Shadow Moses

Par -Setsu- Blog créé le 27/09/12 Mis à jour le 30/03/13 à 16h41

C'est l'histoire d'un gars qui écrit des articles pleins de mauvaise foi mais pas que...

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux-vidéo

Pour cette rubrique oldies, je voulais me concentrer sur toute la franchise Mega Man, ou en tout cas de ses jeux sur la NES et la SNES, mais ça m'aurais demandé de rejouer à certaines versions, ce qui m'aurais demandé pas mal de temps. Comme c'est la fin de la semaine, j'ai la flemme. Donc retour sur Mega Man 1, et surtout sur ses six boss qui me hantent encore.

Mega Man premier du nom à marquer mon enfance. Sa jaquette ultra kitsch me faisait "kiffer" comme dirait les jeunes, mais n'arrivera jamais à la cheveille du deuxième volet. Mais c'était surtout le personnage de Cutman que j'idolâtrais, il avait le niveau et le thème musical le plus fun. Il faut aussi dire qu'à cette époque, je n'ai jamais dépassé son niveau, et ce n'est pas force de m'être énervé dessus. 

Maintenant, avec du recul Cutman conserve le titre de meilleur thème musicale de la franchise mais il n'est en tout cas plus mon badass favoris. Fireman est l'élu de mon coeur, si on peut dire ça. Son niveau est un concentré de fun, surtout depuis que j'arrive à passer l'étape des "cracheurs de flammes". J'ai mis 19 ans à réussir à passer ses foutus fourneaux sans perdre de vie. (Vous ne vous imaginerez jamais mon bonheur lorsque j'ai réussis, et celle de mon frère au passage qui lui n'a jamais réussis le même exploit). Puis Fireman en lui-même est un boss plus sympathique, sa petit flammèche qui reste par terre après son coup de blast et qui vous crame le cul lui ajoute forcément du charme. 

Gutsman a toujours été le plus pénible à mes yeux. En plus son nom est minable, tout comme sa gueule. Son pouvoir aussi en passant. Ce niveau propose certainement une des phases de plateformes les plus chiantes qu'il m'est été donné de faire. Mourir est ici chose commune. Surtout pour au final venir basher ce gros tas en deux-deux. 

Iceman, son niveau était un poil plus complexe que les autres, votre mémoire étant mise à rude épreuve parfois, vous obligeant à apprendre tous les déplacements de certaines petites plate formes. Mega Man avait bien du mal aussi à se déplacer sur la glace, c'était d'un côté déstabilisant, mais aussi très fun car un peu nouveau. 

Bomberman était d'une simplicité enfantine, je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi je n'ai jamais fait son niveau lorsque j'étais plus jeune. Le niveau ne présente aucune difficulté, et la confrontation face à ce terroriste en pixel est tout aussi aisée que le reste.

Elecman avait le droit à un costume bien cool aussi, puis son niveau tout en verticalité était certes prise de tête par moment, mais changeait par rapport aux autres levels. Il fallait souvent recommencer le niveau car certain choix de passage de menait à rien, si ce n'est à une mort certaine.

Je ne parlerais jamais de Dr Wily, son niveau est une vrai horreur de difficulté, vous obligeant à vous restreindre sur l'utilisation de vos pouvoirs durement acquis. Puis les mobs que vous rencontrez sont tout aussi balèzes, si Mega Man a toujours affiché une difficulté élevé, ce niveau en est l'exemple même..  

Voir aussi

Jeux : 
Mega Man (NES)
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

-Setsu-
Signaler
-Setsu-
Merci :)

La fatigue aide pas, mes fautes sont corrigés.
Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Un dossier intéressant, un peu court, mais sympathique.

Par contre, fait attention aux fautes d'orthographe et de conjugaison...

Édito

Nom de Code: -Setsu-

 

Rédacteur chez MDCU Comics, je viens poser mes mots sur ce blog sans prétention pour pouvoir y parler de mes passions qui tournent étrangement plus ou moins autours du même sujet: l'univers geek. Bref, je parlerai ici de jeux-vidéo (Etonnant ?), 9ème art, cinéma, séries TV...

Gamertag: Kyriosu

 

Archives

Favoris