Premium
Signaler
TV & Radio (Jeu vidéo)

Journalistes VS Blogueurs... voici le premier thème du débat de Game One cette semaine. Il y aurait tant de choses à dire, à commencer par enlever quelques clichés. Y a-t-il vraiment un affrontement ? Les journalistes sont-ils "supérieurs" aux blogueurs ? Ou cela ne veut-il finalement rien dire ? La différence ne serait-elle pas in fine que les uns en ont fait leur métier... les autres, juste un passe-temps (et cela n'a rien de péjoratif) ?

Personnellement, je pense surtout qu'à l'image des chasseurs... il y a des bons et des mauvais journalistes de jeu vidéo. Certains essayent d'apporter de nouvelles approches, des tons différents, d'oser des sujets moins habituels. Ce n'est pas toujours parfait, mais ça le mérite de dépoussiérer les choses. Mais il existe aussi des journalistes un peu avachis dans le passé se contentant de reprendre des recettes éculées sans chercher à innover, sans tenter de surprendre les lecteurs d'aujourd'hui biberonnés à l'info 24/24, aux réseaux sociaux, aux blogs, des journalistes qui bossent sans finalement réellement prendre le temps d'essayer de comprendre leur époque et ce qui a changé depuis près d'une décennie. C'est à mes yeux dommage, voire fatal à une époque où les lecteurs peuvent s'informer d'un clic. Gratuitement. Rapidement.

Idem pour les blogueurs. Certains tentent des approches différentes, d'autres se complaisent à reproduire. Mais au bout de l'histoire, journalistes et blogueurs, les deux me paraissent hautement complémentaires. Chacun avec de belles qualités, comme des défauts. Le net a offert la possibilité de multiplier les points de vue. Profitons-en. Sans haine. Ni opposition. Com-plé-men-ta-ri-té.

ACTE 2 : Journalistes VS Ménestrel

Les choses auraient pu s'arrêter là. Mais c'en était trop pour certains collègues. Ainsi, quand je vois certains journalistes jeu vidéo furieusement outrés (au point de vouloir "casser des bras") parce que j'ai osé dire que "oui, nous sommes journalistes dans les faits, mais non personnellement je me reconnais plus dans une démarche de passeur, de ménestrel"... je me dis que certains : 

  1. n'entendent vraiment que ce qu'ils veulent entendre (étonnant pour des "journalistes")
  2. devraient mettre plus d'énergie à essayer de parler de jeu vidéo avec passion et originalité, plutôt que de se battre pour ce qui n'est à mes yeux qu'un simple "titre" 

Titre à la notion d'ailleurs de plus en plus floue dans le cas du jeu vidéo, qui plus est à l'heure du web où les cartes sont en train d'être redistribuées (il existe d'ailleurs de grands débats à ce sujet en France, comme à l'international). Ainsi quels sont leurs hauts faits ? Un top test ? De super news ? Cool, mais on peut relativiser quand même non ? J'aimerai d'ailleurs bien savoir, par exemple, combien d'entre eux ont fait une école de journalisme.  Non parce que visiblement, leur titre de journalisme, c'est sacré ! 

A leurs débuts, ces gens qu'est ce qui importait ? Vouloir bosser dans le jeu vidéo... ou avoir une carte de presse (que je n'ai même pas soit dit en passant) ? D'ailleurs pourquoi se sont-ils senti à ce point attaqués à ce point, là où je parle de ma vision de notre média. C'est mon avis, point. Mais visiblement j'ai touché, l'intouchable.

Ce qui m'embête pour eux, c'est qu'aujourd'hui, en tant que lecteur... je trouve régulièrement plus de plaisir et de fraîcheur chez des bloggeurs (français ou anglo-saxon) que chez de nombreux "journalistes de jeu vidéo" souvent blasés de tout et pas créatifs pour un sou. 

Moi, si demain on me disait que ce que je fais n'est pas du journalisme, mon monde ne s'arrêterait pas de tourner. Car à mes yeux mon métier, c'est de vous informer au quotidien et le mieux possible sur l'actualité et les coulisses du jeu vidéo. Ni plus, ni moins. Quel qu'en soit le titre, le média ou autre. Je ne me juge pas supérieur. Je dis ce que je pense, toujours avec passion et honnêté, point. Et en février cela fera 16 ans que je m'y emploie sur le web, en papier, en radio ou à la TV. N'en déplaise à certains.

Comme je le dis depuis le début, ceci n'est que mon avis. Libre à chacun d'être d'accord ou non. C'est d'ailleurs ça "un débat". Un ménestrel n'est là que pour transmettre avec précision, joie et passion. Pas pour casser des bras. Et vous, qu'en pensez-vous ?

PS : Un célesto merci à tous pour vos TRES nombreux messages de soutien sur mon Twitter ! 

REJOIGNEZ-MOI SUR TWITTER

Ajouter à mes favoris Commenter (89)

Commentaires

Olff
Signaler
Olff
Marrant, j'avais pas suivi ce débat, et maintenant j'ai toujours pas compris son intérêt puisqu'a priori ceux qui devraient être journalistes, préfèrent refuser l'étiquette. Donc on sera d'accord sur le fait que la presse de jeux vidéo française, c'est à qqs exception près des bloggers qui se complaisent à faire des guides d'achat.

Le métier s'est essentiellement de jouer à des jeux, d'en décrire la maniabiltié, la durée de vie et le nombre de pixels, et en parallèlle poster des news tel un stagiaire.
T'as pas grand monde pour se positionner en journaliste sur ce média. Qui l'explique, qui en parle, qui s'interroge ? Nos chers "rédac" françaises sont constitués des passionnés, rien de plus. Sorti des accréditations, et du salaire, ce sont des bloggers lambda, à l'image du bonne partie du journalisme généraliste.

Et si je suis d'accord sur le fait que la rédac de GB et consorts, ne modifie pas leurs notes-jugements en fonction des publicités, il en reste que toute rédaction financé par ce système ne peut avoir une indépendance. Si Julien C, ou Chocapic dérangeaient un éditeur, il serait rectifié à n'en pas douter.
Mais bon c'est pas en rédigeant à longueur d'année des guides d'achat de noël qu'on élève le débat au sein d'une communauté. Encore moins avec des "VS" niveau intellectuel nrj12.

Quant aux bloggers, enfermés dans leurs rêves de devenir un jour à leur tour payé pour faire des guides d'achat, il ne profite pas de leurs temps, et de leur indépendance économique pour faire grimper l'affaire d'un niveau.

Bref©, on est en France, et le seul média qui n'a pas de critiques un tant soit peu intellectualisés, ben c'est le jeu vidéo.
Dit autrement, difficile de parler de journalisme de jeux vidéo dans notre beau pays, alors qu'il a du mal à exister.

Un jour...
Columbo
Signaler
Columbo
NoFrag, si je peux me permettre, franchement leurs articles sont souvent méprisant au possible avec les consoleux et leur communauté est peut-être pire encore, c'est puant au possible ce site (sans compté que faut être clair, ça se prend pas pour de la m....), tu retrouveras jamais ça sur un gameblog, après le débat est très vaste, en revanche pour le côté blasé je sais pas mais des gens transparents dans le milieu ça y'en a un paquet ...
Quand à Gameblog, les gens apprécient parce que ça bouge, ça vit, c'est pas figé comme tout ce qu'on voit ailleurs, c'est constamment mis à jour et on sent que les efforts sont là, les internautes aiment bien les auteurs et les auteurs aiment bien les internautes, c'est aussi con que ça. Journaliste, pas journaliste, au fond on s'en moque complètement, c'est juste la structure qui change simplement, il ne faut pas opposer 2 catégories: blogueurs/journalistes, un excellent blogueur complètera toujours parfaitement un excellent ''journaliste''.
L'Etranger
Signaler
L'Etranger
'Ce qui m'embête pour eux, c'est qu'aujourd'hui, en tant que lecteur... je trouve régulièrement plus de plaisir et de fraîcheur chez des bloggeurs (français ou anglo-saxon) que chez de nombreux "journalistes de jeu vidéo" souvent blasés de tout et pas créatifs pour un sou. "

Monsieur le blasé, faudrait alors penser à allez sur les vrais bon sites de jv français, non ,?
(genre Nofrag, Factornews, canardpc)

(de rien)
Cathedrale
Signaler
Cathedrale
Tony12V
08/12/2011, 12:25
"Les avis c'est comme les trou du culs, tout le monde en a un".

Le problème c'est que tout le monde se sent obligé maintenant d'avoir un avis MAIS SURTOUT de le dire, il n'y a qu'à voir sur GB le nombre de blogs où franchement, les avis sont pour la plupart du temps inutiles et tout le monde en a vraiment rien à foutre.


cela reste ton point de vue, Bonhomme. je ne le partage pas. j'aime beaucoup lire les 'avis' et tests de tous, surtout de ceux qui me plaisent. un peu comme un livre, tu sais. y'a des centaines d'histoire de dragon, c'pas pour autant que je vais pas en lire une 49ème ... pareil pour le cinéma. un bon film est composé à 98pourcents de l'avis du réal et de l'équipe. LEUR vision de la vie/chose. donc si t'aimes pas lire les tests d'autres personnes, si t'insinues que tout le monde s'en fout.. autant fermer les cinémas et les imprimeries de suite mon coco.
Fauvent
Signaler
Fauvent
HAHAHA ^^ j'adore ils se battent pour ne pas être journaliste. :) J'ai bien aimé.
jin1080
Signaler
jin1080
Lut,
On fait comment pour voir les partie 2-3-4 des débats ? même sur le site de game one y a que les parties 1 de proposé peut importe la date de l’émission

Merci
Djinner
Signaler
Djinner
Franchement, c'est en voyant ce débat télévisé, que je me rend compte que la télé est dépassée... 10 minutes à peine pour contrôler un débat (parce que bon la c'est du contrôle ce que nous a fait Marcus), c'est vraiment du n'importe quoi. Les questions sont survolées, coupées, aiguillées, sans véritable profondeur. La on voit que la télé a prix un très gros coup de vieux, car quand on écoute vos podcasts, vous prenez réellement le temps d'échanger sur un sujet, d'argumenter, de développer. Et ça, c'est nettement plus interessant que toutes ces émissions qui, malheureusement, ont plus de visibilité.

Enfin bref c'était un gros hors sujet sans doute, mais ça devait sortir. Bloggeur VS Journaliste aurait sans doute besoin d'un podcast a votre sauce, où le journaliste n'oublie pas les prénoms des intervenants, et coupe pas le débat en disant : BON STOP PROCHAIN DEBAT.

Car c'est une question épineuse, à prendre au cas par cas, car finalement ça dépend d'un point de vue, d'un degré d'attaque.
Ironbobbi
Signaler
Ironbobbi
Heyyy, là maintenant au moment où je tape ces quelques ligne, j'ai vue la lumière du jour pour la première fois il y a 29 ans !
Bref !
Très sympa ce petit débat.
J'ai toujours autant de mal avec Caroline Speller... Elle a un petit quelque chose de "kultien".

Par contre je ne vous trouve pas moins journaliste, qu'un site de cuisine, de cinéma, de voiture, etc...
Effectivement vous n'allez pas faire des reportages entre 2 salves de mitraillette, explosion nucléaire, ou autre révolution culturel !
Mais rassurez vous on ne vous le demande pas. Et on ne le demandera pas non plus au critique culinaire.

Par contre, on vous demande de nous informer sur le présent et le futur du jeux vidéo. C'est ce qui est fait, ce qui implique des déplacements, parfois lointain et fatiguant à l'autre bout du monde, pour nous livrer dans les heures (minutes!) qui suivent des nouvelles toutes fraîche d'un lieu dans lequel on ne mettra sans doute jamais les pieds !

Alors c'est sûr, ça ne doit pas être désagréable comme travail, je pense qu'entre faire une carrière de testeur de jeu vidéo et celle d'un caissier, il n'y a pas le même éveille intellectuel.
Mais c'est un métier sans relâche depuis une dizaines d'années.
Comme tu le dis Julien, la presse papier n'a pas su ce renouveler et les derniers croûtons papier se meurt. Mais pourtant presse papiers vous permettez de prendre votre temps. De prendre 1 mois (un peu moins sans doute, mais on se comprend), à tout mettre en place. Alors qu'aujourd'hui il faut tester, newser dans l'heure quasiment.
L'E3 était couvert sur 1 mois avant, vous partiez 3 / 4 jours, et vous aviez votre temps pour préparer le dossier E3 pour la sortie du prochain n°. Nous pendant se temps là on attendait comme des creuvard devant notre kiosque à journaux que le numéro débarque.

A l'époque vous faisiez le même métier, mais il était peut etre "plus respecter", aujourd'hui les bloggueurs, les sites officiels, les youtube ect... font que votre activité devient frivole. Essentielle, mais elle fait "moins" journaliste certainement au yeux du peuple, jaloux ou blazé de votre activité.

Pour conclure personnellement, je dirais que le non renouvellement de la presse papier par rapport à ce que l'on trouver sur internet. A conduit votre métier à se genre de débat. Heureusement que IG mag et Pixnlove, boulversifient le milieux avec leur proposition. Qui tendent à redoré votre image de journaliste du jeux vidéo.
Le statut des journalistes sportif n'es pas remis en cause... et pourtant il ne sont que critique d'un travail finit aussi. Mais voila la presse papier à su ce diversifier, les émissions aussi, et du coup le travail et respecter.
Il y a trop de personne dans le monde des testeur de jeux à se regarder entre eux et à refaire le monde entre eux en imaginant qu'il savent tous. Sans jamais rien faire de nouveaux. Caroline Speller en est un l'exemple de ce genre de personne et il sont très nombreux comme elle, a tout savoir tout comprendre, mais a ne jamais rien faire de nouveaux.

Merci donc, à GameBlog d'avoir proposer et composer quelque chose de nouveau. A IG Mag et Piixnlove, Canard PC (même si les débuts étaient plus originaux et couillu) d'avoir compris que le jeux vidéo n'était pas quelque chose de figé ! depuis 25 ans, les magazines et les sites étaient identique, new, test...
Alors que le ton satirique n'existait pas, les backstage jamais exploité, les saga jamais raconté, les joueurs jamais mis en avant... Et il y a encore tellement d'autre facon d'aborder ce média.

Bon courage.
Fichi
Signaler
Fichi
Ce qui est amusant de voir, c'est le tollé provoqué par une simple phrase. A croire que les rédacteurs de ces sites viennent de découvrir un débat qui pourtant existe depuis des années. Pour cotoyer des forums de presse US et UK en tant que blogueur, c'est pas nouveau que les journalistes spécialisé en jeu vidéo sont mal vue dans le métier. Pour beaucoup de leur confrère ce n'est pas du journalisme.

Je ne suis pas toujours en accord avec ce que fait Gameblog ou JulienC, mais c'est amusant de voir qu'autant de monde monte sur leur grand chevaux juste parce qu'on leur met un fait devant les yeux. Je ne dis pas que c'est la vérité ou non, je suis mal placé pour le faire, mais son commentaire ne devait pas être aussi anodin qu'on veut le faire croire pour qu'autant de confères se sentent toucher dans leur égo.
Jorkens
Signaler
Jorkens
Je trouve un peu dommage que Julien Chieze monte en épingle ce qui reste au final une réaction à vif sur le débat, d'autant plus qu'elle traduit a priori une opinion opposée à la sienne. Sans rentrer trop loin dans la polémique, je pense qu'en effet blogueur et journaliste sont (ou devraient) être différents. De par l'éthique propre à son métier, le journaliste se doit d'être objectif, au moins en partie, et fiable. Lorsque tu teste un jeu Julien, ne doit tu pas parler de la technique, du scénario, des mécanismes, de l'esthétisme? Cela ne t'empêche bien sûr en rien de faire entrer dans le test une part de subjectivité, de ressenti, mais ceci n'est pas ton seul critère de jugement.
Autre point important sur lequel un organe professionnel doit se dissocier du blog, la fiabilité de son information. Qu'il s'agisse de news, d'interviews ou de reportage, l'information présente doit être vérifiée et les lecteurs doivent être en mesure de s'y fier sans se poser de question. Quant aux digressions éventuelles sur l'info en elle-même, libre à lui de se faire sa propre opinion. Mettre au même niveau blogueurs et journaliste, c'est passer outre cette nécessité d'intégrité dans l'information.
Cela ne fait pas des blogueurs des acteurs mineurs du monde vidéo-ludique, mais des artisans complémentaires, qu'on lira pour leur plume ou pour leur opinion plus "sentimentale" que cartésienne.les deux activités sont distinctes, leur rôle aussi. Il n'y a pas de mal à faire la différence, et ne pas la faire est en un sens, et à mes yeux, un aveu de manquement à son travail. Dire que ton travail est le même que celui d'un blogueur Julien, c'est te délester de l'éthique liée à ton métier et dire à demi mots que l'info que tu produis n'est pas fiable à 100%, que tu peux aussi colporter des rumeurs infondées, ou chercher le buzz plutôt que l'info.
Je pense au final que c'est peu ou prou ce que cette envie de "casser des bras" traduit plus qu'une envie de violence. Et de ton côté, faire semblant de ne pas voir le second degré dans ce propos te déshonore au plus haut point car, loin de réfléchir à ce que Manu entends par là, tu te sers de la forme, sans l'expliquer, sans donner la source de ces "attaques", et tu t'en sers pour te faire plaindre, sans en dévoiler le fond. Pour bien faire, nous attendons donc un débat entre vous deux, ou au minimum un droit de réponse suite à cet article d'une relative mauvaise foi.
Là ou je te rejoins enfin, c'est qu'effectivement, monter un buzz sur une info tronquée, et faire passer ton opinion pour la lumière entourée de ténèbres (alors que beaucoup la partage, il n'y a qu'à voir les soutiens que tu peux recevoir) relève plus d'un procédé de blogueur maladroit que d'une analyse de journaliste. Effectivement Julien, dans ce cas en particulier, malgré ton titre de journaliste, tu es un blogueur, mais dans son aspect le moins appréciable.
Puzzle
Signaler
Puzzle
C'est marrant mais, c'est ceux qui se considèrent comme journaliste qui écrivent les moins bons articles et ce sont encore ces fameux "journalistes" qui ont une vision très vieillotte et étriquée du jeux-vidéo.
C'est bête ce que je vais dire (mais alors vraiment : p), mais finalement, c'est important pour moi, combien de sites du JV à part GB ont parlé des jeux smartphones bien avant que tout le monde en possèdent ? Tout simplement aucun, car ces sois-disant journalistes qui se prennent pour des grands analystes estimaient que le JV, ce n'était pas ça.
En tout cas, ce que je remarque, c'est que le menestrel avait raison et pas les autres.

Je veux pas forcément faire de comparatif entre GB VS JVN VS les autres, mais Gameblog, c'est un peu la preuve que le jeux-vidéo, ce n'est pas que des tests et des débats sur 3 pixels entre telles ou telles versions de jeu.
C'est aussi une communauté, des articles un peu plus léger qu'ailleurs, car après tout, ce n'est que du jv, des blogs divers et variés (parlant de tout et n'importe-quoi, je suis persuadé que si je fais un blog sur ma passion de la zik electro, c’est pas supprimé) et, surtout gameblag =D

GB a compris que nous sommes des lecteurs qui peuvent s'informer en un clic. Avec cette possibilité, le traitement de l'information a forcément changé et faire un site web en calquant ce que faisait la presse papier (oui, faisait, car la presse papier a elle aussi bcp changé) ça ne sert à rien et c'est surtout barbant

Ici, j'ai des news claires, courtes et compréhensibles, c'est ce que je cherche. Je ne m'informe plus de la même manière. Désormais, c'est dans les transports en communs (ou pendant des pauses etc) et hop, je lis ma/mes news. Je ne pense pas que mon cas soit marginal.

Maintenant, c'est une nouvelle façon de s'informer. L'exemple le plus probant et le plus marquant pour moi (rigolez pas : p) était le procès en direct de DSK via twitter (bon ok, ça n'a rien à voir avec le JV XD) mais c'est tout à fait la preuve qu'une nouvelle manière d'informer est présente et je suis ravi de voir que GB utilise correctement ces nouveaux outils contrairement (encore) aux autres.

En tout cas, certains ont beau se prendre pour des grands reporters, l'info je vais la chercher sur le site web du menestrel, car eux, ne sont pas bloqués en 1998 et savent évoluer.
Lain
Signaler
Lain
Et c'est le clash t'as vu!
balaziouf
Signaler
balaziouf
Il semble assez difficile de définir ce qu'est clairement un blogueur tant ces derniers peuvent être différents et proposer des contenus variés. A ce titre, il suffit de jeter un coup d'oeil à l'ensemble des blogs hébergés par Gameblog pour en avoir un bref aperçu. On pourra de même observer que les blogs les plus sollicités ne sont pas forcément les plus intéressants et qu'à contrario, certains articles très pertinents passent inaperçus. Ainsi le blogueur a, dans bien des cas, plus de chance de susciter des réactions en postant des photographies d'une jolie blonde aux poses lascives que s'il pond un article de fond sur lequel il a planché des heures durant. Peut-être cela est-il dû au flot continu d'informations qui n'a de cesse de se densifier... Avec le blogueur, on est dans le domaine du divertissement (même si cela n'empêche pas certains d'entre eux de prendre leur travail très au sérieux), il a le champ libre de proposer ce qu'il veut. Son manque de vocabulaire ou de maîtrise de la syntaxe ne saurait le brider et l'empêcher de communiquer sur ce qu'il aime. Après tout, cette communication effrénée (si mauvaise ou futile puisse-t-elle être) est le lot du net, peu importe sa qualité. C'est au lecteur de faire ses choix et de trier les informations qu'il souhaite appréhender et par-là même, les sources auxquelles il accepte de se fier. Pour ce qui est du journalisme, le professionnalisme est de rigueur et les sujets traités ne sauraient l'être par dessus la jambe...
Zhykos
Signaler
Zhykos
Je pense qu'il aurait été sympa de définir ce qu'est un blogueur jeu vidéo car pour les journalistes on a tous plus ou moins une idée ... Je suis blogueur depuis 3 ans (du moins j'essaie) et même en étant dans le milieu il m'est difficile d'en tirer une définition !

Quand j'ai lancé le blog il y a 3 ans avec un pote, on a voulu se lancer dans la tendance, faire comme les autres car nous aussi le jeu vidéo c'est notre passion (à la différence du kéno) et on voulait la partager. C'est exactement le rôle de ménestrel dont tu fais mention, on est là pour parler de ce qu'on aime.

Après un blog est censé refléter le caractère d'une personne ou d'un groupe de personnes alors qu'un site de "journalistes" c'est normalement beaucoup plus généraliste. Tu le dis toi même dans le débat, vous avez tous des caractères différents car oui un mec qui n'aime pas le foot ne va pas tester FIFA ou PES ... C'est pourquoi vous êtes plein alors que sur un blog si le mec n'aime pas le foot, vous n'entendrez jamais parler de ce sport, enfin normalement ...

Tout ça c'est de la théorie car l'essence même de faire un blog pour parler de ce qu'on aime et seulement ce qu'on aime a complètement disparu. Je vous mets au défi de trouver un blog jeux vidéo qui ne parle QUE de ce média : ça doit représenter 25% de l'ensemble ! Le reste parle aussi de cinéma, de "japoneries", etc.
Alors pourquoi un blogueur fait-il cela ? Pour toucher plus de monde je pense car oui c'est ce que je faisais. Maintenant j'ai arrêté pour refaire un blog (encore avec un pote) mais pour parler uniquement de jeux vidéo et principalement de jeux dématérialisés et indépendants. De temps en temps je fais du HS sur des "gros" jeux comme Catherine mais ça ne va pas plus loin. Bref je m'écarte du sujet ...

Alors quelle est la principale différence entre vous et nous ? A mon avis c'est juste que c'est votre métier. Nous (journalistes et blogueurs) apportons des informations différentes, nous pensons différemment, nous écrivons d'une manière différente. Je ne connais pas ton parcours étudiant mais moi par exemple j'étais en fac d'informatique : je sais faire un rapport avec des diagrammes UML et tout le bousin qui va avec mais je n'ai pas appris à rédiger un article sur pourquoi j'aime pas Arkham City par exemple ^^ (chose qui se fait sûrement en école de journalisme). Du coup une autre différence vient peut-être de votre plume qui n'est pas la même que les blogueurs.

En tout cas, ce qui est sûr c'est que les sites et les blogs ne peuvent qu'être complémentaires car on trouve des éléments chez l'un et pas chez l'autre, et inversement. Cette complémentarité s'intensifie de plus en plus depuis quelques temps et je dirais même que les blogs prennent de l'importance. Gameblog en est un très bon exemple, je n'ai pas besoin d'en dire d'avantage. Chez la concurrence c'est pareil : GK a aussi des blogs et JV.com s'est rapproché de blogueurs / videocasteurs pour faire des émissions (ce dernier cas est un peu spécial mais bon). Les journalistes s'accompagnent peut-être de blogueurs pour apporter du sang neuf ...

Pour finir, reste comme tu es, idem pour tous tes potes de troubadours gamebloguiens, partagez votre passion, c'est tout ce qu'on demande !
HICHAMAN
Signaler
HICHAMAN
Essayez gratuitement le nouveau C' pilateur de JulienC pour une peau plus douce, parfaite, et comme lui vous retrouvez un visage de chérubin.Alors n' hésitez plus, C' épilez vous.
Alex Ash
Signaler
Alex Ash
Moi j'men fous! Gameblog me satisfait complètement, avec des passionnés, des gens qui savent de quoi ils parlent, des journalistes et des blogueurs, c'est tellement riche et vivant que j'ai plus besoin d'aller voir ailleurs, et p*tain mais la proximité quoi! Ça change tout!
Et sinon je veux JulienC en figurine, parce que j'adore son style u.u
DarKhaos
Signaler
DarKhaos
Mais tu comprends Shishko vu le nombre de retour qui paraissent sur son twitter qui le brosse dans le sens du poil forcément JulienC est la voie de la vérité.
Je l'ai déjà dit, tu as un égo surdimensionné JC et tu prends tellement de place, que Gameblog est forcément associé à toi avec les bons mais surtout les mauvais cotés.
Après fraicheur angle différent, journalisme je le répète je reste en accord avec moi même, en filant mon fric à CPC et son supp console (vous voulez voir un site qui parle du Jv autrement allez jetez un oeil à http://www.barredevie.com/), qu'en payant un abo premium ici pour uniquement la valeur ajoutée qui est vous voir sur les vidéos du podcast.
Bref pour moi même si il se fait rouler dessus à travers le web (en rebalançant de l'huile sur le feu) et utiliser le statut de victime (même si lui briser les bras c'est limite) il kif ça du moment qu'on parle de lui (ce que je fait malheureusement) qu'importe la qualité, du moment qu'on génère du click et de l'attention.
Perso le journalisme de cette façon je trouve ça minable.
Shishko
Signaler
Shishko
"Être d'accord ou pas c'est une chose et tant mieux même. Par contre en arriver à dire sur twitter "avoir en vie de casser des bras" pour un simple débat ? C'est plus que largement abusé"

Complètement d'accord ! Quant à ceux qui vont faire du jogging pour réprimer les authentiques pulsions meurtrières qui les habitent, n'en parlons pas :genre:

https://twitter.com/#!/JulienChieze/status/73398444525502466
Ricola
Signaler
Ricola
Etre d'accord ou pas c'est une chose et tant mieux même. Par contre en arriver à dire sur twitter "avoir en vie de casser des bras" pour un simple débat ? C'est plus que largement abusé,je me doute qu'il ne le ferait pas mais c'est pas une raison,bien que ce genre de phrase ne m'étonne pas beaucoup venant de ce monsieur.

Quoi qu'il en soit JulienC je suis complétement avec toi. En espérant que tu revienne pas avec un bras en moins lord d'un prochain salon. :P
Warzlouf
Signaler
Warzlouf
J'ai eu la chance de vivre de ma passion des jeux vidéos un certain nombre d'années dans la presse, à la télé puis comme consultant. J'ai eu beau faire quelques interviews et couvrir des salons, je ne me suis jamais défini comme un journaliste mais comme un pigiste chanceux qui a de bonnes connaissances dans son domaine.

D'accord avec toi, donc, Julien.
PsyKoP4t
Signaler
PsyKoP4t
On ne peut pas définir des professionnels dont le métier présente beaucoup de demandeurs pour peu d'appelés (quand on voit à quel point il est difficile d'en vivre aujourd'hui) comme des privilégiés...
daviddosensei
Signaler
daviddosensei
@Yao

je me repète les jeux ne coutent pas 70 euros
jette un oeil sur amazon

bien sur certains sites les vendent aux prix qu'il veulent

j'ai eu mw3 à 52 euros et micromania le vend effectivement 70 euros
angelmind
Signaler
angelmind
Avec Gameblog on s'embete jamais ^^ toujours un scandale à l'horizon since 2007

Sinon la suite de l'émission c'est où ?
Jiji
Signaler
Jiji
Cette branlette autour des réseaux sociaux et du "j'ai plus d'amis que toi" est d'un puéril...
Les réseaux sociaux, c'est 10% d'info noyée dans 90% de chiasse personnelle.
Personnellement je n'ai jamais considéré Gameblog, GK & co comme des journalistes. Ceux sont juste des testeurs de jeux "professionnels". Ceux sont en quelque sorte des privilégiés (tout du moins dans les années 90), restent à voir comment ils évolueront avec l'âge.
shore
Signaler
shore
Moi je defend Julien C Parce que quand il parle tu sens sa passion du jeuxvideo, il fait le metier qu'il aime transmettre sa passion du jeuxvideo, je le considere pas vraiment comme journaliste ni vraiment comme un bloggeur mais plutot entre les 2 il transmet des informations comme un journaliste mais il en parle (comme dans le podcast) comme un passionné.

Il en pas tellement des gens comme lui qui sait melanger journalisme et le blog, mais c'est vrai que certains journaliste on se demmande comment il le sont devenus...

Le Célesto-Blog de Julien Chièze

Par Julien Chièze Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 27/02/17 à 15h53

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue dans mon univers célesto-cosmique. Bon voyage au gré de pépites
d'ici et d'ailleurs.

 

Auteur du Coffret AHL disponible aux éditions Pix'n Love.

Archives

Favoris