Premium

Catégorie : jeux vidéo

Signaler
jeux vidéo

Ca y est depuis Janvier dernier, ma troisième décennénies est sur le point de s'achever. Bon il me reste quand même pas mal de temps.

Mais depuis quelques temps je me suis lancé quelques défis à réaliser avant la date butoir des 30 ans.

- faire le GR20, avec mes potes.

- gagner relativement bien ma vie.

- finir "Secret Of Mana" , "Chrono Trigger" et "Final Fantasy 6".

C'est ce dernier point que j'ai choisi de partager tout particulièrement. Cela me permettra de faire vivoter un peu ce blog, qui sent bon la dèche.

Attention cette série d'article sera incroyablement diluée dans le temps. Je suis salarié/étudiant et ma capacité à abattre du travail et proche de celle d'un Lion en pleine force de l'âge (qui à un temps d'effectivité journalière de 4h environ).

Bisous à très vite.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
jeux vidéo

"Bonjour Sounaku.

Votre mission, si vous l'acceptez, sera de créer la première force militaire non gouvernementale du monde. Ah et en passant si vous pouviez faire en sorte que la guerre froide ne se réchauffe tout en résolvant vos problème plus ou moins oedipiens, cela nous éviterait d'envoyer OSS 117. Il a pris un coup de vieux le pauvre."

 

Ouais Snake aussi.

En effet dans cette suite à MGS3, on retrouve un Big Boss perclu de rhumatisme. Notre veil ami à la descendance multi clonée possède moins de mouvements pour faire tourner les redshirts en bourrique. Exemple qui m'a frappé et que le tutorial n'a pas manqué de souligner, le tueur de THE BOSS ne sait plus ramper. On pourra me rétorquer que le level design a été pensé en conséquence. Mais je dois vous avouer que dans les épisodes précédents, ma technique préférée était de shooter tous les gardes depuis les conduits d'aération. Oui, comme un gros lâche, c'est ça.

Nouveauté dans cet épisode portable, le découpage du jeu en missions. J'adore, spécialement pour les BOSS. Ils ont leur mission rien qu'à eux. Alors biensûr, si tu ne réussi pas leur mission le scénario du jeu n'avancera pas, mais ce découpage permets de s'équiper en conséquences avant chaque mlssion et donc de lance roquettes pour affronter ces Boss gigantesques. Mais surtout si tu n'y arrives vraiment pas, tu faire autre chose et c'est là que le jeu est venu combler une grosse partie de mes attentes : La Mother Base.

MGS devient ici un jeu de gestion. Un bon jeu de gestion ? Non pas un bon. À mon sens il est trop limité. Mais entre les mission c'est largement suffisant.

Pour mes rares lecteurs, quel système de manipulation avez vous adopté ? Personnellement j'ai pris celle par défaut avec la caméra sur les touches. Mon plus gros problème c'est en fait la taille de la PSP. Merci les douleurs aux doigts.

Dernier point que je voudrait aborder, le scénario. J'en suis à 10H de jeu disons "à la cool" et tout en solo. Et sincèrement à mon goût le scénario ne décole pas.

Màj : Oui ben non, le scénario, il est pas à mon goût.

Un peu comme mes fesses du trône d'ailleurs.

PS : Il n'y a pas de lien entre mon titre et et le texte, oui c'est sur pour jouer à un MGS il faut connaître la série. Ca lui portera préjudice un jour d'ailleurs. Non ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
jeux vidéo

Quand je vais bosser à la BU, je suis obligé de me frotter à cette putain de documentaliste qui me hait. Elle n'a rien à foutre de la journée et il faut croire que son seul divertissement c'est de me pourir l'existence. (Je crois qu'en fait elle est secrètement amoureuse de moi.) Son plus grand trip de la journée après se rendre compte qu'elle a une notification facebook, c'est de réussir à finir une grille de démineur en niveau médium.

La pauvre, si elle savait que le démineur c'est tellement 90's, aujourd'hui les gens hypes qui aiment glander un max jouent au "démineur-RPG" (http://www.hojamaka.com/game/mamono_sweeper/en.html).

Alors bien sûr généralement les RPGs ont des scénarios fouillés (je dit généralement parce que j'ai joué à une bonne partie de DQ7). Là il est inexistant, et c'est tant mieux. Comme à l'époque des 8-bits on laissera faire l'imagination. Ou pas pour les blasés.

Les règles sont les mêmes qu'au démineur sauf qu'ici il ne faut pas identifier et "sécuriser les mines (encore que pas obligatoire dans la version d'origine). Il faut plutôt trouver et tuer les streums pour nettoyer la "map". Oui mais voilà, au début de la grille vous n'êtes qu'un petit niveau 1 qui ne peut botter le cul qu'aux streums de niveau 1 (vous avez remarqué la concordance des nombres ?). Comme dans les RPGs il faudra d'abord faire du levelling avant de pouvoir vous frotter aux plus forts.

On pourra lui reprocher une difficulté mal calibrée puisque au niveau normal pour slasher les lvl4 il aura fallu découvrir tout les précédents Lvls. Après le jeu n'a plus d'intérêt puisque en théorie vous avez identifié tout les ennemis.

On appréciera en revanche les différent challenges proposés comme les défis Blind ou Huge ou les deux.

La prochaine fois, le solitaire-fps.

via http://jeuxvideo.fluctuat.net/blog/

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Fainéantise de rigueur

Par Cinqvert Blog créé le 09/06/10 Mis à jour le 15/12/11 à 08h31

Ajouter aux favoris

Édito

En travaux

Archives

Favoris