La Passion au Bout des Doigts
Signaler
(Jeu vidéo)

Réponse : Nulle part, ils sont toujours là mais autre part ! Explications/

Tout le monde s'est posé cette question lors du départ d'un journaliste d'une rédaction, pas vous ? Depuis quelques temps - 1 an voir plus - les rédactions des plus importants sites traitant du jeu vidéo voient leurs chers journalistes partir les uns après les autres. Cela concerne Gameblog mais aussi Gamekult, Eurogamer ou maintenant JeuxVideo.com. 

Nous, pauvres lecteurs, sommes attristés de voir partir nos journalistes chéris, sans savoir pourquoi et le plus souvent sans savoir ce qu'ils font faire par la suite. Je vais essayer de répondre à cette épineuse question au cas par cas. Je n'ai fais qu'une petite sélection de journalistes donc n'hésitez surtout pas à ajouter en commentaires des infos sur ceux que j'aurais omis.

 

Chez Gamekult

Gaël Fouquet alias Poischich quitte le poste de rédacteur en chef du site en janvier 2014, remercié par la maison mère. On pense qu'il bosse pour le magazine JeuxVideoMagazine.com

Dr. Chocapic quitte également la rédaction en janvier 2014 en désaccord avec la direction du groupe. Il crée alors sa chaine Youtube et devient complètement indépendant ce qui ne nous étonne pas vu son caractère bien trempé !

Frédéric Luu alias Trunks part également en même temps que ces 2 colègues et rejoint alors le groupe Webedia (JeuxVideo.com) pour diriger le pôle média de Gaming Live.

Un bon article qui raconte ces départs est dispo ici

 

Chez Gameblog

Importante vague de départ également en 2014 pour GB compensée par l'arrivée du très bon Romain Mahut (qui arrive alors de JeuxVidéoMagazine).

Aymeric Lallée alias Mimic part de la rédaction en novembre 2014 pour rejoindre JeuxVideo.com et la chaine live GamingLive. Il officie également de temps en temps sur le portail FR d'IGN crée sous licence par Webedia.

Erwan Lafleuriel alias Fumble part au même moment et au même endroit puisqu'il est aujourd'hui journaliste pour IGN France. Son dernier article date d'aujourd'hui et parle de TV 3D sans lunettes.

Julien Inverno alias TigerSuplex annonce son départ sur Twitter le 13 janvier dernier. Il rejoint également IGN France (dernier article ici)

Donc pour résumer, la "moitié" des journalistes importants de GB sont partis chez la concurrence JeuxVideo.com/IGN Fr/Webedia !

 

Chez Eurogamer

La situation est plus simple chez Eurogamer.fr qui ferme ses portes mi-aout 2014. Les journalistes concernés (John Taskovic et Régis Monterrin entre autres) décident de continuer l'aventure en créant Joypad.fr

 

Chez JeuxVideo.com

Là on ne parle pas de départ volontaire mais plutôt de "non partance". En effet, suite à la décision de la direction de Webedia de délocaliser les bureaux d'Aurillac pour regrouper toute l'activité gaming (Jeuxvideo.com, GamingLive et IGN France) à Paris, une bonne partie des journalistes ont dit non. On risque donc de ne pas retrouver certains rédacteurs d'ici mars/avril voir cet été. L'article complet du Monde.fr est dispo ici.

 

Et si vous avez des infos supplémentaires ou des journalistes que vous suivez et qui ont changé de bord, balancez le tout en commentaires ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
(Jeu vidéo)

AC Unity vient de sortir sur PS4, Xbox One et PC et déjà un torrent de critiques (justifiées !) se déversent sur la toile. Est-ce que le jeu est si mauvais que cela ? Ubisoft nous aurait mentis ? Décryptage d’une sortie mal assurée.

Les polémiques d’avant la sortie

Quelques semaines avant sa sortie, le jeu avait fait parler de lui mais pas malheureusement pas dans le bon sens. Le producteur nous parle d’un jeu bridé techniquement pour avoir le même rendu sur toutes les plateformes. Je vous renvoie aux 2 articles (ici et ) qui détaillent les propos mal compris ou tout simplement mal amenés et les pseudos excuses d’Ubisoft à ce propos : le 60fps n’offre pas un rendu réaliste, « Ubisoft ne limite pas ses jeux » ou Ubisoft présente ses excuses.

Bref, beaucoup de bruit et d’incompréhension pour annoncer au final que le jeu sera en 900p/30 fps sur PS4 et Xbox One car c’est le meilleur compromis pour garantir un jeu de qualité en toute circonstance.

Au moins on a l’assurance que le jeu sera beau, fluide, au top de l’optimisation et que les joueurs n’ont aucun souci à se faire... Raté !

 

La sortie et la fête aux bugs

Et c’est là que le bât blesse ! Dès sa sortie, des montagnes de bugs sont signalés par toutes les rédactions et par tous les joueurs quelque soit la plateforme. Gameblog a même établi le TOP 10 des plus gros bugs et Ubisoft a été contraint de créer un site dédié au report de bugs. Tout simplement inacceptable pour un jeu vendu 70¤ ! Comment Ubisoft peut penser que cela ne nuira pas à sa franchise et à l’idée de qualité que les joueurs se font de leurs productions ? Le titre Ubisoft a d’ailleurs perdu 9% à la bourse dès la sortie du jeu.

L’ironie du sort est que même la version PS4 est de moins bonne qualité technique que la version Xbox One avec un framerate en chute libre. Le jeu est parfois carrément injouable tellement les chutes sont importantes, un comble après tout ce qui a été dit pour rassurer les joueurs. Mais où sont les promesses rassurantes d’Ubisoft d’il y a quelques semaines ? Pourquoi ne pas avoir reporter le jeu de quelques semaines pour s’assurer de livrer un jeu qui respecte les early adopters, c’est à dire les plus gros fans de la licence ?

Impossible de comprendre l’attitude si laxiste d’Ubi sur la QA (tests qualité) si ce n’est l’obligation business de sortir le jeu avant Noël. Le rythme effrené des sorties année après année et la pression toujours plus forte du business sur les productions a eu raison de la qualité globale du jeu. Il a clairement manqué quelques semaines voir mois pour peaufiner le tout comme le précisent les équipes d’Ubisoft Montréal.

 

Tendance de fond ?

Ce manque cruel de finition n’est pas une première pour Ubisoft (et d’autres gros éditeurs comme EA). Ils nous avaient déjà fait le coup avec AC 3 ou Watch_Dogs pourtant repousser de plusieurs mois et toujours pas au point le jour de leur sortie. Nous avons la facheuse impression que ce n’est pas prêt de s’arranger dans les années à venir avec des productions toujours plus importantes et des deadlines toujours aussi incompréssibles. Les éditeurs sont pris dans une spirale infernale qui les pousse à tirer un maximum de leurs plus juteuses licences pour contenter leurs actionnaires qui attendent des résultats en constante progression année après année. A ce rythme, j’ai bien peur que les joueurs se lassent et préfèrent aller voir ailleurs. Une notoriété se construit petit à petit mais peut à l’inverse très vite se déliter si les déconvenus s’enchainent.

Gare à vous chers éditeurs, l’appât du gain peut vous être très préjudiciable ! Plus vite et plus profondément que vous ne le pensez.

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Assassin's Creed : Unity
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
(Jeu vidéo)

Après la PS4 (voir mon article précédent), c'est au tour de la Xbox One et de l'écosystème Microsoft d'afficher ses spécificités et atouts par rapport à Sony. Ils sont tout aussi nombreux et dites vous bien que nous n'en sommes qu'au début ! La guerre va durer encore 5 à 10 ans et sera riche en nouveaux jeux, nouvelles licences chocs, nouvelles versions de consoles toujours plus fines et de plus grande capacité mémoire. Bref, réjouissez-vous car tout est encore devant nous !

Encore une fois, je vais essayer de me consacrer exclusivement aux jeux 100% Xbox One (voir Xbox 360 s'il en subsiste mais j'évite les jeux PC, enfin j'essaie ;) voir les exclusivités temporaires. J'essaierai de mettre à jour cet article dès qu'un nouveau jeu important sera annoncé. Je laisserai sans doute de côté certains petits jeux indé que j'estime de pas peser bien lourd dans la balance, excusez moi pour eux et n'hésitez pas à les rajouter en commentaire.

Enfin je terminerai avec les spécificités de l'environnement Microsoft et ses exclus hardware ou de service.

 

Déjà Sortis

Bon, tout le monde les connait, on va faire vite car ils sont déjà sortis il y a un moment sur Xbox One ou 360 et vous avez déjà pu y joué ou voir les vidéos et autres tests. Voici donc la liste des jeux Xone que vous pouvez trouver dès à présent : 

 

D'ici la fin de l'année

Vous pourrez y jouer avant le 31 décembre uniquement sur Xbox One/360 :

  • le jeu de course libre, adversaire direct de DriveClub, Forza Horizon 2 (3 oct.)
  • même s'il sortira aussi sur PC (Windows 8), le jeu bac à sable de Microsoft est une nouvelle licence originale, Project Spark (7 oct.)
  • l'autre jeu de danse d'Harmonix mais cette fois-ci en partenariat avec Disney, Fantasia : Music Evolved (21 oct.)
  • après les exclus Sony, Insomniac change son fusil d'épaule et développe son 1er jeu exclu pour la One, un shoot délirant et sans prise de tête, Sunset Overdrive (28 oct.)
  • l'énorme licence de Microsoft arrive dans quelques semaines avec une démo de l'épisode 5, j'ai nommé Halo : The Master Chief Collection (11 nov.)
  • le jeu de fitness d'Ubisoft, utilisant Kinect, Shape Up (13 nov.)
  • le jeu qu'on verra jamais en Europe, Chaos;Child (uniquement au Japon, 27 nov.)
  • d'ici la fin de l'année, nous devrions voir arriver cette pépite de jeu de plateforme/aventure de Moon Studios, Ori and the Blind Forest (4ème trim.)


Contrairement à la PS4 avec seulement 2 jeux en exclu, la One fait fort pour la fin de l'année en nous proposant 3 gros jeux, 1 bijou de jeu indépendant, 2 jeux de danse, 1 de fitness et 1 jeu de gestion/création. La fin d'année est donc bien pleine côté exclu.

 

Le Millésime 2015

Quelques très gros jeux attendus pour cette année mais aussi pas mal de jeux "étranges" ou du moins dont la communication est encore assez floue :

  • celui que tout le monde attend comme le messie pour la fin d'année, Halo 5 : Guardians
  • LA nouvelle licence qui va apporter un renouveau au jeu d'action/aventure, Quantum Break
  • celui par qui le scandale arriva au dernier E3, heureusement en exclusivité temporaire (6 mois ?) pour la fin de l'année 2015, Rise of the Tomb Raider
  • le prochain jeu de Realtime est officiellement annoncé et fera son retour en 2015, Crackdown 3
  • le retour d'un licence célèbre sur la 360, Fable Legends
  • Platinum Games nous livre son jeu d'action pour la One, Scalebound
  • le mystérieux jeu de Microsoft devrait revenir en 2015, Phantom Dust
  • les parcs d'attraction et les grands huit ça vous plait ? Rendez-vous en fin d'année avec Screamride

 

Les Indépendants

 Les jeux indépendants via le programme [email protected] sont encore assez peu nombreux (du moins pas encore annoncés) mais devraient être plus nombreux en 2015 car Microsoft pousse pour rattraper son retard sur Sony. Quelques uns sont tout de même déjà prévus :

 

Les Non Annoncés encore... mais on y croit !

 Le seul jeu très attendu et pas encore annoncé est le FPS gore post-apocalyptique d'Epic Games, Gears of Wars 4.

J'avoue être assez dubitatif du si petit nombre de jeux ou licences connus non encore annoncés. Il faut espérer que Microsoft crée via ses studios ou partenaires de nouvelles IPs dans les années à venir pour continuer à nous surprendre.

 

Les (gros) PLUS de Microsoft

Bon, écartons dès à présent la caméra Kinect qui aura pu être un vrai plus de part sa qualité intrinsèque et ses possibilités mais qui n'a pas réussi à s'imposer et à trouver un intérêt auprès des développeurs. Elle est donc devenue un simple accessoire de luxe qui permet de controler sa console, de se filmer (streaming, skype...) ou de jouer à 2, 3 jeux de danse ou sport/fitness. Rien d'indispensable donc.

Le principal atout de la console est son côté multimedia centralisé avec la possibilité de regarder la télé, de passer des appels via Skype et de jouer tout en même temps. Le multi-tache est particulièrement bien pris en charge avec un switch quasi instantané entre les applications, la possibiltié de scinder en 2 l'écran et la mise en pause réelle de son jeu/film (le jeu reprend exactement là où on s'est arrêté quand on met en veille la console, contrairement à la PS4 où il faut relancer le jeu complètement).

Grâce à Xbox SmartGlass, vous pouvez utliser votre téléphone, tablette ou PC pour contrôler votre Xbox (comme une télécommande ou manette à distance), continuer un film commencé ou intéragir avec vos applications. On retrouve un peu la même utilisation que la mablette de la Wii U qui apporte des infos supplémentaires sur ce second écran. On est pas encore au niveau du Remote Play de la PS4 mais c'est un bon début.

Je ne suis pas certain qu'on puisse le considérer comme un plus mais si Microsoft a mis 2,5 milliards de dollars sur la table, ce n'est pas seulement pour se faire plaisir mais parcequ'il y a un vrai retour sur investissement possible et surtout prévu pour les années à venir. L'acquisition du studio indépendant Mojang, père de Minecraft et ses quelques 54 millions de ventes sera peut être la nouvelle poule aux oeufs d'or de Microsoft... ou pas ! En tout cas, la pression est énorme sur le studio pour leur prochain titre.

Enfin, ce qui me semble le plus gros atout de Microsoft pour vendre sa One est son offre de packs exclusifs

J'avoue que ces packs sont un vrai plus qui peut faire la différence par rapport à la PS4 qui n'a pas d'offres équivalentes d'aussi bonne qualité ou aussi alléchantes.

 

Et vous, quels jeux vous feraient craquer pour une Xbox One (si vous en avez pas) ? Ou quels jeux attendez-vous de pied ferme ?

Bien sûr, si jamais j'ai oublié des titres qui vous tiennent à coeur, faites en part dans les commentaires ;)

Vous pouvez lire mon article part. 1 concernant la PS4 et ses atouts ici. Bonne lecture !

Ajouter à mes favoris Commenter (50)

Signaler
(Jeu vidéo)

 

MàJ : la suite sur Microsoft est disponible à cette adresse.

Les nouvelles consoles vont se livrer une guerre acharnée dans les années qui viennent et le 1er round début maintenant ! Le dernier trimestre de l'année est toujours le point culminant des ventes de jeux (plus de la moitié du chiffre d'affaires du total de l'année). Pour tirer son épingle du jeu et faire la différence par rapport à la concurrence, il faut présenter des jeux de meilleure qualité et originaux.

Pour ce qui est de la qualité, les 2 machines sont au coude à coude. La Xbox One arrive presque au bout de ses déboirs de manque de performances et il n'existe quasiment plus aucune différence entre un jeu PS4 et XOne. Il reste donc l'originalité et donc les exclusivités. On achète un PC pour sa puissance et ses performances à la pointe et on achète une console de salon pour ses exclus. Au-delà de la communication, du marketing et du prix (il est le même pour les 2 consoles), le paramètre le plus important reste les jeux. Halo et Gears of War ont fait la différence pour la Xbox 360, Uncharted (3) et The Last of Us ont poussé la PS3 à la fin de son cycle.

Je vais donc m'attarder sur les exclus 100% PS4 (bon y'a quelques exceptions...) qui ont ou vont arriver dans les prochains mois. J'essaierai de mettre à jour cet article dès qu'un nouveau jeu important sera annoncé. Je laisserai sans doute de côté certains petits jeux indé que j'estime de pas peser bien lourd dans la balance, excusez moi pour eux et n'hésitez pas à les rajouter en commentaire.

Enfin je terminerai avec les spécificités de l'environnement Sony et ses exclus hardware ou software.

 

Déjà Sortis et Remasterisations

Bon, tout le monde les connait, on va faire vite car ils sont déjà sortis il y a un moment sur PS4 ou PS3 et vous avez déjà pu y joué ou voir les vidéos et autres tests. Voici donc la liste des jeux PS4 que vous pouvez trouver dès à présent : 

 

Et ceux à venir dans un futur plus ou moins proche :

 

D'ici la fin de l'année

Vous pourrez y jouer avant le 31 décembre uniquement sur PS4 :

et c'est tout !

J'avoue ça fait pas grand chose pour une période aussi importante...

 

Le Millésime 2015

Là, on passe au stade supérieur avec du très lourd dès févrirer :

  • le Dark Souls de From Software pour la PS4 Bloodborne (6 fév.)
  • la 1ère IP des talentueux développeurs de Ready at Dawn The Order 1886 (20 fév.)
  • l'exclu de Capcom pour la PS4 Deep Down
  • la suite/remake de l'original Tearaway de la PS Vita Tearaway Unfolded
  • le survival horror de Supermassive Games, Until Dawn
  • le blockbuster de Naughty Dog de la fin de l'année Uncharted 4 : A Thief's End (fin 2015)
  • le beat them'all des créateurs de Dynasty Warriors pour le retour de la licence phare de (Square)Enix, Dragon Quest : Heroes. Attention, sa sortie européenne n'a pas encore été officialisée...
  • Without Memory, le thriller intéractif à la 3ème personne de Dinosaurum Games
  • Disgaea 5 a été annoncé également
  • la fameuse licence d'Altus sera de retour en 2015 ou 2016 avec Persona 5
  • le jeu de baston rival de SFIV, Guilty Gear Xrd : Sign (car dispo uniquement en Arcade)
  • Yakuza 0 et Yakuza Ishin mais sans doute jamais en Europe, sniff ;(
  • le créateur d'Ikaruga nous promet un nouveau shoot'em up sur PS4 en dématérialisé, Ubusuna

 

Les Indépendants

Chers dans le coeur de Sony, les indépendants sont aussi au rendez-vous avec une pléthore de titres à venir en 2015. Beaucoup sortiront également sur PC (Steam) mais je vais essayer de ne citer que les plus importants et uniquement sur PS4/PS3.

  • le futur chef d'oeuvre d'aventure/plateforme/exploration de Tequila Works, Rime
  • la suite du jeu de skate déjanté de roll7 qui annonce du lourd avec un mode multi local, OlliOlli 2 : Welcome to Olliwood
  • l'énigmatique jeu de gestion ambiance "communiste" de Q-Games, The Tomorrow Children
  • le jeu énigmatique de Giant Sparrow et Santa Monica Studio, The Unfinished Swan
  • Ray's the Dead (tiens, lui aussi il va sortir sur PC/Mac...)
  • Grim Fandango HD (encore un qui va sortir sur PC/Mac, promis j'arrête)
  • le remake de Shadow of the Beast
  • Helldivers  
  • Earth Defence Force  
  • The Idolmaster  
  • N++  
  • Nikoli no Puzzle 4: Sudoku  
  • Omega Quintet  
  • Ready to Run  
  • Akiba's Trip: Undead & Undressed  
  • Axiom Verge  
  • Natural Doctrine  
  • Pavilion  
  • Super Exploding Zoo

 

Les Non Annoncés encore... mais on y croit !

 

Les (gros) PLUS de Sony

En 1er lieu, tout comme sur Xbox, Sony propose son abonnement PS+ (50¤ l'année) permettant de jouer en ligne mais surtout de récupérer 2 jeux PS3, PS Vita et PS4 tous les mois gratuitement ! Une offre incontournable que même Microsoft a du mal à égaler avec son "Games with Gold" (ils rattrapent petit à petit leur retard cependant).

Ensuite Sony propose le Remote Play grâce à sa console portable la PS Vita, permettant de controler sa PS4 à distance (WiFi) et de jouer à n'importe quels jeux comme si on était devant sa télé, mais dans la "paume" de sa main ! A moins d'avoir une connexion internet de qualité, ça fonctionne plutôt très bien.

En 2015 (fin d'année en Europe), nous aurons également droit au service de streaming de jeux, le Playstation Now, moyennant un abonnement supplémentaire. Un moyen de rejouer aux jeux sortis sur les anciennes générations de consoles Sony. Une sorte de rétro-compatibilité nouvelle génération. Une bêta au Royaume-Uni mi-2015 nous en dira un peu plus (catalogue, fluidité, prix, fonctionnement général).

Enfin, la dernière carte que pourra tirer Sony d'ici 2015-2016 et que Microsoft n'a pas (encore ?), c'est la réalité virtuelle avec le Project Morpheus. Et la différence de taille avec l'Oculus Rift, c'est l'utilisation des Playstation Move comme prolongement des mains pour une immersion encore plus grande. On verra à terme si cela fera LA différence. Il reste encore pas mal de boulot à Sony afin d'optimiser l'affichage et les performances pour que le résultat sur PS4 soit équivalent à l'Oculus. Rien n'est fait donc, qui vivra verra !

 

 MàJ : la suite sur Microsoft est disponible à cette adresse.

Et vous, quels jeux vous feraient craquer pour une PS4 (si vous en avez pas) ? Ou quels jeux attendez vous de pied ferme ?

Bien sûr, si jamais j'ai oublié des titres qui vous tiennent à coeur, faites en part dans les commentaires ;)

Ajouter à mes favoris Commenter (54)

Signaler
(Jeu vidéo)

Comme chaque année, de très nombreux jeux vont sortir entre septembre et décembre. Et cette année est placée sous le signe de la nex-gen qu'on peut désormais appelée current-gen d'ailleurs. En 2015, il n'y aura quasiment plus de nouveaux jeux sur PS3 et 360, je vous le signe.

Afin de s'y retrouver, voici ma sélection, mes must-have pour finir l'année en beauté ! Histoire de faire dans l'orinigalité et parce que beaucoup sont cross-plateformes, je vais les classer par catégorie : Blockbusters (AAA), Jeux Premium (A) et Jeux Indépendants.

 

Les Blockbusters

  1. N'ayant pas craqué pour GTA V sur la old-gen, j'attends avec impatience ce jeu qui s'est déjà vendu à plus de 33 millions d'exemplaires et a battu tous les records de vente ! 
    Sortie prévue : 18 nov. sur PS4, Xbox One et 27 janv. sur PC
  2. cette fois-ci je vais craquer car il s'annonce enfin à la hauteur avec un vrai nouveau visage, je veux bien entendu parler de Call of Duty : Advanced Warfare. Il m'a mis une claque en solo et le multi a l'air vraiment chouette !
    Sortie prévue : 4 nov. sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC
  3. En tant que parisien de souche, j'attends depuis la sortie du 1er opus une version que se passerait pendant la révolution. Je l'ai rêvé, Ubisoft l'a fait ! Je veux bien spur parler d'Assassin's Creed Unity. Le mode multi à 4 donne tellement envie, le Paris du 18ème siècle me fait triper, j'espère que l'histoire sera à la hauteur de l'évènement !
    Sortie prévue :  13 nov. sur PS4, Xbox One et PC
  4. Qui sera le roi cette année ? Etant fan de la 1ère heure d'ISS, j'espère revoir Konami en haut de la marche même si EA a encore un peu de marge à priori. Le match PES 2015 vs FIFA 15 s'annonce serré cette année !
    Sortie prévue pour FIFA 15 : 25 sept. sur PS4, Xbox One, PS3,Xbox 360, PC et PS Vita
    Sortie prévue pour PES 2015 : 13 nov. sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC
  5. Et puis parce que c'est Bungie, créateur de Halo, et que l'univers à l'air exceptionnel, je ne peux qu'être enthousiaste à l'arrivé de Destiny, un FPS/RPG/MMO qui a l'air très très solide.
    Déjà disponible sur PS4, Xbox One, PS3 et Xbox 360

 

Je ne mets pas Metal Gear Solid V The Phantom Pain car même si une rumeur l'annonce pour la fin de l'année, rien n'a été confirmé. De même, je ne fais que citer Halo : The Master Chief Collection car ce n'est "qu'une" compilation de "vieux" jeux même s'ils restent de grande qualité et qu'une démo de l'épisode 5 sera présente.

 

Les Gros Jeux Premium

  1. Retour du survival horror à la sauce Mikami (père de Resident Evil), The Evil Within me titille la rétine depuis que j'ai pu voir la bande annonce et les impressions de la rédac'. A mon avis ça va envoyer de bonnes décharges d'adrénaline !
    Sortie prévue : 17 oct. sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC
  2. Plus que DriveClub ou Forza Horizon 2, celui que j'attends tout particulièrement c'est le jeu de course MMO avec liberté totale, The Crew d'Ubisoft. Je sais pas pourquoi mais je le sens bien cette 1ère tentative de l'éditeur français dans le jeu de course ;)
    Sortie prévue : 12 nov. sur PS4, Xbox One, Xbox 360 et PC
  3. Le 3 avait été une vraie révélation pour moi, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bon. Le nouvel volet promet tout autant de fun et j'ai hâte de mettre la main dessus, j'ai nommé Far Cry 4, un shoot nerveux qui dépayse !
    Sortie prévue : 20 nov. sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC
  4. Fan de Gran Turismo depuis le début, je me suis lassé depuis le 5 en voyant trop peu de nouveautés d'épisode en épisode. Sur PC, c'était la licence GT qui était la reine de la simulation automobile et je n'ai jamais eu l'occasion de les tester. Je suis donc curieux de voir ce que Project CARS va donner.
    Sortie prévue : nov. sur PS4, Xbox One, Wii U et PC
  5. Autre survival horror et exclusivité PS4, Until Dawn m'intéresse particulièrement pour sa forme à la croisée de The Walking Dead et Heavy Rain. Plus de 1000 chemins possibles sont annoncés et tous les choix que vous ferez auront un impact sur le scénario !
    Sortie prévue : Q4 sur PS4

 

Les Petits Indé.

  1. J'ai adoré la version PS3 et juste pour cela je voudrais citer l'arrivée de Journey sur PS4 d'ici la fin de l'année (si tout se passe bien !). En plus il sera gratuit pour ceux l'ayant déjà acheté sur le PSN ;)
  2. Il m'a envouté lors de la conf E3 et Gamescom, il est empli de magie et me fait rêver. LE jeu indé. exclusif à la Xbox One arrive pour les fêtes, je parle bien entendu de Ori and the Blind Forest.
  3. Un jeu de zombie oui. Mais pas sous la forme d'un jeu d'action ! Et oui cette fois-ci il faudra survivre de façon réaliste dans un monde ouvert et multijoueur. Ce simulateur de survie MMO post-apocalyptique m'a tout de suite interpellé tellement le concept est fort. DayZ est exclusif à la PS4 mais est dispo. en version alpha sur PC via Steam depuis fin 2013. Il devrait sortir d'ici la fin de l'année.
  4. J'ai passé des heures sur la version PS3/PS Vita/PS4 de ce shoot gore ultra nerveux et exigent et voici que sa suite est annoncée pour la fin de l'année sur PS4, PS3, PS Vita, PC et Mac, je veux parler de Hotline Miami 2 : Wrong Number !
  5. Petit dernier pour la route, la Team Meat nous concocte de vrais petits jeux qui ont tout des grands. Après Super Meat Boy et The Binding of Isaac, ils annoncent la version ultime The Binding of Isaac Rebirth pour la fin de l'année sur PS4, PS Vita, PC et Mac.

 

Spécial Nintendo Wii U et 3DS

Les jeux sortant sur ces consoles étant quasiment que des exclusivités de grande qualité, on ne pouvait pas les écarter.

  1.  Tout le monde attend cette multi licence depuis des années sur 3DS et elle arrive aussi sur Wii U pour donner un nouvel élan amorcé par Mario Kart 8. Super Smash Bros. est le jeu Nintendo de cette fin d'année !
    Sortie prévue : 3 oct. sur 3DS et un peu plus tard sur Wii U (courant décembre ?)
  2. L'autre jeu que tous les gamers posseurs de Wii U attendent est la suite du très bon jeu d'action de Platinum Games, Bayonetta 2. L'un des trop rare jeu de qualité venant d'un éditeur tiers sur cette plateforme.
    Sortie prévue : 24 oct. sur Wii U

 

Et vous, quels jeux sauront vous faire craquer sur cette fin d'année ? Exprimez vous dans les commentaires !

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
(Jeu vidéo)

Soirée Gameblog

Être membre Gameblog c'est bien, être membre Premium c'est mieux !

D'une part car on participe concrètement à l'aventure en permettant au site de créer plus de dossiers, interviews et évènements exclusifs et d'autre part car ça nous donne l'opportunité de se rencontrer et de plonger au coeur de la rédac'.

Alors à quoi ça ressemble une soirée Premium ("soutien", je précise) ? Pour celles et ceux qui se demandent encore quel est l'intérêt de ce genre de soirée et si ça vaut le coup, je vais essayer de vous décrire la dernière à laquelle j'ai pu assisté. C'était vendredi 5 septembre et voici le programme :

Déjà on se retrouve entre membres devant l'immeuble quelques minutes avant histoire de faire connaissance. Seulement 6 membres étaient à l'heure, les 4-5 autres sont arrivés vers 20h30. Ensuite Julo et Plume sont venus nous chercher, direction l'antre de la rédac. Rencontre avec JulienC, Poufy, Aymeric, Fumble, Traz, Romain, Antoine et découverte des locaux dont la super salle des podcasts !

Ensuite tout s'est enchainé à la vitesse éclair :  

  • Révélations sur les nouveautés du site qui seront proposées dans quelques jours

  • Petites sessions FIFA 14

  • LE test manette en main et casque sur la tête de l'Oculus Rift DK2 avec un jeu de shoot dans l'espace => Wow, ça décoiffe et fait tourner la tête ! Faut absolument tester cette nouvelle expérience de jeu car c'est pour moi clairement l'avenir du jeu vidéo !

  • Participation au nouveau générique des podcasts hebdomadaire

  • Discussions à batons rompus avec Julo, Aymeric, Plume, Traz, Fumble, Romain et JulienC. On parle de tout, de rien, de jeu, de nos vies, de GB, des autres, du futur, de nos envies... bref on échange et on apprend à mieux les connaitre.

  • Et puis bien sûr en parallèle de tout ça on découvre d'autres gameblogeurs tous plus fous les uns que les autres ! On se compare, on souligne nos différences et souvent nos points communs mais toujours dans une super ambiance. 

En fait on ne voit pas le temps passé. La soirée était censée durer de 19h à 23h mais je vous avouerai avoir joué les prolongations avec Julo jusqu'à 00h15

Ce qui m'a le plus frappé au final, c'est la disponibilité des membres de la rédac' : ils sont tous ultra abordables et on peut discuter très simplement avec eux. Ils s'intéressent à ce que l'on fait, ce à quoi on joue et sont curieux de mieux nous connaitre. Super moment

Vivement la prochaine session ;)

Voir aussi

Jeux : 
Bayonetta 2, FIFA 14, Hyrule Warriors
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
(Jeu vidéo)

Gameblog

Je vais essayer de vous expliquer par A + B qu'il n'y a pas photo : pour moi, Gameblog est largement devant tous les autres sites francophones de jeux vidéo. De par sa qualité rédactionnelle, sa richesse de contenu et son fort esprit communautaire.

Pour vous démontrer cela, il faut prendre en comparaison les autres sites de jeux vidéo et si possible les plus gros (ceux qui ont le plus d'audience) et analyser leurs différences par rapport à Gameblog. Pour cela, je vais reprendre la liste des 15 premiers sites français (et c'est déjà pas mal ! mais je suis sûr qu'il y a plein de supers sites après la 15ème place, parlez en dans les commentaires du coup ;) en terme d'audience (source : Classement des sites Internet dédiés aux actualités du jeu vidéo - établi en août 2014 par l'AFJV)

C'est parti !

 

1. JeuxVidéo.com

Parce que quantité ne rime pas avec qualité !

JV.com c'est le mastodonte, l'ogre qui a lieu tout seul mange tous les autres, tout cru (en terme d'audience) ! Malheureusement, ce site est : moche, froid, sans personnalité et beaucoup trop "facile" avec des notes de tests de jeux toujours au dessus de la moyenne, rarement critique. C'est littéralement le pays des bisounours !

Bon par contre, niveau quantité de contenu, on peut rien dire, y'a énormément de choses : astuces, tests, forums, vidéos, chaines... mais bon vu leur moyen, ça peut se comprendre.

 

2. Gamekult

Parce qu'avoir une vision trop hardcore gamer/PC n'est pas une position généraliste

Le cousin de Gameblog en version hardcore. On retrouve pas mal de points communs entre les deux sites : abonnements premium pour soutenir la rédaction, Live Twitch, site plutôt bien foutu, émissions, maintenant les blogs... bref on se suit les uns les autres ;)

Les plus grosses différences sont qu'ils sont moins axés "communauté" et on moins cet esprit de famille (notamment depuis qu'ils se sont fait racheter par CBS Interactive France puis CUP), qu'ils sont à la base très difficile et critique et souffrent du syndrome "jamais content / c'est de la merde" introduit par Dr Chocapic et que du coup, à force de toujours taper sur tout ce qui bouge, ça les rend moins sympathiques ;( Pour tout vous dire, j'étais très Gamekult il y a quelques années  (2006-2008) et ils ont fini par me saouler.

 

3. Gameblog (ben oui il est 3ème au classement...)

-> voir la conclusion

 

4. Millenium

Parce que y'a pas que le MMO dans le jeu vidéo

On va vite passer celui-ci car il ne parle que de jeux online type MMO donc bon on peut pas dire que ce soit un site généraliste. Ciao l'ami !

 

5. JeuxOnline

Même sanction, que des MMORPG, MOBA et F2P...

On écarte donc direct ce site.

 

6. JeuxActu.com

Parce que sans âme

Rien de spécial, on dirait un site qui reprend des news d'autres sites, on ne trouve rien de particulier qui nous ferait rester. C'est quoi ce champ recherche de 700px de long ? et ces rubriques Musique et Cinéma tout au bout ? La création de compte fait plus fuir qu'autre chose, l'onglet jeux de sport qui t'amène sur L'Equipe.fr... Bref, très bizarre ce site.

 

7. JudgeHype

Encore un spécialiste qui ne traite que des jeux Blizzard !

Rien à dire, aucune généraliste.

 

8. Le Journal du Gamer

Parce que laa version jeux vidéo du Journal du Geek... ben ça fait pas rêver !

On se demande si ce n'est pas juste une nouvelle version du JDG pour contenter les gamers plus qu'un vrai site à part entière. Il manque cruellement de personnalité, d'identité, d'âme. On a du mal à ressentir une quelconque passion derrière et la communauté ne semble pas non plus très forte.

 

9. Team-AAA

Heu, là on parle d'e-sports uniquement...

Donc bon, c'est cool mais ça va pas très loin non plus.

 

10. Eclypsia

Un combo bien sympathique ma foi

Un site que je ne connaissais pas du tout et qui à l'air pas mal du tout : news générales, LiveTV sur LoL, guides sur WoW, Minecraft, Starcraft ou LoL. Bref, un mix entre un site généraliste avec un site spécialisé en MOBA/MMO, intéressant ! D'ailleurs pour info, ce sont des anglais derrière.

 

11. CanardPC

Très connu sur papier, le site est beaucoup moins sympa ;(

Heu, comment dire, difficile de décrire ce site tellement il fait old-school voir un non site. Je vous invite à voir la page KwiKwi pour vous donner un aperçu, attention, ça pique !!!

 

12. JeuxVideo.fr

Parce que M6 Web qui fait dans le jeu vidéo, c'est pas crédible une seconde !

Le nom de domaine déchire, le site est pas dégeu, on pourrait croire au miracle mais bon, quand on jète un coup d'oeil aux crédits et qu'on voit M6 WEB on prend vite peur et on se dit que ça va pas le faire du tout. Et en effet ça le fait pas ! Exemple, parmi les 10 vidéos les plus marquantes de la Gamescom, 1ère position : WoW Warlods of Draenor... ok merci pour la mise en avant de la énième extension de WoW, comme si on en avait pas bouffer déjà des tonnes depuis 10 ans ! Ensuite Hellblade... ok la vidéo est sympa mais bon faut pas non plus crier au miracle non plus.

 

13. GamerGen

Un site ultra complet qui fait bonne figure

Avant il y avait un site par plateforme : WiiGen, PSPGen, XboxGen... etc. Ils ont tout regroupé il y a un an ou 2 et maintenant le site est ultra complet : new gen, old gen, portables, PC et smartphone/tablette. Rien à dire, du bon boulot. Avec en prime des supers tutos bien pratique ! J'espère qu'ils pourront continuer car ils le méritent.

 

14. Vakarm.net

Actualités sport électronique, Web TV et tutoriels sur Counter-Strike Global Offensive 

Tout est dit dans ce descriptif du site, rien de généraliste... d'ailleurs, le site fait peur !

 

15. AFJV

Association Française pour le Jeu Vidéo

La bible pour tous les professionnels et les personnes qui souhaitent travailler dans ce milieu ! Bravo à Emmanuel Forsans qui gère cette asso depuis des années avec brio :=)

 

Bref, vous l'aurez compris, à part 2, 3 sites qui sont vraiment de qualité, seul Gameblog propose ce petit quelque chose d'unique qui fait la différence. On a l'impression de connaitre l'équipe, d'être proche d'eux et on ce sentiment d'empathie que nul autre site ne procure. Je n'aurais jamais écris d'articles pour d'autres sites, d'ailleurs je ne poste jamais de commentaire ou ne m'exprime sur n'importe quel autre site, que ce soit du jeu vidéo ou autre. C'est bien la preuve que Gameblog a su m'apporter ce petit plus qui m'a fait changer de comportement. Reste à continuer sur cette belle lancée ;)

Kawabunga !

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Signaler
(Jeu vidéo)

Quand vous achetez un jeu vidéo, vous vous êtes sûrement déjà demandé combien allait touché le développeur ou le magasin qui vous l'a vendu. Et en toute logique vous vous êtes dit que le développeur devait touché une grosse partie du butin, normal c'est lui le créateur !

Et bien en fait, la réalité est tout autre ! Explications :

  • Déjà, l'Etat prend ses 20% de TVA quelque soit le scénario. Normal.
  • Ensuite la plus grosse part, 23 à 30%, revient au détaillant, celui qui vend aux clients : Fnac, Micromania, Amazon ou les stores en ligne : PSN, Steam, Xbox Live ou encore Apple.
  • Puis l'éditeur qui prendre entre 18 et 26%. La promotion du jeu (marketing, communication) ainsi que sa vente aux distributeurs/grossistes et souvent une partie du financement du développement lui incombent. Il prend quelques fois de gros risques et avance beaucoup d'argent, c'est pour ces raisons qu'il touche plus que le développeur.
  • Le développeur lui ne touche que 14 à 24% du prix de vente de son jeu. Attention, ce n'est pas une généralité car des contrats spécifiques peuvent être passés avec son éditeur avec par exemple un financement total du projet mais seulement quelques % sur le prix de vente. Tout est possible.
  • Le distributeur ou grossiste ne touche que 10 à 12%. C'est aussi celui qui apporte le moins de valeur ajoutée au produit. Il ne fait "que" acheter en grosse quantité aux éditeurs, stocke puis revend en plus petite quantité aux enseignes détaillantes. Les marges sont donc réduites mais le risque est également beaucoup plus faible.
  • Enfin viennent les usines de fabrication des disques DVD et Blu-Ray. Pour un jeu PC cela ne représente que 3% du prix d'un jeu. Par contre pour un jeu console, une taxe supplémentaire dite "constructeur" vient s'ajouter. Elle représente 12% du prix et va directement dans la poche de Sony, Microsoft ou Nintendo. Bien évidemment pour un jeu dématérialisé, il tombe à 0.

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir en détail la répartition selon le support (l'insertion d'une iframe ne fonctionne pas pour les blogs...).

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
(Jeu vidéo)

 

The Crew

Amateur de jeu de course, j'étais curieux de voir ce qu'Ubisoft allait nous sortir pour leur 1ère tentative dans ce genre. Je me suis donc inscrit à la bêta PC et j'ai reçu mon code assez rapidement.

La phase 2 de la bêta est ouverte jusqu'au 29 août (vendredi) qui sera suivie d'une bêta fermée sur PS4 et Xbox One fin septembre. Retrouvez en bas de l'article les 3 clés qu'Ubi m'a gentillement filées pour faire grossir mon crew.

Pour aller à l'essentiel, le jeu est un mix entre Burnout Paradise et Need for Speed The Run. Burnout Paradise pour son côté bac à sable, la ville ouverte dans Burnout vs le continent des USA ouvert dans The Crew. Le tout parsemé de dizaine de missions un peu partout. A noter qu'on est pas obligé de conduire jusqu'au lieu des missions, on peut y accéder directement en sélectionnant l'option quick access. Les missions sont variées : saut en longueur via un tremplin, vitesse max à atteindre en temps limité, slalom, chrono (time trial), course contre 4 autres IA, neutraliser une voiture...

Need for Speed The Run pour son côté scénarisé avec un héro et une trame de fond. Ici il est question d'un beau gosse (vous), une good cop, un bad cop, un frère qui meurt dès le début et une histoire de vengeance classique à la clé. Vous allez devoir vous infiltrer dans un gag, le 5-10, et monter les grades petit à petit pour atteindre le méchant boss qui a buté votre frère... Rien de bien original et halletant mais bon, au moins y'a des interactions et c'est plus vivant qu'un jeu de caisse sans conducteur ;)

Le gameplay est pas mal : nerveux, pas trop lisse mais ça ne vaut en rien des simulations de course. Il est clairement typé arcade sans être trop facile non plus. Si on freine pas avant un gros virage, on se plante contre le mur et on perd du temps. Je trouve que les voitures glissent un peu trop et on pas mal d'inertie. On ressent bien leur poids. Pour moi c'est agréable pour un jeu fun qui ne se prend pas la tête, ça se joue bien et ne demande pas trop de concentration. L'aspect visuel est je trouve assez réussi avec un grain  qui rend l'image assez rugueuse. Les modélisations des villes sont bien sans plus ainsi que les voitures. On atteint clairement pas le niveau des Forza, Gran Turismo ou GT/CARS par contre ; visuellement ça reste un jeu honnête mais sans plus.

Le jeu ne demande pas énormément de ressource donc un PC moyen peut facilement le faire tourner (j'ai une GTX 560 et un core i5-2500K). Il se joue très bien à la manette que d'ailleurs je vous conseille.

Si vous voulez le tester, il pèse 15Go mais est jouable très vite (dès 2 ou 3 Go).

Voici les 3 clés :

  1. PYMK-4H7D-XN48-W3MP
  2. 8TGA-FJVB-MDA9-ADCL
  3. MAM9-87MM-LJQP-JQDN

Le lien pour s'inscrire à la bêta sur PC (logiciel Uplay obligatoire) : http://thecrew-game.ubi.com/portal/fr-FR/beta/index.aspx

Eclatez-vous bien ;)

Voir aussi

Jeux : 
The Crew
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

     
Signaler
(Jeu vidéo)

Nintendo

Je vais essayer de vous donner mon point de vue sur le parcours irrégulier de Nintendo depuis ses débuts avec les consoles de salon et la NES. Un parcours rempli de succès et d'échecs qui a forgé une marque forte qui est associée au nom même de "jeux vidéo" mais qui aujourd'hui est de plus en plus en marge de l'industrie. Explications.

 

La Belle Époque

 Pour beaucoup de joueurs, cette époque restera l'âge d'or des jeux vidéo. Je veux parler des années 1983 à 1994. 83 avec la sortie de la NES au Japon (puis en 87 chez nous) et 94 (95 chez nous) pour la sotie de la Sega Saturn, ses 32 bits, la 3D et son lecteur CD.

NESNintendo et Sega étaient alors les rois incontestés d'un secteur en plein essor. D'abord au Japon puis très vite aux USA et enfin en Europe. Les 2 générations qui se sont succédées : Famicom ou NES chez nous puis Super Famicom ou Super Nintendo se sont vendues comme des petits pains : respectivement 61,9 millions et 49,1 millions.

 

 

Rien ne pouvait les arrêter et malgré une lutte acharnée, les 2 constructeurs sont restés au coude à coude avec cependant un certain avantage pour Nintendo au niveau des ventes. Le jeu vidéo à grande échelle était née et tout le monde associera désormais Mario comme le pionnier du jeu vidéo aux yeux du grand public. Le jeu vidéo était Nintendo et Sega, point barre.

 

Le Virage

Alors que Sega enchaine tout de suite et logiquement avec la Saturn pour proposer un nouveau saut technologique avec la 3D et le CD comme support, Nintendo lui décide de faire l'impasse sur cette génération (enfin avorte un projet de lecteur CD pour sa Super NES en partenariat avec Sony, ce qui donnera par la suite la Playstation en 1994) et préfère se concentrer sur la Nintendo 64 qui sortira en 96 au Japon. 

Nintendo 64Arrivée donc 2 ans après les consoles de Sega et Sony, la N64 fait le choix étrange de rester sur un support cartouche alors que l'avenir du CD est tout tracé avec une capacité mémoire bien supérieure (700 Mo contre 64 Mo pour la cartouche) et un coût de fabrication plus important. Les éditeurs tiers sont alors tiraillés entre une Playsation déjà bien installée et porteuse d'avenir et une N64 puissante mais moins sexy et qui souffre d'un syndrôme old-school emprunt d'un manque d'innovation (à part la manette !).

Nintendo commence dès lors à se refermer et à miser sur ses licences phares : Super Mario 64, Mario Kart 64, Super Smash Bros., Zelda Ocarina of Time et sur le quasi seul soutien de Rare avec son mythique Goldeneye 007.

La machine se vendra à 32,9 millions d'exemplaires dans le monde tout de même mais uniquement grâce aux jeux cités ci-dessus.

 

GameCubeNintendo a compris son erreur et tente de rectifier le tir avec la sortie de la GameCube fin 2001 mais elle arrive encore trop tard. Sony fort de son succès avec la Playstation, sort la PS2 en 2000 avec le support DVD et embarque avec lui tous les éditeurs. Sega n'est plus suite à ses échecs répétés de la Saturn puis de la Dreamcast et Microsoft, nouvel acteur lance sa 1ère console Xbox pour tenter sa chance sur ce marché. Encore une fois, Nintendo choisit un support étrange et propriétaire avec le Nintendo Game Disc de 1,5 Go de stockage alors que le DVD est la nouvelle norme partout dans le monde. Les éditeurs sont frileux, la console n'est pas beaucoup plus puissante que ses concurrentes (plus que la PS2 mais moins que la Xbox) et les jeux produits par Nintendo sont tellement imposant qu'ils font de l'ombre aux autres. Ils préfèrent donc lancés leurs jeux sur des plateformes plus ouverte avec moins de concurrence en choisissant Playstation et Xbox.

La sanction est sévère et seulement 21,7 millions de consoles sont vendues dans le monde. C'est 3 fois moins que la NES et 2,5 fois moins que la Super NES. Tout le monde se dit qu'à moins d'un miracle, la fin est proche pour Nintendo sur le marché des consoles de salon.

Game Boy AdvanceHeureusement que la Game Boy et ses nombreuses itérations sont là pour soutenir le géant des jeux électroniques.

 

Le Coup de Poker

WiiPendant tout l'ère de la 6ème génération dominée sans conteste par la PS2, Nintendo fait profil bas et prépare en silence sa contre attaque. Fin 2006, 2 jours après la PS3, sort la Wii aux USA. Nouvelle approche ultra innovante, nouveau design épuré, nouvelle manette à détection de mouvement et sans fil, la Wii fait sensation. Vendue de base avec un jeu démo qui regroupe plusieurs jeux de sport multijoueurs Wii Sports, elle chamboule toute l'industrie et s'impose comme le produit techno à la mode.

Le jeu vidéo n'est plus réservé à une partie de la population (les jeunes ados boutoneux ou les jeunes adultes) mais devient vraiment mainstream. Les parents jouent avec leurs enfants, les grands mères s'agitent devant l'écran, le jeu vidéo devient un moyen de bouger, se divertir sans contrainte et plus aucune barrière (la manette notamment) ne l'empêche de conquérir monsieur et madame tout le monde. Nintendo réussit à casser le modèle traditionnel de la course à la puissance en proposant une console certes beaucoup moins puissante que ses concurrentes PS3 et Xbox 360 mais en contre partie plus accessible financièrement : 600¤ pour la PS3 contre 250¤ au lancement pour la Wii !

Wii SportsLe succès est fulgurant, tous les chiffres s'affolent et les records de vente tombent les uns après les autres. Plus de 100 millions de Wii se sont écoulées à ce jour et Wii Sports est le jeu le plus vendu au monde avec 82 millions d'exemplaires. Une autre vision du jeu vidéo était néée.

Fort de son succès rapide, tous les éditeurs se sont mis à développer des titres exclusifs ou à porter leurs jeux permettant ainsi à Nintendo d'ouvrir son catalogue à autre chose que ses licences éculées : Mario, Zelda, Smash Bros. Elles restent néanmoins imposantes puisque seul Ubisoft et son jeu Just Dance 3 arrive à se faire une place dans le top 15 des jeux les plus vendues sur cette console !

 

Un Situation Délicate

 6 ans après, Nintendo décide de sortir la petite soeur de la Wii. Sans doute pour capitaliser sur cette marque qui a conquis le monde et pour minimiser les risques, la console est nommée Wii U et ressemble étrangement à sa grande soeur. D'ailleurs les manettes Wiimotes restent compatibles ainsi que les jeux. Seule une tablette tactile, le Wii U GamePad est nouveau.

Wii UStupeur dans le milieu, personne ne comprend bien à quoi ce dernier va servir, à part peut être un remote play (jouer à distance à sa Wii U sur la tablette pour libérer la télé) qui s'avèrera chaotique. Le online est toujours aussi lent, pauvre en fonctionnalité et peu utilisé. Le pack de base propose une console 8 Go qui ne peut quasiment rien stocker et coûte quand même 350¤. On est fin 2012, la PS3 et la Xbox 360 sont sur leur fin de vie, leur catalogue de jeux très riche et leur prix est très abordable. La nouvelle génération PS4 et Xbox One est déjà annoncée depuis 6 mois. Mais surtout la Wii U ne propose rien de vraiment nouveau comparée à la Wii et sa puissance est du même niveau sinon moindre que la génération actuelle.

 Mario Kart 8La Wii U ne décolle pas et fait l'un des pires démarrage de console pour Nintendo. Sa communication est désastreuse et ne convainc ni les pros, ni le grand public qui se demande si ce n'est pas juste une nouvelle version de la Wii avec une tablette. Les jeux n'arrivent pas et il faut attendre plus d'un an et demi pour voir le 1er blockbuster/console seller avec Mario Kart 8 en mai 2014. Les rares courageux éditeurs tiers comme Ubisoft avec Zombi U à avoir tenté l'expérience s'en sont mordus les doigts et sont bien vite partis laissant la console dans un désert de jeux bien aride.

Après 2 ans de commercialisation, elle peine a atteindre les 7 millions de vente quand sa grande soeur les atteignit en à peine 6 mois... Le manque d'innovation, de prise de risque combinées à une communication brumeuse et un catalogue de lancement rachitique ont précipité la console dans un gouffre sans fond. On voit mal comment elle pourrait en ressortir, surtout après le lancement réussi de la PS4 et Xbox One qui vont continuer de creuser l'écart. La Wii U restera une console d'appoint pour tous les amoureux des jeux made in Nintendo. La sortie du prochain Zelda (fin 2015 ?) accompagnée d'une baisse de prix sonnera peut être un nouveau départ et un sauvetage de dernière minute mais le résultat restera quoi qu'il en soit mitigé voir catastrophique.Zelda Wii U

 

Quel Avenir ?

Concernant le marché des consoles, l'avenir semble bien incertain pour Nintendo. Tout comme à l'époque de la GameCube, tout semble possible. Peut-être assisterons nous au lancement d'une nouvelle console en 2016 ou 2018 qui révolutionnera le jeu vidéo comme l'a fait la Wii. Nintendo n'étant plus attaché à la course technologique, on peut s'attendre à tout. Cependant les tendances du marché sont axées sur la mobilité, le cross play mutli-supports, le tout connecté et la réalité virtuelle. Et sur aucun de ces points Nintendo semble prêt ou en train d'amorcer quoi que ce soit.

Sur la mobilité, le marché des consoles portables est en baisse constante et malgré la bonne tenue de la DS/3DS ces dernières années, l'avenir semble acquis aux smartphones et tablettes qui n'arrêtent pas leur progression aux dépens de ces consoles traditionnelles. Et Nintendo n'en prend pas du tout la voie (aucun jeu Nintendo n'est et ne sera disponible sur smartphone).

Sur le cross play, quand on sait qu'il faut repayer tous les jeux achetés sur NES, Super NES, N64 ou GameCube pour y jouer sur Wii U, on se demande s'ils ont bien compris qu'à force de refaire payer les joueurs pour les mêmes jeux, ils ne font qu'user un peu plus la corde. Seule la tablette GamePad semble faire un pas en avant mais vu qu'il faut être à moins de 5 mètres de sa Wii U pour que ça fonctionne, on se demande à quoi cela sert.

Sur le tout connecté, il suffit de voir l'état du online de façon générale chez Nintendo pour se rendre compte qu'ils ont 10 ans de retard. Quasiment aucun jeu n'est jouable en ligne (ah si Mario Kart 8, ouf !) et les fonctionnalités sont plus que limitées, lenteur du réseau en bonus.

Enfin sur la réalité virtuelle, rien en vue pour le moment et je ne pense pas qu'ils iront dans ce sens, pas assez grand public et familial pour le moment.

Le motion gaming (jeu en mouvement) initié par la Wii est passé de mode et plus personne ne s'y intéresse ou développe des jeux à part les quelques jeux de danse ou de fitness. Même la Kinect 2 de Microsoft semble être bel et bien abandonnée par son constructeur même s'il n'ose pas le dire. Vu l'investissement et le matraquage marketing, ça peut se comprendre :(.

Pour conclure, Nintendo, malgré ses superbes licences indémodables : Mario, Zelda, Pokémon, Smash Bros., Kirby, Donkey Kong, Metroid, Star Fox, Pikmin, Kid Icarus... et ses jeux aux gameplay toujours aussi fins et riches, peine à se renouveler. Au lieu d'être sur la défensive et de capitaliser sur leurs acquis, ils devraient plutôt aller de l'avant, créer de nouvelles licences, proposer de nouvelles façons de jouer et nous faire rêver ! Go Go Go Nintendo, l'heure du renouveau à sonner !

Nintendo

Voir aussi

Groupes : 
Mario, Wii Sports, Super Mario, Zelda
Plateformes : 
GameCube, Wii, Game Boy, NES, Super NES, Nintendo 64, Nintendo 3DS, Wii U
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

La Passion au Bout des Doigts

Par JiDe Blog créé le 13/08/14 Mis à jour le 09/02/15 à 21h02

Amis gameblogeurs/gameblogeuses, vous trouverez dans ce blog mes réflexions sur le monde du jeu vidéo : stratégies des constructeurs, sorties de titres AAA, jeux indépendants, le futur du jeu... bref un peu de tout mais toujours avec passion !

Ajouter aux favoris

Édito

Gamer depuis tout petit, je joue à tout et sur tout. Du PC à l'iPad en passant par la PS Vita ou la Wii, j'ai joué et continuerai à jouer sur tous les supports. J'aime tous les genres de jeu (bon j'avoue les jeux sandbox ou d'exploration pure c'est pas trop mon truc) et je suis curieux de tout ce qu'il y a de nouveau. En ce moment j'attends avec une impatience toute particulière le développement de la réalité virtuelle : Oculus Rift et Project Morpheus.

Archives

Favoris