Les humeurs de Bahamut

Par Bahamut Blog créé le 02/05/11 Mis à jour le 09/04/15 à 22h23

Il est toujours difficile de décrire quelque chose qui est en perpétuel évolution. Alors, on va dire que la direction principale du blog, c'est un peu de tout mais surtout du jeux vidéo et des geekeries.
Sur ceux bonne lecture!

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Vie des Ô ludique (Jeu vidéo)

Durant le Nintendo Direct de la semaine dernière, Big N a annoncé la sortie de nouveaux amiibo. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'enthousiasme autour de ces figurines est loin d'être retombé. Mais comment et pourquoi, on en est arrivé là ? Et surtout pourquoi Nintendo gère l'approvisionnement de ses petits personnages au compte gouttes ? A travers cet article, nous allons essayer de répondre modestement à ces questions.

 

 

Un amiibo, c'est quoi ?

Pour ceux qui auraient dormis dans une grotte ces six derniers mois. Il s'agit de figurines vendues par Nintendo équipées de puce NFC (Near Field Communication) permettant de communiquer avec la Wii U ou les différents modèles de 3DS.

Un peu de la même manière que les Skylanders et Disney Infinity, les amiibo relient le monde physique et le monde virtuel. Faisant le lien entre le marché du jouet et celui du jeu vidéo. Il s'agit, en quelque sorte, de DLC physiques pour augmenter la valeur ajoutée d'un jeu vidéo.

Leurs intérets varient beaucoup selon les jeux compatibles. Ca va du costume débloqué pour son avatar mii (Mario Kart 8) jusqu'à l'ajout de modes de jeu où il faut retrouver un personnage inscrustée dans un niveau (Capitain Toad). En passant par la personnalisation et l'entrainement de sa figurine dans Super Smash Bros en vue de la faire combattre contre d'autres adversaires (IA ou humain).

 

 

Réception des joueurs

Annoncés lors du Nintendo Digital Event du 10 juin 2014, dans le cadre de l'E3. Et lancés en novembre 2014. Elles ont tout de suite emballées une grosse partie de la "fan base" de Big N. En mars 2015, il y avait déjà plus de 3,5 millions d'unités vendues à travers le monde. Dont 63% rien qu'en Amérique du Nord.

Parallèlement à ces ventes, un phénomène commence à naitre. Dans les jours qui ont suivis le lancement, certaines personnes ont commencé à vendre leur exemplaire défectueux. Les défauts de fabrication devenant vites une qualité: De tels jouets étaient synonymes de rareté et donc de plus value à la revente. 

Surtout que leur valeur n'était pas prête de baisser. Nintendo ayant annoncé, début décembre 2014, via Kotaku, que les figurines représentant les personnages les plus populaires bénificeront de plusieurs tirages. Mais que les personnages moins célébres connaitront des rééditions moins fréquementes. Voir avec un tirage unique.  

Nous allons faire en sorte que certains amiibo soient toujours disponibles. Cela concerne nos personnages les plus populaires comme Mario et Link. En raison de contraintes de place sur les étalages, d'autres figurines ne seront certainement pas de retour sur le marché une fois que leur série initiale aura été vendue.

 

 

Bulle spéculative

Résultat de cette politique commerciale: les joueurs se précipitent sur chaque nouvel arrivage. Et chaque annonce de nouveaux modèles est synonyme de ruée vers l'or. A tel point, qu'à l'heure où j'écris ces lignes, il est très difficile de trouver certains personnages. Pourtant sortient il y a à peine quelques mois (Ex: Harmonie, Kirby, Little Mac, etc...). Idem pour les amiibo à venir. Les pré-commandes des Yoshi en laine ou des avatars de Splatoon sont quasiment toutes cloturées en France faute de stock suffisant. 

 

 

S'il était évident que Nintendo miserait sur notre fibre de "collectionnite aigue". Le fait est, que nous assistons aujourd'hui à une véritable bulle spéculative. Dans laquelle certains n'hésitent pas à acheter plusieurs exemplaires d'un même modèle pour les revendre au prix fort. Tout en espérant miser sur LA prochaine figurine rare.

 

 

On se retrouve alors dans un cycle infernal. Où les acheteurs "classiques" (en opposition aux spéculateurs) doivent se précipiter dans les rayons le jour J des sorties ou bien pré-commander leur amiibo en espérant arriver avant la rupture de stock. Sauf que cela rend les figurines encore plus vite introuvables. 

Et c'est bien là, que le bas blesse! Nintendo laisse faire! Continue d'approvissionner ses revendeurs au compte gouttes afin de maintenir une demande élevée. Semblant oublier les joueurs n'ayants pas les moyens d'acheter D-one l'ensemble de la vague de figurines vendues une quinzaine d'euro l'unité. En réalité, la stratégie adoptée par Nintendo rend inaccessible leurs produits à une majorité de joueurs. Car disparaissant trop vite des rayons. A mois, bien sûr, d'hypothéquer sa maison pour enchérir sur eBay.

 

 

Une solution ?!

Evidement, la première solution serait que Nintendo augmente la fréquence des réapprovisionnement. Et réédite les personnages moins réputés. Certaines annonces vont dans ce sens mais pour l'instant l'effet ne s'en fait pas ressentir. Il suffit d'aller voir les rayons des enseignes spécialisées ou non pour s'en convaincre.

La seconde est, d'après moi, la plus intelligente. La personnalisation de ses amiibo! Si c'est la rareté des pièces qui composent une collection qui en fait sa valeur (affective et/ou monétaire). Alors pourquoi ne pas rendre ses propres amiibo uniques à coût sûr. Et a moindre frais évidement. Le résultant étant parfois bluffant!

 

    

 

Vous l'aurez compris. Je ne suis pas ici pour dire comment consommer ces petites figurines. Mais juste pousser un petit coup de gueule contre cette bulle spéculative qui exclut une partie des joueurs du plaisir de collectionner ces petits objets.  

Pour finir cet article, je ne serai trop vous conseiller la lecture de cet article de Wired publié le 06 avril 2015 et intitulé "Nintendo needs to deflate the amiibo bubble - Now". Il résume assez bien ma vision des choses.

 

 

Même si je n'avais pas mis à jour mon blog depuis longtemps. Je ne perd pas mes habitudes en vous proposant de jeter un oeil sur mes précédents posts:

 

 

Retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
Vie des Ô ludique (Jeu vidéo)

Depuis l’arrivé des succès et des trophées sur nos consoles de salon, les joueurs se sont mis à les collectionner comme preuves de leurs « faits d’armes »: Terminer le jeu en Survivant, Récupérer tout les documents du jeu, tuer cinq ennemis avec une seule grenade, etc… Si certains joueurs se contentent de les récupérer un peu comme ils viennent. D’autres sont devenus des experts dans l'acquisition de ces récompenses virtuelles.

 

 

Cette dernière catégorie de joueurs est souvent motivée par un esprit de compétition. La GamerCard devient alors leur carte d’identité. Un peu de la même manière que leur pseudo remplace leur patronyme. On comprend alors, pourquoi le passage de certains caps est synonyme de victoire personnelle.

Le dernier exemple en date, est ce joueur ayant dépassé le million sur son GamerScore (XboxLive). Si pour fêter ça, Stallion83 avait retransmis l’obtention de son millionième point via Twitch. D’autres joueurs n’hésitent pas à fêter leur record personnel avec un peu plus de « mise en scène».

C’est le cas d’un joueur allemand répondant au pseudonyme de Blackangel887462 qui s’est carrément offert un VRAI trophée pour célébrer son 500ème trophées platine (Virtuels ceux-là). Soit l'équivalent de 500 jeux terminés à 100% !!!

Si nous ne connaissons pas le temps passé, manette en main, pour arriver à ce chiffre. Il est toutefois possible d’obtenir quelques statistiques (ahurissantes faut bien l’avouer)  en cliquant ici.

 

 

 

 

 

 

 

Pour obtenir ce bel objet, Blackangel887462 a contacté plus d’une dizaine d’artisans et d’entreprises, pour trouver les personnes les plus à-même de l'aider dans ce projet. Une fois cette étape terminée, il a encore fallu 5 mois pour définir le cahier des charges (Matériaux utilisés, taille, couleurs, etc…). Et encore quelques mois pour la fabrication en elle-même. Au total, il s’est quasiment écoulé un an entre l’idée et le résultat final.

Concernant le prix, nous n’avons pas le chiffre exact. La seule précision étant que la facture s’élève à plus de quatre fois le prix d’une manette DualShock 4 soit plus de 220 euros ! Mais vous savez ce qu’on dit : « Quand on aime, on ne compte pas ». Dernier détail, le 500ème jeu platiné n’est autre que Killzone Shadow Fall sur PS4.

 

Et je ne change pas de formule avec quelques anciens posts:

 

Retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

 

Voir aussi

Jeux : 
Killzone : Shadow Fall
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Vie des Ô ludique (Jeu vidéo)

Avec l’arrivée cette semaine de South Park – Le bâton de la vérité, j’ai eu envi de faire un tour des jeux vidéo les plus WTF(?!!) que je connaisse. Evidement, avec l’explosion de la scène indépendante, nous avons régulièrement droit à des petites perles codés sous acides. Et dont le gameplay et le design nous laisse parfois pantois. C’est pourquoi, j’ai essayé de me concentrer uniquement sur des «jeux éditeurs» (Ici, en opposition aux indies). Histoire de restreindre le choix et de simplifier la tâche.

 

Cette liste prend la forme d’un TOP 10 avec une petite description du jeu ainsi que quelques captures ou une vidéo pour que vous vous fassiez une idée de la folie des développeurs. Ce classement est, bien entendu, entièrement subjectif. Il s'agit juste d'un prétexte pour parler de ces jeux .

 

 

 

10 – South Park, Le bâton de la vérité

(Dev: Obsidian / Editeur: Ubisoft / Année de sortie: 2014)

 

 

Quand je vous parlais de subjectivité, en voici un parfait exemple puisque je n’y ai pas encore joué. J’ai juste vu de longs extraits sur Youtube et Twitch. Mais au vu de ce que j’ai pu observer; et des premiers retours, je le mets directement à la 10ème place. Un JRPG classique qui reprend les codes de la série télévisée que vous connaissez tous.

 

         

 

 

 

 09 – Conker’s Bad Fur Day

(Dev: Rareware / Editeur: THQ / Année de sortie: 2001)

 

 

 

Jeu de plates-formes ayant pour personnage principal un écureuil nommé Conker. Un jour, ce dernier chope une terrible gueule de bois après avoir passé la soirée dans un pub (Quand on vous dit que l’alcool est à boire avec modération). A la fin de cette beuverie, notre héro cherche à retrouver le chemin de chez lui. Mais tout ne se passe pas comme prévu... Plein d’humour, le titre mêle violence et grossierté. Le tout dans un univers délicieusement parodique.

 

 

 

 

08 – Naughty Bear

(Dev: A2M / Editeur: 505 Games / Année de sortie: 2010)

 

 

Jeu d’action/aventure prenant pour cadre le monde des Ours en peluche. Dans ce titre, vous incarnez Naughty Bear, un ours mis à l’écart par ses congénères. Cette solitude forcée commence à lui monter à la tête. Et va chercher à se venger. Que ce soit en leur faisant peur ou bien en les tuant de manière cruelle...

 

 

 

 

 

07 – Boogerman

(Dev: Interplay / Editeur: Interplay / Année de sortie: 1995)

 

 

 

Dans ce jeu de plate-forme, vous dirigez un homme de ménage bossant dans un laboratoire. Ce dernier doit sauver le monde en entrant dans une dimension parallèle remplie de déchets et d’immondices. Le personnage s’adapte rapidement et devient une sorte de super-héro dégueulasse. Boogerman (Petit nom du héro) tue ses ennemis avec ses rejets corporelles (Formule élégante n’est-ce pas ?) : Rots, pets, crottes de nez. Tout y passe. Les décors ne sont pas en reste non plus: Marécage flatulent, collines de muqueuses, etc… Bref de l'humour scatologique comme on voit rarement dans les jeu vidéo.

 

         

 

 

 

06 – Postal 2

(Dev: Whiptail Interactive / Editeur: Running With Scissors / Année de sortie: 2003)

 

 

 

FPS totalement barré, vous y jouez un postier qui a décidé de tuer tout le monde. Jeu hyper-violent, son côté WTF provient de l’arsenal et des situations rencontrées. Ainsi vous devrez retrouver Ben Laden  dans une bibliothèque au rayon « Bombes et attentats ». Ou bien encore utiliser un chat en tant que silencieux pour votre M16… Attention à ne pas mettre en toutes les mains!

  

 

 

05 – Katamari Damacy

(Dev: Namco / Editeur: Namco / Année de sortie: 2004)

 

 

Il s’agit d’un jeu d’action-réflexion issu de l’esprit de Keita Takahashi. Ici c’est l’histoire et le gameplay qui rend le jeu décalé. Le pitch: Le Roi du Cosmos a cassé toutes les étoiles du ciel. Et en tant que prince vous devez ramasser le plus de choses possible sur une boule nommée Katamari. Une fois la tâche terminée, le roi change ces Katamaris en étoiles pour réparer ses bêtises. Le gameplay: faire rouler une boule qui grossie au fur-et-à-mesure que vous ramassez des objets. Evidement, plus la boule est grosse, plus les objets que vous pouvez prendre son gros.

 

         

 

 

 

04 – Wario Ware Touched !

(Dev: Intelligent Systems / Editeur: Nintendo / Année de sortie: 2005)

 

 

 

Compilation de mini-jeux. Le joueur doit enchaîner des épreuves de quelques secondes. Vous devrez ainsi faire cligner des yeux un chat, dérouler un rouleau de PQ, Tirer des poils de nez, etc… Malgré son gameplay simpliste, le jeu devient rapidement addictif.

 

         

 

 

 

03 – Seaman

(Dev: Vivarium / Editeur: Sega / Année de sortie: 1999)

 

 

Donner un genre à ce jeu est difficile. Disons, qu’il ressemble sous certains aspects au jeu électronique « Tamagotchi ». Ici, vous devez prendre soin d’un poisson à tête d’homme. L’aspect de la créature est très étrange, voir même dérangeante. Grâce à un micro, vous pouvez lui parler et voir sa réaction. Un jeu conceptuel dirons-nous...

 

         

 

 

 

02 – Muscle March

(Dev: Namco Bandai Games / Editeur: Namco Bandai Games / Année de sortie: 2010)

 

 

 

Encore une fois, définir le genre de ce jeu m’est difficile. Le but est de poursuivre le voleur d’une boisson protéinée en reproduisant les poses des athlètes bodybuildés qui vous précède. Le joueur devant mimer ces poses avec l’aide du combo Wiimote/Nunchuk.

 

 

 

 

01 – Incredible Crisis

(Dev: Polygon Magic/ Editeur: Titus/ Année de sortie: 2000)

 

 

 

Alors là, on touche à THE jeu WTF. Du moins, celui que je préfère. Le joueur est placé dans la peau d’un gars qui va vivre la pire journée de sa vie. A travers  une série de mini-jeux, vous devrez tenter de rester en vie. Et ce n’est pas une mince affaire : Eviter une boule d’acier qui détruit le bâtiment dans lequel vous vous trouvez,  éviter des voitures alors que vous dévalez une route sur un brancard, arrêter un ascensseur ayant les câbles sectionnés, etc…  Bref, du gros n’importe quoi avec un humour très nippon. Un vrai chef d’oeuvre dans son genre.

 

        

 

 

 

 01 (Bis) – PAIN

(Dev: Idol Minds/ Editeur: Sony/ Année de sortie: 2008)

 

 

 

"Quoi?! Un 11ème jeu dans un top 10? Mais WTF quoi?!" Bon, ok, je triche un peu mais je ne pouvais pas, ne pas le mentionner. Jeu adulé par Marcus (NoLife, Game One). J'ai passé de nombreuses soirées avec des potes à envoyer valdinguer un gars habillé en vache à travers le quartier d'une ville. Le but de jeu étant de faire le plus de dégat possible avec notre avatar. Alors qu'il vient s'écraser contre le décor. Totalement décalé, il fait la part belle au scoring.

 

        

 

 

 

Voilà, c'est terminé pour ce TOP 10. Certe, il y a de nombreux autres jeux qui mériteraient d'apparaitre dans ce classement. J'aurai pû citer un nombre incalculable de jeux WTF, indépendants ou non (Octodad, Jazzpunk, Space phallus, etc...). Mais je ne pouvais faire une liste exhaustive et il fallait faire un choix. Par contre, si vous désirez évoquer d'autres jeux ou partager vos expériences n'hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

Et comme d'habitude, je termine avec un échantillon d'anciens posts:

 

Retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Signaler
IRL (Jeu vidéo)

Dans un précédent article, nous avions pu voir que les personnages de jeux vidéo étaient fait de chair et d'os. Ils sont donc voués à subir les aléas de la vie comme nous, pauvres gamers: Rhume, grippe, fracture, doigt de pied douloureux après l'avoir cogné dans le coin du lit... Bref, ce sont des êtres vivants soumis aux mêmes règles que nous. Et par conséquent, en cas d'attaque zombie, ils ne seraient pas plus protégés que nous...

 

Partant de ce postulat, une personne à eu l'idée de faire une sculpture pour mieux imaginer à quoi ressemblerait Mario s'il devenait un zombie. Vous savez les gens qui reviennent à la vie à cause d'un sorcier ou bien d'un vilain virus créé par une obscure multinationale, avide de profits et de pouvoirs. Bref, je ne m'étale pas plus sur ce sujet. Je suppose que vous voyez de quoi je parle.

Pour en revenir à notre homme, il s'agit de Tobias Wüstefeld. Un artiste allemand ayant une passion pour les jeux vidéo et les "bones". C'est à dire les ossements. Tout un programme! Du coup, certaines de ses oeuvres sont assez macabres. Mais l'une d'elle a attiré mon attention: Un Mario zombifié dont je vous laisse découvrir les images ci-dessous.

 

Mario Z

    

    

 

 

 

Evidement, comme je l'ai souligné un peu plus haut. L'artiste derrière ce travail a fait d'autres sculptures dont une réadaptation d'un niveau de Mario Bros. Qui n'en est pas moins morbide puisque ce "level" repose sur des crânes d'animaux (Que je suppose morts naturellement. Enfin je l'espère...).

 

Mario Level

 

 

 

 

 

Voilà, maintenant que vous avez eu un petit aperçu du travail de Tobias, vous pouvez aller faire un tour sur son compte "Behance" pour voir ses autres créations. Je vous rassure, toutes ne sont pas si macabre. Loin de là.

 

Et comme d'habitude, je termine avec un échantillon d'anciens posts, pour les nouveaux arrivants:

 

Sinon, retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Voir aussi

Groupes : 
Mario
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Vie des Ô ludique (Jeu vidéo)

On entend parfois, ici ou là: "T'es nul, ne le savais même pas","Un vrai gamer doit savoir ça", "Si tu veux savoir quelque chose sur tel jeu, tu me demandes". Bref, des gens qui disent tout connaitre. C'est agaçant, irritant. Et on n'a envie que d'une chose: Fermer le claper de la personne qu'il y a en face de nous. Eh bien, j'ai peut-être une solution. Un quiz géant sur les jeux vidéo...

 

 

 

 

Quoi de mieux qu'un quiz pour mesurer la connaissance d'une personne? Il y a toujours une différence entre ce que l'on croit connaitre et ce que l'on sait. C'est pourquoi, je vous propose d'aller faire un tour sur Arcadeaid.

 

 

Arcadeaid, quezako ? A la base, c'est un site de réparation de bornes d'arcade qui a eu l'excellente idée de créer un quiz à partir d'une immense image, façon "Pixel Art". Cette image comportant de nombreuses références aux jeux vidéo qu'il va falloir retrouver.

Certains d'entre vous connaissent probablement ce site. Puisque TigerSuplex en parlait déjà sur sont blog en 2010. Cependant, si à cette époque il y avait 56 références vidéoludique. Aujourd'hui, il y en a plus de 160! De quoi rendre cinglé les plus érudits d'entre vous. 

 

 

 

Je m'arrête là, il est temps pour vous de tester vos connaissances. Attention, c'est loin d'être facile... N'hésitez pas à laisser votre score en commentaire. (Perso, j'en ai trouvé 43 pour l'instant ).

 

MàJ 07/02/2014: Attention, il semblerait que la société derrière ce test ait oublié de renouveller son nom de domaine. Ou alors, elle a tout simplement fermé ses portes. J'essaye de trouver, le plus rapidement possible, une solution. Ps: Merci à Migaru de m'avoir alerté ;)

 

MàJ 18/02/2014: Tout est revenu en ordre. Le test est à nouveau en ligne. Amusez-vous bien!!!

 


Comme d'habitude pour les nouveaux lecteurs voici quelques liens pour vous faire une idée plus précise sur ce blog:

 

 

Retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
IRL (Jeu vidéo)

De manière quasi-quotidienne, nous nous amusons à faire mouvoir les héros de nos jeux vidéos; Que ce soit à travers un pad ou bien avec le célébre combot clavier/souris. Si en tant que joueurs, il est simple de faire avancer un avatar. Notamment, grâce à une simple pression sur le stick. On ne se pose jamais la question de savoir comment ces personnages virtuels font pour se déplacer dans leur monde à eux? Par quel mécanisme? Est-ce de la magie? Ou bien sont-ils dotés de supers pouvoirs inaccessibles au commun des mortels?

 

 

 

Un homme, répondant au nom de Jason Freeny a décider de creuser la question. Et quand je dis "creuser", je veux dire "disséquer". Tel un anatomiste, il a cherché à décrire la forme et la structure de ces organismes faits de polygones et de textures. Pour ainsi mieux comprendre leur fonctionnement.

Le résultat de cette "recherche", prend la forme de scultures, appelés Skeleton. Scultures, grâce auxquels nous pouvons découvrir que la composition d'un être numérique n'est pas si éloigné de celle d'un être humain... Voyez par vous même.

 

 

MARIO 

   

Bah alors Mario, tu as perdu la face ?!

 

 

 

YOSHI 

 

Dernier squelette de dinosaure non fossilisé

 

 

 

UN LAPIN CRETIN

 

Un crâne où les dents et les yeux laissent peu de place au cervau. Pas de doute, c'est un Lapin Crétin

 

 

 

SACKBOY

  

Comme quoi, un sackboy n'est pas fait uniquement de laine...

 

 

  

RATCHET

  

Il est où Clank ?!

 

 

 

Petit bonus pour les fans de Lego  (J'ai remarqué que vous êtiez nombreux à avoir lu ces articles sur l'univers de Bioshock et l'univers des JV à la Brickcon 2011):

 

 

 

 

Si ces quelques photos, vous ont donné envie de découvrir le reste du travail de Jason Freeny. Je vous invite à aller faire un tour sur sa page Facebook. Le monsieur a de nombreuses créations à son actif (Personnages de dessins animés, de films d'animation, de licences de jouets, etc...) .

 

Enfin comme d'habitude, voici une petite sélection de mes autres posts.

 


Sinon, retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

  
Signaler
IRL (Jeu vidéo)

Il y a un peu moins de deux ans, j'avais écrit un article sur la Brickcon 2011. Sorte d'orgie créative, où toutes les briques se mélangent et s'emboîtent pour donner vie aux idées lubriques d'une poignée de passionnés. Avec l'arrivé prochaine, de THE LEGO MOVIE dans nos salles de cinéma, j'ai eu envi de faire un nouvel article. Et dernièrement, je suis tombé sur des Lego reprenant l'univers de Bioshock...

 

 

 

Il y a des milliers de créations visibles sur Internet. Quelles aient un rapport avec un film, un jeu vidéo. Ou bien encore un objet (Bizarrement, je n'ai pas encore vu de tapis fait en petites briques... ) . Et comme vous commencez à me connaitre, c'est l'aspect "Jeux vidéo" qui m'intéresse pour le blog.

Ce n'est donc pas par hasard, que je me suis arrêté sur le travail de Rigney. Un adolescent américain qui se décrit comme quelqu'un "qui construit des trucs". En réalité, ce sont surtout des Lego qu'il construit. Son travail est bien souvent incroyable. Chaque projet demandant plusieurs semaines de travail: De la conception jusqu'à la fabrication en elle-même... 

Ouvrez donc vos mirettes, la présentation commence juste en dessous. 

 

 

Bioshock Infinite - Songbird 

 

 

 

                                                      

 

 

Et ce n'est pas fini! Le bonhomme s'est également attaqué à la ville de Rapture, issu des deux premiers Bioshock. Mais siiii. Vous savez, la ville sous-marine envahie de chrosomes!

 

 

 Bioshock 1 & 2 - Rapture

 

                

 

                             

 

 

       

Alors, si vous bavez devant ses quelques photos. N'hésitez pas à aller faire un tour sur son compte Flickr Imagine Brick Zone, en cliquant juste ici. Vous verrez, il travail sur de nombreux thèmes, avec tout autant de talent. 

 

 

Pour ceux qui veulent partager leur avis ou bien partager des liens sur les créations Lego, c'est sur la partie commentaires que ça se passe. ;-)

 

Enfin pour les nouveaux lecteurs, je vous invite à aller voir quelques-uns de mes autres posts.

 


Sinon, retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Voir aussi

Groupes : 
BioShock
Jeux : 
BioShock, BioShock 2, BioShock Infinite
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

  
Signaler
IRL (Jeu vidéo)

La série des Zelda existe depuis plus de 25 ans. Avec quasiment autant d'années de succès derrière elle. Ce n'est, d'ailleurs pas par hasard, qu'il existe de nombreux produits dérivés: Figurines, B.O, Cartes à jouer, fringues, etc...

 

A la vue du titre, vous vous doutez déjà de quel objet, je vais vous parler aujourd'hui: Un jeu d'échec (Merci Capt'ain Obvious!!!). Mais pas n'importe quel "chess set" comme disent nos amis angloxaxons. Celui-ci a été imaginé et sculpté par Ben Howard. Un fana de la license Zelda et accessoirement un sculteur hors pair.

Pas moins de 3 mois ont été nécessaire à la création des 32 pièces composant ce jeu de plateau. Et au vu du résultat, on ne peut pas dire que ce monsieur ait perdu son temps. Les personnages sont justes magnifiques.


 

 

 

 Pièces "blanches":

  • Le Roi - Daphnés Nohansen Hyrule
  • La Reine - Princesse Zelda
  • Les Tours: Les Gorons
  • Les Fous: Les Zoras
  • Les Cavaliers: Link
  • Les Pions: Les Dekus

 

 

 

 

 Pièces "noires":

  • Le Roi - Ganondorf
  • La Reine - Veran
  • Les Tours: Les Octoroks
  • Les Fous: Les Wizzrobes
  • Les Cavaliers: Les Mobelins
  • Les Pions: Les Chu Jellies

 

 

 

 

 

               

 

 

Si le travail de Ben Howard vous a plu. Vous pouvez toujours cliquer ici pour aller voir le reste de ses créations. Dont voici la dernière (Certe pas la meilleur...):

 

 

Pour ceux qui sont friands des objets issus de l'univers "Zelda", je vous rappelle l'existence de cet autre article: Une extension Magic: The Gathering dédiée à Zelda 

 

N'hésitez pas à dire ce que vous pensez de ces scultures. Les commentaires sont fait pour ça. Et sinon, vous pouvez toujours me retrouver grâce à mon compte Twitter: @Bahamut_fr

 

Enfin, pour les nouveaux lecteurs, voici quelques liens pour vous faire une idée sur le contenu de ce blog:

 

A bientôt!

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
IRL (Jeu vidéo)

La Saint Valentin approche à grand pas! Dans quasiment deux semaines, les couples de la planètes chercheront quel cadeau offrir à leur moitié. Pour ceux qui sont en couple avec une gameuse, j'ai une idée cadeau pour eux.

Sackboy - Saint Valentin

 

Une américaine connue sous le pseudo de "Liz" a eu l'idée de proposer une série de bijoux et d'accessoires pour femmes. Evidement, ces objets ne sont pas n'ont pas un design "classique". Sinon, ils n'auraient pas leur place sur mon blog. En réalité, ils s'inspirent de licenses de jeux vidéo (Mario, Zelda, Pac-Man, etc...). Dont voici quelques exemple.

 

Boucles d'oreilles                                                          

 

Alors, si vous séchez pour trouver une idée cadeau pour votre dulcinée. Ou bien, si vous mesdames, vous souhaitez vous faire plaisir. N'hésitez pas à aller faire un tour sur son site en cliquant juste ici. Par contre, prenez-vous-y en avance car les délais de livraisons doivent être de quelques semaines (Import oblige).

 

                

                                     

 

 

 

Pour ceux qui découvrent mon blog, voici quelques liens pour vous faire une idée.

 


Sinon, retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

Voir aussi

Groupes : 
Mario, Pac-Man, Zelda
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Anti-morosité (Humour)

Face aux très faibles ventes de la WiiU, Nintendo a décidé de réagir et de changer de cibles. Fini les jeux colorés avec un design tout mignon. Place aux graphismes photoréalistes, aux couleurs ternes. Et surtout place aux explosions et au sang!!!

 

Mario

 


Un changement radical pour Nintendo et sa licence phare "Mario". Ceci afin de venir grignoter quelques parts de marché à Sony et Microsoft qui s'accaparent la quasi totalité du public adulte. Et peut-être même venir faire de la concurrence face aux consoles Next-Gen. Un pari gagnant ?

Dans la vidéo qui suit, vous allez découvrir le deuxième niveau de ce jeu intitulé Super Modern Mario Bros. Sorte de version adulte du Super Mario Bros de notre enfance. Attention, veuillez éloigner les enfants...

 

Super Modern Mario Bros - Level 1-2 (Deloix)

 




Evidement, Nintendo ne s'est pas lancé dans ce projet les yeux fermés. Ils avaient évidement fait quelques essais auparavant...

 

Super Modern Mario Bros (Deloix)

 

J'espère que ces vidéos vous ont redonné l'espoir de voir arriver des nouveautés dans les licences de Nintendo.



En attendant que ça arrive (Ou pas...), vous pouvez toujours aller voir les autres posts traitant de l'univers de Mario:


Sinon, retrouvez moi sur Twitter: @Bahamut_fr

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

PEGI

 

Depuis mon plus jeune âge, j'ai baigné dans les jeux vidéo. D'abord avec mes cousins puis avec les amis. Et à l'âge de 8ans, j'ai enfin eu ma première console: Une Super Nintendo! Ma vie de joueur avait alors commencé: Gameboy Pocket, N64, PS1, PS2, PSP, DS, Wii, Xbox360 et bien sûr PC. Sans compter, les autres consoles auquelles je jouais chez des potes. Bref, vous l'aurez compris, je ne suis pas un jeunot mais je ne suis pas vieux non plus. Du moins pas encore...

Mais pourquoi créer un blog ? Pour parler de ce que j'ai envie bien sûr! Mais de quoi, je peux bien avoir envie de parler ? De l'actualité vidéo-ludique évidement,du retro-gaming mais aussi d'un tas d'autres choses que je vous laisserez découvrir au fur et à mesure des articles.


"Ce qui m'interesse dans les articles qui ne m'intéresse pas, c'est que je ne les lis pas. Ca me laisse plus de temps pour lire les autres". (Phillipe Geluck)

 

Bonne lecture




Archives