Final fantasy XIV

Par Wydg8tt Blog créé le 31/07/15 Mis à jour le 31/07/15 à 10h43

Un blog sur le dernier MMO de Square Enix

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Sortie de Final Fantasy XIV: Heavensward

Alors voilà,

Vous aviez terminé l’épopée d’A realm Reborn, mis une tatane magistrale à Bahamut et vous erriez au bar de l’auberge du Mor Dhona, essayant d’oublier dans les vapeurs d’alcool les amis perdus et les traumatismes psychologiques de Titan Ex Lag, ou de partir en donjon avec des lalafells teutons. Vous pensiez votre vie terminée lorsqu’une vague sombre venant du grand nord fit son arrivée dans l’espoir de vous botter les fesses. Les dragons étaient de retour, dans un état d’esprit digne de Godzilla sous ecsta.

Heavensward est donc sorti. Vous allez donc pouvoir fouler les pavés de la sainte cité d’Ishgard. Dernier rempart entre les dragons et les terres d’Eorzéa (oui on se demande pourquoi ils n’ont pas simplement contourné la-dite cité, après tout, ce sont des dragons, avec des ailes et tout le toutim) mais bref Ishgard donc se dresse seule contre cette menace, un peu comme le mur dans Game Of throne défend le nord de toute invasion de sauvageons ou d’autre créature.

Bref, dans cette extension, vous aurez l’opportunité de pouvoir jouer trois nouveaux jobs, le Chevalier Noir (ou DK), l’astromancien (un heal qui ne quitte jamais son paquet de tarot) et le machiniste (un dps membre de la NRA). Il y en aura donc pour tous les goûts.

Les autres classes ne seront pas oubliées avec de nouveaux sorts à apprendre durant la montée de niveau jusqu’au level 60

En plus de ces trois nouveaux jobs, les joueurs auront la possibilité de voler en monture. Suite à une petite séance d’exploration, vous pourrez apprendre à dompter les vents violents qui hurler dans les plaines du nord. Et c’est très pratique car certaines régions sont pleines de reliefs. C’est très beau mais lorsqu’on est à pattes, ça prend pas mal de temps pour trouver le petit passage entre deux cols.

Du point de vue du scénario, l’épopée d’Heavensward nous promet quelques bonnes surprises que je ne dévoilerais pas.

J’ai pu approcher le premier donjon et le premier combat de primordial. Et j’ai vraiment hâte de combattre Ravana (un primordial exclusif, comprendre qui n’a jamais eu d’autre apparition dans les précédents opus de la série) en mode extrême.

Après donc trois jours sur l’extention, je peux dire que les développeurs ne se sont pas écartés de leur cahier de charge. Le jeu est toujours prenant, il est très complet sur beaucoup de points. Et je ne pense pas pouvoir avoir une vie sociale (irl) de qualité avant longtemps…

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives