Play5tation.com

Play5tation.com

Par Blog créé le 18/11/12 Mis à jour le 08/11/19 à 00h32

votre dose quotidienne d'information sur la PS5. Une seule adresse : http://play5tation.com !

Ajouter aux favoris
Signaler
Actu PS5 (Jeu vidéo)

Carte blanche. L'aval de l'état-major semble lui donner des ailes. Jim Ryan, tout puissant responsable de la branche PlayStation, place un à un ses pions pour mieux imposer ses rêves de mondialisation, à l'aune du lancement de la PlayStation 5. Dans un entretient fleuve accordé à GI.biz, ce dernier expose les grandes lignes de sa stratégie de reconquête... Et ses rêves de grandeur.

L'échec tout relatif de la PS3 avait pourtant été l'occasion d'assainir les rapports de force entre les différents pôles régionaux, mais J. Ryan n'en a cure. Depuis deux ans, ce dernier s'attache à regrouper l'ensemble des antennes internationales au mépris de leur spécificité culturelle. La réalité du chantier de la concentration des centres de décision conduite d'une main de fer par le nouvel homme fort de la division PlayStation est assassine. Eviction sine die de responsables, licenciement express, rétention d'information, tels sont les moyens brutaux employés par le haut responsable de cette toute fraîche superstructure PlayStation.

Dernière victime en date ? L'humble Shuhei Yoshida, invité à céder sa place de dirigeant de Worldwide Studios au profit d'Hermen Hulst, une forte tête de Guerrilla Games. Le japonais s'était attiré la sympathie des joueurs et des journalistes par sa liberté de parole (fascination de Nintendo) et sa bonhomie naturelle. Effacé depuis près de deux ans, ses dernières sorties médiatiques soulignaient l'attachement personnel qu'il exprimait à propos de la préservation du particularisme culturel des jeux nippons capables de succès sur les marchés étrangers. Une position loin d'être partagée par Jim Ryan, ce qui a probablement coûté à S. Yoshida son poste au profit de la direction d'une nouvelle entité dédiée à la communauté indé.

Une voie de garage pour un homme proche de la retraite ? « Tout le monde sait à quel point Shu est passionné par les jeux indépendants (...) un champion comme Shu chez PlayStation veillera à ce que l'ensemble de l'organisation de SIE travaille de concert avec les développeurs indépendants » , glisse J. Ryan. L'intéressé ne s'est toujours pas exprimé sur sa nouvelle affectation...

Début novembre, le responsable des relations ''développeurs internes et seconde partie'' faisait également les frais de ce dégraissage massif. Qu'ils soient dirigeant ou cadre intermédiaire, ces nombreux départs inquiètent les analystes. « Bon nombre de ces signes préoccupant continuent de s'additionner » , s'alarme David Cole de DFC Intelligence. Il poursuit : « c'est la manifestation de symptômes troublants (...) chamboulement permanent et désorganisation interne au sein de SIE (...) les investisseurs se sentent concernés et poseront les questions qui s'imposent (...) les signaux internes ne sont pas positifs ».

La branche Playstation parlera donc d'une seule voix mais pour le bien de qui ? « La productisation de la PS5, la définition de l'ensemble de ses fonctionnalités, son développement et sa mise en œuvre (...) ce processus a été  considérablement simplifié par rapport à tout ce que nous avons fait par le passé », se défend le haut dirigeant. Selon lui, la mise à l'échelle internationale du département PlayStation libère des opportunités organisationnelles. Les décrochages régionaux ne parasitent plus la nécessité de dégager un consensus ferme. La prise de décision est désormais plus rapide, la branche plus dynamique.

La célébration de la PS4 sur le sol nord-américain révélait aux observateurs de cette industrie, le déplacement du centre de gravité de la section PlayStation autrefois situé sur les terres natales de cette console, le Japon. L'approche de Jim Ryan entérine t-elle cette alternance du pouvoir engagée en 2011 ? « Je tiens réellement à souligner que mondialisation ne signifie pas américanisation et inversement. Devenir une organisation mondiale ne signifie en aucun cas devenir une organisation américaine », réagit vivement le haut responsable.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

sauny93
Signaler
sauny93
Daba .Sauf que dans leur contrat ils ont des clausent de confidentialités sous peine de licenciement sec et sans argent donc normal qu'ils le prennent tous avec le sourire
Daba
Signaler
Daba
Très heureux de voir un européen à la tête des studios Sony.

Quand tu vois les tweets de Yoshida, il a l'air de bien apprécié sa nouvelle fonction auprès des studios indé. et de son rôle dans le nouveau studio asiatique Sony en Malaisie. S'il s'était vraiment fait victimiser comme tu l'affirmes, je doute qu'il communique avec autant d'enthousiasme tous ces changements au sein de sa société.

Et puis ça fait un moment que le pôle occidentale de Sony apprend le métier aux japonais après gestion calamiteuse de ces derniers à l'ère PS3.

Édito

Archives