je peux vous dire que l'on ne change pas une équipe qui gagne, on retrouve vite ses marques, vous ne serez pas dépaysés et c'est toujours aussi efficace. Darksiders III propose une aventure proche du premier opus, adieux les armes au sol après avoir battu un ennemi, ce qui donnait une approche plus RPG à Darksiders II, bonjour les zones un peu plus fermées sans pour autant arriver dans les couloirs de Darksiders I, on est plus dans un jeu semi-ouvert, bref Darksiders III est un savant mélange des deux premiers en oubliant ce qui avait fait de Darksiders II un jeu un peu moins apprécié que le premier.

Je ne sais pas de quoi seront faites mes prochaines heures de gameplay, mais je suis emballé par ce que je vois, ce que je joue. En clair, Darksiders est de retour et ce n'est clairement pas pour me déplaire. Darksiders III sera disponible sur PS4, Xbox One et PC le 27 novembre 2018.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)


Après le remake de la trilogie Crash Bandicoot, Activision continue sur sa lancée avec le remake de la trilogie de Spyro, Toy For Bob est toujours aux commandes (sur Crash il n'était pas tout seul).

Techniquement, évidemment le jeu est transcendé, adieux le Pixel Art 3D de la Playstation 1 et bonjour aux environnements chatouillant de la génération PS4 et Xbox One. le jeu est superbe, un gros boulot a été effectué par Toy For Bob. Concernant le gameplay, les phases de plateformes sont très réussis et très précise, ça reste plutôt rigide, mais c'est loin d’être insurmontable, là où le bât blesse, c'est cette satanée caméra qui complètement foiré. Mise à part ça, c'est du tout bon, étant donné que je n'ai pour le moment joué qu'au premier Spyro, je verrais bien ce que proposent les autres.

Le premier souffre tout de même d'une certaine redondance dans les actions, j'espère donc que le 2e gommera cette progression redondante.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)


Avec la nuit d'Halloween, je n'avais d'autres choix que de me refaire une petite session sur LE Survival Horror, le titre qui a rendu ses lettres de noblesse au genre, le bien nommé Dead Space et quelle claque encore aujourd'hui, feu Visceral Games avait réalisé un immense jeu qui avait eu du mal à trouver son public jusqu'à ce qu'une baisse de prix fût appliquée.

Enfin, le jeu à commencé a faire parler de lui pour devenir le meilleur Survival Horror de la génération PS360, mais qu'en est-il aujourd'hui ?

Casque 7.1 sur les oreilles, je relance le jeu sur ma Xbox One X, merci la rétrocompatibilité. Après une intro qui pique un peu les yeux par rapport au flou de cette dernière, on débarque malgré nous sur l'USG Ishimura et là adieu le flou, la One X traite le jeu de la meilleure des manières pour lui donner une seconde jeunesse, le gamepay n'a pas vieilli d'un poil et est toujours aussi jouissif, quant au Nécromorphe, ils me font toujours autant flipper.

L'ambiance du jeu est toujours aussi dingue, je ne me rappelais pas qu'elle était aussi réussie, y'a des sons de partout, je me suis surpris à être toujours aussi prudent et à sauvegarder à chaque point, faut dire que mon casque ne m'a pas aidé, j’étais loin de faire le fière, malgré le fait que je me suis souvenu de centaines apparition d'ennemies . En clair, encore après toutes ces années, Dead Space se pose comme un survival Horror de grande classe malgré les nouveaux titres du genre comme Outcast ou Layers Of Fear qui font un travail de sape de notre fierté qui rivalise avec ce dernier.

J'ai eu une petite pointe au c½ur en me replongeant dans Dead Space, me rappelant que Visceral Games est mort depuis un an, POURQUOI EA ? Snif !!!


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)


C'est Halloween, alors après Call Of Cthulhu, je me suis dit que c'était l'occasion de me mettre sur un petit Pixel Art du nom de The Long Reach, développé par Painted Black Games (Développeur Ukrainien) et édité par Merge Games qui édite des jeux comme Aragami, Dead Cells et Moonlighter pour ne citer qu'eux.

The Long Reach propose un gameplay en scrolling horizontal entre Survival Horror et énigme à objet, le tout dans une ambiance digne des jeux 16-bits. Vous êtes plongés dans un monde en proie à des expériences qui ont mal tourné et devrez incarner plusieurs personnages afin de comprendre ce que c'est que tout ce bordel.

PS : Et pour clôturer la journée d'Halloween, j'espère pouvoir vous proposer un live d'une heure environ sur le plus grand des Survival-Horror de tous les temps, Dead Space, vers 23h30 environ ... Enfin j'espère que la technique et le temps me le permettront.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



Call Of Cthulhu est une oeuvre de l'écrivain Howard Phillips Lovecraft apparu en 1928, son oeuvre a eu droit à 6 jeux, elle a donc une affinité particulière avec le jeu vidéo. Hier, nous avons eu droit à un nouveau titre développé par Cyanide Games et édité par Focus Home Interactive disponible sur Xbox One, PS4 et PC.

Ce Call Of Cthulhu s'apparente à un Sherlock Holmes à ceci prés que l'on est plongé dans l'oeuvre de Lovecraft, en tout cas dans les premières heures de jeu puisqu'en presque 2h00, je n'ai pas vraiment eu le temps de voir ce que va me proposer le gameplay du jeu. Techniquement, le jeu est bloqué entre deux générations, plutôt jolie pour de la PS360, mais pas assez pour nos One et PS4, les personnages ont des visages figés, des animations rigides et possèdent quelques soucis de coordination labiale, pour les décors ça passe mieux, on n'est pas dans un jeu qui va vous décrocher la mâchoire, mais l'aspect général sert plutôt bien l'ambiance du titre et donne un aspect vraiment glauque aux environnements.

Tout ça pour vous dire que certes le jeu n'est pas un canon de beauté, mais que la technique sert à merveille l’ambiance du jeu, malgré quelques textures perdues sur l'ancienne génération de consoles et des personnages en retrait. Un jeu qui ne sera certainement pas à mettre entre toutes les mains, mais qui sauras satisfaire les joueurs en manque d'ambiance Lovecraftienne.

PS : Halloween oblige après Call Of Cthulhu, je vais vous proposer une vidéo sur un petit jeu en Pixel Art, The Long Reach.




Ajouter à mes favoris Commenter (4)

  
Signaler



Après une grosse semaine de boulot, je peux enfin vous écrire quelques lignes sur un jeu totalement passé inaperçu sur les réseaux sociaux, un jeu dont le titre pourrait sans aucun problème s'appeler Porn Car Land, Évidemment, je vous parle de Forza Horizon 4.

On se demande comment Playground Games pourrait proposer un jeu au-dessus de Forza Horizon 3, je vais être clair, ce n'est pas là que l'on aura la réponse puisque je n'ai pas pu jouer assez longtemps. Ce que je peux vous dire c'est que techniquement, le jeu passe encore un cap grâce au lead One X, le jeu prend encore plus de volume avec cette impression carton qui s'efface encore plus, notamment sur la végétation et les bâtiments, PG se paye le luxe de modéliser les intérieurs des maisons, les effets d'eau sont hallucinants comme sa physique quand les véhicules passent dedans, les murs explosent en plein de "briques", les buissons ploient sous votre bolide et n'explosent plus comme c'était le cas dans le 3, les changements de saisons sont l'occasion de voir tout le travail accompli par PG, bref la Grande-Bretagne paraît plus vrai que nature.

Niveau gameplay, on ne change pas une équipe qui gagne et on ne sera pas dépaysé même si j'ai eu l'impression qu'une propulsion avait bien plus tendance à être piégeuse sous la pluie, exemple avec la Mustang de 2018 dans la vidéo. Les saisons auront donc une incidence sur le gameplay en plus de changer l'ambiance du jeu. Concernant le contenu, ce n'est pas dur vous ne saurez plus où donner de la tête, nous aurons droit à des événements exclusifs comme celui d'Halo où l'horizon changera totalement pour laisser apparaître un anneau comme dans le jeu. Vous aurez donc de quoi faire.

Forza Horizon 4 semble bien partie pour exploser la barre déjà très haute de Forza Horizon 3. FH4 est d'ores et deja disponible sur PC et Xbox One ainsi que dans le Game Pass.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

     
Signaler
(Jeu vidéo)



Crystal Dynamics étant sur le projet Avengers, Eidos Montréal s'est vu confier par Square Enix le dernier épisode de la trilogie sur les origines de Lara Croft, Shadow Of The Tomb Raider doit donc clôturer ce pan de la vie de Lara. Vu que je n'ai pas pu jouer assez longtemps, je ne vous donnerai pas un avis comme je peux le faire d'habitude, par contre je peux vous donner mon ressenti sur cette première mission du jeu.


Techniquement, le jeu envoi du steak avec des effets de lumière magnifique, les effets volumétriques donnent le ton d'une ambiance qui se veux mystérieuse sur les premières minutes, les effets d'eaux sont de toute beauté avec toutes ces lumières qui se reflètent à sa surface, bref le jeu promet de belle petite claque.

Concernant le gameplay, cette mission reprend les grandes lignes de ROTTR, en y ajoutant la descente en rappel à voir si la suite propose des nouveautés. En tout cas, c'est toujours aussi efficace, le système de visée est super précis, l'infiltration est suffisamment poussé pour un jeu d'aventure action comme Tomb Raider, l'exploration est toujours présente et on sent bien que l'on va en bouffer au moins autant que les gunfights, ce qui n'est pas pour me déplaire.

En clair, Eidos Montréal semble avoir pris la dimension de ce Tomb Raider et j'espère que le jeu va continuer sur cette lancée. Shadow Of The Tomb Raider est disponible dans son édition Croft dès aujourd'hui sur PS4, PC et Xbox One, quand la version classique ne doit sortir que le 14 septembre, tout en étant conscient que certaines boutiques ont déjà lâché le jeu en mettant un gros fuck à la version Croft proposant un accès anticipé de 48 heures.


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Au sein du 5e Temple, un chevalier vêtu d'une armure d'or brillant de mille feux, est connu sous le nom d'Aiolia, c'est le chevalier d'or du Lion et il se fait grave chier.

 

Alors, il s'occupe comme il peut en jouant aux jeux vidéo et en partageant sa passion caché pour le jeu vidéo, si toi aussi tu aimes le jeu vidéo, vient jeune chevalier, viens partager avec moi.

 

Aiolia Passion Gaming c'est un habile mélange entre Aiolia et les jeux de Léa, mais attention je ne suis pas un casual, je joue beaucoup trop et depuis trop longtemps, ici vous aurez des articles originaux ou pas, mais aussi de temps en temps mes vidéos Youtube, alors bienvenus à tous.

Archives