Vers la 8ème génération de console

Vers la 8ème génération de console

Par SCPH Blog créé le 12/04/10 Mis à jour le 08/06/10 à 20h34

Actuellement sur Red Dead Redemption et Split/second
Attendu cette semaine : SUPER MARIO GALAXY 2 !!!

Ajouter aux favoris
Signaler
Achats

Cette semaine, pour faire genre j'écris beaucoup dans mes posts, j'ai pris uniquement des jeux avec des noms aussi long que... Bref je me suis procuré peu de chose, mais avec du lourd à l'intérieur. Sin and Punishment : Successor of the Skie, Coupe du monde de la FIFA : Afrique du Sud 2010, et enfin What Did I Do To Deserve This, My Lord !? 2

J'ai pris FIFA pour plusieurs raisons. La première, c'est que du coup, les bleus gagneront au moins une coupe cette année, même si elle est virtuelle ! (maaais, je déconne les footeux), et la 2eme, c'est que mine de rien, le travail qu'ils ont effectué sur les ambiances de stades et sur les visages est véritablement excellent.

Concernant Sin and Punishment : Successor of the Skie, c'est assurément l'un des gros jeux gamers de l'année sur Wii. Et avec un développeur comme Treasure, j'avais pas peur de la qualité du titre. Résultat, c'est génial ! Le gameplay de ce shoot'em up futuriste est immédiat, et la richesse des situations est admirable. Il me rappelle un peu Super Mario Galaxy dans le sens, où dans Mario, chaque planète a un concept, la, c'est pareil. Ca bouge tout le temps, et c'est jamais répétitif. Je parle même pas des graphismes qui sortent du lot. Une véritable suite, dans le sens noble du terme :)
Je le recommande à toute personne saine d'esprit.

Je terminerai par un jeu que je n'ai pas encore commencé, mais avec un titre aussi improbable que celui-ci, je voulais pas passer a coté. Et il s'avère que What Did I Do To Deserve This, My Lord !? 2 est apparemment un très bon jeu de stratégie, parodiant les codes des J-RPG dans un style rétro aux oignons. On verra bien.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
Retro

Bon, j'vais pas tourner autour du pot, Day of the Tentacle est un jeu culte.
Une sorte de grand classique du jeu d'aventure point n' click du siècle dernier. Et oui déjà, il a été édité en juin 1993 par LucasArts et a été réalisé par Dave Grossman et Tim Schafer.

Les 7 disquettes 3''5 présentent la pseudo suite de Maniac Mansion, avec trois personnages hauts en couleurs. Bernard Bernoulli et ses deux amis Laverne et Hoagie qui devront traverser le temps a travers des WC afin d'empêcher une tentacule pourpre, créature d'un savant fou, de conquérir le monde ! Ils traverseront le temps car, hélas, lors d'un voyage dans le temps, une panne enverra chacun d'entre eux, dans une époque différente : passé, présent et futur.

Le jeu est complètement loufoque et dès la cinématique d'intro le ton est donné. Le savant Fred Edison a mis au point une substance radioactive, et dès lors que l'une de ces créatures tentacules auquel il a donné vie en boit, 2 bras lui pousse (a la tentacule), et lui vient l'idée de conquérir le monde. Le savant propose donc a nos trois compères d'entrer dans un chrono WC pour changer le court du temps, mais ces toilettes envoient donc Hoagie le rockeur 200 ans dans le passé lors de la rédaction de la constitution, et Laverne quant a elle arrivera 200 ans dans le futur alors que les tentacules sont bien les maîtres du monde, et les humains, leurs larbins. Enfin Bernard revient au présent.

Donc pour ne pas que ça arrive, nous devrons contrôler chacun leur tour ces trois personnages avec un principe simple : chaque action influence le cours du temps. Exemple, si vous congelez quelque chose, il sera toujours congelé dans le futur. Le joueur pourra aussi transférer des objets inertes de son inventaire a travers les différentes époques grâce aux Chrono WC et devra ainsi résoudre des dizaines d'énigmes pour faire avancer l'intrigue.

L'atout majeur du jeu, si ce n'est son humour déjanté, c'est sa réalisation. Du très grand LucasArts dont je rêve secrètement d'un lifting de la qualité de celui de Monkey Island. Les dialogues sont d'une qualité irréprochable, notamment lors des scènes dans le passé avec des personnages emblématiques de l'histoire américaine tels que George Washington, Thomas Jefferson et Benjamin Franklin, ainsi que leurs supposés descendants. L'intérêt du jeu vient aussi de la connaissance réel de l'histoire américaine tel que Betsy Ross qui est la personne qui aurait confectionné le premier drapeau américain. Graphiquement, pour l'époque, le 320x240 permet de jolie chose, et l'aspect cartoon du soft, sa fausse perspective et ses animations sont exceptionnelles.

Bernard: "Look behind you, a three-headed monkey!"
Purple Tentacle: "The only three-headed monkey here is in FRONT of us." 

La musique est elle aussi de qualité puisque ce sont trois compositeurs phares de LucasArts de l'époque qui vont s'y atteler, avec chacun une époque. Clint Bajakian (Monkey Island, Sam and max) pour le passé, Peter McConnell (Indiana Jones, la série des Star Wars ou plus récemment Brütal Legend) pour le présent et enfin Michael Land (Monkey Island, Sim City) pour le futur.

L'anecdote intéressante c'est la raison pour laquelle dans 90% des jeux LucasArts le joueur ne peut pas mourir... Et bien simplement car les devs ont pensé que le jeu ne doit pas punir le joueur d'explorer l'univers du jeu. Et c'est ainsi que dès 1990 et le jeu Loom, les joueurs ne peuvent plus mourir.
D'ailleurs en parlant d'anecdote, nous pouvons jouer intégralement à Mania Mansion dans Day of the Tentacle, et ce fut le premier jeu de l'histoire du jeu a permettre ceci. Unbelievable !

La tentacule pourpre est peut-être l'un des plus grands méchants des jeux vidéo ! Mouhahaha

"I feel like I could... like I could... like I could... TAKE ON THE WORLD!!" 

Images : Artwork, Ennelia // Day of the Tentacles, LucasArts // Screenshots, LucasArts

Voir aussi

Jeux : 
Day of the Tentacle
Sociétés : 
LucasArts
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Dossiers

Nous allons commencer une série d'article revenant sur les quelques jeux concepts, ou OVNI, appelez les comme vous voulez, du jeu vidéo depuis ces dernières années. C'est a dire que ce sont des jeux sortant des carcans habituels pour notre plus grand plaisir. Ces articles reviendront sur ces produits originaux qui donne aux jeux vidéo une dimension unique.

Alors, comment ne pas commencer par celui qui porte l'étendard du jeu concept, j'ai nommé Portal.
Portal est un jeu développé par Valve, sortie le 9 octobre 2007 sur PC/Xbox (puis plus tard sur PS3) d'action/réflexion dans lequel, dans une vue subjective, nous devons sortir d'une série de salle dont l'architecte doit être en prison tellement elles sont improbables. Et pour ce faire, nous maîtrisons une arme capable de créer deux portails. Un pour y rentrer, et l'autre pour en sortir. Et c'est tout.

La difficulté réside dans le fait que nous ne pouvons pas placer les portails autre que sur une surface plane et autorisée car les forces et vitesse y sont conservées. Il va donc falloir jouer de la physique afin de rentrer avec une certaine célérité, et nous en ressortiront éjecté avec la même intensité.
Donc une multitude de salle toute aussi tordue les unes que les autres se mettront sur notre chemin, puis par la suite viendront s'ajouter des obstacles de plus en plus complexe, ainsi que des dangers supplémentaires.

Je dois avouer que ce jeu m'a fait rêver l'espace de quelques heures. J'ai complètement adhéré à cet humour noir, tel que la voix qui se fou littéralement de notre gueule en nous promettant un gâteau si on s'en sort vivant. Ou encore ce formidable cube, qui nous accompagnera dans ce périple. Son ambiance, son design, et malgré tout, sa rejouabilité si on tente de faire des times attacks, ou d'autres casse-tête a télécharger sur le net.
Sans parler de la fin, qui est peut-être l'une des meilleures fins de jeux vidéo de ces 10 dernières années.

Mon coeur a vibré ces dernières semaines à l'annonce officielle de sa suite : Portal 2. Nous savions depuis longtemps qu'elle était en chantier, mais là, nous touchons au but, car elle devrait être prête pour la fin de l'année 2010, avec des nouveautés comme la coopération, des cubes recouverts de miroirs et de nouveaux personnages.
Selon Gabe Newell, le directeur du studio Valve, « c'est le meilleur jeu jamais fait par Valve ». Bon, il va pas dire que c'est de la merde tu me diras, mais Valve est une des rares boites qui font peu, mais qui font bien. (Half-Life, Team Fortress, Left 4 Dead, Counter-Strike, Day of Defeat) Alors maintenant je brûle un cierge avant chaque coucher de soleil pour que sa prose soit vraie.

Vous l'aurez compris, c'est un must have, même je ne suis peut-être plus très objectif tellement ce jeu m'a fait vibrer. Le génie de ce jeu est dans son expérience. Et qu'est-ce que le jeu vidéo si ce n'est qu'une expérience !

Deux mots : Faites-le !

Images : Portal, Portal², Valve Software // Artwork, krz9000

Voir aussi

Jeux : 
Portal, Portal 2
Sociétés : 
VALVe Software
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
Achats

En cette sainte semaine, nous avons 3 sorties intéressantes. FIFA WC10, God of War Collection et Super Street Fighter 4. Malheureusement je me contenterais cette semaine de GoW et SSF4, mais ce n'est que partie remise pour FIFA !

Commençons donc par l'excellentissime God of War Collection qui mérite vraiment une réédition. La HD, Le 16/9eme, la qualité des textures et l'ajout de trophées a ce petit prix ça vaut carrément le coup (encore heureux que cela soit un petit prix tu me diras... oui, je te tutoie lecteur, mais tu ne m'en voudras pas ! ;).  Je ne vais pas revenir sur les jeux, tout le monde les connaît, mais je pense que ça fait partie des must have sur PS3.

Concernant Super Street Fighter 4, je me suis lâché, et j'ai pris un stick arcade sérigraphié aux couleurs du jeu. Le Tournament Edition S (c'est son nom) a ses 8 boutons et son stick, mais aussi un mode turbo et un bouton de verrouillage pour éviter les boulettes.

Le design est sobre, il est filaire, mais possède 4m de câble, ce qui évite toute phrase inopinée telle que  : "FFS, le câble m'a gêné, sinon je t'aurais poutré laaa ! Concernant le jeu en lui-même, c'est une belle mise a jour a moindre prix aussi. Les 10 nouveaux persos, la refonte du multi, les bonus stages et les nouveaux ultras justifient à eux seuls l'achat, me concernant. Seul problème, j'adore, mais je suis nul. Autant je me défend contre l'IA du 4 ou même sur Super Street Fighter 2 Turbo HD Remix, autant sur SF4 et SSF4 en multi, j'ai l'impression que la terre entière a un cheat code face à moi.

Bon allez, j'y retourne !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Achats

Cette semaine, c'est au tour de Monster Hunter 3, Nier et Dead to Rights de passer a la casserole !

Monster Hunter Tri, dans le pack avec sa manette classic pro noire (bon j'ai une wii blanche mais ca fera l'affaire !).
Développé par Capcom, Monster Hunter promet de longues heures de jeu grâce a sa richesse de contenu. L'aspect graphique n'est pas en reste car son univers est très riche, et plutôt réussit. Maintenant il parait que la difficulté est de premier ordre. J'irais invoquer le dieu de la moule au cas ou.

Nier, le nouveau action RPG de Square-Enix, typiquement japonais, annonce des rebondissements et des révélations incroyables, d'extraordinaires pouvoirs magiques, des attaques brutales et des alliés formidables. Avec une annonce comme celle-ci, on peut dire que c'est une sorte de sur-jeux, je ne pouvais donc pas passer a coté !

Dead to Rights Retribution. Bon, j'en attends pas grand chose, mais je verrais bien si ca ressemble aux premiers Dead to Rights sortient en 2003 et 2005.

 

Tiens au passage, Trine est a 5€ sur steam ! Hop, in the pocket !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Achats

Petit tour au magasin du coin pour prendre les dernieres sorties en attendant Monster Hunter 3 sous peu.

Splinter Cell Conviction Edition Collector et GTA Episodes from Liberty City

Concernant Splinter Cell Conviction, apres avoir été intéressé par la démo qui ajoutait le fameux 'mark n execute', j'ai décidé de me prendre la version collector histoire d'avoir la figurine plutôt réussie pour une fois et les 17 titres de la BO. Accessoirement la boite métal et les bonus In Game sont toujours un plus.

Bon soyons clair, le jeu est court, mais agréable a jouer. L'aspect infiltration n'est pas la priorité, même si nous pouvons faire le jeu dans cet optique. C'est d'ailleurs comme ca que je l'ai fait, et je me suis éclaté a tenter de ne jamais me faire repérer. Un gameplay efficace.

Et pour combler mes longues soirée d'hiv.. printemps, même si nous n'avons plus le GTA4 standard, "GTA Episodes from Liberty City" nous proposent 2 extensions tres fun et variées qui ajoutent une 20aines d'heure au compteur. Le jeu joue la carte du "toujours plus" et certaines missions sont tout simplement hors normes. Bref, on se replonge dans GTA avec bonheur a moindre prix.
De quoi patienter en attendant Red Dead. Qualité Rockstar !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Blog

Pour inaugurer ce blog, je vais commencer par me présenter brièvement.

Cela fait plusieurs générations de console qui passent devant ma télé, et je suis quelqu'un de passionné.
Surtout par l'univers vidéoludique, mais aussi les univers high-tech, photo et médias dans une moindre mesure. (un peu touche a tout en somme). J'ai gardé 90% des consoles que j'ai eu, mais concernant les jeux, par soucis de place et d'économie, je garde uniquement ceux qui m'auront fait vibrer, étonné ou ému. J'ai toute les consoles actuelles du marché, mais pas obligatoirement dans leur dernière itération, et je suis également un gros joueur PC (surtout les FPS/RTS qui resteront pour moi des jeux ergonomiquement parfait pour le PC)

Prochain jeu : Splinter Cell Conviction
Mais avril nous réservera aussi Monster Hunter 3, Nier, FiFa WC10, God of War Collection, Super Street Fighter 4, etc...
Ça promet de bons moments

Je vais partager avec vous mes achats réguliers, mes opinions et quelques articles en espérant rendre tout ceci intéressant ;)

---

Photo : nickgraywfu

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Édito

■ ■ ■

Archives