Le Blog de 3 Nuances 2 Geeks

Par 3 Nuances 2 Geeks Blog créé le 24/04/14 Mis à jour le 11/06/16 à 10h38

Ajouter aux favoris
Signaler
(BD-Manga-Comics)

 Tous les mois sortent sur les étals de nos libraires préférés des flopées de nouvelles séries, toutes (ou presque) aussi appétissantes les unes que les autres. Pour s'y retrouver, on jette un oeil sur les différentes critiques qui pullulent sur le net (on se compte dedans, évidemment^^), on fait son choix en laissant de côté d'autres titres moins aguicheurs ou jugés trop longs, en se disant "on verra ce que ça donne dans quelques tomes...", pour finalement oublier ces "seconds couteaux" qui ne demandent qu'à être de fines lames, aiguisées par l'appétit de voraces lecteurs ou lectrices. C'est donc pour rendre justice ou enterrer définitivement ces titres que cette rubrique est née! Pour cette seconde levée, le shojo gourmand de Setona Mizushiro, Heartbroken Chocolatier!

Le pitch de poche: Sohta, un jeune et joli chocolatier débordant de talent et de sensibilité, retourne au Japon ouvrir sa boutique là où il a grandi après s'être aguerri en France. Pourquoi? Pour reconquérir Saeko, son amour de jeunesse!

Pourquoi vous ne l'avez pas choisi:Heartbroken_Chocolatier

  • "le chocolatier au coeur brisé": ça sonne un peu trop "shojo de seconde zone"...
  • il est beau, elle est belle: on connait déjà la fin!
  • Une auteure dont les titres précédents sonnent comme des productions hentaï (l'infirmerie après les cours, le Jeu du chat et de la souris, X-day...), ça fait pas très sérieux, non?
  • Le chocolat, c'est pas bon...pour mon régime^^

Pourquoi vous auriez dû:

  • Setona Mizushiro est une valeur plus que sûre du marché actuel, quel que soit le genre dans lequel elle se lance!
  • 9 tomes: ni trop long, ni trop court.
  • Un style graphique tout en maitrise, qui met en valeur des pâtisseries toutes aussi appétissantes les unes que les autres!
  • Un manga qui parle (en bien) de notre beau pays: Cocorico!

Au final,ça donne quHeartbroken_Chocolatier_Tome_8oi?

Grand fan de ses oeuvres précédentes, j'étais plus qu'impatient de découvrir cette nouvelle série, bien que le pitch n'avait rien de foncièrement novateur ni attirant. Et il faut bien avouer que les premiers tomes avaient des défauts plutôt agaçants, en premier lieu les 2 personnages principaux: lui, tellement rêveur qu'il en est navrant de sentimentalisme, et elle, tellement cruche que l'on se demande bien ce qui lui trouve! Mais comme toujours avec Mizushiro, la magie opère au fil de la lecture, les personnages évoluent et deviennent réellement adultes page après page, avec tout ce que ça comporte de petites mesquineries, de sentiments honteux et de changements de cap brutaux, pour au final terminer en apothéose. Qui plus est, au travers de la relation Sohta/Saeko, on voit à quoi peut ressembler la vie d'un artiste, qui se nourrit de ses chagrins amoureux pour enrichir son oeuvre et s'épanouir pleinement dans son art: une démonstration là encore tout en finesse et amenée progressivement, qui permet au lecteur de pleinement s'identifier, aidé en cela par un dessin tout simplement... succulent! Pour compléter le tableau, les personnages secondaires sont parfaitement développés et intéressants, donnant lieu à des intrigues secondaires drôles, dramatiques ou pathétiques, qui enrichissent tellement le récit qu'elles éclipsent parfois le fil rouge de la série, c'est dire! Chapeau bas Mme Mizushiro, ce shojo est un régal!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris