>
>
>
L'Xpéria Play fait de la mauvaise pub aux jeux vidéo
est à vous

L'Xpéria Play fait de la mauvaise pub aux jeux vidéo

Analyse
Signaler
Par glauktier - publié le
Image
Ce texte n'a pas vocation de recouper avec les ventes faibles du smartphone doublé d'une console de jeu de SONY, ou même d'être d'une quelconque affirmation sur des vérités. Je suis graphiste publicitaire et voici mon analyse personnelle sur la publicité de l'Xpéria Play qui est diffusé à la TV.

Kevin jouait tranquillement sans penser aux conséquences de ses actes.

 

ALLO KÉVIN ? T'ES Où ?

Voici les circonstances de la publicité française du Xpéria Play.

Kevin, 28 ans, déjeune à la cantine de sa boite au 7 eme étage du building vitré. Pour s'occuper, il saisie un objet intriguant qui, une fois ouvert, démarre une partie de jeu vidéo endiablé. Pour les connaisseurs, cela ressemble à un "Space Shooter". À l'extérieur du batiment, un vaisseau d'origine inconnue est en vol stationnaire en face de Kevin. Il commence soudainement à tirer sans retenue dans la cantine et sur les personnes entourant Kevin. Celui-ci, trop absorbé, ne remarque rien. Il en est même presque à tirer la langue tellement son jeu est prenant. Il vise et tire alors que dans le monde réel, tout explose autour de lui, comme si il dirigeait cette machine de mort. Les explosions sont vraiment violentes, ça tire de partout ! Les gens fuient en courant ou tentent vainement de se protéger. Les assiettes sont brisées, les tables et les sièges explosent ! Après avoir facilement dévasté tout l'étage, le vaisseau entreprend de lancer un missile que l'on soupçonne destructeur mais la séquence s'interrompt. Kevin reçoit un appel, il ferme le clapet de sa console et répond immédiatement avec le même objet. Autour de lui, tout est normal et le vaisseau part s'écraser sur une montagne au loin. "AAAaaaah ! Sa console de jeu fait téléphone !" nous exclamons-nous, confortablement installé dans notre canapé sans nous rendre compte d'un message plus ou moins inconscient qui vient de nous être transmis.

Il existe une seconde pub qui nous est étrangère, reprenant exactement la même technique. Dylan attend son bus et démarre une partie de jeu de course (Ridge Racer ?). Automatiquement, une voiture de course verte et classe débarque et met la zizanie totale dans la rue, menaçant d'écraser les passants, bousculant les voitures, s'écrasant contre un mur qui repartir de plus belle. Un appel, Dylan répond et prend son bus naturellement alors qu'au dessus de lui passe la voiture qui effectue un saut digne des Monsters Trucks dans la pub de la Mini.

 

Et bah mon vieux ce n'est pas ce que j'appelle communiquer dans le sens du poil.

 

C'EST POUR QUI ?

Tout d'abord, à qui s'adresse cette pub ? La cible c'est clairement les jeunes adultes qui possèdent assez d'argent pour s'acheter et décider de leur propre téléphone portable. Ils sont dans la vie active, propre sur eux et principalement masculins. 

Secondo ce sont des amateurs de jeux vidéo. Ils portent des t-shirt, sont un peu barbus et  oublient tout autour d'eux lorsqu'ils jouent et peuvent s'y adonner dès que la situation le permet. Le moindre instant n'est jamais perdu grâce à ce téléphone.

La femme est exclue de cet achat tout aussi bien que l'enfant, l'ado ou même les adultes bien sentis et le troisième âge. Cela résume en partie, à mon sens, l'échec commercial de l'Xpéria Play de SONY qui cible ses ventes sur une faible partie de la population, là où l'Iphone (le concurrent qu'il veut rivaliser) s'adresse à tout le monde.

De plus, SONY vend son téléphone sur la base du "Mon téléphone fait des jeux tellement beau et prenant que… que… bah que vous aurez une vrai console de jeu entre les mains !". La PSP, je l'ai, c'est une vrai belle console performante, mais je n'ai pas forcément envie de me séparer de mon Iphone pour répondre au téléphone quand je joue. Lier les deux pour une population qui possède déjà certainement soit la DS, soit la PSP (mais vu la catégorie, je pencherais plutôt pour la PSP), c'est encore une autre grande prise de risque.

Mais revenons à la publicité en elle-même, car là n'est pas mon discours.

Cette publicité est destiné au grand public ! Elle est diffusé sur les grandes chaînes aux grandes heures et tente de nous persuader constamment de se procurer cet objet qui est, à n'en plus douter, celui de nos rêves.

 

QU'AI-JE VU ?

Si je suis fan de jeux vidéo ou que cela m'attire occasionnellement, quand je regarde la publicité, je vois un homme qui prend son pied devant sa console. Je met en relation le fait que grâce au jeu vidéo il se détache de la réalité et imagine des choses folles mais reste quand même interloqué par la brutalité de la séquence diffusé.

Disons que si je me met dans la peau d'une personne indifférent du sort du jeu vidéo dans la société, qu'est-ce que je vois ? Un homme qui joue au jeux et qui dirige une machine de mort sur les autres ! Qu'est-ce que j'en déduis ? Que les jeux vidéo apporte une pulsion de violence, de mort et de destruction sur notre vie et notre entourage. Mince, les jeux vidéo, c'est dangereux finalement !

Imaginons maintenant que je me mette dans la peau d'une personne anti-jeux vidéo. Là, c'est fête du slip ! La pub apporte de l'eau à mon moulin et je saute de joie dans mon canapé avant d'appeler la plus proche association de mère de famille du coin pour monter des actions. Le jeu vidéo c'est décidément le Diable qui nous ordonne de tirer sur tout ce qui bouge (voir qui permet d'écraser tout le monde au volant d'une voiture) et c'est une déraison pour l'humanité que de subir ce fléau sans agir !

 

Sans être de mauvaise foi, comment défendre ça ?

 

LE CHOC DES ACTIONS

Les faits publicitaires sont irréfutables. Les joueurs sont montrés en prenant plaisir à tirer sur les gens, de les écraser et s'adonner à leur plaisir. Même si ce n'est pas un fou pointant un fusil ou au volant d'une bolide (comme on peut en voir si souvent dans les films), les actions sont directement reliés sans ironie (et c'est très important en publicité, l'ironie !).

Pour ma part je trouve que cette publicité, alors qu'elle veut faire la part belle aux jeux vidéo fouillés, communique clairement sur l'inverse ! Ce n'est qu'une débauche d'actions sans réflexion qui en plus met en danger les personnes aux alentours. Aucune expérience enrichissante, que de l'abrutissement violent. Même en tant que gamer je n'ai pas envie de rejoindre le monde Kevin pour me faire tirer dessus.

Alors qu'Apple communique sur les trilliards de possibilités que possède leur smartphone afin de frustrer ceux qui ne le possède pas encore, au moyen d'une pub subtile, sans mensonge ni vantardise, l'Xpéria Play enfonce ses propres utilisateurs actifs et potentiels !

Non seulement cette publicité ne vante pas son produit mais elle enfonce l'industrie qu'elle voudrait encore plus voir prospérer. Je trouve qu'on ne pouvait pas plus mal représenter son public.

 

Pour moi, la principale erreur c'est d'avoir représenter le jeu vidéo dans sa simplicité, voir dans sa bassesse la plus totale. Loin d'avoir une opinion défavorable sur les types de jeux illustrés dans la pub, (Space Shooter, simulation de voiture), avouez que leur représentation ne donne pas une belle démo au commun des mortels. Aucune subtilité, tout dans le trash, la vitesse et la violence.  Mince, Sony aurai du dire à l'agence de pub qui s'en occupait, que cette vision n'était qu'une vulgarisation typique à évité. Vulgarisation d'où justement, le jeu vidéo peine à sortir actuellement.

La pub vulgarise, utilise des clichés et fais des jeux de mots débiles pour parler au consommateur, c'est un fait. Mais la pub peut aussi parler avec subtilité et parvenir à nous toucher grâce à une communication étudiée… et une cause juste (ça vaut mieux :p ). Là nous sommes dans un des pires cas: le contresens.

 

CONCLUSION

Alors que dans tous les autres pays, les spots publicitaires sont teinté d'humour ou d'étrangeté, la France a été choisie pour recevoir la publicité qui destituera d'avantage la popularité du jeu vidéo en son sein. Alors que Sony a toujours fait de la publicité tendance avec des idées, des ambiances et une vraie communication adulte (en France du moins), là on tombe de haut.

 

Kevin serait-il au fond de lui un tueur psychopathe qui prendra en otage son patron et sa secrétaire après avoir liquidé les 75 employés de bureau de l'étage ?

 

Dylan est-il en réalité un irresponsable gredin qui extirpera le chauffeur de son bus afin de foncer vers une sortie d'école pour y écraser un maximum de tête blonde ?

 

OUI ! ---- NON !

(Entourez la réponse)

 

ps: Vous pouvez facilement trouver les pub Xpéria Play sur Youtube et compagnie.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)