1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    StarCraft : retour sur 12 ans d'attente

StarCraft : retour sur 12 ans d'attente

Tout ce qu'il faut savoir avant d'entamer Starcraft II
Par Aymeric Lallée - publié le

Starcraft est une référence et comme tout jeu qui révolutionne un concept, il a ses petites histoires, ses records et ses chiffres bien à lui. En voici une petite sélection qui vous fera peut-être comprendre pourquoi ce titre demeure un incontournable du genre pour beaucoup de vieux joueurs. Vous savez, ceux qui ont plus de trente ans ! 

1

: Il n'y a eu qu'une seule extension de Starcraft, il s'agit de Broodwar

3

:  C'est le nombre de races disponibles dans tous les épisodes de la saga Starcraft ! Et elles se jouent toute de manière différente. 

4,5

: Voici le nombre de millions d'unités du jeu Starcraft vendues uniquement en Corée du Sud. Là bas, c'est un sport national avec ses tournois et ses stars de la discipline. 

6

: Il s'agit du nombre d'heures passées par semaine sur Battle.net par un joueur normal de Starcraft

7

: Toujours en millions, ce chiffre est une estimation des ventes prévues de Starcraft II : Wings of Liberty durant l'année 2010. 

8

: C'est le nombre maximum de joueurs dans une partie en ligne de Starcraft ou de Starcraft : Broodwar

11

: Voici le nombre millions de copies de Starcraft et Starcraft : Broodwar écoulées par Blizzard de par le monde. Cela place Starcraft parmi les trois jeux PC les plus vendus au monde. 

12

: Il s'agit du maximum d'unités que peut contenir un groupe dans Starcraft. C'est aussi le nombre d'années que l'on a du attendre pour avoir la suite de Starcaft. Il faut savoir être patient ! 

27

: C'est le nombre de missions dans Starcraft : Broodwar. 

27 avril 1998

: C'est la date de sortie du premier Starcraft dans nos contrées. Autant dire que ça remonte...

30

: Ce chiffre représente la totalité des missions des trois campagnes de Starcraft

43

: C'est le pourcentage de joueurs coréens jouant à Starcraft sur Battle.net avant la sortie de Starcraft II. On comprend mieux pourquoi il y a de vrais pros là bas... et pourquoi on se prenait des déculottées.

100

: Ce n'est plus le nombre de millions de dollars qu'à couté le développement de Starcraft II, puisqu'Activision Blizzard a démenti l'information ! 

200

: Le nombre maximal d'unités que l'on peut avoir dans une partie de Starcraft : Broodwar est de 200, sachant que certaines troupes comptent pour plus d'une seule unité. À vrai dire, il est possible de dépasser ce chiffre et d'aller jusqu'à 600 grâce au contrôle d'esprit des Archon Protoss, qui peuvent ainsi développer jusqu'à 200 unités par camp en contrôlant des ouvriers Terran et Zerg.  

500

: C'est le nombre de victoires en matchs officiels, retransmis à la télé coréenne, de Lim Yo-Hwan, dit l'Empereur Terran, un joueur coréen considéré par beaucoup comme le meilleur joueur du monde de Starcraft, à l'époque où il était encore actif sur le jeu. Son total de matchs télévisés est de 836, ce qui lui fait, tout de même, 336 défaites. 

Le saviez-vous ?

  • A la base, les Zergs devaient s'appeller les "Nightmarish Invaders" (Envahisseurs Cauchemardesques).
  • Starcraft est un transfert de l'univers de Warcraft dans l'espace. 
  • Starcraft est un sport national Coréen, il est même enseigné dans certaines écoles. 
  • Starcraft, lors de ses premiers mois de développement, utilisait une version améliorée du moteur de Warcraft II
  • Jim Raynor est aussi connu sous le nom de James Raynor
  • Starcraft était interdit aux moins de 16 ans lors de sa sortie en 1998. 
  • Des "cours" de Starcraft ont été donné en Californie à l'université de Berkeley
  • Une version de Starcraft existe sur Nintendo 64. Il s'agit de Starcraft 64 et il n'est disponible qu'aux Etats-Unis. 
  • Starcraft Ghost, le jeu d'aventure sur les fantômes Terrans, n'est toujours pas sorti. Mais Blizzard n'a jamais annoncé officiellement qu'il était annulé, certains conservent donc l'espoir qu'il sortira un jour (il était prévu à l'origine sur GameCube, PS2 et Xbox), il a été gelé "indéfiniment" en mars 2006, et il devait s'agir d'un TPS infiltration/action dans la peau d'une Ghost.


Starcraft et la Corée 

C'est une véritable histoire d'amour entre la Corée du Sud et le jeu de stratégie de Blizzard (il suffit de regarder les chiffres ci-dessus pour s'en convaincre). L'engouement pour le titre est tel que les premières ligues de joueurs professionnels, les précurseurs du genre, ont vu le jour là bas. Certains participants, comme le fameux Lim Yo-Hwan, le fameux Empereur Terran connu sous le pseudonyme SlayerS_'Boxer', sont même de véritables sex symbol. En ce qui le concerne, à chacun de ses matchs télévisés, retransmis sur les chaines spécialisées dans l'e-sport, des dizaines de demoiselles tombent dans les pommes dès qu'il réalise une action couronnée de succès. C'est du délire parce que lorsque ma nana voit une partie de Starcraft, elle se demande si c'est bien un jeu et pas un problème de math... Bref, voici la preuve du talent de l'empereur en images qui bougent ! D'ailleurs, vous pouvez couper le son...

Et pour finir, voici une vidéo plus intéressantes pour les habitués de Starcraft puisqu'elle illustre les meilleurs coups et l'inventivité de Lim Yo-Hwan dans sa manière de jouer les Terrans. Désolé encore pour les musiques, mais vraiment...

38 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (38)