1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    La saga Gran Turismo

La saga Gran Turismo

13 ans de plaisir automobile
Par Julien Hubert - publié le

Gran Turismo 4

PlayStation 2

2004 (Japon), 2005 (États-Unis, Europe)

  •  Nombre de voitures : 722
  •  Nombre de circuits : 51
  •  Ventes mondiales : 11,06 millions

GT3, premier opus PlayStation 2, avait réussi un formidable bond technologique sans pour autant proposer un nombre de caisses à la hauteur des standards de la saga... Qu'à cela ne tienne : Gran Turismo 4 allait mettre tout le monde d'accord côté contenu : on passe tout de même ici de 180 à 722 caisses ! Côté circuits également, la soif de nouveauté des fans est comblée avec l'arrivée de courses "réelles" inédites comme le Nürburgring, Suzuka ou le circuit de la Sarthe, en plus de circuits citadins comme à Paris... Tout cela portant le total à 51 courses différentes (contre 34 dans GT3).

En revanche, ce qui aurait dû être la super grosse nouveauté de et opus, le mode en ligne, a finalement été supprimé avant la sortie (qui avait pourtant été repoussée de plus d'un an au final ; c'était déjà devenu une tradition). Quelques malins ont tout de même contourné le problème grâce au mode link utilisant le "Network Adapter", en conjonction avec la création de subnets pour retrouver d'autre joueurs à distance.

On trouve tout de même pas mal d'autres innovations dans GT4... Pour la première fois, le fameux mode "B-Spec" (qui aurait dû donner lieu à une nouvelle version de GT3 quelques années plus tôt) fait son apparition. On y incarne un chef d'écurie qui donne des ordres bien sentis aux pilotes pour les faire gagner. Le mode Gran Turismo voit également apparaître les "Missions" (semblables aux permis mais dans des défis plus motivants). Autre fait technologique intéressant : c'est le premier jeu de la série à proposer un mode d'affichage HD en 1080i... pour peu qu'on ait le bon câble et surtout la bonne télé, ce qui était plus que rare à l'époque ! Un nouveau mode Photo permet également de brancher une clef USB pour ensuite imprimer ses plus jolis clichés, tandis que le jeu devient compatible avec une infinité de volants, en plus du fameux GT Force de Logitech.

Des dents grincent plus fort, Forza se pointe...

Malgré tous les efforts de Polyphony pour faire de cet épisode un monstre de contenu, les critiques qui commençaient déjà à faire du bruit au moment de la sortie GT3 prennent une nouvelle ampleur... IA qui peine à convaincre, concurrents comme sur des rails, dégâts absents... La "formule GT" en agace certains, au moment même ou Microsoft lance son "Gran Turismo-Like" avec Forza Motorsport sur Xbox... Un jeu au principe identique qui propose un mode de jeu en ligne et des dégâts sur les carrosseries et les moteurs bien entendu, et qui s'en sort très bien niveau pilotage, sans arriver pour autant à la hauteur du maître sur ce point...


Avec GT4, la saga atteint un niveau impressionnant côté conduite et options,
mais souffre déjà de la comparaison avec Forza (pas de dégâts, pas de mode en ligne...)

43 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (43)