segaSoft
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Le scénario était peut être trop bien écrit. Un développeur de renom débauché par le numéro un de l’édition au Japon n’a pas donné satisfaction. Les premières critiques de Balan Wonderworld parlent d’un jeu s’étant trompé d’époque : « il pourrait facilement être confondu avec un titre PlayStation 2 remasterisé en 4K » résume très justement VGC.com. Si en plus, deux scandales s’ajoutent à cette déception ludique…

Décidément, cette longue traversée du désert n’a pas été profitable à Yuji Naka. Virevoltant entre modeste projet et rupture contractuelle, Square Enix s’est penché sur l’actif du développeur pour l’associer à un ancien compagnon de route, Naoto Ohshima. Désireux de s’essayer à un genre de jeu, la plate-forme, qui s’est toujours refusé à lui, le roi du RPG s’est donné les moyens de réussir grâce à l’expertise de ces ex cadres de la Sonic Team.

Malheureusement, la conception des jeux de plates-formes de ce duo de légende appartient à leurs plus belles années passées chez Sega. Et à la lumière d’une réussite comme Crash 4, le game design passéiste et autres ressorts datés de Balan contrastent amèrement avec la production d’Activision. Cependant, quelques éléments agréables comme la musique chatoyante est appréciée avant qu’un site ne relève la supercherie…

Dénoncé par Ghostbuster News et relayé par Gameblog.fr, une séquence musicale du chapitre 11 de Balan Wonderworld renvoie inévitablement à une composition originale d’Elmer Bernstein écrite pour le film SOS Fantômes. Square Enix encore moins les intéressés n’ont réagi à ces accusations de plagiat. Alors que dire de celle-ci, latente, touchant l’agrégateur de notes Metacritic ?

Balan Wonderworld s’est attiré les foudres de la critique, fixant la note moyenne du jeu à 6/10. Sauf que depuis quelques jours, une nuée de notes positives – grandement élogieuses - pour ne pas dire suspectes contrebalance l’appréciation générale. Si bien que désormais, la note moyenne de BW pointe à 8/10. Les notes très avantageuses, sont argumentées dans un vocabulaire presque similaire avec les mêmes tics verbaux : « Appréhendez ce jeu comme une aventure et vous serez satisfait du meilleur jeu de plate-forme jamais créé ». Ou encore « c’est le meilleur jeu de plate-forme de sa génération ». Enfin, la plus exemplaire :

Vous n’êtes pas épileptique par hasard ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

segaSoft

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 07/04/21 à 18h52

Indé, Néo, Rétro...

Ajouter aux favoris

Édito

 

Archives

Favoris