Space Zone

Space Zone

Par raph-09 Blog créé le 19/11/10 Mis à jour le 14/04/17 à 19h58

Le blog d'un passionné de Jeux Vidéo, de Cinéma et de Littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Rétro

Voici la troisième et dérnière partie de notre rétrospective traitant des "Final Fantasy" sur PS1.

Final Fantasy VIII : 11 février 1999 (JAP) :

L'histoire de Final Fantasy VIII s'ouvre sur un duel entre Squall Leonhart et son rival Seifer Almasy, lors d'une séance d'entraînement à l'extérieur d'une académie militaire appelée « Garden ». Durant le combat, les deux étudiants se blessent le visage l'un de l'autre et rentrent au Garden pour se faire soigner. Squall doit alors passer la première épreuve pour devenir SeeD : vaincre Ifrit, une Guardian Force habitant dans la Mine de soufre à proximité de l'université. Pendant ce temps-là, Galbadia, présidé par Winzer Deling, envahit Dollet, forçant Dollet à engager le SeeD de la Balamb Garden University (aussi appelée B.G.U.) les forces d'élite du Garden comme aide. Le SeeD utilise cette mission comme examen pour leurs étudiants éligibles et, avec l'aide de son instructeur Quistis Trepe, Squall passe sa seconde épreuve. Alors que le SeeD se prépare pour l'assaut, Squall est assigné à une équipe d'attaque avec Zell Dincht et Seifer. À Dollet, Seifer abandonne l'équipe à mi-chemin, obligeant Selphie Tilmitt, une étudiante du Garden de Trabia aspirant à devenir une Seed, à rejoindre Squall et Zell pour la fin de la mission. Après que le joueur a fini la mission, le SeeD arrête l'avancée de Galbadia ; Squall, Zell et Selphie accèdent au statut de SeeD, et Seifer est recalé pour avoir agi seul.

Peu après être monté en grade, Squall rencontre une jeune femme nommée Linoa Heartilly, dont l'attitude et l'approche envers la vie sont apparemment à l'opposé des siennes. Le SeeD lui confie alors sa première mission : aider cette jeune femme dans sa résistance contre Galbadia, avec l'aide de Zell et de Selphie. Squall y apprend alors qu'une sorcière nommée Edea est le cerveau derrière les attaques de Galbadia. Edea tue bientôt Deling et Galbadia devient une dictature impériale. Sous les ordres de la Fac de Galbadia et de la B.G.U., Squall et son équipe à présent rejoints par Quistis et le tireur d'élite de Galbadia, Irvine Kinneas essaient d'assassiner la sorcière. Malgré une exécution presque parfaite du plan mis au point par le Major Caraway, père de Linoa et général de l'armée galbadienne c'est une défaite et l'équipe est emprisonnée. Squall apprend que Seifer a quitté la B.G.U. pour devenir le second d'Edea.

Final Fantasy IX : 7 juillet 2000 (JAP)

Final Fantasy IX débute lors des festivités données à l'occasion du seizième anniversaire de la princesse Grenat d'Alexandrie. Djidane et le groupe des Tantalas veulent en profiter pour enlever la jeune fille afin de faire pression sur la reine Branet qui envoie depuis peu son armée aux quatre coins du monde pour asservir la population. Mais la princesse fait une fugue et rejoint d'elle-même les Tantalas pour chercher conseil auprès du régent Cid de Lindblum à propos du comportement inquiétant de sa mère. Durant la fuite, l'aéronef du groupe est endommagé par les forces royales et s'écrase dans la Forêt Maudite. Djidane quitte les Tantalas pour sauver Grenat, enlevé par un monstre de la forêt, avec l'aide de Steiner et de Bibi qui avaient fini par s'embarquer sur le vaisseau dans la tourmente. Après le sauvetage de la princesse, le petit groupe arrive au village de Dali où ils découvrent une fabrique de pantins mages noir, appelés Valseurs, qui font office de soldats pour la reine Branet. Pourchassé par trois de ces sorciers envoyés par la reine qui veut récupérer Grenat, le groupe parvient à s'emparer d'un « aérocargo » et fuit vers Lindblum.

J'éspère que cette rétrospective vous à plus. Je vous donne rendez vous pour une prochaine rétrospective sur une série mythique...

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Ipad

Pour ce premier épisode je vous propose MX Mayhem, un jeu de moto cross au concept déjà éxploité maintes et maintes fois. Le but du jeu étant de d'équilibrer notre moto par le biais du pilote pour ne pas se "scratcher". Ce qui est assez amusant après une chute est que nous pouvons faire "tomber" le pilote en le projetant ce qui constitue un bon défouloir. Le jeu bénéficie d'une durée de vie assez faible 20 minutes pour boucler les 4 niveaux. Cependant le jeu jouit d'un très bon replay Value notament graçe au scoring. Un addon est disponnible et rajoute 2 nouvelles maps pour 0.79 euros.Le jeu est dispo sur l'App Store pour un prix exorbitant (j'rigole) de 79 centimes d'euros.

En conclusion MX Mayhem est un excellent jeu à petit prix (Incontournable)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Rétro

Du lourd dans cette dérnière partie car deux de ces Final Fantasy sont considérés comme les meilleurs.

Final Fantasy V : 19 mars 1998 (JAP)

L'équilibre du monde repose sur la présence de quatre cristaux, chacun ayant un rôle primordial : l'air, l'eau, le feu, la terre. Outre ces grandes puissances, les cristaux servent aussi de prisons aux forces du mal. Un jour, le roi Tycoon, pressentant un grand danger approcher suite à la chute d'une mystérieuse météorite, se rend au temple du vent. Il assiste alors à la catastrophe : le cristal de l'air se brise sous ses yeux. Pendant ce temps, un vagabond, Butz, a vu le météore s'écraser et décide d'aller jeter un coup d'oeil. Il rencontre alors un vieil homme, Galuf, amnésique depuis le crash. Ils feront aussi la rencontre de Lenna, fille du roi Hedi. Elle leur demande d'aller voir ce qui se passe au temple du vent. Ils ne tarderont pas à faire la connaissance de Faris, un capitaine pirate qui rejoindra leur cause. Ils seront confrontés à de nombreux dangers et apprendront qu'un certain X-Death est derrière tout cela.

Final Fantasy VI : 11 mars 1999 (JAP)

Le jeu se déroule 1000 ans après l'ancienne Guerre de la Magie, dans laquelle les humains et des êtres magiques nommés Espers se sont combattus. La guerre s'est terminée, et désormais les humains et les Espers vivent séparément. Le pouvoir de la magie a été, depuis, presque entièrement oublié par les humains qui l'ont remplacé par la technologie. L'Empire, dirigé par l'Empereur Gestahl, s'étend à présent sur la plupart des régions du monde. L'Empire a développé une étrange technologie appelée Magitek, un mélange de magie, machinerie, et ingénérie génétique sur les êtres humains, et il est sur le point de commander le monde entier. L'histoire se déroule dans un monde vaste et indéterminé. Sa géographie et sa physionomie vont changer au rythme des développements de l'histoire. Pendant la première partie de l'histoire, le monde est divisé en deux grands continents sous le nom du "Monde de la Balance". Le continent du nord est parsemé d'aires montagneuses et réunit la plupart des lieux visitables par le joueur. Vers la moitié du jeu, l'aspect du monde est altéré et voit l'éclatement des continents en une multitude d'îles de taille plus ou moins importante autour d'un nouveau continent central. Ce nouveau monde est appelé le "Monde des Ruines". Ce Final Fantasy est l'un des plus apréçié notament par le célésto-cosmique JulienC.


Final Fantasy VII : 31 janvier 1997 (JAP)

L'histoire commence quand Clad, mercenaire taciturne, rejoint le groupe éco-terroriste AVALANCHE basé à Midgar, une vaste cité industrielle. Le groupe se compose entre autres de Tifa, une amie d'enfance de Clad et de Barret, leur imposant chef. AVALANCHE lutte contre la Shinra, une multi-nationale qui produit de l'énergie Mako en prélevant l'énergie spirituelle de la Rivière de la vie des entrailles de la planète Gaïa.

AVALANCHE effectue un raid sur l'un des réacteurs Mako de la ville et le détruisent, mais lors d'une seconde attaque le groupe est piégé par la Shinra. Alors que le second réacteur explose, Clad est éjecté dans les vastes bidonvilles qui composent les niveaux inférieurs de Midgar. Là, il rencontre Aeris et accepte de la protéger des Turks, une unité spéciale de la Shinra qui a ordre de la capturer. Après l'avoir défendue de ses ravisseurs, Clad, guidé par Aeris, tente de rejoindre AVALANCHE. Ils retrouvent Tifa au Secteur 6 et apprennent que la Shinra a découvert l'emplacement de la cachette du groupe, et projette de faire s'effondrer le niveau supérieur du Secteur 7 sur les habitations en contrebas en faisant croire à un attentat d'AVALANCHE. Malgré les efforts du groupe pour les en empêcher, le secteur est détruit et une grande partie de ses habitants meurt. Par ailleurs, les Turks capturent Aeris, qui se révèle être le dernier membre vivant de la race des Cetras, des êtres mythiques étroitement liés à Gaïa. Le Président de la Shinra estime qu'Aeris peut le conduire à une mythique terre de fertilité connue sous le nom de « Terre promise », où il espère obtenir facilement de l'énergie Mako.

Tifa, Barret et Clad se rendent alors au siège de la Shinra et libèrent Aeris ainsi que Rouge XIII (une sorte de lion doué de parole) qui se joint au groupe. Mais tandis qu'ils s'échappent du bâtiment, ils trouvent les corps tailladés de nombreux employés ainsi que celui du Président Shinra. Un dirigeant épargné leur apprend que le coupable est un homme appelé Sephiroth auparavant considéré comme mort, et qu'il a emporté du centre de recherches le corps sans tête d'une créature nommée Jénova. Ce Final Fantasy est aussi considéré comme l'un des meilleurs, notament par le grand et puissant RaHan.

Rendez vous pour la troisième partie.

Raph-09



Ajouter à mes favoris Commenter (0)


Signaler
Rétro

Continuons notre rétrospective avec la PS1 qui a accueillie le plus de Final Fantasy.

Final Fantasy : 31 octobre 2002 (USA)

Edité et développé par Squaresoft  

Final Fantasy prend place dans un monde fantaisiste non nommé divisé en trois continents. Les pouvoirs élémentaux sont gouvernés par quatre cristaux ("orbs" dans la version nord américaine originale): terre, feu, eau, et vent.

Durant les siècles précédant le jeu, des orages violents coulent le palais qui servait de centre à une civilisation océanique, la mer s'épuise, et le cristal de l'eau devient noir. Durant approximativement la même période, les Lefeinish, qui avaient utilisé le pouvoir du cristal du vent pour construire des stations spatiales géantes (les "forteresses volantes") et des vaisseaux, ont regardé leur pays aller vers sa perte alors que le vent s'essouffle après que le cristal de vent est devenu noir. Le cristal de la terre et le cristal du feu deviennent noirs, attaquant le monde avec des feux dévastateurs et rendant le village agricole de Melmond infertile car la terre se meurt. Pourtant, les hommes sont convaincus qu'une prophétie se réalisera, la prophétie de Lukahn : « Devant les ténèbres, quatre guerriers de lumière se dresseront. »

Le jeu commence avec l'apparition des quatre jeunes guerriers de la lumière, les protagonistes de l'histoire. Les guerriers de la lumière portent chacun l'un des cristaux noircis. Ils arrivent à Cornélia, un puissant royaume qui vient de se faire enlever sa princesse, Sarah, par un ancien chevalier du roi, Garland. Les guerriers de la lumière voyagent vers le temple du chaos ruiné au nord-ouest de Cornélia, ils tuent Garland, et ils remportent la princesse chez elle. Le roi en gage de sa gratitude fait reconstruire le pont permettant aux guerriers de la lumière de poursuivre leur route vers les terres du Nord.

Final Fantasy II : 31 octobre 2002 (JAP)

Edité et développé par Squaresoft

Palmécia est l'empereur malsain et destructeur de l'empire du même nom. Ce tyran a offert son âme au diable pour revivre et ainsi semer le chaos et la destruction, son but étant d'asservir le peuple humain. Mais quatre jeunes orphelins - Firion, Maria, Guy et Léon - refusent de se voir imposer une domination aussi soudaine que malfaisante, rongés par la haine depuis l'assassinat de leurs parents par les légions de l'empereur. Voyant leur insoumission, Palmécia se met en tête de poursuivre les quatre survivants et de leur infliger une mort aussi violente que douloureuse. Grâce à l'aide de la princesse Hilda et du vieux sage Minnwu, ils parviendront à s'échapper. L'heure de la vengeance a sonné... Tout semble impossible et pourtant nos quatre orphelins vont réussir à soulever une rébellion contre l'empire, à laquelle viendra s'ajouter l'aide précieuse de personnalités expérimentées, tel que Paul, Gordon, Joseph, Richard, Cid ou encore le vénérable Minnwu.

Final Fantasy IV : 21 mars 1997 (USA)

Edité et développé par Squaresoft 

 

Final Fantasy IV est un RPG.

C'est le premier final fantasy à utiliser le système de combat ATB(Active Time Battle) et cela représentait un gameplay d'un nouveau genre. Le principe de l'ATB est simple. Dans un combat, en plus des informations (personnages/HP/MP) se trouve une barre qui se remplit au fur et à mesure. Lorsque cette barre est pleine, le personnage peut agir. Plusieurs actions étaient alors disponibles: Attaquer, Défense, Position, Objet, Magie Noire, Magie Blanche, Fuir... selon l'action que l'on choisissait, le personnage mettait plus ou moins de temps à l'exécuter (lancer un sort de haut niveau demandait plus de temps que d'utiliser un simple objet) Lorsque le personnage a fini son action (attaqué, lancé son sort...) la jauge ATB retourne à zéro pour se re-remplir à nouveau. Il en était de même pour les ennemis. Ce système permettait une implication plus poussée du joueur dans le combat comparé au système du tour par tour qui était utilisé dans les finals fantasy précédents. Cela donnait aussi une dimension beaucoup plus tactique à l'ensemble, dans la mesure où l'on pouvait influencer le remplissement de la barre: des sorts permettaient de ralentir (Lenteur)ou d'accélérer (Célérité) le remplissement de la jauge ATB.

 

Rendez vous pour la 2ème partie.

Raph-09

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Rétro

Après Castlevania voici la rétrospective Final Fantasy sur GBA.

Final Fantasy Tactics Advance : 24 octobre 2003 

Edité par Nintendo et développé par Square soft

Final Fantasy Tactics Advance est un jeu de rôle tactique sorti sur Gameboy Advance. Contrôlez un petit groupe d'aventuriers déambulant dans Ivalice, un pays rempli de créatures étranges et de juges mystérieux qui arbitrent les combats. Faites évoluer votre personnage et votre clan.

Final Fantasy I.II : Dawn of Souls : 3 décembre 2004

Edité par Nintendo et développé par Square Enix 

Final Fantasy I.II : Dawn of Souls sur GBA regroupe les deux premiers épisodes des jeux de rôles Final Fantasy dans leur nouvelle version. Aidez les quatre Guerriers de la Lumière à restaurer l'ordre dans leur monde chaotique. Vivez également l'expérience de Renaissance, la saga jamais racontée des héros qui ont donné leur vie pour sauver le monde.


Final Fantasy IV : 2 juin 2006

Edité par Nintendo et développé par Square Enix

Final Fantasy IV est la réédition sur Gameboy Advance du jeu de rôle sorti sur Super Nintendo. De puissants cristaux ont été cachés pour éviter qu'ils ne tombent entre de mauvaises mains. Cependant le roi Baron décide de s'en emparer et envoie son loyal chevalier Cécil pour les retrouver. Au cours de sa quête et en rencontrant de nombreux personnages, Cécil s'opposera à la volonté du roi et tentera d'empêcher Golbez de retrouver les cristaux.


Final Fantasy V Advance : 13 avril 2007

Edité et développé par Square Enix

Final Fantasy V Advance est un jeu de rôle sur Gameboy Advance. Déjà sorti en 1992 sur Super Famicom, le titre plonge le joueur dans un univers fantastique. Explorez les trois mondes différents qui se présentent à vous en suivant la quête principale du titre, et faites évoluer vos personnages en leur faisant gagner de l'expérience.


Final Fantasy VI : 29 juin 2007

Edité et développé par Square Enix 

Final Fantasy VI est la réédition sur GBA du troisième épisode sorti sur Super Nintendo et qui marque un tournant dans la saga des Final Fantasy avec son côté plus sombre et tragique que précédents volets. 1000 ans après une guerre terrible, la magie a presque entièrement disparu au profit de la technologie Magitek qui donne à l'Empire le plein pouvoir sur le Monde. Les Returners, un groupe de rebelles mené par le héros Lock tente de se dresser devant la puissance de l'Empire.


 

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Rétro

Petit sondage rétro, ce sondage me permettra de plus parler de certaines consoles rétros.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Rétro

Voici la rétrospective sur les "Castlevania" sur NES.

Castlevania : 19 décembre 1988

Edité et développé par Konami.

Le joueur contrôle Simon Belmont, un célèbre chasseur de vampires armé du fouet "Tueur de Vampires" et d'attaques secondaires (croix, hache, eau bénite, etc.). Ce jeu est structuré en six niveaux avec des trajets qui divergent. Dans les niveaux se trouvent de nombreux ennemis et de nombreux pièges. À la fin de chaque niveau, on se retrouve face à un boss.


Castlevania II: Simon's Quest : 1988

Edité par Nintendo et développé par Konami.

Castlevania II: Simon's Quest se distingue de son prédécesseur car il introduit des éléments de RPG et de recherche. Simon Belmont souffre d'une malédiction mortelle, que lui a infligée Dracula. Simon doit rechercher les fragments de Dracula afin de le faire revivre, puis le détruire une nouvelle fois pour mettre fin à cette malédiction. Pour ce faire, il peut parler à de nombreux villageois, qui mentent très souvent d'ailleurs, et surtout trouver et acheter des objets qui lui permettent d'explorer de nouvelles zones et de combattre ses ennemis plus efficacement.

Le jeu propose en outre une alternance jour / nuit. De jour, Simon peut parler aux villageois et utiliser les services des villes. De nuit, les monstres peuvent encaisser deux fois plus de dégâts, mais ils laissent une récompense plus importante lorsque Simon en vient à bout. De plus, les villes sont envahies de zombies et / ou de chauves-souris. L'alternance jour / nuit ne s'applique pas aux manoirs, qui sont les "donjons" où se trouvent les fragments de Dracula que Simon doit trouver. Il est à noter qu'il existe très peu de maîtres de donjons : la Mort et Camilla.

La cartouche ne dispose pas d'une pile de sauvegarde. Le joueur a la possibilité de reprendre sa partie à l'aide du mot de passe qui est révélé à chaque fin de partie.

Castlevania III : Dracula's Curse : 10 décembre 1992

Edité et développé par Konami.

Nous sommes en 1476 et Dracula est en train de plonger l'Europe dans le mal et les ténèbres. C'est donc au chasseur de vampires Trévor, descendant de la célèbre et légendaire lignée des Belmont, de combattre les forces du mal et vaincre le Comte Dracula.

 

Castlevania III: Dracula's Curse est divisé en plusieurs niveaux avec ennemis et pièges à volonté. Nous contrôlons Trevor Belmont, légendaire chasseur de vampire, armé du célèbre Vampire Killer et d'attaques secondaires (croix, eau bénite...). À la fin de chaque niveau se trouve un boss. Il y a au total 15 stages.

Cependant, dans ce Castlevania, la suite du jeu diffère selon le chemin pris par le joueur. En avançant dans le jeu, différents personnages s'ajoutent au personnage principal et peuvent devenir plus ou moins utile dans certaine situation. Ces personnages sont Alucard, Grant Danasty et Sypha Belnades. Le joueur peut seulement changer de personnage à la rencontre du dit personnage, un choix s'impose donc à chaque rencontre : garder le même personnage et profiter de ses avantages ou changer pour un personnage différent ?

 

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Rétro

Après les épisodes sur game boy et super nintendo cette rétrospective concernera les "Castlevania" sur Gameboy Advance.

Castlevania : Circle of the moon : 22 juin 2001

Edité par Nintendo et développé par Konami.

Castlevania : Circle of the Moon est un jeu d'action/plates-formes sur Gameboy Advance. Aux côtés de Nathan Graves, vous devez délivrer votre maître Morris capturé par les vampires dont le chef n'est autre que le Comte Dracula lui-même. La gestion de l'inventaire, des caractéristiques, des points d'expérience et de l'équipement du personnage est essentielle pour passer les différents niveaux qui jalonnent votre recherche.

Castlevania : Harmony of Dissonance : 20 septembre 2002

Edité et développé par Konami.

Castlevania : Harmony of Dissonance est un jeu d'action/plates-formes sorti sur Gameboy Advance. Incarnez le célèbre chasseur de vampires Juste Balmont 50 ans après avoir battu le terrifiant Comte Dracula, et revisitez un château maudit. Ce jeu se caractérise par son aspect jeu de rôle jamais exploité auparavant dans la série.

Castlevania : Aria of Sorrow : 9 mai 2003

Edité et développé par Konam.

Le joueur contrôle Sôma Cruz, un étudiant faisant un échange scolaire au Japon en l'an 2035. Dans la séquence d'introduction du jeu, celui-ci se rend au temple de Hakuba avec son amie Mina Hakuba pour assister à une éclipse solaire totale, mais alors qu'il franchit le portail du temple, il perd connaissance. En se réveillant, un homme habillé en noir se nommant Genya Arikado lui apprend qu'il se trouve, ainsi que son amie, dans le château de Dracula, à l'intérieur même de l'éclipse. Arikado oriente ensuite Sôma vers la salle du trône en lui affirmant que ce ne peut être qu'ici qu'il trouvera les réponses à toutes ses questions ainsi que le moyen de s'évader du château avec son amie. La particularité de cet opus est qu'il se déroule dans le futur ce qui n'a jamais été le cas dans la série.

Castlevania : nes séries : 7 janvier 2005

Edité et développé par Konami

Ce Castlevania vous emmène tout droit dans le château de Dracula. Préparez-vous à vivre la nuit la plus éprouvante de votre vie. Spectres, gobelins, démons, loups-garous et chauves-souris... ces créatures sont tapies dans chaque coin sombre. Plus vous vous enfoncez dans les ténèbres, plus elles sont dangereuses et terrifiantes. Explorez les cavernes pour trouver des armes, vous en aurez besoin car le maître des lieux a soif de sang et il ne vous fera pas de cadeau. Ce jeu est le remake de la version nes. Il suit mot pour mot l'histoire du premier castlevania mais les graphismes ont étés affinés. 

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (0)


Archives

Favoris