WEarePES
Signaler
PES

Comme vous le savez sans doute si vous avez suivi l'actualité PES 2013 de ces derniers jours, le jeu était présenté cette année en avant-première au Brésil et les premières annonces étaient plutôt alléchantes et centrées sur le gameplay. Konami nous promet en effet, une personnalisation accrue des joueurs-star, des gardiens de but aux réactions peaufinées, des tirs entièrement manuels, plus de possibilités lors du premier contrôle de balle, et j'en passe et des meilleurs.

Lors de cette première présentation du jeu à la presse sud-américaine, 3 représentants du studio WEP avaient fait le déplacement ; Manorito Hosoda (Marketing Producer), Naoya Hatsumi (Senior Producer) et Toru Kato (Manager). Notre amis Seabass, lui, était ailleurs entrain de travailler sur un autre titre de la licence PES.

Adam Bhatti du site WENB a eu la chance d'être invité à l'évènement en temps que représentant des communautés de fans. Il nous fait gentiment profiter de ses premières impressions, manette en main... et le moins qu'on puisse dire, c'est que le communiqué de presse de Konami ne semble pas mensongé. 




Pro Active AI

 Construite autour de l'active IA de l'année passée, nous avons pu constater les améliorations dans la manière dont nos coéquipiers réagissent en situation défensive autant qu'offensive.

Le 1er exemple m'a donné le sourire. « L'année passée, la ligne défensive était trop basse » explique Hosada, « L'IA défensive était plus concentrée sur le positionnement et moins sur les mouvements du ballon. Ca n'était pas suffisamment réaliste ». Le fans du jeu pourront en attester, il fallait continuellement faire tourner le ballon pour créer des brèches tandis que la défense adverse, pouvait se contenter de défendre en zone, ce qui la rendait finalement assez difficile à tromper.  Dans PES 2013, l'IA se concentrera sur la position du ballon et montra plus régulièrement pour mettre la pression sur l'offensive adverse. Cela devrait apporter du dynamisme aux rencontres.

La 2ème amélioration de l'IA concerne l'anticipation de vos coéquipiers, ayant la capacité de sentir où l'espace va se créer et s'engouffrer dans les brèches. Hosada mentionne ceci : « Durant les actions offensives, vous sentirez que vos joueurs de couloir seront plus à même de profiter des espaces crées par un jeu de passe rapide ou les mouvements défensifs adverse ». De meilleures décisions sont également prises lors des situations de contre-attaque où les arrières latéraux vont s'engouffrer dans les espaces pour tenter de recevoir un ballon.

Ce que nous avons retenu de ces quelques exemples, est que les joueurs sur le terrain, contrôlés par l'IA courent moins sans réfléchir et ont un panel de réactions plus large suivant la situation. 



Gardiens de but - PES FC

«Les gardiens de but étaient l'élément le plus cité dans les améliorations attendues par les fans » explique Toru, «Nous avons passé beaucoup de temps à améliorer leurs animations et leur IA ».

Je ne peux pas dire le contraire, les gardiens ont souvent été un souci dans PES depuis l'arrivée des versions X360 et PS3. J'étais très optimiste à l'idée de voir une partie de la présentation de PES 2013 centrée sur les gardiens. On nous a gratifié d'une courte vidéo montrant Casillas réalisant différents arrêts. Tout un tas de nouvelles animations réalistes sorties dans des situations appropriées. Arrêt à une main, différentes réactions en 1vs1, parade sur un lob, ... tout avait l'air neuf. Déjà à ce stade du développement, les mouvements et les réactions des gardiens étaient bien au-delà de ce que la série nous à habitué.

Un autre ajout pour les portiers : la relance rapide qui permet de récupérer plus rapidement le contrôle de notre gardien après un arrêt, ce qui permettra des contres plus rapides et un meilleur contrôle. Une jauge accompagne également les relances à la main, offrant plus de précision dans la distribution. 



Dynamic First Touch - PES FC

La vidéo suivant concernait la fameuse première touche de ball dynamique, introduite dans PES 2013. C.Ronaldo montrait une large variété de situations où il contrôlait toutes sortes de ballon lui étant destinés.

Hatsumi : Ce que vous voyez maintenant sont les différentes manières de contrôler une passe, haute ou basse. En utilisant R2/RT, vous pourrez réaliser un contrôle plus proche du joueur. Pour une façon de contrôler plus dynamique et inspirée, vous pourrez utiliser R3 soulever la balle du sol ». C'est à ce moment que l'on voit Ronaldo en pleine foulée, recevoir une balle à mi-hauteur  puis la soulever pour éviter un adversaire ! Mais ça n'est pas tout : « vous pouvez également transformer la première touche de balle en feinte (comme une feinte de frappe) pour tromper l'opposant et créer un espace ».

Ma mâchoire s'est décrochée quand j'ai vu Ronaldo reprendre un ballon bondissant en feite de frappe. Cette partie de la présentation nous à montré une abondance de nouvelles animations, mais ce que j'ai bien vite découvert, c'est que certains joueurs aux stats élevées réalisent les mouvements d'une autre manière. L'animation de feinte de frappe de C.Ronaldo est unique, plutôt qu'un simple décalage, il réalise une sorte de sombrero. J'en dirai plus à ce propos dans la partie Player ID.

Cette partie se termine sur quelques exemples encore plus impressionnants du système de première touche dynamique, le bouquet final étant Ronaldo, recevant une balle haute, dos au but. Il décide de contrôler le ballon de la poitrine, en hauteur, puis de réaliser une bicyclette !! Très impressionnant !!

Response Defending  - PES FC

La Défense Réactive est une inclusion potentiellement prometteuse, permettant enfin aux joueurs d'utiliser une intervention défensive quand bon leur semble. Hatsumi à ce propos : « Comme tout dans PES 2013, nous voulons offrir au joueur un contrôle sur tout dans le jeu. La défense réactive activée par une double pression sur X/A, vous permets de réaliser une intervention défensive tout en restant sur vos jambes, dés que vous le voulez. »

Comme nous le savons tous, défendre dans PES 2011 et 2012 était très sympa sur le papier, mais ne fonctionnait pas aussi bien que nous le voudrions. On n'est jamais certain que notre défenseur va réagir comme on le voudrait, qu'il rate le ballon ou fasse une faute. Cette année les commandes défensives classiques sont toujours en place mais avec cette nouvelle fonction de défense réactive, le skill défensif dont vous ferez preuve aura une plus grande importance dans les duels pour récupérer le ballon.

Les exemples présentés dans la vidéo montraient clairement que la variété d'animations lors des tacles et interventions défensives était plus large et dépendaient de la position du défenseur par rapport à son opposant. Votre joueur peut tout aussi bien réaliser une charge qu'effectuer un grand écart pour tenter de toucher le ballon.

Hatsumi ajoute finalement : « avec le contrôle totale des interventions défensives, les joueurs peuvent également réaliser des fautes tactiques pour casser le rythme si ils veulent » -José Mourinho aime ça-



Player ID

Hosada : «La série PES fut pionnière dans la caractérisation individuelle des joueurs. Cette année, nous mettons la barre plus haute. Cette année, nous avons capturé l'essence de 40 à 50 grands joueurs en introduisant un grand nombre de compétences qui les carractérise. Voici quelques exemples ».

Ce qui suivi alors était le clou de la présentation, le genre de chose qui ne parle pas uniquement aux fans qui apprécient le souci du détail de PES, mais aux amateurs de football en général.  On nous a montré des vidéos réelles de Ronaldo, Messi, Kaka et Robben, exécutant leurs course et dribble personnels puis ensuite, directement dans le jeu. Quand ce fut le tour de Kaka, Hosada à ajouté : « Kaka n'a pas seulement une course unique balle au pied, il également des foulées plus longues que la normale. Nous avons ajouté ce détail ». Kaka à effectivement cette course élégante et elle sera parfaitement retranscrite dans PES 2013.

«Comme en vrai, Xavi peut réaliser un changement de direction brusque à 180° avec l'extérieur ou l'intérieur du pied en utilisant R2 ».  Et effectivement, nous avons vu Xavi réaliser ce geste à la fois en vidéo et dans le jeu. Ca n'est pas uniquement une belle animation, mais comme Hosada le dit, ça influe également le jeu.

Avec l'exemple d'Iniesta, nous nous remémorons sa conduite de balle adroite, qui peut être utilisée en maintenant le bouton R2 enfoncé. Cela permet un contrôle de balle proche du joueur en petites foulées, mais avec un joueur qui a de bonnes stats en dribble comme Iniesta, elle devient encore plus efficace. Il peut en effet garder le ballon dans un petit espace en poussant le ballon d'un pied à l'autre. C'est une animation unique de side-step qui peut être suivie par l'impressionnante capacité qu'à Iniesta d'accélérer dans les espaces libres. Hosada ajoute qu'Iniesta est son joueur préféré au monde.

Pour finir, nous avons pu voir des éléments uniques, comme Ribery, utilisant son talon lors d'une Roulette Marseillaise, ou Neymar faisant le show en faisant danser son pied au dessus du ballon. La vidéo se termine sur une note humoristique mettant en scène John Terry. Vous souvenez-vous quand il a tenté de bloquer un shoot en sautant à la Superman ? Oui cette animation est également dans le jeu et nous à tous bien fait rire.

Manette en main

Il y avait à notre disposition 7 bornes de chaque format (PS3 et X360). Je me suis précipité sur une borne PS3. Cette première démo du jeu ne proposait que 2 équipes, Real Madrid et Flamengo, ainsi qu'un seul stade, jouable de jour comme de nuit.

Ce qui m'a marqué d'emblée, fut la nouvelle présentation du menu de sélection des équipes. Il y a maintenant un modèle en pied d'un joueur de chaque équipe plutôt qu'un buste comme c'était le cas avant. Entre les deux, le schéma de formation des deux équipes correctement positionnés sur le terrain. De cet écran, on peut choisir le stade, les formations et les réglages de match. L'écran de formation est le même que dans PES 2012. Pas de changements dans cette béta, mais on peut s'attendre à quelques nouveautés pour les prochaines démos.

Le coup d'envoi du match va bientôt être sifflé et c'est un petit peu trop familier à ce stade. Le même style graphique, même intro de match, vu du même angle de caméra.  En toute impartialité, c'était un peu décevant car je m'attendais à de la nouveauté de ce côté-là.  Mais une fois que le match débute, on comprend tout de suite pourquoi la présentation des producteurs était centrée sur le gameplay. C'est un nouveau départ depuis PES 2012 !!

La balle est mise en jeu et on sent directement que le rythme est plus lent. Le jeu est plus pausé et ça semble plus réaliste. Pas uniquement de la manière dont le ballon circule, mais également comment les joueurs bougent avec ou sans la balle. Alors que je fais circuler le ballon de ma ligne défensive à mes milieux, je note un meilleur positionnement général, une meilleure gestion des espaces. Les améliorations de l'IA dont les producteurs avaient parlé plus tôt se concrétisent ici et on ne voit plus le problème récurant d'amas de joueurs sur un même petit périmètre. Alors que je passe la balle à Ronaldo, loin dans la partie de terrain adverse, les défenseurs se dédoublent mais un rapide jeu de passe me permet d'ouvrir des espaces sur l'aile opposée, situation plutôt rafraîchissante.



C'est le moment de vous dire que sur cette version, la jauge de niveau de passe était réglée sur 3 et je trouvais que c'était déjà plus libre que PES 2012. Les passes impressive ou mal calibrée se produisait de temps à autre. Comme prévu, ajuster la jauge de passe sur 0 et le jeu passe totalement en full-manuel. On contrôle entièrement la direction et la puissance de la passe et ce fut incroyable de voir enfin PES se jouer de cette manière. Un point important étant que malgré le full-manual, les stats des joueurs sont toujours prise en compte. Par exemple, Alonso, était capable de passer la balle à sa cible plus rapidement que la moyenne.

Lors des contrôles de balle, j'ai évidemment essayé le nouveau système de première touche de balle avec R2 et R3. J'ai trouvé que le timing était la clef, ça se ressent quand on time nos contrôle correctement, surtout avec les contrôles R3. Le réaliser dans le bon temps, fait que le joueur soulève la balle et j'ai vu des magnifiques animations quand j'étais bien dans le rythme. Dans le même temps, j'ai utilisé le bouton R2 pour négocier des ballons difficiles, et on voit parfois le joueur ramener au sol un ballon bondissant. 

Maintenant, c'est le bon moment pour aborder un sujet qui va intéresser tous les fans de PES : je n'ai pas dû utiliser le Super-Cancel une seule fois. Dans un premier temps, j'ai trouvé le contrôle total un chouilla difficile à maitriser. Les joueurs ne restent pas cadenassés à une position et vous devez rester précis quand vous essayez de capter un ballon ou tentez d'exploiter une passe en profondeur. Pour ce dernier exemple, votre joueur ne va pas automatiquement courir vers le ballon... si vous ne maintenant pas le bouton de sprint, le joueur va simplement trottiner. Un autre exemple, quand vous vous engagez sur une balle haute : si c'est un coup de pied de but botté par l'adversaire, il va falloir vous-même déplacer votre milieux de terrain dans la partie de terrain où le ballon va atterrir et lutter avec le milieu adverse. Cette liberté qui vous est offerte prendre un certain temps avant d'être domptée, mais au fond, elle est plus que bienvenue.



L'amélioration suivante est la défense. Alors que Flamengo attaque, j'étais capable de les étouffer au milieu de terrain par des interventions défensives de Khedira dans le bon tempo. J'ai d'abord eu le sentiment que ces tacles étaient très assistés ... mais après plusieurs matchs, je me suis rendu compte que cet aspect était grandement basé sur les stats. La précision et le timing font la différence, mais sont dépendants des statistique du joueur que vous contrôlez. J'ai trouvé que des mecs comme Pep ou Ramos étaient très efficace quand il s'agissait de défendre sur leurs appuis alors que mes joueurs offensifs étaient bien lourds  quand il s'agissait de récupérer le cuir. Le téléguidage des interventions défensives est franchement le bienvenu, surtout qu'elle dépend franchement des stats. Il est donc bien plus bénéfique de contrôler un défenseur de classe mondiale. Comme vous pouvez vous en douter, j'étais déjà entrain de penser à la composition de mon équipe de Master League !

Pour contourner cela, j'ai remarqué quelques magnifiques contrôles avec la touche de dribble précis que j'ai utilisé pour mystifier les défenseurs tentent de me tackler, pour ensuite les passer avec un changement de direction bien timmé. Avec la touche R2, les joueurs gardent la balle proche et on assiste à de nouvelles animations. Maintenant, le side-step avec R2 permet de se déplacer sur le côté en faisant rouler le ballon sous la semelle. Maintenez la direction arrière et le joueur enchaînera par de petits drag-back avec le pied sur le ballon (note de Kaiwai : comme dans PES3 si mes souvenirs sont bons), se tournant face au goal adverse. A contrario, en appuyant vers l'avant il déclenche une subite accélération dont le tranchant dépend du joueur. 



Une fois le défenseur battu et bien placé fasse au but, il est temps de tirer... et les tirs ont subit des changements depuis PES 2012. C'était sans doute l'un des points négatif du jeu avec les gardiens, l'année passée, mais Konami a redressé la barre de manière efficace. La plus grosse amélioration est évidemment l'inclusion du tir manuel avec L2. Ca n'est pas seulement le fait que vous ayez le control total sur la direction prise par la balle, mais il y a également une récompense à l'utiliser car le tir se déclenche un peu plus rapidement.  Il y a donc une sorte de bonus de puissance à l'utiliser ... mais évidemment, il y a aussi des chances pour que vous envoyiez le ballon hors cadre ou loin au dessus du but. Parfois, dans le feu de l'action, j'ai réussi à j'ai réussi à tirer du côté du point de corner ! Tout comme les passes manuelles, ces tirs sont également influencés par certaines statistiques pour garantir les individualités entre joueurs. Chez des joueurs comme Benzema et Ronaldo, on ressent  par exemple bien le bonus de puissance.

Comme d'habitude, presser R2 lors d'un tir donne une balle enroulée. Si cette option n'avait que très peu d'impacte l'année passée, dans PES 2013, l'effet dans les tirs est bien plus notable. J'ai testé le controled shot à plusieurs reprises avec une certaine variété de joueurs et le cuir emprunte une trajectoire totalement différente d'un tir traditionnel et devrait satisfaire ceux qui voulaient le retour des balles à effet prononcé dans PES.



De manière générale, avec l'arrivée d'une fonction manuelle, les tirs semblaient plus libres. Il y a plus de contrôle sur l'endroit où l'on place le ballon et on ressent  une avancée depuis les années précédentes. Dieu merci, avec le bosst de puissance, les tirs manuels sont gratifiants ... et nous verrons avec le temps si Konami décide de nous proposer une option manuelle totale plutôt que toujours devoir appuyer sur le bouton L2, comme chez le concurrent. 

A l'opposé des tirs, nous avons évidemment les gardiens de but, et il y a pas mal de bonnes choses à dire à leur sujet. Les mots que vous avez sans doute envie d'entendre sont, fiables, intelligents et réactifs ... je suis content de pouvoir affirmer que ces termes peuvent déjà être employés. Nous avons vu très peu d'erreurs des gardiens, je ne me souviens d'ailleurs pas d'une fois où ils m'ont laissé tombé. Les animations de parades étaient sympas, mais tout ne semblait pas encore intégré comme on a pu le voir dans la précédente vidéo... et on parfois vu un peu trop les même animations. C'était chouette de voir les gardiens réagir de différentes manières en situation de 1 contre 1, ils restaient plus souvent sur leurs appuis et réagissaient généralement mieux qu'une simple glissade dans les pieds de l'attaquant. 

Lorsqu'ils s'emparaient du ballon, ils se remettaient sur leurs jambes plus rapidement qu'avant, prêts à la relance. La nouvelle barre de puissance est également la bienvenue, donnant plus de précision aux passes du gardien. 

Finalement, les améliorations de gameplay ayant été disséquées, c'est le bon moment pour aborder les graphismes et animations. Ca n'est pas quelque chose que Konami à particulièrement abordé et on comprend pourquoi. Les graphismes du jeu resteront clairement très proches de ce qu'on a pu voir dans PES 2012. Par contre, les animations ont pris un peu de galon avec pas mal d'additions qui rendent la cadence du jeu plus harmonieuse. En plus d'une plus grande variété dans les animations de passes et de tirs, un gros boulot à été réalisé sur les centres. En plus de trajectoires de balles plus lentes et courbes qu'à l'accoutumée, l'animation des joueurs change suivant le type de centre utilisé. 

Il y a un tas d'animations contextuelles où l'on peut voir des mouvements uniques qui dépendent de la situation. Les joueurs soulèvent le ballon en première intention d'une nouvelle manière, et s'ajustent également suivant la situation quand ils tirs, passent ou même font des têtes. 

On peut dire la même chose des feintes de frappe qui se transforment en sombrero quand on utilise un joueur talentueux.  Visuellement, ce sont des animations impressionnantes, qui peuvent être encore un peu redondantes à l'heure actuelle. Mais je pense que Konami va ajuster tout ça d'ici la sortie. 

Les nouveautés de Player ID sont vraiment bien rendues, particulièrement avec Ronaldo. Dans le jeu, tous ses mouvements semblent merveilleux. Sa manière de courir, de dribbler, de tirer, de passer, etc... tout ça semble très réaliste et c'est de bonne augure pour tous les joueurs qui subiront ce traitement de la part des développeurs. 

Une fois le match terminé, nous sommes gratifiés par l'habituels résumé des actions qui se conclu par un tableau donnant les notes attribuées à chaque joueurs ainsi que l'homme du match. Plus besoin de se promener dans les menus pour y accéder.

Cela conclu ma première découverte de PES 2013. Avec l'E3 qui s'approche à grands pas, attendez-vous à en voir plus du jeu, d'autant que la presse aura la chance de recevoir une version plus avancée du jeu, comprenant évidemment plus d'équipes.

Adam de WENB


Traduit de l'anglais par Kaiwai pour WEarePES.com

Ajouter à mes favoris

WEarePES

Par cattac Blog créé le 03/02/10 Mis à jour le 03/06/12 à 07h25

WEarePES.com regroupe depuis début 2003 la plus grosse communauté francophone de fans de Pro Evolution Soccer et Winning Eleven. Ce blog sur Gameblog est un avant goût de ce que vous trouverez sur WEarePES.

http://www.wearepes.com/

Ajouter aux favoris

Archives