Voxel Culture

Édito


 

Bienvenue sur Voxel culture, blog qui parle de cinéma, de jeux, de manga, de comics et de bien d'autres choses. Au programmes : Réflexion vidéoludique, Test de jeux, Présentation de visual novel, propagante anti-pc ou encore critique de cinéma. Moi et mes trois lardins, nous allons vous présenter votre culture. Celle du voxel....

Identifiant :

PSN : Sirmonokuma

Id steam : Evil Minato

Code 3DS : 2406-5859-6021

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Staff Voxel :

Grand Manitou, Rédacteur principal du blog.

Rédacteur secondaire du blog. (Sert à rien, ennuyeux)

Rédacteur secondaire du blog. (On essaie de lui trouver une utilité)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Banniére pour le blog (Site Officiel)

Banniére pour le blog (Version gameblog)

Archives

Favoris

Voxel Culture

Par Minato Blog créé le 26/12/12 Mis à jour le 08/04/17 à 17h38

Blog personnel centrée sur les diverses passions que j'aime : jeux vidéos, manga/animés, Série télé, Cinéma, littérature.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Personnel

Signaler
Personnel (Jeu vidéo)

Et voilà, nous voici donc en 2014. Youpi ....!

Non sérieusement, pour commencer, bonne année à tous, même si je vous le dis avec un retard considérable j'en ai bien conscience mais j'avais confié l'article de bienvenue de fin d'année à un de mes larbins. Je me demande bien où il est passé celui-là..... Ha oui voilà, je l'ai retrouvé, et évidemment, dés qu'on le laisse sans surveillance, monsieur roupille dans sa litière hein ? Pfff bon, quand vous voulez que les choses soient bien faites, ne déléguez pas !

Bref, je vais rapidement faire un """petit""" article sur l'année 2013 à tout niveau que ce soit niveau cinéma, mangas, jeux vidéos et peut être d'autres sujets, allez savoir. Allez prenez un des nombreux canapés autour de moi, prenez un café et un apéritif, on va parler un moment.

Pour parler un peu de l'année, ça a été une année relativement plutôt dynamique en jeux vidéo et comme ma vie personnelle s'est calmée (sans trop en dire, y a eu moins de catastrophes cette année), j'ai pu apprécier l'arrivée notamment de l'annonce principal de 2013 : l'arrivée des nouvelles consoles. Pourtant, à la base, moi l'arrivé de nouvelles machines, ca me palpite moyen. La raison est simple : Faut repasser à la caisse et j'ai horreur de mettre la main au porte monnaie (certains diront que c'est mon coté économe, d'autres diront que c'est mon coté radin et les plus racistes diront que c'est mon côté juif....chacun son humour). Et pourtant, j'étais un peu impatience de voir ce moment : J'étais trop jeune (et j'avais pas internet surtout) pour le lancement de la PS2, GC ou Xbox et j'étais plus trop dans les jeux vidéo lors de l'annonce de la PS3, Wii et Xbox 360 (mais d'après ce qu'on m'a raconté, c'était pas triste). J'ai donc suivi l'annonce, avec un petit groupe de gens, de la PS4 durant laquelle j'ai été relativement satisfait (ca n'a pas été le cas de tout le monde d'après ce que j'ai vu), suivi quelques mois plus tard la conférence microsoft avec quelqu'un qui se moquait de la one (et finalement, il avait bien raison quand j'ai lu l'annonce des DRM le lendemain) et j'ai suivi les conférences E3 avec plaisir de tout les côtés (même les nintendo directs,alors que j'ai clairement pas sauté de mon siège quand j'ai vu les mario kart, Smash bros et compagnie). Aujourd'hui d'ailleurs, ca me joue des tours, car à chaque petit événement qu'on peut suivre en direct, je m'attends à la sauterie du siècle et c'est a peine digne de la fête du village de trouduculand (Les VGX, c'est à vous que je parle). Mais globalement, je suis content de l'arrivée des nouvelles consoles.

Oui bon, j'ai un petit faible pour la PS4.....et pourquoi pas ? 


Pourtant, vais-je acheter une consoles next-gen en 2014 ? peu de chance. Déjà, je le dis, si je prends une console next-gen, je prendrais une PS4. Pourquoi ? tout simplement parce que je n'ai jamais spécialement porté microsoft dans mon coeur (mais plutôt dans mon.... enfin on se comprends) et que l'histoire des DRM, ca me reste un peu en travers de la gorge, je n'ai donc pas très envie de donner de l'argent à ces gens-là. D'ici 2014, nul doute que les deux consoles auront des annonces de jeux et des projets pour que l'achat soit intéressant (soit dit en passant, ca m'a bien fait rire ces gens qui ont achété la one car elle avait un meilleur line-up) mais d'ici là, j'attends car je veux un certain nombre de jeux disponible pour me décider . Mais clairement, je vois plutôt vaguement 2015 pour une console next-gen.

Mais une nouvelle console, je vais pourtant en prendre une cet année: J'ai décidé d'investir dans une PSvita. L'idée a de quoi surprendre mais j'ai un certain quota de jeux qui m'intéresse et j'ai l'espoir que les jeux vont continuer à sortir et que mon achat sera justifiée (Oui, j'essaie d'être positif mais si c'est pas le cas, tant pis). L'année sera toutefois calme puisque j'attends relativement peu de jeux; voici d'ailleurs les attentes de cette année.

- Dark souls 2
- Lightning returns
- Castlevania Lord of shadow 2
- Thief
- The Witch and the Hundred Knight
- DanganRonpa (Vous pensiez que j'allais pas le mettre....? naïf!)
- Final Fantasy X HD
- Jojo's bizarre adventure all star battle (une putain d'impatience...)
- Tales of xillia 2
- Watch dogs
- Destiny

Ainsi que des nouvelles de FFXV, The Witcher 3 et surtout de X et persona 5 !

En gros, cette année sera un peu plus calme que les autres années à partir de mars et c'est pas plus mal car ca me permettre de finir un tas de jeux (j'ai même pas encore fini ce foutu bravely default, vous vous rendez compte ??!), mais comme je dis, j'attends donc avec la dalle le prochain E3 pour voir ce que les développeurs vont encore nous pondre (en espérant que le ratio merde/perle soit déséquilibré pour les perles.... Comment ça naïf ??). Bref, niveau jeux : cette année, on termine la grosse pile derrière moi avant qu'elle tombe, on s'achète une vita pour faire la douzaine de jeux qui m'intéresse dessus, on fait du pc comme un abruti (deux mois sans planter, c'est bien pc, tu va peut être remonter dans mon estime.....non je déconne) et on attends bien sagement juin et la fin de l'année pour la next-gen.

Oui, je dois aussi rattraper Dragon's crown.... Je vais essayer de le finir et pas de le rajouter à ma pile.


Je tiens également à dire que 2013, ça a été également le retour de ces jeux dont je vous parle allégrement, même si vous vous en foutez comme de votre premier mario ou sonic : Les visual novel. à la base, c'est un genre de jeux que je jouais en secret mais finalement, cette année, j'ai décidé de m'y remettre après m'être renseigné sur les divers meilleurs jeux de la catégorie. Ce qui m'a motivé ? Deux jeux : Katawa shoujo qui est enfin arrivé en français après le long travail qu'a fait la Kawa soft team dessus (JE NE SUIS PAS DIGNE!!! ) et évidemment DanganRonpa ( JE NE SUIS PAS DIGNE NON PLUS). Ces deux titres très différent m'ont convaincu de recommencer à consommer du visual et c'est comme ça que c'est devenu le deuxième type de jeux auquel je joue le plus depuis un long moment. Tout simplement pour consommer du bon scénario quand j'en veux et des bons moments de détente quand j'en veux.

Je termine également avec le retour du pc dans ma chaumière qui a réussi à encore me faire encore plus détester la plate-forme dans un premier temps et qui, par le faites qu'il fonctionne bien depuis un moment, m'a calmé sur le sujet ordinateur pour le moment. Je garde mes positions toutefois sur plusieurs aspects du pc (Ses fans et son côté pratique notamment).

Passons au cinéma, qui est clairement un grand retour dans ma vie.

Vous savez, je suis un mec qui fonctionne par période. J'ai eu ma période jeu, une période mangas, une période animés, une période série et une période cinéma. Le cinéma, c'était dans mon adolescent (quand j'étais pauvre et qu'une PS2, c'était trop cher pour moi) et ca a été une période que je regrette pas même si je suis passé à côté de la profondeur de certaine oeuvres (même si .....enfin bref, on va pas commencer à débattre). plus de 1000 films en vidéo et dvd, des heures de matage pour ensuite oublier tout ça en 2003-2004. J'ai continué à mater des films comme tout le monde mais en matant le cinéma comme un vulgaire divertissement donc je pensais ne jamais trouver la profondeur que je cherchais dans une oeuvre (la connerie je sais....). Pourtant, vers la moitié de l'année dernière, j'ai décidé de m'y remettre. Je serai pas dire quel film m'a redonné envie (surement pas The avengers, même si c'est le premier article du blog et que je remate le blu-ray en criant hystériquement comme une fan de justin bieber) mais j'ai eu envie d'élargir ma culture cinéma. Je sais par contre dire qui m'a donné envie de m'y remettre : (je les cite chaque fois que je parle ciné mais que voulez-vous...)

- Le nostalgia critic : Parce que ses vidéo me font toujours autant marré.
- Le cinéma de durendal : Parce qu'il en parle si bien que j'aurai presque envie de me ranger de son coté (presque hein? parce que les films resident evil......)
- Merci qui ? : Parce que ça m'a permis d'apprendre plein d'anecdoc sur le cinéma et parce que c'est à la fois informatif, drôle et classe.
- Le fossoyeur de films : Parce que PUTAIN la maîtrise du sujet.
- Monsieur3D : Parce que c'est drôle et sympa (et dieu merci, il a changé de micro)

Voilà, cette année, j'ai vu aussi un des meilleurs film de tout les temps : Le fils de l'homme. Je pourrai vous en parler des heures mais il a un temps et un lieu pour ça et ca s'appelle : Futur article. Je pense d'ailleurs faire des petites rubriques qui parlera de divers films que j'ai vu et que j'ai beaucoup apprécié. Et sans doute qu'un de mes ....confrères...... vous parlera aussi de films.

J'espère que je vais bientôt passer de bons moments devant ma télé et dans mon lit.....!


Du reste, j'attends rien du cinéma vu que je vais un peu par hazard sur conseils ou par instinct. Je m'attends même pas le deuxième film Spiderman (j'ai pas aimé le premier et je suis pas le seul, pas vrai Castor pheonix ?) et je sais même pas vous dire ce qui va sortir cette année.....ha si ! j'attends le nouveau film la planète des singes (le premier est génial, matez-le). Et du reste.....j'attends avec impatience le blu-ray de Gravity (Histoire de le voir dans la condition la moins mauvais par rapport au cinéma) et de Snowpiercer (impossible de le voir car le cinéma le plus prêt ne le diffuse pas et aucun autre moyen de le voir si vous me comprenez...). Mais voilà, on verra pour 2014. 

Pour terminer cet article plutôt long, parlons des animés et mangas....... bien que j'ai pas grand chose à dire vu que c'est toujours au hasard de ce coté là. En effet, chaque saison voit arrivé des animés différents et plusieurs ne sont pas annoncés à l'avance.... et surtout ! on peut rarement se douter de la qualité d'un animé : J'en veux pour témoin, guilty crown qui s'annonçait comme une tuerie et qui a été pour moi une grosse merde, j'en veux pour témoin, outbreak company qui semblait être une grosse merde et en faites, j'ai adoré...... en gros, c'est vraiment un tri sélectif qu'on peut faire uniquement avec le premier épisode (la plupart du temps...). En gros, des attentes j'en ai pas mais je sais que les japonais vont sûrement encore m'éblouir cette année (y sont doués pour ça). 

Ah ma raison numéro 1 d'avoir aimer Outbreak company.....


Ha oui, les séries télé ? là aussi j'attends rien à part les saisons suivante de Big bang theory, arrow et Game of throne. J'ai essayé cette année de mater doctor Who et.........j'ai du mal.....je pige pas trop comment on peut aimer cette série. Mais j'ai maté que la première saison donc je garde mon avis en suspension en attendant de voir la saison 2 et le fameux dixième docteur. Wait and see. 

Voilà, comme d'hab, j'ai sûrement oublié plein de trucs mais cette fois, j'ai fini. Enfin presque, car je vais parler de deux petits trucs par rapport à Voxel culture : 
  
- Pour commencer, je vais tenter le mois prochain de sauter le pas et de transformer le blog principal en voxelculture.com. Dés que j'aurai compris comment faire et dés que j'aurai l'esprit un peu moins ailleurs. 

- Je tease l'arrivée prochaine des chocs vidéoludiques qui parleront de certains points ou jeux de mon odyssée vidéoludique et l'arrivé d'un article régulier : "Dans ma console, il y a". Cet article, ce sera en gros un petit pavé dans lequel je parlerai des divers jeux que j'ai pu jouer ces derniers temps, ce sera une occasion de parler de divers jeux sans faire de gros articles de tests qui dure des plombes et ce sera (normalement) une fois toutes les deux semaines; 
  
Bon cette fois, c'est the end pour de bon. Il ne me reste qu'a vous dire, merci pour vos visites et j'espère que vous serez encore nombreux à venir lire mes bêtises en cette année 2014, gros bisous dans vos fesses et à bientôt donc. 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Personnel (Divers)
 
Un article en méga-précipité (tellement en précipité que je l'effacerai sans doute vendredi et que je vais pas du tout le partager) car je n'ai ni le temps ni la motivation d'écrire un gros pavé (j'ai essayé mais un truc me bloque), j'ai un test à faire jeudi assez important donc on se retrouvera jeudi sans doute pour (sans doute) le test d'un nouveau visual novel.


En passant, deux trucs :

- Le nouveau gameblog.....me réjouit pas DU TOUT ! car des bandes grises entoure maintenant mes images, certains des espaces, des textes et fait grossir de manière incroyable les textes. Je sais d'où ça vient, faut donc que je nettoye le code de mes articles et que je les modifie en conséquences mais pas maintenant, car j'ai pas le temps. Mais merci au site hein..?

- Normalement ensuite, j'attaquerai le gros article de fin d'année avec : Un compte rendu des jeux de 2013 (y a du boulot, j'ai testé entre 50 et 60 cette année), un compte rendu final des animés 2013 (qui va rattraper toute la période que j'ai en retard), un compte rendu des films de cette année mais pas par moi (faut bien que je délègue de temps en temps), les attentes de 2014 (mais ce sera sans doute inclus dans le compte rendu) et les autres feront peut-être leur compte rendu perso (Yamato, notamment, a voulu le faire... appelez moi St.George)

Sur ce, je vous dis à vendredi et j'espère que vos préparations de noël se passent bien.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Personnel

Hello tout le monde, ça fait longtemps....comment allez-vous depuis le temps ? pour ma part, j'ai été assez occupé et je suis clairement pas...en forme. Pour vous expliquer rapidement, cela fait un mois entier (depuis le 29 octobre) que je suis un peu plongé dans un profond désarroi et une profonde déprime. Je me suis dit que j'avais un peu délaissé le blog et je me suis dit qu'il était temps, histoire de pas perdre la main d'écrire un petit article. Et que de mieux que de parler de la galère informatique qui m'est tombé dessus il a peu. Voici donc un article moitié "l'informatique quel galère" et moitié "voilà pourquoi j'étais pas motivé à écrire".


Tout commence vers mi-juillet. Le pc que j'utilise habituellement commence à dérailler (il s'éteint seul et montre clairement des signes de faiblesse). Je décide donc de ressortir mon pc habituel (celui que j'utilisais était un pc portable de secours plus puissant que les autres et vu que je n'ai que le wifi chez moi...Bha voila), mais celui ci accuse son âge et est clairement pas à la hauteur de ce que je voudrais en faire. Je décide donc de me lancer dans l'obtention d'une nouvelle machine. 4 mois d'économie plus tard, je peux enfin commander mon nouveau pc.

Je passe donc commander chez LDLC sur la recommandation de 5 personnes qui ne tarie pas d'éloges sur ladit société de vente informatique. Tout se goupille bien, le prix est comme je veux : 600 €, la configuration est puissant : un AMD FX Quad core 3,8 Ghz, avec une carte graphique radeon 2ghz et 8ghz de ram (bien qu'il a fallu changer 7 fois de config à cause des rupture de stock ou encore des soucis de socket) et tout semble bien se passer. Une semaine plus tard, je recois alors mon ordinateur tout frais tout beau et je suis heureux et en joie......... du moins c'est que je pensais.

9h du soir : Le drame, le pc tout neuf fait un énorme BSOD devant ma poire pour le moins étonné. Et c'est parti pour le festival, une série de Blue screen différent et aucune idée de pourquoi.... je renvoie le pc le lendemain chez LDLC pour que le pc soit réparé. (Je précise : Oui je n'ai pas tenté de réparer moi-même tout de suite car j'avais un autre problème plus gros qui m'occupait plus l'esprit et qui m'a empêché d'agir logiquement comme j'aurai dû le faire).

Le pc part alors (sans frais, c'est LDLC qui s'en occupe) et ....j'attends....longtemps........3 SEMAINES ! et oui, c'est le temps qu'il a fallu pour voir le pc revenir. Le plus drôle ? le pc est arrivé entre les mains des techniciens le 19, est reparti le 20 au soir (une journée de test) pour revenir une semaine après (oui une semaine de livraison....heureusement qu'ils ont choisi chronopost...j'ose pas imaginer sans). je recois mon pc et.....le problème de BSOD est toujours présent comme quand le pc m'a quitté il a de cela trois semaines.

Non Non, c'est pas mon vieux pc...le mien est noir.
 

Oui, en gros, j'ai demandé une réparation, on a fait les tests sauf sur la partie du pc qui déconnait. je me lance donc dans une série de test et découvre vite le problème.... la ram est défectueuse. En gros, merci LDLC, tu as pris mon pc trois semaines pour des tests qui ont duré une journée et tu n'as même pas été foutu de faire le test que tu m'as dit que tu ferai en premier. **applaudit**
Bref, je retire l'une des barrette de ram, le pc a l'air de fonctionner et j'écoute un de mes sous-fifres qui me dit de renvoyer la ram. Samedi matin, (soit hier), je me paye encore une série de BSOD dans la gueule. J'ai fait quoi pour mériter ça ?

La réponse à l'énigme viendra au soir : Je refais après un énième écran bleu que je n'arrive absolument pas à comprendre (le pc me sort qu'il a un problème avec directx.....sauf que directx est à jour et la dernière version est installé....vous comprendrez mon incrédulité devant le problème), je décide donc de refaire un test de ram et là BAM une série d'erreur... je ne tarde pas à comprendre : la mauvais barrette est toujours là, un second test me permet de voir que l'autre n'a aucun souci (comprenez moi en même temps : un retrait de barrette, le pc tourne normalement à première vue, j'arrête de me poser des questions et....bha j'utilise le pc, c'est pour ça que je l'ai acheté). bref, un échange plus tard, ca a l'air d'aller et...........suite au prochain chapitre, on verra ce que ca dit.

Alors, je vais vous dire sincèrement vous dire ce que je pense des pc, sans troller, sans haine et sans chercher à provoquer le débat ou à montrer mes fesses aux joueurs pc : C'est vraiment la plate-forme la moins pratique de l'univers. Alors, oui, je le conçois, ce sont des machines plus puissantes que les consoles certes et il a de nombreux avantages aux pc (le faites de modder, de bidouiller, d'améliorer, de contrôler totalement le jeu) mais mince, qu'est que ça peut être prise de tête... je vous l'avoue, je ne suis pas quelqu'un de patient ni quelqu'un qui aime se fouler (en cela, je suis malheureusement un être humain pur jus) et pour moi, le faites de devoir tenir compte d'énormément de paramètres me fatigue. Regardez : à cause d'une petite barrette de mémoire, j'avais la carte graphique qui déconnait, le directx qui faisait nawak et tout un tas d'autres soucis. Quand je vois le nombre de choses qui peuvent faire planter le pc et pourrir le jeu, non, j'arrive pas à considérer le pc comme une plate-forme sur laquelle j'ai envie de jouer. Alors, oui, je préfère encore ma console, au moins, je mets le jeu et ça se larence, point barre. Je parle qu'en mon expérience personnel mais non, j'ai trop de mauvaises expériences avec les ordinateurs pour les apprécier. Vous avez eu plus de chance que moi ? tant mieux pour vous, je suis même content pour vous. Mais personnellement, je préfère la tranquillité à la complication.


Pour vous dire à quel point ça m'a troublé tout ça, j'ai même pensé à un moment donné arrêter le jeu vidéo. Pas parce que "ouin ouin mon pc y marche pas" mais tout simplement parce que finalement, en y pensant dans un mauvais moment, je me suis dit que c'était plus de prises de têtes et de mauvaise choses que de bonnes. Entre les disputes incessantes, le pessimisme régulier, le gros vide en ce moment dans mon cas et à venir (désolé mais Knack, Battlefield 4, le dernier assassin, ryse ou encore killzone 4....moi ca me vend moyen du rêve) et en prime le matériel qui lâche, je me suis clairement demandé pourquoi je jouais encore. J'avoue m'être repris mais clairement, ma passion du jeu vidéo en prends un coup ces temps-ci.

bref, je parle je parle pour pas dire grand chose, comme toujours dans ce genre d'article, je sais pas pourquoi j'écris ça vu que c'est de la merde (oui, je n'ai aucun doute sur la qualité de mon article)....et je me dis que c'est sans doute pour vider mon sac. Allez, la prochaine fois, un sujet plus marrant, promis juré craché sur la tête du pc....Oh wait !

Et cette fois encore, je corrige pas mes fautes, parce que je suis un connard. à bientôt !

En exclu, l'avis de mon co-rédacteur Yamato sur mon article : FUCK LES CONSOLES, LE PC C EST MIEUX !!! (private joke)
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Personnel
 


Une fois n'est pas coutume, je vais me laisser aller et faire un petit article personnel sur mes pensées générales de ces temps-ci. Je dois avouer, ça va moyen, j'ai à peu de choses prés 5 articles qui traînent sur mon dossier brouillon et j'ai grand peine à les faire sortir de ma tête. Ecrire un article, c'est long.... en tout cas, quand il est bien écrit (et y paraît qu'a cet exercice, je suis pas maladroit....ha bon ? c'est cool tant mieux), et ça demande d'utiliser de mon temps. Temps que des fois, j'aimerais passer à jouer ou à mater des trucs que j'ai en retard. Le retard de toute façon, il est partout : j'ai pas maté la saison 3 de walking dead, j'ai pas fini Luigi mansion 2 et j'ai une pile de hentaï light novel de Sword art online qui m'attends.

Mais j'avoue que j'ai un peu la flemme de faire tout ça et y a plein de raisons à cela :

- L'éternel guerre Sony-Microsoft-Nintendo : J'avoue que ce débat qui revient sans arrêt pour savoir qui est plus fort entre le buffle, le taureau ou le rhinocéros, c'est lourd..... Dans la future génération, j'envisage d'acheter la PS4 sans doute, La Wii U ne m'intéresse pas pour l'instant car elle n'a pas de jeux qui m'intéresse et la One n'a pas les exclus qui m'intéresse et leur tentative de brider le marché du jeu m'a dégouté de cette console. Voilà, c'est simple clair et net, je n'ai jamais eu envie de discuter de ça plus en détail, je m'en tape de la puissance, des possibilités multimédia, qu'il ait kinect ou pas sur la console.... Je vais pas là ou il a le nom d'une marque, je vais là où je vois un bon jeu. Le souci, c'est que le débat est sans arrêt alimenté et j'ignore si les gens sont comme moi mais à attendre sans arrêt le même débat, j'ai l'impression de subir un jour sans fin mais sans l'humour.

- Les joueurs difficiles : Encore tantôt alors que je discutais avec quelqu'un sur un réseau et que je prépare tranquillement ma PS2 pour jouer à SH2, je vois un truc apparaître sur le dit réseau (on voit que je parle de facebook ou pas ?), j'ai alors la surprise de voir un mec assez connu dans le jeu vidéo (je dis pas qui, à vous de trouver) qui partage un article de gamerama (si vous connaissez pas ce site...continuez) pour critiquer bioshock infinite. Bon, déjà parler d'un jeu que j'ai "bien aimer" (Pour donner mon avis, le jeu n'est pas une bouze mais pas le chef d'oeuvre que j'attendais non plus), ca part mal mais quand en prime, on utilise un site qui est connu pour casser les jeux uniquement dans le but de se faire connaître (et ainsi savoir difficilement si c'est leur véritable avis ou juste un déversement de semence sur le clavier), ca part encore plus mal. Je vous raconte pas la suite, je ne dirais que trois mots : Dialogue de sourds.

Pour être plus clair, j'ai vraiment du mal avec certains joueurs et j'avoue ne pas très bien comprendre la façon de jouer et de penser de certains, j'en ai d'ailleurs un bel exemple au quotidien (si vous le cherchez, il a un avatar ridicule sur ce blog), Je sais que les goûts et les couleurs, ca varie d'un individu à un autre mais à ce point là.... j'aurai plus vite fait de calculer la position de trois nouvelles planètes dans l'univers que de comprendre tout ce bazar. Ca me fatigue et j'en ai un peu marre de voir critique sur critique dés que je vais sur un réseau ou sur un site même.

- L'énervement dû à l'attente : Actuellement, j'essaye de mettre de côté pour obtenir enfin un PC décent. Je vous raconterai bien les dérivés que j'ai avec la poubelle que j'utilise en ce moment (je l'ai baptisé Faucon Millenium, car "il est bon pour la casse" sauf qu'il fait pas de vitesse lumière...), mais en gros, je souhaite pas à mon pire ennemi (même pas à mon ex-copine, c'est vous dire). Le résultat : Je suis partagé entre l'énervement de devoir contrôler mes dépenses (je ne dirais pas ce que je fais dans la vie, c'est pas vos oignons), le faites de devoir attendre le mois prochain (voir novembre) et le faites qu'une personne m'emmerde déjà avec ses "le pc c'est trop bien !". Inutile de dire que mon aversion pour le pc, c'est pas prêt de se calmer. 

- Je tiens aussi à remercier le climat belge qui, histoire de compléter le tableau, varie entre la pluie glaciale et les hautes chaleur de fin d'été. Merci mon c**

Mon envie pour l'instant ? jouez un peu (des visual novel notamment, faut juste lire, ça détends)et limite me déconnecter du coté social du jeu vidéo pour oublier toutes ses ondes négatives qui me saoulent totalement.... J'ignore quand je vais reprendre sérieusement l'écriture, ca peut être le lendemain comme dans une semaine, j'ai besoin notamment de me rappeler pourquoi j'aime le jeu vidéo par exemple.

Bref, après cette article entre 3615 ma vie et les malheurs de sophie, gamers à mi-temps (je me demande vraiment pourquoi je l'écris d'ailleurs), je vous dis à la prochaine en espérant que ma plume vous racontera plus de trucs intéressants. (Ha et je corrige pas les fautes parce que j'ai pas envie, voilà.)

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Personnel

Voilà ! Alors que j'étais censé le faire hier, je vous offre à présent l'article du premier anniversaire de voxel-culture. C'était, en effet, y a un an que j'ai décidé de lancer un nouveau blog pour parler des différents passes-temps que j'ai.

(Je précise qu'il s'agit de l'anniversaire du blog principal à savoir : http://voxel-culture.blogspot.be. Mais à toute fin utile, je le publie aussi)

Ce n'était pas la première fois que j'ai ouvert un blog cela dit. J'avais déjà commencé il a longtemps avec un blog qui était plus personnel et dont je préfère oublier l'existence (Imagine un ado de 16 ans qui racontait sa vie de merde....je sais, ca fait peur mais me regardez pas comme ça, on l'a tous fait ou presque). Finalement, après avoir vu un blog sur gamekult et surtout ce qu'on pouvait en faire, J'ai décidé de me lancer. Lancement boiteux de base, puisque alors que je devais me lancer dans une série de test immédiat, j'ai laissé le blog tombé pendant deux mois. C'est un jour, alors que je jouais au jeu Turok sur PS3 (oui, les jeux de merde ca commençait déjà à l'époque) que j'ai ressorti le blog. C'était à la base pour hurler ma haine sur ce jeu (je vous en reparlerai un jour) mais ça m'a permis de me lancer et de commencer à avoir un certain rythme. Appelé à la base Minato's inferno, j'ai finalement changé pour le nom Gemu rakuen. Le blog tiendra deux ans ou j'ai livré principalement des tests de jeux mais finalement le changement d'ambiance sur gamekult, le faite que je pensais plus de temps sur un site de podcast (qui n'existe plus aujourd'hui) et le faite que j'avais des problèmes d'interface et que la totalité des photos sur le blog ont disparu (mon hébergeur de photo a fermé et j'ai eu la flemme de tout remettre). Le blog a finalement fermé après deux ans (j'abuse quand même car la deuxième année, j'ai pratiquement rien posté) et finalement, j'ai tenté de repartir d'un bon pied avec un blog sur wordpress appelé Checkpoint final (référence à une émission que j'avais tenté de lancer en podcast). Mais la motivation est vite partie. C'est finalement le 3 juillet que j'ai décidé de me lancer sur blogger (j'ai appris d'ailleurs plus tard que c'était l'une des plus vieilles plates-forme de blog). Mais je voulais de la fraîcheur, ce qui signifie : Nouveau nom, plus de sujet différents (cinéma, article de fond sur le jeu vidéo ou encore animé). ici qu'un nouveau nom : Voxel culture.

 Pour cette première année d'ailleurs, je suis globalement satisfait de Voxel-culture. Le faite de sortir des limites du jeu vidéo m'a fait beaucoup de bien (même si ca reste ma passion principale) et le retour du cinéma dans ma vie me fait plaisir. Je remercierai jamais assez les émissions suivantes pour m'avoir redonné envie : Le nostalgia critic, Le cinéma de durendal, Le fossoyeur de film, l'émission "Merci qui?" d'allociné ainsi que Crossed sur JV.com. Pour le jeu vidéo, ce sont surtout les jeux en eux-même qui m'ont inspiré plus que les émissions que j'ai pu trouver sur le net (sauf celle du JDG mais là c'est plus pour la détente et la rigolade). Pour ma part, je reste toujours aussi inspiré pour parler de cinéma, de jeux vidéo, de série, de livres, d'animés ou encore d'informatique.

Pour cette année, Voxel culture fera...........des choses ! Non sans déconné, j'ignore totalement ce que je ferai du blog. Je continuerai à autant poster sur les deux blogs. (Oui car pour ceux qui ne savent pas, il a deux blogs : Un sur blogger et un sur gameblog). Et peut être que le blog deviendra éventuellement un site (Voxel-culture.com) mais ca reste un projet lointain.(pour l'instant, je suis plus préoccupé par mon avenir personnel).

Au final, je tiens à vous remercier chers visiteurs. Merci à vous de passer si nombreux pour mater mes écrits et merci encore pour cette année. Bref, voilà, maintenant vous pouvez fermer votre pc et reprendre une activité normal, à bientôt !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Personnel

Depuis qu'il existe dans nos vies, le jeu vidéo a évolué constamment. En bien ou en mal selon les opinions, ce média a changé sous nos yeux et a rapidement atteint avec les années une importance telle qu'aujourd'hui, on pourrait presque lui donner une place dans le panthéon des arts. Pour ma part, le jeu vidéo est une forme d'art. Après tout, si on appelle un scénariste ou un réalisateur un artiste, pourquoi un gamedesigner qui crée de ses mains ne pourrait t'il pas être un artiste ? La preuve ? Un artiste avec ces oeuvres doivent pouvoir de préférence susciter des sentiments et de l'émotion à travers son travail. Et c'est aujourd'hui de cela que je vais vous parler dans ce TOP 10 des moments vidéoludiques qui m'ont le plus marqués en bien. 

ATTENTION ! Cet article est un avis personnel et évidemment, beaucoup de choses vous seront spoiler. 

 



10. La premiére fois que j'ai sauvé le monde 

Sonic 2 - La fin -

 
Alors, je sais ce que vous vous dites. Pourquoi la fin de sonic 2 ? en quoi la fin d'un jeu de plates-formes qui n'a pas vraiment de scénario peut t'elle m'avoir marquée ? Et bien c'est simple : Sonic 2 est tout simple le premier jeu que j'ai fini. Imaginez le truc : vous avez 7 ans, vous passez des semaines d'acharnement à refinir les mêmes niveaux, (Sonic 2 n'est pas difficile mais à cet âge, c'est pas évident), vous n'avez même pas idée qu'un jeu peut avoir une fin (oui, c'est bizarre l'esprit d'un gosse), on vous dit sans arrêt "Sega,c'est plus fort que toi" et vous arrivez enfin à l'écran de fin du jeu. Premier d'une longue série, ce premier écran de fin m'a fait ressentir pour la première fois la satisfaction intense qu'on ressent (moins aujourd'hui peut être) quand on finit un jeu vidéo. C'est pas pour rien que sonic a été le premier héros que j'ai vraiment aimé dans un jeu. Bref, voilà, c'est, je le conçois, l'un moment de ce top assez personnel et particulier mais il est important et je tiens à le mettre.

 

9.  les liens qui nous attachent

Lost Odyssey  - Les funérailles -

La mort dans les jeux vidéo est fréquente, nous passons en effet notre vie de joueur les trois quarts du temps à tuer des ennemis de toute sorte (Monstre, aliens, soldats, ect). Mais la mort dans plusieurs jeux ,notamment les rpgs, prends une forme différente et beaucoup plus tragique quand elle touche un membre du groupe. Mais rarement les jeux s'attardent sur ce qui se passent après la mort, c'est a dire les funérailles. Et si il a bien un jeu qui l'a fait avec autant d'intensité, c'est Lost odyssey. Si le jeu a plusieurs défauts, il ne faut pas tout jeter. Cette partie où le héros Kain, amnésique, retrouve sa fille, avant que celle-ci décède laissant ses deux enfants seul, laisse place ensuite à une longue scène où l'on va devoir s'occuper de la cérémonie. Cette scène, déjà très triste, est très forte pour deux raisons en plus ; qui l'a fait sortir du lot. Pour commencer, c'est la métaphore dans la cérémonie. Dans celles-ci, le bateau-cercueil est tenu par des cordes, les membres de la famille doivent brûler ces cordes pour laisser partir la défunte. Cette métaphore est lourde de sens : les cordes représentent les liens qui unissent la personne à sa famille et les brûler signifie que les proches acceptent, aussi difficile que ce soit, la mort de leur proche et de la laisser partir pour continuer à vivre malgré tout, ce que j'ai trouvé proprement énorme tant j'ai trouvé cette métaphore recherchée et sensée. L'autre atout est que la scène est interactive, c'est nous notamment qui devons donner le feu aux proches pour que le rituel ait lieu, ce qui nous implique dans le processus et nous touche forcément émotionnel. Une séquence que beaucoup oublient mais qui représentent un grand moment fort en émotion.   

8. This is my world

Fallout 3 -La découverte du Wasteland-

Ca peut paraître dingue mais ce moment là qui m'a marquer ne dure pourtant que 5 secondes à tout casser.  c'est le moment où enfin, après un long prologue, on sort enfin de l'abri 101 et on aperçoit enfin le monde extérieur. Et quel choc ! Après, que les différents personnages de l'abri, pendant une longue partie du prologue, nous dit et répéter que le monde au délà de l'abri était dangereux (a tel point que les gardes de l'abri font machine arrière et refuse catégoriquement de franchir la sortie), on peut enfin voir à quel point le Wasteland est vaste, ravagé et meurtri et qu'on sent un sentiment à la fois d'émerveillement mais aussi de crainte quand on repense aux avertissements d'avant. C'est donc lentement soufflé par cette brusque arrivée dans ce monde qu'on va donc osé faire ces premiers pas dans ce monde dont on ne connait rien. Remarquez d'ailleurs que cette effet de découverte a été mis aussi dans oblivion. (mais manque de chance, j'ai fait fallout 3 en premier).

 

7. Le visage de la vérité

Silent hill Shattered Memories - L'identité du patient chez le psy

Plus que ce moment en particulier, c'est presque tout le jeu qui est marquant. Silent hill est surtout l'une des sagas de jeu que je porte le plus dans mon coeur.... et qui s'est aussi accessoirement le plus casser la gueule sur cette génération (l'entière faute à Konami qui n'en a clairement plus à rien à foutre de la série). Heureusement, on peut se consoler en se disant que les 4 premiers épisodes, c'était vraiment quelque chose. Mais un passage qui m'a marqué et énormement surpris, c'est dans la dernière image de l'épisode Wii : Shattered memories. Ultime souffle de la saga avant de définitivement rendre l'âme avec Downpour (le jeu n'est pas mauvais mais clairement en dessous des attentes et avec un héritage trop lourd à porter), cet épisode se voulait une réécriture du premier épisode. Le résultat donne un jeu d'un côté énormement riche niveau scénario mais malheureusement avec beaucoup de lacunes de gameplay (les phases poursuites sont notamment trop bordélique et énervante). Mais véritablement, le tour de force de cet épisode est de proposer une fin incroyablement travaillé, surprenante et surtout triste. C'est en effet la première ou un silent hill ne finit pas d'une façon glauque et dérangeante....mais juste triste. La fin est émouvante car elle nous rappelle à quel point la vie peut être difficile à porter quand un événement difficile arrive. Le tour de force est surtout que l'explication du scénario, son sens et tout ses mystères sont résolus avec uniquement l'identité du fameux patient et cela est très fort. Un moment émouvant et surtout un énorme tour de force pour le joueur. 
  

6 . La traversée du désert

Metal gear solid 4  - Le couloir de micro-ondes -

La saga metal gear est devenu une pièce angulaire de l'histoire vidéoludique, elle est devenue une des nombreuses sagas phares dans mon coeur. Personnellement, ce que j'ai toujours adoré, c'est son scénario très poussé, très recherché, très détaillé et au final, génial. Si il a bien un épisode qui est marquant pour son histoire (plus que le reste d'ailleurs), c'est bien metal gear solid 4. Cet épisode, qui se base beaucoup sur l'histoire vu que c'est censé être la conclusion de l'histoire de Solid Snake, apporte beaucoup de scènes poignantes et de moments qu'on oublie pas. J'aurai pu parler de la fin qui allie à la fois une vraie conclusion, une musique forte qui provoque l'émotion chez le joueur (et encore plus chez le fan de MGS que je suis) mais j'ai préféré prendre un moment plus particulier. C'est le fameux moment du couloir des micros-ondes. Le jeu se veut particulier en premier lieu car durant toute l'aventure, on assiste au combat pathétique de Snake, luttant contre son corps et les maux qui le rongent en sachant qu'au final, il perdra le combat mais tente quand même de sauver le monde. Comme le dit souvent le vieux soldat "c'est mon dernier combat", ce passage assez difficile montre la lutte final et la souffrance que Snake doit subir une dernière fois subir pour terminer la lutte, le plan d'ailleurs se montre intéressant montrant que Snake n'est pas le seul à livrer son combat, tout les autres livrent leur propre combat pour épauler ce dernier. Le plan splité est ingénieux pour une raison simple, le long couloir se parcours avec un très long QTE, on a donc l'envie au bout d'un moment d'abondonner mais c'est là que l'écran splitté nous met sur le faite : Snake ne peut pas abandonner vu les sacrifices que les autres font pour lui et le joueur lui aussi ne peut , du même coup, pas abandonner non plus. Le dernier long chemin de snake est clairement significatif de l'aventure de MG4 : un long chemin de croix pour un vieux soldat fatigué qui malgré tout, essaie de donner un sens à son existence.       

5. Rien n'est plus douloureux que l'oubli 

To the moon - La chanson everything all right - 

Si ces dernières années nous ont bien prouvés quelque chose, c'est que le meilleur moyen pour faire sortir son jeu de la masse, c'est de compenser son manque de moyen par la créativité, l'imagination et la qualité du travail sur son jeu, To the moon est de ces jeux là. Petit jeu indé sorti en anglais puis en français, ce jeu a rapidement connu un petit succés notamment par la qualité de son scénario qui m'a été décris comme terriblement émouvant. Intrigué, j'ai fait le jeu en une journée pour voir si c'est vrai.......J'ai pleuré comme une madelaine à la fin.
To the moon est véritablement un jeu formidable qui exploite une histoire original mais surtout terriblement émouvante et passionnante à lire (bien que certains passages ou l'auteur tente de faire l'humour passe un peu bizarrement et que certains passages sont....étranges) Mais soit, le jeu nous raconte une histoire qu'on prends plaisir à explorer et surtout ! et c'est un détail qui, pour moi, est important pour rentrer dans une histoire : on s'attache véritablement aux personnages. Mais ce qui touche notamment, c'est les deux personnages principaux, Johnny et River dont on voit la très longue vie depuis leur naissance jusqu'à la fin. On s'attache fortement à ses deux personnages. Et ensuite, arrive un moment déchirant (ALERTE SPOILER) ou la mémoire de Johnny est réécrite et où ses longues années avec River disparaissent lentement(FIN ALERTE SPOILER), le joueur est pris à la gorge et voit les moments simples mais tellement beau (Personnellement, le passage ou les deux jeunes mariés dansent dans le phare m'a rendu triste vu que je venais de rompre et que ce sentiment si intime dans un couple m'a rendu nostalgique) s'effacer lentement ....et pour couronner le tour, une musique triste (que voici) vient nous parler dans les oreilles comme si River elle-même venait nous dire son sentiment de tristesse et suppliait qu'on ne l'oublie pas.... c'est ce moment précis qui nous prouve clairement qu'on est en face d'un grand moment vidéoludique et on est d'ailleurs encore plus ému car la fin vient. Un moment inattendu mais tellement majestueux. To the moon, une perle tout simplement.
 

4. Un lien imbrisable

Walking Dead - La relation Clementine-Lee   


Si il a un jeu que vous DEVEZ avoir fait l'année dernière, c'est bien Walking dead (et grâce à la version boîte sortis en français il a peu, vous n'avez absolument plus aucune excuse pour ne pas jouer). Si le jeu mérite son article (et bien sûr qu'il en aura un), le jeu propose plusieurs moment clés mais personnellement, une chose qui m'a marqué dans le jeu, c'est la relation entre les derniers personnage principaux : Clem et Lee. La relation entre les deux personnes vont rapidement devenir l'un des interêts du jeu, notamment par le faites que les deux personnages sont quasiment dépendant l'un de l'autre. Pourtant, à la base, ils ne connaissent pas et même dans un sens, veulent retourner à leur occupations chacun de leur coté (Clementine veut retrouver ses parents tandis que Lee veut juste que la petite fille soit en sécurité) mais une connection profonde va se créer au fil du temps entre les deux personnage. Difficile d'ailleurs de mettre un nom sur leur relation car elle est plus profonde qu'une amitié et plus fort d'un lien de famille mais en même temps, moins fort. (et évitons les sous entendus malsains que j'ai pu lire parfois...). Un autre côté très fort, c'est qu'on pourrait croire que Clem va devenir un boulet pour Lee. Mais il n'en ait rien ! La petite fille va se rélever pleine de ressources, de courage et à aucun moment, l'un ne va devenir le boulet de l'autre. Rajoutons les dialogues simples entre eux et on obtient des petits moments simples mais tellement plaisants et intéressant à voir qu'au final, on pourrait presque vendre le jeu uniquement sur ces deux là (mais le jeu a tellement d'autres qualités que ce serait dommage de le limiter à un seul argument). Ha oui ! il ne faut pas oublier aussi l'apothéose final du jeu ou (ALERTE SPOILER MAX) lee va offrir à la jeune fille son dernier cadeau qu'il peut lui faire : La motiver aussi difficile que ce soit à continuer à survivre et lui faire comprendre que son voeu le plus cher est qu'elle continue le combat (ALERTE SPOILER MAX FIN). La fin est donc un crève coeur littéral où le développeur joue clairement avec nos nerfs et notre coeur de facon le plus sadique possible. Une réussite total et un long chemin parcourue pour le studio Telltale Games
 

3. C'est loin mais c'est beau...

Journey  -La dernière partie de Journey-



Jeu de l'année (du moins pour moi) de l'année dernière, Journey est la dernière création des mecs de chez thatgamecompany. C'est également le jeu sur lequel il est le plus difficile de mettre des mots. En effet, le jeu propose une petite aventure dans un monde étrange constitué de lieux baignés d'une ambiance mystérieuse et très poétique. Toutefois, ce qui m'a incroyablement soufflé dans ce jeu, c'est bien ses dernières minutes où, après un moment dans la neige ou l'on a l'impression que notre personnage ne va pas arriver à atteindre sa destination, le jeu nous propulse alors dans les airs pour trouver un paysage plus beau, plus calme et surtout incroyablement touchant avec une musique tellement enchanteresse qu'on ne peut qu'admirer et de se laisser toucher par l'alchimie des couleurs et de la beauté de la musique. Aussi étrange que cela puisse paraître, le jeu arrive à faire vibrer notre corde sensible, celle qui touche à notre perception des belles choses et on peut se retrouver à avoir une réaction à laquelle on ne s'attends pas (beaucoup de joueurs n'avait avoué avoir pleuré durant cette scènes tant il avait trouvé "beau" ce passage). Si le jeu entier repose sur la beauté de vivre une aventure, ce dernier passage m'a fait personnellement rêver et a permis de prouver que si on veut s'en donner les moyens, le jeu vidéo peut devenir un art vivant et touchant.

2.  Voyez le monde différemment

Nier -Le New Game + de NieR- 

Nier reste une grosse injuste dans le monde du jeu vidéo. Très peu vendu, et ayant entrainé la fermeture du studio cavia, le jeu toutefois s'est fait connaître auprès de nombreux joueurs par la qualité de son scénario, son univers atypique mais aussi de son OST absolument sublime (Si vous ne connaissez pas, aller écouter quelques morceaux sur youtube). Mais NieR, c'est avant tout un énorme moment très fort en émotion et en surprise lorsqu'on attaque le jeu une deuxième fois. Pour expliquer, après que le jeu lors des affrontements finaux nous aient éclairer sur la nature du monde de NieR, les petits mecs de chez cavia ont eu l'idée de proposer des sous-titres pour que nous puissons comprendre ce que racontent les "ombres", les ennemis que nous tuons depuis le début. Et c'est là que notre quête va prendre une toute autre forme... on va découvrir que nos actes sont bien loin de ce que l'on pense et que notre soit disant quête noble n'en est pas une, très loin de là.... Des destins tragiques, des actes différents et de vrais moment choquants et tristes vont pleuvoir. Autant dire que les mecs de cavia se sont creusés la tête et ont même donné aux gens une motivation pour se refaire le jeu une nouvelle fois. Une idée énorme qui montre tout le potentiel et l'ambition que NieR nous offre. Si le jeu entier est une oeuvre qui reste à jamais dans ma mémoire, ce new game + reste l'un des plus grands moments du jeu vidéo pour moi. 

Et enfin le dernier moment, l'ultime moment, le moment qui m'a le plus marqué dans le jeu vidéo....  

1. Un ange a rejoint le ciel 

-Final Fantasy 7 - La mort d'Aeris-

Alors, peut être que certains ne seront pas d'accord et me diront que je suis un infâme crétin (j'en suis un mais rien à voir avec le jeu vidéo) mais pour vous donner une idée, la mort d'aeris a été un moment du jeu vidéo qui m'a tellement touché et surpris que je me suis arrêter de jouer deux jours aux jeux. Mais pourquoi ? Pour commencer, FF7 est l'un des premiers jeux où j'ai pu profiter d'un VRAI scénario. J'ai donc pu profiter d'une vrai narration (malgré la traduction aléatoire), d'une vraie aventure avec des personnages vivants (avec leurs personnalités, qualités, défauts, ect) et surtout, une aventure où je me suis vraiment attachés au différents personnages. Mais parmi eux, le personnage que j'adorais c'était Aeris. Joyeuse, amusante et touchante, le personnage développe aussi une relation avec le personnage de cloud que j'avais beaucoup aimé. Seulement voila, qui aurait pu penser un seul instant qu'un personnage aussi important et qui avait autant d'importance dans le scénario allait mourir ? Et surtout aussi soudainement ? Cette mort survient subitement, elle est brutal, injuste et même on n'y croit pas tout de suite... Et pourtant, aeris nous quitte sans un mot et frustre le joueur à un point incroyable. j'avoue d'ailleurs que j'ai cru que le jeu allait la faire revenir plus tard mais il n'en ait rien ! le personnage est mort et ne revient pas. Ce passage, alors que j'étais très attaché aux personnage de FF7, a été comme un coup de massue et a d'ailleurs réussi son coup magistral vu qu'il a renforcé (et c'est le but) la haine qu'on peut avoir contre sephiroth, antagoniste parfait qui allie charisme mais également dégout par ses actes. (en plus j'aime pas les oedipiens). Malgré tout ce qu'on peut dire sur le jeu au fil des années (j'ai l'impression d'ailleurs profonde que les joueurs ont honte d'avouer qu'ils ont aimé FF7 car soit disant il a mal vieilli), cette scène reste à tout jamais la scène que je n'oublierai jamais du jeu vidéo.
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Voilà, c'était donc le top 10 pour les moments qui m'ont marqués. J'espère que ca a plu (3 jours d'écriture) et que j'ai accompli mon objectif ... je dois vous avouer qu'en le relisant, j'ai l'impression de soit avoir écrit l'un de mes meilleurs articles soit d'avoir écrit un énorme morceau de bullshit qui n'est pas suffisamment représentatif de ce que j'ai ressenti durant ses moments. Mais bon on fera avec et on verra. A bientôt, bande de gens.  
 
PS : si vous voyez des défauts dans la mise en page, désolé mais le texte dans mon traitement de texte est bien mise en page et sur le blog, y fait n'importe quoi et j'arrive pas à régler le problème donc j'ai un peu laisser tomber. 
Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
Personnel
Après un long mois environ d'attente, la conférence sony attendue par plusieurs s'est enfin déroulé. Sans surprise, le but était bien de nous présenter la PS4, prochain console next-gen de sony et autant avouer directement que si j'attendais cette conférence avec curiosité.....c'est un peu la douche froide attendue. Voilà un peu chaque point de la console détaillé par mes soins et selon mon avis personnel. Toutefois, je ne serai pas seul dans cette exercice... Cet article sera également celui d'une annonce : Deux de mes collègues et amis joueurs viendront désormais tapé l'incruste et vous proposer leurs textes sur le jeu vidéo (mais pas uniquement), bienvenue à eux sur Voxel culture, en espérant que leur expérience ici leur donnera le goût de l'écriture et leur permettra d'exprimer toute l'amour qu'ils ont pour leurs différentes passions. 
 
Le nom et le matos : 
 
 
Si je n'ai rien à dire sur le nom PS4 peu imaginatif (en même temps, Orbis aurait sonné bizarre aussi), je dirais rapidement à propos du matériel embarqué que le risque de voir notamment 8 go de ram unifié risque de gonfler le prix de la console et on risque de faire les gros yeux a l'E3 prochain quand sony annoncera surement le prix. 
 
La manette : 
 

Dual shock 4 peu étonnante avec une surface tactique et un micro. Si la surface tactique est un peu étonnante et pas forcément mauvaise, le reste est assez classique. Mais bon après...j'avoue ne pas avoir compris pourquoi Sony insiste tant sur la manette.... La dual shock est bien et nul doute que le confort de jeu sera présent mais rien de particulier ne semble se dégager plus que ca.

Fonctionnalité en plus : 
 

Je sais qu'on est à une époque de haute technologie (si on veut) et qu'aujourd'hui, une console et même une machine multimédia tout court, doit faire plusieurs choses. Mais j'ai envie de dire : Est ce qu'a chaque fois qu'une console sort, on est obligé d'insister LOURDEMENT sur les fonctionnalité online et surtout social (facebook, twitter et compagnie) ? On le sait qu'il aura facebook ! On le sait qu'il aura twitter ! Pas besoin d'en parler 15 minutes.... Le streaming n'est pas une mauvaise chose par contre, c'est même une excellente idée, de même que le faites de streamer (Sony a apparemment bien vu qu'aujourd'hui, un nombre considérable de joueurs aiment pouvoir "filmer" leur partie en direct et leur faciliter la tâche est une bonne idée). Je suis par contre assez perplexe à propos du contrôle de la console d'un autre joueur, qui me semble assez inutile et même limite dangereux (y aura sûrement tout un truc de protection mais j'imagine facilement les dérives de ce genre de trucs)

Les jeux :

Knack : Le premier jeu présent. Une vraie démo technique dont je ne peux pas dire grand chose. Le jeu n'a pas l'air mauvais en soi mais je trouve qu'il n'a l'air de rien inventé et je doute qu'il marque plus que ca ou devienne une franchise intéressante.

Killzone Shadow Fall : Autant le dire, le jeu à l'air très joli et donne un aperçu sur ce qu'on aura au début de génération. Du reste, ce sera sûrement encore une fois un FPS rapide pour ce début de gen. Autant le dire aussi : les line-up sont rarement réussi et bon... je doute qu'on doive s'attendre à un grand mais à une sortie de démo technique géante qui montrera ce que la next-gen fera au minimum.

inFamous : Second Son : Nouveau héros, nouveaux pouvoirs et nouveau horizon, la fin d'infamous 2 le disait : si un 3eme opus suivait, il devrait prendre un nouveau départ. Pas grand chose à dire vu qu'on a vu qu'une cinématique mais ca fait plaisir de voir que la licence ne tombera pas dans l'oubli.

The witness : Comme il l'avait dit, Sony a aussi l'intention de compter sur les développeurs indépendant pour assurer le catalogue de la PS4, les premières images du jeu semble intéressantes et promettre (et c'est bien l'un des rares) une expérience de jeu intéressante et inédit (le jeu par contre a été annoncé long de 25h O_o). On verra (j'espère toutefois que cette sur-exposition de nos développeurs indé ne vont pas leur faire perdre leur envie de se bouger pour nous faire découvrir des expériences de jeu différentes).

Drive Club : Rien de spécial à dire, j'ai horreur des jeux de simulation et celui-là n'a pas l'air de sortir du lot, donc aucun interet.  

Deep Down : Visuellement, c'est la seule claque énorme que j'ai eu du salon. Le jeu est beau, impressionnant et m'a surpris. Après, si ca à l'air énorme et bien fait, je suis un peu plus inquiet sur le faites que ce soit capcom qui s'occupe du jeu (désolé d'être pessimiste mais on peut pas dire que capcom a été franchement prolifique ces derniers temps sur ses jeux). 

les annonces en vrac : 

David cage et son futur jeu : Il a un temps, j'ai été un peu soulé de voir que David cage était souvent vanné dés qu'il faisait le moindre truc. Mais franchement quand je l'ai vu à la conférence, je comprends pourquoi on se moque souvent. David cage est juste passé en coup de vent pour dire quoi ? "Mon futur jeu sera encore mille fois plus beau que le prochain que j'ai pas encore fini sur PS3"...... On se demande si, en dehors de faire le plus beau jeu possible et d'augmenter encore son e-pénis, ce mec est vraiment fait pour le jeu vidéo car j'ai clairement l'impression qu'il n'y comprends pas grand chose et fait un peu n'importe quoi 

Le moment Square-enix : c'est marrant mais j'ai un sentiment de déjà-vu..... Ah oui ! c'est sans doute car la vidéo qu'on a eu droit est ENCORE une fois qu'au dernier E3..... la honte de la conférence... on se demande ce que peut bien branler square enix car leurs projet n'avancent plus on dirait bien....

 Watch dog : Rien de bien nouveau sinon que le jeu est toujours prévu sur 360, PS3 et sortira aussi sur PS4 et Wii U (tiens la wii U aura enfin un jeu qui justifie son achat)

Diablo III : Le comble..... Si à la limite, je voyais un maigre interet pour une version 360 et PS3, je vois totalement pas l'utilité d'une version PS4. ils ont vraiment des idées bizarre chez blizzard. 

Voilà, sinon c'est génial : Pas de date précise de sortie (on sait juste que l'Europe sera servie en dernier et que la console sortira entre Décembre 2013 et Février 2014 sauf si il a du retard), pas de prix, heureusement la question de l'occasion à été posé le lendemain et enfin, on sait que la console lira bien les jeux d'occasion (la question est donc résolu...pour le moment), et on a même pas vu la console elle-même. Pour être direct, cette conférence sonne vraiment creux et sony s'est vraiment montré radin en information (un comble pour une conférence de 2h) et personnellement, je suis pas vraiment convaincu par la PS4. on verra dans les prochains mois mais dans l'immédiat, aucune envie d'économiser pour prendre cette engin. 

 Minato

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à tous, histoire de mettre les choses au clair de suite, oui je suis sony-septique (mais pas anti, la preuve j'ai une PSP) donc forcément la conf' de cette nuit, je risque d'en dire (un peu) de mal mais aussi (un peu) de bien quand même.
 
Pas besoin de faire un résumé commenté, je préfère analyser la chose par partie, on va donc commencer par le hardware.
 
Je me « console » comme je peux, mais heureusement on se lève tous pour la « manette » :
 
Pas de grosses surprises de ce point de vue-là, les rumeurs étaient concordantes, à savoir une architecture « PC », puissante, facile à programmer aux dires du constructeur et des développeurs...
Par contre, petite surprise au niveau de la ram, celle-ci étant présente en qualité (DDR5) et quantité (8Go). En fait du point de vue hardware, on a un sentiment de « mea culpa » de la part de Sony, avec un matos standardisé et visiblement plus « équilibré » que celui de la PS3, au fond on constate une approche similaire à la PSVita.
Bon n'empêche que Sony reste Sony, donc forcément faut en mettre plein la gueule, et rappelé ad nauseam à quelle point le bouzin est surpuissant et va permettre de franchir un nouveau cap où tout sera désormais possible (la même ritournelle que depuis la PS2). 
 
 
Pour la manette itou, pas de sensationnelle en vu, à commencer par le nom (Dual Shock 4) et ses fonctionnalités déjà connu (tactile, gyro, vibration, etc...). Par contre, quelques corrections de bon aloi, comme les gâchettes, la réactivité ou le grip, mais toujours pas de sticks décalés.
Ha si, il a un bouton « share » pour partager les vidéos de nos exploits, autant dire que vous allez bouffer du killcam de COD jusqu'à plus soif.
 
Sinon pour finir, les fonctionnalités annexes et onlines de la console :
  • on peut streamer via ustream (sympa)
  • les démos sont jouables en Cloud
  • facebook et twitter inclus (histoire d'avoir sa dose en permanence)
  • cloud gaming sur les jeux ps1,2 et 3
Bon, comme ça Sony justifie le rachat de Gaikai l'an dernier (400 millions de dollars quand même) et l'utilise de la façon attendue. Bon évidemment, les gens se désespérant de voir les consoles se transformer en média-center auront du grain à moudre, mais je rappelle que seul Nintendo est un « pur » fabricant de console et qu'ils sont bien obligés de s'y mettre.
 
Bref de se coté pas grand chose d'autre à dire.
Donc on passe aux jeux.
 
Au royaume du multi-plateforme, les exclus sont rares :
 
Là, je suis plus partagé, plusieurs jeux ont été présentés, mais les exclus se compte sur les doigts d'une main et semble toutes provenir de Sony.
On commence par Knack, qui aura un double objectif, d'une part ça sert de démo technique sur les capacités physiques de la console, d'autre part ça aura pour but de faire craquer le petit n'enfant avec un jeu pour lui et de rassurer les parents du même coup. Pour ce qui est du jeu en lui-meme, et au vu de la présentation, ça casse pas trois pattes à un canard mais bon...
 
On continue avec une exclu tout aussi inattendu en la personne de Driveclub, le prochain jeu des créateurs de Motorstorm. Étonnamment, ça n'a rien à voir avec le jeu sus-nommé, puisqu'on se retrouve avec un jeu de caisse de luxe qui se tire la bourre sur des routes de campagnes. Le jeu misera visiblement beaucoup sur le online et au vu du trailer ça me fait ni chaud ni froid vu que je préfère les jeux de course off-road.
 
On enchaîne avec la présentation de Killzone 4 : c'est très beau, par contre la démo était sacrément scriptée, l'IA pas très maline, les gunfights un peu mou et le mec jouait comme un pied (forcement à la manette...), mais au moins, on a la certitude que cette fois, c'est pas du pipeau ! Sinon rien d'autre à dire, Guérilla est là pour montrer ce qu'il savent faire, à savoir des vitrines technologiques pour Sony.
 
On passe au prochain de Sucker Punch, qui nous refourgue un Infamous-like (ou un spin-off ?), le trailer ne montrais pas grand chose, si ce n'est que de grands pouvoirs impliquent de gros carnages.
On fini avec le jeu de Média Molécule, qui comme à son habitude nous permettra d'exprimer notre créativité avec de la glaise virtuelle façonnée à coup de « sex toy ». La présentation était sympa bien qu'un peu longue, le concept est bien fichue mais seuls une poignée d'acheteurs sauront en faire quelque chose (comme LBP en somme). 
 
 
On passe au multi-plateforme avec une surprise et c'est tout.
 
Autant commencer par la surprise avec le prochain jeu de Capcom qui profite au passage d'un nom de code douteux (Deep Down), l'occasion pour eux de présenter leur nouveau moteur flexible le Pantha Rhei et d'en mettre plein la face avec un Dark Souls/Skyrim/Monster Hunter-like.
 
Sinon pêle-mêle on a eu une présentation plus détaillée de Watch Dogs (qui semble faire l'unanimité) et de constater que le prochain jeu d'Ubi est une décalque Assassin's Creed-like de Minority Report, sauf que la on prend le criminel en flagrant délie histoire de rester cohérent avec le droit. On a également eu droit à une nouvelle vidéo de « gameplay » de Destiny qui ne montre toujours rien de probant à part trois couillons qui courent comme des dératés dans des décors beaux mais vides.
 
Le mercredi, j'alimente le troll et je me plante :
 
Et on commence par l'intervention de David de Granola, qui fera une prestation de haut vol malgré sa brièveté. A vrai dire, ce cher David (osons la familiarité) nous à d'abord rappelé son amour du cinéma en nous projetant un vieux film américain fort connu (« The Great Train Robbery », 1903) avant de faire un démentiel concours de bites avec l'évolution de nombre de polygones par personnage dans ses jeux -ce qui permet de constater que la qualité de ses jeux semblent inversement proportionnel à leur technicité - bravo ! Enfin le clou du spectacle, c'est la présentation d'un visage de vieux en 3D histoire de rendre hommage à la PS2 (Cf. la démo technique de 1999). Sinon, histoire de pas être trop mauvaise langue, il faut avouer que son accent est impeccable.
 
 
On continu avec le fail de Square qui nous trouve rien de mieux à faire que de remontrer sa démo technique/target render de l'E3 dernier, ça craint un peu dans le sens où Capcom- le concurrent direct - avait quand même beaucoup plus de concret. Sinon sur la démo en elle-même, rien de bien impressionnant d'ailleurs, de mon point de vue Square est en train de perdre une de ses dernières qualités, à savoir balancer des claques graphiques.
 
On achève avec l'arrivée de Blizzard sur console , le genre de truc auquel on ne croyais plus depuis presque dix ans et Starcraft Ghost. Et la on se dit que Blizzard à décidé de frapper un grand coup en annonçant une nouvelle IP ou le retour du jeu sus-nommé (en pause officiellement), et bien non ! A la place on t'annonce un portage PS3/4 de Diablo 3 dont on se demande ce que ça fait la , le pire étant que le jeu va sûrement marcher vu que c'est Diablo.
 
 
Si on se résume , ça méritais pas un tel barouf depuis trois semaines, ni un tel afflux de personnes sur les streams (heureusement il y a gametrailers) et puis surtout ça ne m'a pas convaincue de craquer.
 
A trop vouloir devancer Microsoft, Sony n'a pas assez préparé sa prestation, en attendant l'E3...
 
Yamato


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après la rage, la déception et pour finir avec la tristesse, je dois bien avouer que cette conférence ne m'a pas laissé indifférent ! En effet, après un teasing très soutenu et maitrisé (7M de vues pour un putain de triangle, rond, croix, carré !) Sony a enfin dévoilé sa nouvelle console, enfin, presque =), here we go !  
 
Dès le début de la conférence, les choses ont été très claires, c'est une console fait par les développeurs pour les développeurs. Une sorte de mea culpa dissimulé par rapport à la PS3 et son CELL livré sans aucun outils et à la complexité infini. Fini l'ère Ken Kutaragi et sa médisance non dissimulé, bonjour l'accessibilité, le partage, la convivialité et le confort au niveau de l'OS et de l'infrastructure Online. Des promesses qui vont à l'opposé total du gros monsieur au nez rouge et ça c'est bon putain !
Outre la philosophie et la destination choisie par le camp PlayStation, il fallait bien passer la phase habituelle des conférences Sony, j'ai bien nommé : le concours de grosse mythe. Notre cher David Cagounet national nous a fait le déplacement jusqu'à New York pour nous présenter un poivrot aux cheveux long qui se demande encore ce qu'il foutait là. On a eu aussi droit à des bouboules bleu qui tombent dans un décor vide, no comment, et le future jeux de Sony Japan ,Knack, une belle démo technique pour nous montrer les capacité du moteur physique. Ok, on rigole, mais ce genre de présentation qui met en avant la capacité d'une console, ce n'est pas pour nous les joueurs, c'est clairement pour cibler les actionnaires ! Quel est l'intérêt d'envoyer la sauce lors de cette conf ' ? aucun, leurs cible, c'est l'E3.
 
 
Pour les jeux SCE, on nous a montré le prochain Killzone Shadow Fall qui sera en couleur cette fois ci, ainsi que le nouveau InFamous, une licence qui me tient particulièrement à coeur d'ailleurs. Le nouveaux bébé des papas de Motorstorm, Evolution software, on aussi dévoilé leurs nouveau jeu de caisse, fraichement nommé Drive Club, aucune infos pour l'instant mais vu qu'Evolution software a réussi à engager pas mal d'anciens de Bizarre Creation et d'anciens de SCE Liverpool, alors je leurs fait confiance à tous ces vieux briscard du jeu de bagnole ! et pour Knack , j'en parle déjà plus haut.
En parlant de l'E3 , on sent que la conférence n'est absolument pas prévu pour nous casser a gueule ils n'ont pas communiqué sur le prix, l'offre PlayStation +, les autres jeux first party et peut-être encore pleins de surprises qui nous attendent d'ici début Juin. 
 
Personnellement j'ai confiance en Sony, la philosophie me plait, le fait de mettre en avant un mec comme Jonathan Blow et des jeux comment Ico,Shadow, Journey, Unfinished Swan ou encore Puppeteer dans la vidéo d'intro de la conférence montre bien que Sony essaie des choses, ils tentent des expériences uniques possédant une vrai identité qui définissent la marque PlayStation, la recherche perpétuel de nouvelles expériences, la mise en avant de la créativité, bref, j'ai toujours admiré les boites qui essaient de sortir du troupeau ( je ne dis pas que Sony le fait tout le temps, mais parmi les 3 constructeurs, c'est largement eux qui tentent le plus de choses sur ces dernières années en terme de jeux ).Et cette  volonté de mettre en avant la créativité et l'originalité ,c'est quelque chose que j'ai toujours admiré, prendre des risques pour satisfaire les joueurs, c'est plus qu'honorable, c'est noble.
 
A propos de la manette, d'après ce que j'ai vu elle gomme les rares défauts de la DualShock 3, à présent elle possède des sticks concaves ainsi que des gâchettes améliorées. Je suis un peu déçu qu'e l'on ait aucunes infos sur l'utilité du TouchPad, mais on en saura plus lors de l'E3.
 
En somme, le but de cette conférence est de bien souligner la direction que Sony va prendre pour la Next-gen, le Cloud gaming, une infrastructure simple pour les dev', une certaine créativité, le partage, le seauchaule et du jeu Gamer. Cette philosophie coordonne parfaitement avec la seconde période de la vie de notre cher PlayStation 3, c'est dans la continuité de ce qu'ils avaient entreprit par le passé. Pour une conférence de présentation de console, je trouve qu'ils s'en sortent bien, mais c'est un secret pour personne, ils ont gardé le lourd pour l'E3, ils veulent littéralement voler le Show, mais avec quoi ? RDV début juin 2013 !

 

Adamenthe
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Personnel

Alors que tout un tas d'articles germent dans ma tête mais que ces derniers demandent un temps assez conséquent pour être posé sur papier, j'ai décidé de faire un article pour parler d'un sujet d'actualité dont on parle énormément ces temps-ci et que j'ai envie de donner mon avis.... : La Next-gen.

Pour être franc, je n'apprécie jamais l'arrivée d'une nouvelle console. Ce n'est pas seulement parce que cela signifie devoir passer à la caisse une fois de plus et dieu sait qu'on risque encore d'être surpris de façon désagréable lors de l'annoncé des prix des prochaines consoles (bon on verra sûrement pas pire que la PS3 mais sait t'on jamais ? sony peut encore nous surprendre). Non, il a aussi que si cette génération a eu ses bons (le boom des jeux indé, le PSN/XBLA, le PSN+, le boom du multi) mais aussi ses énormes mauvais cotés (le multi payant sur box, le DLC "vache à lait", les soucis techniques des consoles, la folie du motion gaming...j'en passe et des meilleurs sinon l'article se finira jamais), la prochaine risque d'être pire....

D'une part car les mauvais côtés vont rester...Aprés tout, on parle déjà de la disparation de la rétrocompatibilité (déjà que sur cette gen, c'était pas fameux), on aura toujours les DLC (détail d'ailleurs : de base, je n'ai rien contre le DLC mais les éditeurs en ont fait n'importe quoi en proposant trop de contenu payant alors qu'il pouvait être implanté) et encore plein de détails....Je peux déjà dire, sans aller dans les détails, qu'a peu prés tout ce que je hais sur cette génération sera toujours là la génération suivante. Toutefois, un nouveau détail va jouer complétement dans cette bataille : La question du marché de l'occasion.

le marché de l'occasion, c'est le grand satan du jeux vidéo pour les éditeurs. et leur plus grand rêve serait de le déclarer illégal. Malheureusement, c'est impossible pour eux. Et oui, c'est dans la loi : L'occasion est parfaitement légal (désolé par contre, je peux pas vous ressortir le texte précisemment). Mais les éditeurs sont malins : Si l'occasion est légal, il cherche donc à trouver des moyens de l'enrayer... Ca a déjà commencé avec nos amis pass online qui étaient déjà génant (fort heureusement, la plupart sont mis dans des jeux pourris..), là on parle carrément de faire en sorte que les jeux d'occasion ne soient plus lu; ce que les éditeurs adoraient car le marché de l'occasion serait fini, les éditeurs seraient content (Bha oui, vous voulez vraiment que ces gens n'aient plus d'érection quand on prononce le mot "pognon" ?) et les joueurs seraient encore les perdant. Note d'ailleurs : Si la rumeur sur l'ocassion est vrai, Sony et Microsoft le feront tout les deux, si l'une le fait l'autre le fera aussi car si l'un des deux ne le fait pas, l'autre se tira une balle dans le pied et perdra DEFINITEMENT la guerre.

Pour être franc et dire, si cette rumeur s'avére vrai, Pour moi le jeu sur console, c'est terminé.la raison est simple : l'occasion est pour moi un droit simple que les éditeurs n'ont pas à nous retirer selon leur envie de se remplir les poches et ce ne sera pas les exclus consoles qui me donneront envie (je parle des vraies licenses uniquement consoles comme Halo, gears of war, Uncharted ou encore les FF) . D'ailleurs, j'espère , que si cette rumeur sera vrai, que les joueurs se sortiront les doigts du.... enfin vous m'avez compris et éviteront d'acheter ses consoles pour faire comprendre le message.....mais bon je n'attends pas à grand chose.... (dans un sens, on pourra comprendre les joueurs qui verront de très bons jeux à venir et qui voudront y jouer). Dans mon cas, ce sera nouveau PC et jeu uniquement là dessus.... Etant à la base pour les consoles et les ayant défendu toutes ses années, je ne peux là absolument pas accepté cette mesure idiote .Aprés, j'ai dû mal à croire que cela se fera : Je vois mal la pillule passé comme ça. Enfin.... disons que je ne sais pas vraiment sur quel pied dansé et que je sais juste ma position vis à vis de la next gen.

Enfin tout çà pour dire qu'entre les rumeurs inquétantes de la next-gen et la désagréable impression que ca va pas aller loin cette nouvelle console... (soyons franc : à part du graphisme plus beau, je vois mal ce que la prochaine génération va proposer d'intéréssant niveaux expérience de jeu), je n'attends pas la fin de l'année avec grand impatience et me contente d'espérer qu'elle sera tardive et avec le moins possible de choix débile de la part de microsoft et Sony.


On se voit donc Mercredi pour voir l'annonce de Sony. En attendant, je tente de me détendre sur les bons vieux jeux PC de ma grand mère.

  Une console sans occasion ? Même pas pour The last guardian !!

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
Personnel

Bonjour,voilà, la fin de l'année est arrivé. A la base, j'étais censé faire un grand article avec un petit texte et une image pour chaque jeu que j'ai testé cette année (avec un total de 70 jeux pour cette année). Mais vu mon état mental, ma tristesse actuel (Pour pas trop en dire, disons que la personne en qui j'avais le plus confiance m'a trahi), je n'ai ni l'envie ni la force de faire un grand article. Je le modifierai peut etre plus tard quand je serai en meilleure forme. j'avais également prévu de faire trois articles pour parler de chaqu'un des points mais j'ai décidé d'en finir rapidement et donc je vais vite en finir.... Voici donc les jeux de 2012 (par appréciation), les attentes de 2013 et enfin les animés de 2012.

Les hits de 2012 :
Catherine
Darksiders 2
Dishonored
Dust : An Elysian Tail
Ghost recon : Future soldier
Hell yeah ! Wrath of the dead rabbit
Hitman Absolution
I am alive
Les royaumes d'amalur : Reckoning
Pandora tower
Pokemon version noire 2
Resident evil : Revelations
Ryhtm thief
Sleeping dogs
Spec ops the line
Tales of graces F
The last story

Les jeux excellents 2012 :
Binary Domain
Borderlands 2
Botanicula
Deadlight
Far cry 3
Fate/extra
FEZ
FTL
Gardiens de la terre du milieu
Katawa shoujo
Lone survivor
Max payne 3
Minecraft
Mugen souls
Nights : Into dream HD
Ninja gaiden 3
Paper Mario 3DS
Quantum Conundrum
Retour vers le futur : le jeu
Rune factory Oceans
SoulCalibur V
Street Fighter X Mega Man
The baseman collection
The Darkness II
The Witcher 2
Theathrytm FF

Les jeux moyens 2012: 
Alan Wake's American Nightmare
Atelier meruru
Final fantasy XIII-2
Game of throne
Kid icarus uppring
Kingdom heart 3DS
Mass effect 3
Resident evil 6
Resident evil operation Raccoon city
Silent hill Downpour
Yakuza dead souls
Ys origins
Dear esther
New super mario bros 2
Prototype 2
Spirit camera

Les mauvais jeux 2012 :
Asura's Wrath
Blades of time
Dragon's dogma
Malicious
Risen 2 : Dark Waters
Syndicate



Le jeu de l'année 2012 : 

Cette année, aprés une longue réflexion, j'ai décidé de mettre Journey en tant que jeu de l'année. La raison ? tout simplement la beauté artistique, visuel et musicale du jeu qui m'ont tout simplement charmé et qui m'a fait vivre une expérience vidéoludique unique que je n'oublierai pas de sitôt. Un Hit a faire a tout prix si vous aimez les jeux vidéos. 

 

La surprise de l'année 2012 : 

Et oui, pas très original mais Le jeu Walking dead reste ma plus grosse surprise de cette année. Parler de ce jeu en quelques lignes est impossible vu tout ce qu'il a à en dire (je ferai un article dessus). Mais ce jeu propose une expérience unique qui vous marquera pour toujours, que vous soyez fan ou pas de la série et j'espère qu'il inspira d'autres jeux pour les futurs années. 

 La deception de l'année 2012 : 

Si lollipop chainsaw nous a appris un truc, c est que le popotin de l'héroine (aussi charmant soit t'il) ne suffit pas à faire un bon jeu. Attendu par des fans avide de se taper un gros délire à base de tronconnage de zombies, on s'est finalement retrouvé avec un jeu très court et un gameplay plutôt mou du genou... Dommage, j'attendais ce jeu vu le tapage qu'on en faisait et finalement, je regrette de l'avoir acheté. Pas de chance, juliette....

Bref, aprés tout cà, voici rapidement mes attentes pour l'années 2013 : 

DmC Devil May Cry
Anarchy Reigns
Ninokuni
Dead space 3
Aliens : Colonial Marines
Metal gear rising
Tomb raider
God of War : Ascension
Splinter cell Blacklist
Monster Hunter 3 Ultimate
Castlevania Lords of Shadow mirror of fate
Luigi mansion dark Moon
Fire Emblem : Awakening
Bravely default
Remember me
Grand theft Auto V
Dragon age 3
Oddworld Abe's oddysee New N' tasty
The cave
Castlevania Lords of Shadow 2
Watch dogs
Lightning returns : Final fantasy XIII
Tales of Xillia
Code of princess
Shin megami tensei IV
Atelier ayesha
Metal gear solid ground zero

 

Jeu le plus attendu de 2013 : 

Et oui, comme l'année dernière, c'est Bioshock infinite que j'attends le plus en 2013. En espérant SINCEREMENT que le jeu sera une vraie expérience géniale a tout les niveaux (oui j'en demande beaucoup mais vu l'attente...), bref en espérant que Infinite soit le jeu de l'année.

Bref, au final, on va donc rapidement parler des animés de 2012, j'avoue pas avoir buché trop les animés cette année, pour la raison A : que les animés n'ont pas été super passionnants et que pour raison B : j'avoue perdre d'année en année la passion de l'animation japonaise (et le souci de ces derniers jours ne vont pas arranger l'histoire). Bref, voici donc les animés de 2012 : 

Amagami SS+ plus
Brave 10
Black rock shooter
Papa no iukoto o kikinasai
Acchi Kocchi
Fate/zero
Nyaruko-san
Hyoka
Hagure yuusha no estetica
Ebiten
Dog days saison 2
Little Busters!
Divine nanami
Imouto ga iru
Tari Tari

Le meilleur animé est sans doute :

Bon je vais être sincère, Kokoro connect est a peu prés le seul animé qui me donnait envie d'attendre l'épisode suivant chaque semaine. Son intrigue intéressante, ses petits moments d'humours et ses cliffhangers donnait a cet animé un trait particulier qui l'a démarqué des autres. Vivement la suite prochainement (les épisodes 14 à 17)

Voilà; encore désolé pour le peu d'image et de texte que l'article devait contenir mais je n'ai pas trop envie de faire un gros article. A bientôt et surtout bonne année.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Personnel

 

Bienvenue sur le blog

Bonjour a tous, encore une fois, j'ai changé de blog... la raison est simple : J'ai besoin d'air ! Je m'explique : Mon précédent blog (Gemu rakuen qui est devenu un court instant checkpoint final) était, après relu les articles, trop "coincé". J'entends par là que j'étais sur un modèle d'article lors des test de jeux et que d'ailleurs, c'était plus un truc de test qu'un site qui reflète totalement ce que j'aime. J'ai décidé donc de lâcher totalement l'optique de faire des articles sérieux et même limite de faire de vrais articles de fond la plupart du temps.  Aprés toutefois plusieurs articles sur http://voxel-culture.blogspot.be/, j'ai décidé de redonner un peu de visibilité pour ce blog, j'ai décidé donc de faire une version gameblog de ce blog.
 
Le but du blog ? parler tout simplement d'un sujet. Un film vu, une série vue, un jeu qui m'intéresse, un sujet a la con, un évenement, et bla bla bla. Bref, que du contenu a la con qui se prends pas la tête. J'ai décidé aussi de passer sur une passerelle simple et pas compliqué pour pas me prendre la tête avec un design ou autre. No prise de tête est le mot d'ordre désormais;
 
Et pour finir ce premier article, tout simplement, la traditionnel présentation (copier coller d'ailleurs)
 
Nom : Minato Shikinami (bien sûr c est pas mon vrai nom mais vous allez devoir vous en contenter)

Âge : 26 ans (pour l'instant, voir la date de publication de l'article)

Sexe : Je suis un mec malgré les apparences. (oui, vous comprendrez plus tard)

Physiquement : cheveux bruns, yeux marrons et le reste, c est pas vos oignons.

Qualités : Sympa, gentil en général, grand sens de l'humour (blanc comme noir), a l'ecoute, aime aider ses amis

Defauts : Tendance a s'enerver quand ca va pas, Tendance a stressé quand les choses s'emballent, Tête en l'air, Manque de sérieux et de concentration (vite distrait quoi).

Hobbies : Jeux vidéos (fan absolu de jeux retro ou recents), Mangas, Japon, Blog (évidemment), Internet (87% du temps dessus), Séries tele, forums (bien que j'a du mal a ecrire et surtout a rester), Musique (meme si mon répertoire musique est reduit a l'extreme)

Ce que je n'aime pas : Le rap (j'ai horreur de cette musique), les gens en general (mais j'explique plus loin), les films d'horreur traitant de torture (surtout quand ca devient trop realisme), les cours (surtout quand il m'apprenne rien), les pannes de courants et d'internet et le sport (surtout les jeux d'equipes)

Philosophie, psychologie : Tres misantrope, je supporte tres peu les gens, et surtout leur connerie. Depuis des années, je suis confronté a la bétise des gens. Ca m'a forgé une personnalité assez renfermé et pas forcement tres chaleureuse. Mais avec le temps, j'ai appris a m'en foutre (même si des fois j'ai du mal). Aprés, ca ne veut pas dire que je m'enferme dans une cave en essayant une quelconque formule pour détruire le monde, je sors, je vis ma vie et surtout, je vis mes passions que vous découvrez au fil des articles.
 
A partir d'aujourd'hui, je publierai des articles sur http://voxel-culture.blogspot.be/ et ici. Mes anciens articles sont disponible sur l'autre blog (La plupart sont fait sur le moment) et seront éventuellement repris ici. Les nouveautés seront toutefois mis en même temps ici.
 
Ajouter à mes favoris Commenter (3)