Premium
Signaler

Orelsan aka Monsieur Aurélien est dans les bacs depuis le 16 février dernier après avoir fait le buzz sur le net. Voilà plus d'un an que ce petit gars de Caen tente d'imposer son flow. Eminem-staïle. Un mec de la génération GameBoy, qui balance avec des thèmes parlant finalement plus que les rappeurs des quartiers. Voici son premier single : Changement (qui pourtant ne date pas d'hier). Attention particulière aux paroles. C'est autre chose que Super Français !

Toujours d'Orelsan, il est possible d'écouter son titre dédié à la Saint Valentin. Attention, c'est ultra trash, +18 obligatoire et uniquement si vous avez envie d'être un rien choqué. Pour les curieux, ça se passe ici ! Vous aurez été prévenu. 


Ajouter à mes favoris Commenter (163)

Commentaires

misatosan
Signaler
misatosan
enfin un politique qui défend Orelsan
http://fr.news.yahoo...ur-a4307fe.html

"Je ne devrait peut être pas dire cela, mais j'ai trouvé qu'il y avait plus de passion que de promotion de la violence.

- "Il est vrai que les paroles de cette chanson sont choquantes. Mais je ne l'ai pas ressentie comme une apologie de la violence, plutôt comme une dérive passionnelle"

- "Des dérives, dans la littérature, il y en a beaucoup, par exemple chez Sade, Lautréamont ou Céline. Cela ne veut pas nécessairement dire qu'il y ait une apologie des actes décrits"

- "Je suis toujours mal à l'aise quand les pouvoirs publics disent: "S'il est là, je ne paie pas"

- "Censure pas censure, je suis dans la première catégorie."
cyrax1986
Signaler
cyrax1986
Comme quelqu'un que je connais dirais:

"Ben elle est belle la France !!" :laugh0:

Certains commencerait a retomber sur terre ? Comme si la démocratie existait, c'est juste une façade qu'on veut nous montré pour que les gens se sentent libre. Sauf que des fois, ils montrent leur vraie visages.

Rien que ça est encore un exemple...
misatosan
Signaler
misatosan
C'est petit:
La région Centre va soustraire les 1.500 euros correspondant au cachet d'Orelsan de sa subvention globale au Printemps de Bourges, soit 360.000 euros, conformément à sa décision de ne pas financer le concert du rappeur, a annoncé mardi son président, François Bonneau (PS).


sinon le concert:
Pendant son concert, le rappeur de 26 ans a fait quelques allusions à la polémique en lançant sur le ton de la plaisanterie "ça fait plaisir que vous ayez trouvé le chemin, on a eu du mal à venir!"
misatosan
Signaler
misatosan

On parle d'Orelsan, pas d'un mec exceptionnel qui a tout révolutionné avec un style, des compos et des paroles de malade.
Ce qu'il fait est plutôt moyen je trouve et cette chanson citée est vraiment naze.

Ca fait de moi un futur vieux con?

Nan. Il dit pas que si on aime pas on est un vieux con, chacun sa came.
J'pense qu'il dit que vouloir interdire, censurer, sous prétexte que personnellement ça ne nous plait pas, ça fait de nous un vieux con.
Un vieux con c'est quelqu'un qui a fait des choix dans sa vie (peut être bons) et qui pensent que forcément tous les autres auraient dû ou doivent faire les mêmes choix.
Raging
Signaler
Raging

c'est dingue le nombre de futurs vieux cons sur ce forum, les premiers à cracher sur un rappeur médiatisé à cause (grâce) de (à) ses anciennes productions verbalement "choquantes" , et réduire ce dernier à ça.

Club dorothée, Ken le survivant, japonais, violence, mangas, jeux videos, GTA..

ça vous rappelle quelque chose?


Au secours :helptitanic:

Jean-Pierre Pernaut a encore de beaux jours devant lui.


On parle d'Orelsan, pas d'un mec exceptionnel qui a tout révolutionné avec un style, des compos et des paroles de malade.
Ce qu'il fait est plutôt moyen je trouve et cette chanson citée est vraiment naze.

Ca fait de moi un futur vieux con?
HKozi
Signaler
HKozi
c'est dingue le nombre de futurs vieux cons sur ce forum, les premiers à cracher sur un rappeur médiatisé à cause (grâce) de (à) ses anciennes productions verbalement "choquantes" , et réduire ce dernier à ça.

Club dorothée, Ken le survivant, japonais, violence, mangas, jeux videos, GTA..

ça vous rappelle quelque chose?


Au secours :helptitanic:

Jean-Pierre Pernaut a encore de beaux jours devant lui.
misatosan
Signaler
misatosan

Autant j'aime pas orelsan, autant je trouve ce genre de dérive assez flippante en ces temps hadopiesque.


:japh: comme disait un p'tit gars "je ne partage pas vos idées mais je suis prêt à mourrir pour que vous puisssiez les défendre".
milkilicious
Signaler
milkilicious

http://www.libeorlea...re-orelsan.html

Je dois dire que ça c'est fort... faisons chanter les organisateurs pour interdire une personne que nous n'aimons pas. Je peu comprendre que, comme la régions donne des sous, elle a le droit de donner également son avis pour la programmation. Mais passer directement à la case chantage, c'est plutôt balaize.

La réapparition de la censure quoi, "regarder, cette chanson est bien et celle la non, brulez la!". Autant j'aime pas orelsan, autant je trouve ce genre de dérive assez flippante en ces temps hadopiesque.

Edit : D'ailleurs le dernier article d'écrans sur le sujet est pas mal... parce que Mc circulaire et TTC, c'est les oublier un peu vite.
Raging
Signaler
Raging
lol, vraiment n'imp.
misatosan
Signaler
misatosan
breaking news

«Il appartient donc aux organisateurs de cette manifestation de prendre leur responsabilité: si le maintien du concert était confirmé, nous prendrions les nôtres».

Contactée par Libération, la région confirme qu’il s’agirait bien, en cas de maintien de la programmation d’Orelsan, d’une baisse significative des subventions allouées à ce festival.

http://www.libeorlea...re-orelsan.html
misatosan
Signaler
misatosan
L'argument du "y a pire" est peut être maladroit mais c'est vrai qu'on peut se demander pourquoi tout ce flan sur ce qui finalement n'est qu'une oeuvre à coté de ce qu'on peut facilement trouver sur le net qui est beaucoup plus humiliant au regard du traitement des femmes (non non je ne donnerai pas de lien bande de pervers, mais ça ressemble à youtube :P).
Cette histoire avec la montée au créneau de Buffet est surtout pour moi révélatrice de ce qu'est le PC, ringard et passéiste, faut pas s'étonner que les jeunes de gauche aillent vers Besancennot.

Sinon la réaction d'Anaïs qui défend Orel'
http://fr.news.yahoo...an-a4307fe.html
Imix
Signaler
Imix

Marrant que tu cites Martina Abramovic ici, avec Orelsan... même si dans le fond, je pense que la démarche n'est pas la même, Martina étant volontairement choquante et Orelsan plus "intuitif". Quoique, après réfléxion, ce sont peut être simplement deux opportunistes.

J'ai entendu Orelsan pas plus tard qu'aujourd'hui (je ne sais plus où) qui disait ne pas avoir écrit cette "salle pute" pour choquer. Peut-être n'était-ce pas pour choquer ("pour" étant le maître-mot ici) mais qu'Orelsan ne nous fasse pas avaler qu'il ne se doutait pas que sa chanson ferait tout un pataquès. Or, c'est ce qu'il a laissé entendre juste après dans l'interview. S'il ne voulait pas faire de parler de ce titre-là, n'aurait-il pas mieux valu ne pas faire de clip vidéo ? Essayer de supprimer les vidéos sur YouTube et Dailymotion ?...

Cet Orelsan est un opportuniste depuis qu'il commence à squatter les médias.
Marina Abramović performe pour outrepasser les limites qu'est censé nous imposer notre corps. C'est cette volonté d'aller au-delà des préconçus sur le corps humain qui dérange et attire l'attention des médias. Mais un certain type de média seulement. Une élite. Le schéma est donc légèrement différent.

ps: en parlant de Youtube, je commence à en avoir marre de lire des commentaires xenophobe (les arabes sont une sous race, j'ai beau être habitué, ça gave)...je me demande ce qu'il est possible de faire, essayer de faire imposer une modération ou porter plainte contre chaque personne?

Il me semble qu'il est possible de signaler les abus dans les commentaires des vidéos.
Et personnellement, j'évite les comm' sur ce genre de sites du fait - justement - qu'il n'y ait que peu ou prou de modération et que prolifèrent les injures, incitations à la haine de certaines communautés et autres attaques antisémites.
Raging
Signaler
Raging
Marrant que tu cites Martina Abramovic ici, avec Orelsan... même si dans le fond, je pense que la démarche n'est pas la même, Martina étant volontairement choquante et Orelsan plus "intuitif". Quoique, après réfléxion, ce sont peut être simplement deux opportunistes.

Mais bon, je ne vais pas chercher la contradiction la dessus, je suis d'accord pour dire que toutes les oeuvres ne doivent pas être mises dans les mains des mômes, mais mon point de divergence avec toi, c'est que je ne fait pas de différence entre les différents médias.

Oui, faire écouter "qu'est ce qu'on attend pour foutre le feu" à un gamin ou "seul le crime paie" sans être attentif à sa perception du message est stupide.
Oui, montrer un film violent a un môme mérite une attention particulière (on connait la sensibilité du gamin, on est à côté pour en parler si c'est un sujet difficile etc....)
Oui, un gamin ne lira pas mein kampf avant de comprendre certaines choses.
Et enfin OUI, il faut faire attention à certains jeux vidéos qui peuvent, suivant l'état d'esprit du gamin, le choquer, le detourner du chemin etc...

ps: en parlant de Youtube, je commence à en avoir marre de lire des commentaires xenophobe (les arabes sont une sous race, j'ai beau être habitué, ça gave)...je me demande ce qu'il est possible de faire, essayer de faire imposer une modération ou porter plainte contre chaque personne?
Imix
Signaler
Imix

Je te trouve contradictoire. Trouver Orelsan trop méchant qu'il faut le censurer et Grands Corps malade trop gentil donc il fait chier?
C'est comme ton jugement (que je trouve bien trop irréfléchi) sur les gamins de 13 ans, d'un côté ils peuvent jouer aux jeux vidéos en comprenant qu'il faut prendre du recul, mais ils ne peuvent plus prendre de recul lorsqu'ils ecoutent du rap? Lorsque des jeunes écoutaient NTM disant qu'il fallait bruler les vieilles, on a entendu parler de cas d'immolation? J'en ai pas le souvenir.

Des cas d'immolation, oui. Mais pas de mammys, c'est vrai. Autant pour moi.

Du reste, je n'ai pas dit qu'il fallait censurer Orelsan ; au mieux, je l'ai sous-entendu sans le vouloir.
Je pense qu'il existe une culture d'élite dans laquelle il faudrait ranger Orelsan. Non que ses textes tiennent du divin et qu'il faille sacraliser son travail mais que seule une certaine partie de la population devrait pouvoir avoir accès facilement à ce genre de paroles difficiles (car elles le sont, c'est une certitude).
Tout comme Marina Abramović s'adresse à un public averti (et c'est rien de le dire), Orelsan - à son échelle - devrait n'être écouté que par des personnes susceptibles de ne pas voir en ses propos des expériences banales (voire légitimes) de violence faite aux femmes.
D'après moi, cela s'applique à tout ce qui peut être considéré comme étant de l'art. Il me semble d'ailleurs que la question d'une culture d'élite dans le jeu vidéo avait été abordée récemment dans un podcast de GB.

Je reste sur ma position pour les jeunes de 13 ans.
Un gamin de cet âge saura faire preuve de plus de discernement lorsqu'il joue à un jeu vidéo que lorsqu'il écoute avec attention les paroles d'un chanteur qu'il apprécie.
Cela tient au fait que le jeu vidéo n'a pas de représentation concrète dans la réalité ; il tient au virtuel. Quand bien même on voudrait imiter les actions faites dans un jeu vidéo, on se rendra vite compte qu'elles sont soit infaisables, soit difficiles à réaliser, soit contre nature et irrespectueuses. Malheureusement, le virtuel pourrait amener certains joueurs à vouloir reproduire dans la réalité ce qu'ils ont vu dans un jeu vidéo. C'est rarement le cas, on ne sait jamais vraiment si le jeu vidéo est en cause ou pas (je suis persuadé qu'il doit avoir une part de responsabilité dans certains de ces faits divers), on ne peut pas vérifier le lien entre les faits et le jeu vidéo... mais quand quelqu'un tire à la carabine à plomb sur des mères à la sortie d'une école maternelle (cf. actualité récente), on se dit qu'il y a un souci.

Je pense que certaines communautés (émo, gothique et autres) prennent appui sur une partie de la culture artistique pour exister. Je ne connais pas trop de jeunes au look "racaillou" qui écoute de la J-pop acidulée. Ce genre de gamins-là écoute essentiellement du rap et sont souvent attentifs et aux paroles des chansons, et à l'attitude de l'artiste qui les balance. Ceux-là sont sans doute plus avertis que les autres qui eux, veulent être "racaille" parce que "ça en impose". Ceux-là ne pigent rien à l'esprit rap et ne veulent que donner un style in à leur petite personne. Ceux-là sont suiveurs. Ils interprètent bêtement et ne cherchent pas à voir ce qui se cache derrière tel ou tel texte. Il prenne ça au pied de la lettre et accumulent les âneries à vitesse grand V. C'est à ceux-là qu'il faudrait rendre Orelsan difficile d'accès. Mais en faisant ça, on en priverait les amateurs avertis qui font partie de la tranche d'âge concernée. Dilemme...
Un simple contrôle de l'âge sur YouTube n'empêchera jamais un gosse d'aller zieuter une vidéo pouvant être difficile pour lui. Tant mieux pour le public averti et regrettable pour tous les autres.
Raging
Signaler
Raging

tout pleins de trucs


Je te trouve contradictoire. Trouver Orelsan trop méchant qu'il faut le censurer et Grands Corps malade trop gentil donc il fait chier?
C'est comme ton jugement (que je trouve bien trop irréfléchi) sur les gamins de 13 ans, d'un côté ils peuvent jouer aux jeux vidéos en comprenant qu'il faut prendre du recul, mais ils ne peuvent plus prendre de recul lorsqu'ils ecoutent du rap? Lorsque des jeunes écoutaient NTM disant qu'il fallait bruler les vieilles, on a entendu parler de cas d'immolation? J'en ai pas le souvenir.
Bref, on est pas obligé d'être rentre-dedans pour être interessant, et justement, je trouve grand corps malade interessant (loin d'un contemplatif niais).

Par contre Orelsan il a oublié d'être intelligent sur ce coup là, et lorsqu'on veut être rentre-dedans, il faut être intelligent.
Latoun64
Signaler
Latoun64

Tu admettras que la majorité des gamins de 13 ans ont autant de jugeote qu'une moule cuite.
Évidemment qu'il y a des exceptions ! Heureusement d'ailleurs. De là à dire que la part des crétins absolus sur la totalité des adolescents de ton âge (puisque manifestement tu as 13 ans) représente une minorité, il ne faut pas pousser non plus.

Ceci étant, j'aurais nettement préféré que tu me brocardes sur le reste de mon post plutôt que sur ce détail finalement bien insignifiant (j'aurais tout aussi bien pu dire "15 ans" comme "20 ans"...).


Vu la bassesse du niveau des chanteurs français depuis plusieurs années (décennies ?), être au-dessus de la masse côté finesse n'est plus bien difficile.
Je n'attaque pas les textes de Grand Corps Malade (qui ne sont pas spécialement mauvais mais pas transcendantaux non plus) mais davantage cette manie qu'ont les artistes contemporains à faire dans le contemplatif gentillet ("tout le monde il est gentil") ou la hargne provocatrice (inversement). Ajoutée à cela une énorme dose de marketing (les individus sont des produits qu'on vend au plus grand nombre, il ne faudrait pas l'oublier) et on se retrouve face à des caricatures des personnes qui, au départ, impressionnaient pour leur talent et non leurs frasques sentimenthe-à-l'eau. D'où mon exemple de Grand Corps Malade.
À ce propos, j'ai trouvé l'interview de Grand Corps Malade sur le plateau de Ruquier (il y a quelques semaines de ça ; fin décembre si mes souvenirs sont bons...) assez démonstrative. On avait un public totalement acquis à la cause du chanteur. Les propos de Zemmour (certes clairement méchants pour le coup) montre bien une chose : une fois qu'un artiste est "dans le cœur des Français" (expression que je commence à vomir à force de l'entendre partout), il devient inattaquable. Dès lors, ce que dit Zemmour ne pourra jamais être applaudi par l'assemblée. Logique. Mais malheureusement, ce qu'il dit est assez juste dans le sens où les textes de Grand Corps Malade sont pauvres et font l'apologie d'une "cité" merveilleuse où les gens s'aiment et dans laquelle règne une misère telle qu'elle rend solidaire tout le monde. Auxdits propos, Grand Corps Malade ne va trouver que l'offensive stupide et désespérément creuse comme moyen de réponse avec des "oui mais vous êtes là pour faire de l'audimat" et autres "les professeurs de français utilisent mes textes dans leurs cours"... Woké ! Difficile pour Zemmour de rétorquer quoi que ce soit face à une argumentation si construite.
Abd El Malik (aussi sur le plateau de Ruquier ce soir-là) est sur le terrain inverse de celui Grand Corps Malade ; des textes qui attaquent les lieux communs gentillets et font montre d'une certaine rage envers les injustices sociétales. Mais encore une fois, avec le temps, les récompenses, les bons billets, etc. ce mec est devenu un gros cliché.

En grattant un peu le vernis bien dur qui recouvre la scène musicale française, on se retrouve face à des artistes qui dont le talent initial a été vite balayé par la culture de la médiatisation à outrance.
Il n'y a bien que les artistes indie qui arrivent encore à me surprendre agréablement. C'est un peu comme avec les jeux vidéo finalement...


Quand je disais 13 ans, ca aurait pu etre 15 ou 20 ans, mais ces clichés (souvent, mais pas toujours, justifiés) m'énervent ;)

Et tu as écouté quoi de Grand Corps Malade?

Mon père l'avait interviewé il y a quelques temps, j'ai donc pu aller aux concerts du chanteur, avoir ses albums (dont Midi 20 dédicacé) et lui serrer la pogne... donc je sais de quoi je parle (je dis pas ca pour frimer, hein).

Et si on peut l'accuser d'etre parfois un peu naif dans ses textes, je les trouve très bien écrits, et parfois plein de vérité (si tu as écouté Vu de Ma Fenetre, tu dois comprendre de quoi je parle).

Je n'ai pas vu l'interview de Grand Corps chez Ruquier, mais je pense que, meme si son second album a été trouvé un peu mièvre (injustement, selon moi) par certains, il n'a pas pris la grosse tete. Après, je n'en suis pas sur, et tu as raison sur certains points, mais je me devais de souligner ca.

Et j'ai 14 ans ;)
Imix
Signaler
Imix

Bravo pour tes clichés sur les gamins de 13 ans... Tu sais, on est pas tous cons, hein...

Tu admettras que la majorité des gamins de 13 ans ont autant de jugeote qu'une moule cuite.
Évidemment qu'il y a des exceptions ! Heureusement d'ailleurs. De là à dire que la part des crétins absolus sur la totalité des adolescents de ton âge (puisque manifestement tu as 13 ans) représente une minorité, il ne faut pas pousser non plus.

Ceci étant, j'aurais nettement préféré que tu me brocardes sur le reste de mon post plutôt que sur ce détail finalement bien insignifiant (j'aurais tout aussi bien pu dire "15 ans" comme "20 ans"...).

Grand Corps Malade a beaucoup plus de finesse que la plupart des autres chanteurs francais, je crois que là encore, tu t'arretes au clichés ;)

Vu la bassesse du niveau des chanteurs français depuis plusieurs années (décennies ?), être au-dessus de la masse côté finesse n'est plus bien difficile.
Je n'attaque pas les textes de Grand Corps Malade (qui ne sont pas spécialement mauvais mais pas transcendantaux non plus) mais davantage cette manie qu'ont les artistes contemporains à faire dans le contemplatif gentillet ("tout le monde il est gentil") ou la hargne provocatrice (inversement). Ajoutée à cela une énorme dose de marketing (les individus sont des produits qu'on vend au plus grand nombre, il ne faudrait pas l'oublier) et on se retrouve face à des caricatures des personnes qui, au départ, impressionnaient pour leur talent et non leurs frasques sentimenthe-à-l'eau. D'où mon exemple de Grand Corps Malade.
À ce propos, j'ai trouvé l'interview de Grand Corps Malade sur le plateau de Ruquier (il y a quelques semaines de ça ; fin décembre si mes souvenirs sont bons...) assez démonstrative. On avait un public totalement acquis à la cause du chanteur. Les propos de Zemmour (certes clairement méchants pour le coup) montre bien une chose : une fois qu'un artiste est "dans le cœur des Français" (expression que je commence à vomir à force de l'entendre partout), il devient inattaquable. Dès lors, ce que dit Zemmour ne pourra jamais être applaudi par l'assemblée. Logique. Mais malheureusement, ce qu'il dit est assez juste dans le sens où les textes de Grand Corps Malade sont pauvres et font l'apologie d'une "cité" merveilleuse où les gens s'aiment et dans laquelle règne une misère telle qu'elle rend solidaire tout le monde. Auxdits propos, Grand Corps Malade ne va trouver que l'offensive stupide et désespérément creuse comme moyen de réponse avec des "oui mais vous êtes là pour faire de l'audimat" et autres "les professeurs de français utilisent mes textes dans leurs cours"... Woké ! Difficile pour Zemmour de rétorquer quoi que ce soit face à une argumentation si construite.
Abd El Malik (aussi sur le plateau de Ruquier ce soir-là) est sur le terrain inverse de celui Grand Corps Malade ; des textes qui attaquent les lieux communs gentillets et font montre d'une certaine rage envers les injustices sociétales. Mais encore une fois, avec le temps, les récompenses, les bons billets, etc. ce mec est devenu un gros cliché.

En grattant un peu le vernis bien dur qui recouvre la scène musicale française, on se retrouve face à des artistes qui dont le talent initial a été vite balayé par la culture de la médiatisation à outrance.
Il n'y a bien que les artistes indie qui arrivent encore à me surprendre agréablement. C'est un peu comme avec les jeux vidéo finalement...
Latoun64
Signaler
Latoun64

Il faut savoir faire la part des choses entre un "média" à tendance revendicative et un autre à vocation ludique.
De ce que j'en sais (il est possible que je me trompe), le rap est né d'une volonté de crier la rébellion de communautés. Il sert à dénoncer, contester et montrer des vérités qui ne nous sont pas accessibles depuis les médias généralistes (comme la TV). Le rap est connu pour ça mais aussi pour le talent de ses acteurs à manier la rime et le mot qui blesse. C'est un fait.

Le jeu vidéo a un tout autre objectif premier : divertir. Rares sont les œuvres vidéoludiques à soulever des questions d'actualité de façon critique ou prendre position sur un problème donné.

En l'occurrence, reprendre ma phrase comme tu l'as fait pour l'appliquer au jeu vidéo est bête.


Évidemment qu'il y a pire ! Mais à fonctionner comme ça, on finit par accepter l'inacceptable. "Un gars a pété la mâchoire de sa nana parce qu'elle a été voir ailleurs ? Ouais... enfin, y a pire hein !"...


On oublie trop souvent que les gamins sont bien plus stupides qu'il n'y paraît. Sans doute en grande partie parce qu'ils sont plus influençables que les individus plus âgés, eux davantage conscients des réalités (et encore...). Mettre ce clip d'Orelsan sous le nez d'un gamin de 13 ans et il va imprimer ce que le gars raconte. D'autant plus que c'est en bon françois.
Les gamins qui écoutent des chansons en anglais et qui ne panent rien à ce qui se dit écoutent juste cette musique pour le plaisir des oreilles. Un gamin qui va écouter du rap aussi dur dans ses mots que peut l'être celui d'Orelsan va peut-être écouter ça pour le plaisir d'écouter mais il va aussi comprendre les paroles, pouvoir se questionner à leur propos, ne va pas en parler avec ses parents ou des adultes mais avec ses potes qui, eux aussi, sont influençables et trop fiers pour dire "eh les gars ! On ne traite pas les nanas comme ça ! Vous êtes oufs ?!"


J'aurais presque la prétention de dire être plus ouvert d'esprit qu'une bonne partie des Français. Et c'est encore plus vrai lorsque je considère les œuvres d'artistes (quelles qu'elles soient). L'écriture, la musique, le jeu vidéo, la peinture, le design... ces formes d'art permettent l'expression et autant que la liberté de la presse donne aux journalistes le pouvoir d'exercer leur devoir d'information, l'art permet d'exprimer moult choses dont la colère, le sadisme, le bonheur ou que sais-je encore ?

Du coup, Orelsan peut bien raconter ce qu'il veut dans ses lyrics, il aura bien du mal à me faire tourner de l'œil. En revanche, je conçois tout à fait que ce genre de paroles puisse ne pas être approprié à l'écoute sur des canaux de diffusion à grande audience (cf. YouTube). Et c'est ce qui fait - en partie - la polémique.


Bravo pour tes clichés sur les gamins de 13 ans... Tu sais, on est pas tous cons, hein...

J'aurais davantage écrit l'inverse.
Mais puisque le gars n'est pas bien fameux en tant que rappeur...

C'est le syndrome Grand Corps Malade : une personnalité attractive, des textes non sans musicalité et des propos soit "tout le monde il est gentil", soit "tout le monde il est méchant".
Il faut sans doute un peu plus de subtilités pour faire d'un artiste un bon artiste.



Grand Corps Malade a beaucoup plus de finesse que la plupart des autres chanteurs francais, je crois que là encore, tu t'arretes au clichés ;)
Gegz
Signaler
Gegz

certaines choses m'avaient un peu échappé sur Orelsan (barre à mine : ??? abusé).
bref, je trouve ça honteux aussi maintenant (avant, je l'aimais pas, maintenant c'est pire)

écoutez plutôt du Youssoupha, un mec pas égocentrique, un mec pas porté sur sa personne, un type qui a un vrai flow et plein de chose à raconter ... !


Youssoupha @ Je pose une rime sur Zemmour et je suis incapable de l'assumer ? Non merci. Puis y'a un topic Hip-Hop dans la section Zik si tu veux parler de Youssoupha ;)
Slimdods
Signaler
Slimdods
certaines choses m'avaient un peu échappé sur Orelsan (barre à mine : ??? abusé).
bref, je trouve ça honteux aussi maintenant (avant, je l'aimais pas, maintenant c'est pire)

écoutez plutôt du Youssoupha, un mec pas égocentrique, un mec pas porté sur sa personne, un type qui a un vrai flow et plein de chose à raconter ... !
ZePostman
Signaler
ZePostman
Y'a pas que le rap dans la vie
http://www.youtube.c...feature=related
:genre:
Imix
Signaler
Imix

Je comprends la polémique.
Il faut bien voir que les gamins qui vont jouer à farCry 2 vont prendre les faits du héros au pied de la lettre et je doute sérieusement qu'Ubisoft aide à la sécurité dans les lycées et à lutter contre les tueurs fous.

Il faut savoir faire la part des choses entre un "média" à tendance revendicative et un autre à vocation ludique.
De ce que j'en sais (il est possible que je me trompe), le rap est né d'une volonté de crier la rébellion de communautés. Il sert à dénoncer, contester et montrer des vérités qui ne nous sont pas accessibles depuis les médias généralistes (comme la TV). Le rap est connu pour ça mais aussi pour le talent de ses acteurs à manier la rime et le mot qui blesse. C'est un fait.

Le jeu vidéo a un tout autre objectif premier : divertir. Rares sont les œuvres vidéoludiques à soulever des questions d'actualité de façon critique ou prendre position sur un problème donné.

En l'occurrence, reprendre ma phrase comme tu l'as fait pour l'appliquer au jeu vidéo est bête.

Sérieusement.
1 - c'est du rap
2 - Il y a pire

Évidemment qu'il y a pire ! Mais à fonctionner comme ça, on finit par accepter l'inacceptable. "Un gars a pété la mâchoire de sa nana parce qu'elle a été voir ailleurs ? Ouais... enfin, y a pire hein !"...

3 - Le gamin qui prend quoi que ce soit au sérieux pour justifier ses conneries, c'est pas le quoi que ce soit son problème.

Putain, dans le genre rap de mongoliens, c'est pas par ce mec là qu'il faut commencer la censure, c'est un petit joueur sur l'échelle des lyrics qui donnent envie de taper leurs auteurs à coup de pelles.

On oublie trop souvent que les gamins sont bien plus stupides qu'il n'y paraît. Sans doute en grande partie parce qu'ils sont plus influençables que les individus plus âgés, eux davantage conscients des réalités (et encore...). Mettre ce clip d'Orelsan sous le nez d'un gamin de 13 ans et il va imprimer ce que le gars raconte. D'autant plus que c'est en bon françois.
Les gamins qui écoutent des chansons en anglais et qui ne panent rien à ce qui se dit écoutent juste cette musique pour le plaisir des oreilles. Un gamin qui va écouter du rap aussi dur dans ses mots que peut l'être celui d'Orelsan va peut-être écouter ça pour le plaisir d'écouter mais il va aussi comprendre les paroles, pouvoir se questionner à leur propos, ne va pas en parler avec ses parents ou des adultes mais avec ses potes qui, eux aussi, sont influençables et trop fiers pour dire "eh les gars ! On ne traite pas les nanas comme ça ! Vous êtes oufs ?!"

Non mais là tu pousses la caricature beaucoup trop loin, si tu prenais au pied de la lettre tout ce que tu vois/entends/lis, tu serais un multi-récidiviste condamné à la réclusion à perpétuité et sans remise de peine :whistling:
Ce n'est qu'une chanson qui a été écrite dans un contexte particulier alors excuse-moi si tu ne sais pas faire la part des choses.

J'aurais presque la prétention de dire être plus ouvert d'esprit qu'une bonne partie des Français. Et c'est encore plus vrai lorsque je considère les œuvres d'artistes (quelles qu'elles soient). L'écriture, la musique, le jeu vidéo, la peinture, le design... ces formes d'art permettent l'expression et autant que la liberté de la presse donne aux journalistes le pouvoir d'exercer leur devoir d'information, l'art permet d'exprimer moult choses dont la colère, le sadisme, le bonheur ou que sais-je encore ?

Du coup, Orelsan peut bien raconter ce qu'il veut dans ses lyrics, il aura bien du mal à me faire tourner de l'œil. En revanche, je conçois tout à fait que ce genre de paroles puisse ne pas être approprié à l'écoute sur des canaux de diffusion à grande audience (cf. YouTube). Et c'est ce qui fait - en partie - la polémique.
Inoobliable
Signaler
Inoobliable
J'ai vu la chanson, les paroles sont choquantes MAIS on voit bien par le clip et la manière doit il l'a chante qu'il ne s'agit que d'une colère démesuré à la hauteur de la déception que le personnage de la chanson connait. Il souhaite les pires choses à cette fille et en aucun cas ne fait l'apologie de la violence. Les menaces sont son moyen de sortir sa rancoeur. C'est pas beau mais ça ne vaut pas un scandale.

Au lieu de faire comme les chanteuses de RNB qui chante "je te pardonne mon chou, t'es trop beau, je m'en fous que tu me trompe avec ma sœur", Orelsan fait du "salope va niquer ta mère sur la canne canne canne bièère"
misatosan
Signaler
misatosan

Ce n'est qu'une chanson qui a été écrite dans un contexte particulier alors excuse-moi si tu ne sais pas faire la part des choses.

y parlait pas de lui mais d'un gamin

c'est vrai que pour les jeux vidéo y a la norme PEGI pour les films un truc dans le même genre
sur youtube tout est accessible à tous
Kritophe
Signaler
Kritophe

Effectivement. Il n'y a rien de choquant pour qui a déjà buriné la gueule de sa nana à coups de barre à mine. Pour les autres, les paroles de cette musique sont choquantes. Excuse-moi du peu.

Non mais là tu pousses la caricature beaucoup trop loin, si tu prenais au pied de la lettre tout ce que tu vois/entends/lis, tu serais un multi-récidiviste condamné à la réclusion à perpétuité et sans remise de peine :whistling:
Ce n'est qu'une chanson qui a été écrite dans un contexte particulier alors excuse-moi si tu ne sais pas faire la part des choses.

Le Célesto-Blog de Julien Chièze

Par Julien Chièze Blog créé le 11/12/09 Mis à jour le 07/07/16 à 17h35

Ajouter aux favoris

Édito

Bienvenue dans mon univers célesto-cosmique. Bon voyage au gré de pépites
d'ici et d'ailleurs.

 

Auteur du Coffret AHL disponible aux éditions Pix'n Love.

Archives

Favoris