segaSoft
Signaler
Actu (Jeu vidéo)

Les célébrations des soixante années de Sega tournent court… Pandémie, méventes, restructurations se substituent aux nombreuses festivités glorifiant l’époque dorée du groupe japonais. Si en plus les figures historiques sont déclassées hiérarchiquement voire poussées vers la porte, alors…

Toshihiro Nagoshi ne sera donc pas le seul à faire les frais de la valse des cadres créatifs qui affecte la société. Au sommet : passation de pouvoir feutrée entre père et fils. Classe inférieure : déclassement, évincement. Et peu importe s’ils incarnent les meilleures années de Sega.  C’est le cas de Juro Watari, créateur de la série Cyber Troopers Virtual-On. Sa renommé n’effraie même pas les hauts-dirigeants, probablement à l’origine de sa démission.

C’est depuis son compte Twitter que J. Watari annonce son départ (effectif depuis fin février), en saluant particulièrement « toutes les personnes qui m’ont aidé pendant mon mandat ». Il espère un identique soutien fait de « conseils et encouragements » afin de l’aider à « trouver un nouveau travail » dans lequel il pourra « consacrer ma passion ». Juro Watari laisse derrière lui Virtual-On, le projet de sa vie, sans qu’il puisse assurer les fans de la préservation de cette série. S’il est sensible à leur inquiétude, le créatif regrette d’être dans l’incapacité « d’apporter des réponses » rassurantes. Mais celui-ci promet d’être attentif au sort de VO que la nouvelle direction de la holding Sega Sammy lui réservera.

Même si on peine à le croire, il écarte l’éventualité qu’une sanction professionnelle soit à l’origine d’un licenciement déguisé en démission. Cette période d’inactivité lui donnera l’occasion de correspondre de manière soutenue avec ses fans via twitter, mais aussi de traverser cette épreuve dont il craint qu'elle soit moralement difficile pour lui.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Retromag
Signaler
Retromag
avoue que ça la fout mal quand même canardwc de se séparer d'une figure historique alors que Sega fête ses soixante ans... :/
turokk
Signaler
turokk
Si microsoft rachète Sega, comme dab, ils vont racheter une coquille vide et n'attirer que les pigeons...
canardwc
Signaler
canardwc
Dernier point, comme bcp de créateurs de cette époque, il approche de l'âge de la retraite. Au sein de Sega ou non, et meme si c'est triste de voir des créatifs au chômage, il aurait quoiqu'il arrive quitté la profession tôt ou tard. Tout une page de l'industrue va se tourner (Suzuki aussi approche des 65 ans...)
canardwc
Signaler
canardwc
(sakamoto et Osaki etaient directeurs de GX et Outrun2)
canardwc
Signaler
canardwc
Watari est une perte non négligeable mais on va pas se mentir et faire comme si tout allait mal chez Sega. Les fans de Virtual On sont encore moins nombreux que ceux de Panzer Dragoon. Il reste pleins de talents tout aussi méconnus que Watari en son temps (oui, oui, il etait pas connu faut arreter) et responsables de series bien plus populaires comme Osaki (Outrun2), Sakamoto (F-Zero GX) etc
canardwc
Signaler
canardwc
"Sa renommé n’effraie même pas les hauts-dirigeants, probablement à l’origine de sa démission."

C'est triste mais à chaque fois que je citais Watari aux habituels vieux fans de Sega grincheux, personne ne le connaissait et tout le monde disait solennellement "tous les talents sont déjà partis". Faire mine de s'y intéresser pour encore une fois balancer des pics à Sammy comme s'ils étaient responsables de tous les maux de Sega, ca commence à se voir...

segaSoft

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 07/04/21 à 18h52

Indé, Néo, Rétro...

Ajouter aux favoris

Édito

 

Archives

Favoris