Yaeck - Le BloG

Par Yaeck Blog créé le 11/10/17 Mis à jour le 29/07/21 à 03h29

Réflexions, avis et digressions sur ce que j'ai vu, lu ou joué
et qui mérite que j'en parle...
Bonne lecture!
:^)

Ajouter aux favoris

Édito

Ma première console en 1991 avec la NES. J'avais 10 ans (Oui je date de cette époque là). Depuis une console minimum par génération, sans jamais se débarrasser des précédentes...Je mesure ma chance aujourd'hui d'avoir pu conserver toutes ces reliques.
Ma ludothèque est composée comme suit:
- 2 NES (1 PAL & 1 US)
- GameBoy Color
- Megadrive
- Nintendo 64
- Saturn
- Dreamcast
- Gamecube
- Xbox
- Xbox 360
- 2DS

- WiiU
- PSP
- PS4
- Switch Lite
Toutes branchées, toutes opérationnelles et toutes qui servent régulièrement.

Pas de 'guerres des consoles' ici ou autres fadaises et polémiqes de Kevin des bacs à sable...
Je précise juste mon désintérêt total pour Nintendo désormais. Non pas qu'ils fassent de mauvais jeux mais tout simplement ceux-ci ne s'adressent pas à moi.
Le jeu vidéo n'est pas ma seule passion, c'est un loisir comme un autre noyé parmi mes nombreux passe-temps. Jouer m'est aussi indispensable que Lire,
Écrire, Mater des films/séries, monter des vidéos à l'arrache pour ma modeste chaîne et voyager au quatres coins du Monde quand les finances le permettent :^)

J'ai une chaîne Youtube de Let's Play avec intégrale de jeu non commenté (ou presque vu que l'enregistrement foire à chaque fois sur une session) . Je ne suis pas streameur ou caster ou que sais-je encore...Juste je partage les jeux vidéos qui me plaisent.
Je suis  - je pense qu'il faut le préciser - un bien piètre joueur. Tendance solitaire qui aime prendre le temps d'explorer ses jeux. Et qui n'a absolument pas le sens de la compétition, notion qui me passe très au dessus. D'où mon incompréhension totale de tout ce qui est speedrunning et autres phénomènes multijoueurs tel que le Battle Royal. Je suis aussi par conséquent complètement hermétique à l'eSport.
Très opposé au dématérialisé (et pas que dans le JV) même si c'est l'avenir (qui se fera sans moi)

Voilà pour mon portrait de Gamer.

-Ma Chaîne Youtube
-Mon Twitch
-Mon Facebook

 

Archives

Favoris

Yaeck - Le BloG
Signaler
Cinéma - série (Cinéma)



Synopsis: Élevée dans l'austère et étouffante université Jordan College à Oxford, Lyra Belacqua et son dæmon (une expression de l'âme humaine extérieure au corps, qui adopte une apparence animale), apprennent fortuitement l'existence de la Poussière. Il s'agit d'une étrange particule que le Magisterium (le bras armé d'une Église toute-puissante et radicalisée) pense être le fruit du Péché Originel. Des érudits ont en effet observé que cette Poussière est moins attirée par l'innocence des enfants que par l'expérience des adultes. Des savants, avec le soutien de l’Église, entament de terrifiantes expérimentations sur la Poussière en utilisant des enfants kidnappés dans toute l'Angleterre, et envoyés dans les royaumes glacés du Grand Nord. Lyra s'engage à la poursuite de ces kidnappeurs d'enfants, qui ont notamment capturé son meilleur ami Roger. Dans son périple, elle croise la route d'aventuriers, d'ours en armure et de sorcières ; elle apprendra en outre à se servir de l'aléthiomètre, un lecteur de vérité, et découvrira les secrets de l'univers ainsi que les forces qui s'assemblent autour de sa propre existence et de sa destinée exceptionnelle.

Créatrice: Jane Tanter, d'après la trilogie de romans de Philip Pullman

Distribution:
Dafne Keen: Lyra Belacqua
Ruth Wilson: Marisa Coulter
Amir Wilson: Will Parry
Aryon Bakare: Lord Carlo Boreal
Lin-Manuel Miranda: Lee Scoresby
Simone Kirby: Mary Malone
...

Le film de 2007 m’avait laissé totalement froid et je n’en pas conservé le moindre souvenir. La première saison de cette série, qui adapte donc le même roman que le long-métrage avec Nicole Kidman, est déjà bien plus marquante. C’est donc avec empressement que je regardai la deuxième partie d‘À la Croisée des Mondes. Cette production anglaise est prévue en trois saisons, chacune reprenant l’un des trois livres écrit par Philip Pullman, auteur britannique. Trilogie que je n’ai pas du tout lu, important de le préciser.
Mais même sans cela, on se rend bien compte que cette deuxième saison épure pas mal les écrits dont elle s’inspire (donc le deuxième tome baptisé ‘La Tour des Anges’ en français). De toute évidence le bouquin explique beaucoup plus en profondeur ce qui nous est décrit que bien trop partiellement au cours de ces sept épisodes.

Certaines intrigues m’ont laissé perplexe, car je n’en ai pas du tout compris l’utilité. En particulier le voyage de deux personnages secondaire. Si ils étaient totalement coupé du montage, cela ne changeraient absolument rien au récit. Encore une fois c’est sans doute mieux explicité dans le roman…parce que là en l’état c’est mal amené. D’un point de vue global, cette salve d’épisodes se révèle moins épique et captivante que la première. On avance un peu dans l’intrigue mais cela aurait pu être réalisé avec plus de peps. Par exemple quand Lyra découvre notre monde, c’est fait sans superbe et sans allant. Elle entre dans notre univers comme on entre au supermarché…

Dafne Keen et Amir Wilson sont donc nos héros à suivre dans cette quête de l’inconnu en territoire tout aussi inconnu. D’ailleurs le but de tout çà reste très obscur, on ne comprend pas vraiment les enjeux de ce ces personnages. Pourquoi font-ils ce qu’ils font au juste ? Les deux jeunes acteurs sont plutôt bons sans cependant être fantabuleux. Les adultes eux se donnent à fond, surtout le très doué Ariyon Bakare. Mais celle qui sort du lot, c’est Ruth Wilson. Comme d’habitude me direz-vous. Quelle actrice. Une pensée émue pour Ruta Gedmintas qui incarne Sefarina Pekkala, la reine des sorcières, d’une beauté et d’une assurance qui ne me laisse pas indifférent.

Visuellement je trouve les environnements superbes, même si moins divers que dans la première saison. On sent clairement que le budget à sacrément été revu à la baisse entre les deux années de production. On verra ce qui sera alloué à la dernière…
Cette saison comporte donc 7 épisodes mais devait en avoir un de plus. L’épisode 8 fut annulé et remplacé par une très courte séquence dans le season final. Cela est dû à la pandémie et au calendrier très chargé – et pas mal chamboulé - de l’acteur qui devait tourner ce dernier chapitre. Néanmoins il reste toujours en suspens, soit en épisode ‘à part’ qui fera le lien entre les deux saisons, soit en ouverture de saison 3. Celle-ci ne devrait pas arriver avant 2022 au moins…


Le très beau générique. Pour les yeux et les oreilles.


L'avis d'Amidon, le chat de la maison:

la saison 1

la saison 2

Rendez-vous Mercredi prochain 18H pour une nouvelle chronique.

Ajouter à mes favoris