Premium
Le blog de Tiris, game designer chez Ivory Tower

Le blog de Tiris, game designer chez Ivory Tower

Par Tiris Blog créé le 03/01/10 Mis à jour le 22/03/15 à 23h15

Plongez dans les coulisses du jeu vidéo et de son développement avec Tiris, game designer chez Ivory Tower.

Ajouter aux favoris
Signaler
Réaction

Les jeux vidéo - film

On parle énormément actuellement de la convergence des médias et surtout du rapprochement entre le cinéma et le jeu vidéo.

La sortie d'Heavy Rain, le jeu-film a bien sûr contribué énormément à ce que le sujet revienne ainsi tellement sur le devant de la scène.

Pourtant, en ce début d'année 2010, c'est un autre jeu qui m'a marqué et qui m'a souvent fait dire «  Ah bah oui, là on sent quand même bien les codes du cinéma, ils ont brillamment intégrés ça au jeu », Mass Effect II, mais j'en reparlerais plus tard.

Alors, pour être honnête, il faut dire que même si je me suis intéressé énormément à Heavy Rain, mais que je n'y ai pas encore joué et en fait je n'en ai pas envie actuellement. Pas envie parce que comme le fait que je n'aime pas lire 2 romans en même temps ou regarder un film faire une pause et commencer à regarder un second film, je n'aime pas me plonger dans 2 jeux vidéo disposant d'un univers et d'une histoire « forte » en même temps et que je suis sur le space opera de Bioware actuellement donc.

Donc non, si je n'a pas envie d'y jouer actuellement, ce n'est pas parce que je n'aime pas le jeu. D'ailleurs je suis presque sûr que je vais l'aimer, ressentir une empathie forte pour les personnages du jeu, être pris dans le récit et me laisser porter sans voir le temps passer dans ce jeu thriller.

J'ai quand même le sentiment qu'au final Heavy Rain ne soit « que » le meilleur film interactif jamais produit (ce qui est quand même déjà super) et  que ce soit vraiment plus un film auquel on a ajouté des game mechanics qu'un jeu qui disposent d'un game design qui utilise avec brio les codes du cinéma.

Cela ne changera rien au fait que j'adorerais sûrement cette expérience, et qu'elle contribue à l'avancée de cette intéressante convergence des média, mais ça reste au final plutôt une  belle évolution du film interactif plutôt que l'arrivée d'un game design nouveau et innovant auxquels certains voudraient faire croire.

Du coup, comme je le disais en début d'article, c'est plutôt actuellement Mass Effect II qui m'impressionne. Si certains regrettent l'absence des pages entières d'équipements à acheter, comparer et des phases d'exploration avec le Mako (hum ça me parait dur à regretter quand même quand on a fini la mission de collecte des minéraux lourd qui nous en a tellement fait baver et pester sur ces planètes vides) moi j'ai surtout l'impression que ce ME2 à bénéficié d'un excellent « montage » et qu'il n'a gardé que les meilleures scène.

Si le jeu est devenu plus dirigiste, il garde une bonne grosse dose de liberté néanmoins, on n'est pas dans FFXIII qui lui laisse le joueur peut-être un peu trop spectateur en l'enfermant dans ces fameux couloirs. Plus dirigiste, mais alors tellement plus immersif et captivant ! ME2 commence fort et le rythme restera élevé tout au long de l'aventure. Le gameplay des combats à évolué pour les rendre plus impressionnants ET intéressant  en nous permettant de passer moins de temps dans les menus et en cachant un maximum l'interface (immersion toujours).

Bon, je ne vais pas faire le test du jeu, ce qui m'intéresse surtout ici c'est de constaté comment le jeu est devenu beaucoup plus cinématographique. Et là je ne parle pas uniquement des plans de caméra, du travail des ambiances, des animations des personnages qui commencent à montrer un vrai « jeu d'acteur » intéressant, je parle surtout du rythme narratif et du développement des personnages.

En fait, je parle de jeux-films mais pour le coup, il faudrait surtout parler de jeux-séries et ce n'est pas le très attendu Alan Wake - encore un jeu qui pour moi va apporter une bonne pierre à l'édifice de la convergence -  qui me contredira pour le coup.

Parce que ME2 c'est un peu ça, un ensemble d'épisodes d'une super série space opera qui mis bout à bout donnerait un très bon film. En effet, ME2 est maintenant subdivisé en mission extrêmement bien scénarisées avec une présentation des acteurs, une introduction à l'épisode, l'épisode en lui-même, riche en action, puis une conclusion à l'épisode.  L'avantage ici, c'est qu'on peu mixer un peu sa série comme cela nous convient en regardant certains épisodes dans l'ordre qui nous plaisent et même en zappant ceux dont les personnages nous plaisent moins, seuls certains épisodes clés sont obligatoires afin de garder le rythme de l'oeuvre.

Pour moi, Bioware à trouvé une parfaite alchimie entre action, jeu de rôle et cinéma/série avec le second opus de Mass Effect et j'ai hâte de voir comment ils pourront hausser encore le niveau avec le dernier opus de la trilogie.

Bref, que ce soit le film-interactif qui se rapproche du jeu ou le jeu qui évolue en empruntant des techniques propres à d'autres médias, cette convergence prouve déjà qu'elle est bénéfique à notre industrie et ouvre grand les portes de notre média à un public toujours de plus en plus nombreux et divers appâter par des trailers que l'on retrouve maintenant ... Dans les salles de cinéma.

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

L'univers du jeu vidéo m'a toujours fasciné et a toujours été source de débats passionnants pour moi, en tant que joueur, puis encore plus en tant que game designer.

Après presque 6 années chez Ankama où j'ai eu l'occasion de travailler sur pas mal de jeux et surtout de diriger le développement de Dofus Arena, j'ai rejoins Ivory Tower à Lyon afin de relever de nouveaux défis.

Tenir un blog est un exercice intéressant. En plus d'être un lieu d'échange avec des gens passionnés, cela me  pousse à essayer de toujours mieux structurer mes idées, de vulgariser des concepts parfois très techniques ou d'essayer de rendre intéressant des sujets qui de prime abord ne le sont pas forcément. C'est en fait un exercice de communication parfait pour un game designer.

J'espère que vous vous plairez à lire ce blog autant que j'ai plaisir à l'écrire !

Hervé Gengler Aka Tiris.

 

 

 

 

Archives

Favoris