1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Wii U : tout ce qu'il faut savoir

Wii U : tout ce qu'il faut savoir

Récap, questions, perspectives, la totale pour être au top
Par La Rédaction - publié le

LES PREMIERS AVIS

Du côté de la rédaction

Chez Gameblog, l'annonce de la Wii U a globalement séduit. Surtout pour sa fraîcheur et le fait que Nintendo aura tout de même su proposer quelque chose d'innovant, une fois de plus. Cependant, comme de nombreux joueurs, beaucoup de membres de la rédaction attendent de voir avant d'être totalement conquis... Voici un petit tour d'horizon des avis recueillis pour le moment :

Caféine

La Wii-U reste une bonne "surprise", mais sans les détails sur la machine elle-même je reste réservé, surtout depuis qu'on sait qu'a priori une seule tablette serait utilisable. Et au-delà de cette machine, je rêve de nouvelles licences Nintendo...

Fumble

Là, il va falloir que je construise un placard dans mon placard pour mettre la Wii dedans.

JulienC

La Wii U représente pour moi un condensé de promesses rafraîchissantes pour le jeu vidéo... mais comme toutes promesses, il faudra s'assurer qu'elles se concrétiseront pour ne pas rester un simple fantasme.

Julo

Je suis très enthousiaste concernant l'idée du rapprochement gamers/casuals, et bien sûr concernant les promesses de cette manette-tablette... impatient de voir ce qu'on nous réserve côté jeux donc... Mais je doute que Nintendo impose aussi bien son discours au grand public cette fois. Je crois qu'elle nous plaira plus à nous qu'au grand public, et qu'elle marchera donc moins bien que sa grande soeur.

Mimic

Nintendo garde un train d'avance dans le domaine de l'innovation mais on est en droit de se demander si la Wii U ne va pas souffrir du même mal que la Wii traditionnelle : une grande idée mais peu de jeux, et de développeurs, réellement capables de l'exploiter à sa juste valeur.

RaHaN

Sur le papier, le concept est particulièrement séduisant et la volonté de réunir gamers et casual sur un même support regroupant un peu tout ce qui se fait en plus de cet aspect "streaming" plus ou moins inédit me rendent enthousiaste, mais j'avoue rester circonspect à cause des habitudes que Nintendo nous a forcés d'adopter au cours de ces dernières années ; en tout cas, ils tentent toujours des trucs, et ça c'est bien.

TigerSuplex

Mon sentiment vis-à-vis de la Wii U est assez mitigé : comme à son habitude, Nintendo élargit encore le champ des possibles, se démarque habilement de la concurrence, mais les éditeurs-tiers seront-ils comme sur la Wii, écrasés par la domination de Nintendo sur sa propre machine ? C'est bien les ludothèques 360 et PS3 qui proposaient ces dernières années, les expériences de jeu les plus variées et les plus stimulantes.

Trazom

La Wii U joue l'audace du jeu vidéo autrement, en y ajoutant la convivialité d'un iPad tout en conservant et même en dépassant ce qui a fait le charme et la réussite de la Wii en termes d'expériences ludiques. Reste à savoir si les hardcore gamers seront touchés par cette nouvelle approche encore une fois novatrice de la part de Nintendo.

Du côté de l'industrie

Si dans les allées du salon, nous avons pu recueillir des avis plutôt favorables du côté des développeurs et éditeurs, certains se montrent prudents. C'est le cas notamment d'id Software qui estime que la Wii U sera comme les autres consoles Nintendo : un marché vampirisé par Nintendo lui-même. Le directeur créatif Tim Willis explique ainsi :

Le marché Nintendo est difficilement accessible pour nous. Beaucoup de jeux First Party, des séries établies, c'est ça qui marche le mieux sur ce support. J'aimerais que l'on puisse bâtir une communauté hardcore de FPS et la faire grandir, mais c'est compliqué. Je pense qu'on devrait rester dans ce qu'on connait le mieux.

Les analystes de Wedbush Morgan estiment pour leur part que la Wii U arrive deux ans trop tard. De même, au sortir de la conférence (qui manquait de clarté), l'action de Nintendo a fait un plongeon de de 5,7 puis 4,7 % sur deux jours. Cependant, le soutien d'autres éditeurs tiers fut également important, à commencer par Ubisoft, partenaire privilégié depuis la Wii, avec 5 jeux dont Ghost Recon, Assassin's Creed, et Freaks from outer space. Danny Bilson, patron de THQ, Martin Tremblay, celui de Warner Bros Interactive, le créateur de Tekken Katsuhiro Harada, celui de BioShock Ken Levine, et de Deux Ex Warren Spector, faisaient aussi tous partie des personnalités qui sont intervenues dans la vidéo diffusée pendant la conférence, évidemment favorable au concept :

Les concurrents s'expriment aussi, notamment Shuhei Yoshida, président des Studios Worldwide de Sony :

Le chemin qu'est en train de prendre Nintendo avec la Wii U est très intéressant, j'ai été très surpris car ce n'est pas exactement ce qui se murmurait. Mais les gens ont été moins surpris car ils savent que nous allons proposer quelque chose d'un peu similaire, une connexion entre la Playstation 3 et la PS Vita. Deux écrans dont un qui fera office d'écran de contrôle. C'est quelque chose de très intéressant et nous allons expérimenter avec tout ça.

Et effectivement, en creusant un minimum, on s'aperçoit assez vite que d'autres dupliquent déjà le concept.


Que ce soit chez Apple ou Sony, on peut d'ores et déjà émuler en partie le concept de la Wii U.

Les perspectives

Comme c'était le cas avec la Wii, le concept est séduisant.

C'est en tout cas ce qui motive en grande partie les avis positifs de la rédaction, mais il reste évidemment de nombreux éléments à tempérer pour tenter de déterminer quel pourrait être l'avenir de cette console. Sans prix et conditions exactes de lancement, déjà, difficile de se prononcer sur un éventuel succès, mais il est d'ores et déjà possible d'affirmer que si on s'en tient aux derniers lancements hardware de Nintendo, le soutien des éditeurs tiers pourrait se faire plus timide. D'une part, comme le soulignait id Software, Nintendo a tendance à rester tellement prédominant sur ses propres plates-formes qu'il est difficile pour les éditeurs tiers d'y trouver des revenus suffisants. En outre, on peut parier que ceux-ci préféreront porter leurs licences connues et déjà développées sur PS3 et 360 dans un premier temps (comme en témoignent d'ailleurs les premières annonces de jeux). Remakes et versions à peine enrichies sont donc à prévoir.

Côté public, le fait qu'elle s'appelle "Wii U" et semble s'orienter vers un design très proche de la Wii actuelle peut jouer différemment dans les esprits. Ça a en effet l'avantage d'être familier pour le grand public, qui connaît déjà la marque, mais cela peut aussi soulever la question auprès des amateurs non-éclairés : pourquoi acheter celle-ci, qu'a-t-elle de vraiment nouveau ? Est-ce que ce n'est pas juste la même en un peu mieux ? Pour les joueurs confirmés, chat échaudé craint l'eau froide : beaucoup estiment qu'on ne leur refera pas le coup de la Wii, dont la promesse très séduisante s'est avérée incomplète ou imparfaite jusqu'à la sortie du Wii MotionPlus, et surtout que côté jeux, en dehors des gros titres de Nintendo (toujours basés sur les mêmes licences), les ludothèques des machines Nintendo n'ont pas su se développer très convenablement depuis la Super Nintendo.

Mais d'un côté comme de l'autre, c'est encore le marketing et, bien entendu, les jeux eux-mêmes une fois qu'on disposera d'une meilleure visibilité à ce niveau qui détermineront en grande partie le succès ou l'échec de la machine. Ce qui est sûr cependant, c'est que Nintendo aura besoin de développer une base installée rapidement, car Sony et Microsoft devraient annoncer leurs prochaines machines, ou au moins leurs stratégies pour le salon dans deux, maximum trois ans... avec probablement un avantage technologique renouvelé.

La rédaction vous recommande

51 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (51)