Space Zone

Space Zone

Par raph-09 Blog créé le 19/11/10 Mis à jour le 14/04/17 à 19h58

Le blog d'un passionné de Jeux Vidéo, de Cinéma et de Littérature.

Ajouter aux favoris
Signaler
Rétro

A l'ocasion des 25 ans de la série voici la rétrospective de Zela.

The legend of Zelda : 15 novembre 1987 : NES

The Legend of Zelda est le premier jeu à utiliser un système de sauvegarde inclus dans sa cartouche.

Si son scénario reste linéaire, la liberté de mouvement y est importante. Le joueur peut se promener dans l'univers du jeu à sa guise, sans suivre le parcours linéaire imposé par les jeux de plate-forme de l'époque.

En effet, contrairement à ces derniers qui adoptaient un point de vue latéral, l'action de The Legend of Zelda est vue de haut, ce qui permet au protagoniste d'exploiter autant les directions verticale et horizontale pour ses déplacements. Ce plaisir d'exploration sera pour beaucoup dans le succès de la longue série des jeux The Legend of Zelda.

Le Prince des Ténèbres, Ganon, s'empara du fragment FORCE de la Triforce.

Désireux de rassembler les trois morceaux de Triforce nécessaires à sa toute puissance, l'être maléfique poursuivit sa quête dans le monde d'Hyrule à la recherche des autres fragments.

La Princesse Zelda qui possédait le fragment SAGESSE de la Triforce craignit que l'être maléfique ne s'en emparât et elle divisa sa Triforce en huit morceaux qu'elle dissimula aux quatre coins de la contrée d'Hyrule.

Elle fut ensuite, comme elle le redoutait, capturée par Ganon.

 

The legend of Zelda est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs jeux au monde.

Zelda II : The adventure of Link : 26 novembre 1988 : NES

 

Zelda II: The Adventure of Link, est un épisode un peu plus singulier de la série des Zelda. Après un premier épisode au succès retentissant, qui fit les glorieuses premières heures de la console NES, ce second opus envoie à nouveau Link arpenter le royaume d'Hyrule en quête de la Triforce.

La présentation du jeu ainsi que le gameplay changent radicalement du premier épisode. Ainsi, deux vues alternent tout au long de la partie : une vue aérienne pour les phases d'exploration et une vue similaire à un jeu de plate-forme dans les donjons, villes et grottes.De plus, la présence d'un numéro dans le titre est inhabituel. Une autre grande différence, est la présence d'éléments de RPG. Link gagne des points d'expérience au cours de son aventure et augmente ses niveaux d'attaque, de vie et de magie jusqu'au niveau 8. De plus, Link commence son aventure avec 3 vies, et peut en récolter au cours de son aventure. Ceci aide beaucoup le joueur, étant donné de la grande difficulté du jeu.

 

Hyrule tombe en ruines, déstabilisée par les alliés de Ganon disparu. Ceux-ci recherchent Link, car son sang versé sur les cendres du corps de Ganon permettraient sa résurrection.

Un jour, les armoiries du royaume s'inscrivent au creux de la main de Link lors de son seizième anniversaire. Impa, la nourrice de Zelda, fut attirée par ce présage et l'emmena au Château du Nord. Après avoir traversé un passage secret de sa connaissance, elle lui révéla la Légende de Zelda.....


The legend of Zelda : A Link to the past : 24 septembre 1992 : Super Nintendo

 

A Link to the Past est un jeu d'action-aventure incorporant des éléments d'action-RPG. Le joueur contrôle Link en vue de dessus, les phases d'exploration et les phases de combat se déroulant dans le même environnement Cette caractéristique rend le jeu plus proche de The Legend of Zelda, qui utilisait un système similaire, que de The Legend of Zelda II: The Adventure of Link, qui proposait un mélange de vus de dessus et de défilement horizontal. Zelda III délaisse également le système d'expérience type RPG de Zelda II.

L'accent est mis sur les phases d'exploration et la découverte de nouveaux objets. Ces objets permettent d'explorer de nouveaux endroits où l'on découvre de nouveaux objets, et ainsi de suite. La carte d'Hyrule se dévoile ainsi progressivement à mesure que le joueur progresse dans l'aventure.

 

Il y a longtemps, dans le Royaume d'Hyrule, des légendes parlaient d'un Pouvoir d'Or caché. Beaucoup cherchèrent par les armes à pénétrer en Terre d'Or, là où serait caché le pouvoir, mais personne ne revenait en Hyrule. Un jour, une aura maléfique se fit ressentir dans le pays d'Hyrule. Aussi le Roi réunit sept sages et leur ordonna de sceller la porte de cette Terre d'Or pour empêcher l'aura maléfique de s'y répandre. C'est à ce moment que Ganon arriva avec son armée et réussit à pénétrer dans la Terre d'Or avant que les sages ne referment la porte et, du coup, n'emprisonnent l'armée de Ganon dans la Terre d'Or, qu'ils transformèrent en monde des ténèbres. Ce Sceau aurait dû emprisonner Ganon à jamais, mais plusieurs siècles après, un mystérieux sorcier du nom d'Agahnim vint à Hyrule pour briser le sceau des sept sages. Il supprima tout d'abord le Roi d'Hyrule, puis emprisonna dans des cristaux, un à un, les descendants des 7 Sages, dont la princesse Zelda...

Alors que le Royaume d'Hyrule vit en paix, un jeune garçon, Link, reçoit un appel au secours par message télépathique de la princesse Zelda. Son oncle part, armé, et lui intime l'ordre de l'attendre au petit matin.

Link se lève malgré tout et sort de chez lui. Il trouve un passage secret pour entrer dans le château et découvre son oncle, mourant, qui lui demande de sauver la princesse. Après l'avoir retrouvée et sauvée des griffes d'un gardien en armure armé d'une masse d'arme, Zelda l'emmène hors du château par un passage secret en passant par les égouts. Link et Zelda se retrouvent dans une église...

Sa quête commence alors qu'il apprend que c'est un sorcier du nom d'Aghanim qui a emprisonné la princesse et qu'il a déjà emprisonné d'autres jeunes filles du royaume pour briser le sceau et ainsi ouvrir un passage vers la Terre d'Or...

 

 

Rendez vous pour la deuxième partie !!!

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

 

J'écris aujourd'hui cet article car mon blog vient d'atteindre les 10000 vues. Je tiens à vous remercier pour toutes vos visites et pour vos commentaires. Merci de suivre régulièrement l'actu de mon blog, les rétrospéctives etc... 

Pour finir je vais me répéter mais je vous remercies encore pour votre soutient.


Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Jeux vidéo

Cette grande quéstion a nottament était abordé dans le podcast Gameblog  n°120 nommé "Le jeu vidéo, c'était mieux avant ?". 

Voici le lien du podcast Gameblog n°120 : "le jeu vidéo, c'était mieux avant ?"

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Rétro

Duke Nukem Advance : 20 septembre 2002 : Gamboy Advance

Edité par Take 2 Interactive et développé par Torus Game.

Des scientifiques extraterrestres ont pris le contrôle de la zone 51 et complotent pour la destruction de la Terre. Mais Duke Nukem compte bien s'en mêler. Armé jusqu'au dents, égal à lui-même et prêt à utiliser les moyens de transport aliens. Duke porte le combat en quatre lieux différents du monde. Il utilise sans modération des armes surpuissantes et de faire usage de violence incontrôlée pour sauver la Terre.

Ce jeu est considéré comme l'un des des meilleurs FPS sur GBA.

Duke Nukem : Manhattan Project : 12 juin 2002 : PC (Windows)

Edité par Ubisoft et développé par Sunstorm.

 

À Manhattan, alors que Duke Nukem participe à un discours du président, la ville est attaquée par des mutants, dont le chef se prénomme Mech Morphix. Tout repose une fois de plus sur Duke qui doit se frayer un chemin dans New York pour éliminer les envahisseurs et sauver « les belles en détresse ».

 

Le jeu se joue comme les tout premiers opus de la série, c'est-à-dire comme un jeu de plate-forme, mais avec un moteur 3D et un humour et un esprit propre aux épisodes plus récents. L'animation est fluide, et le niveau de détail est beaucoup plus poussé. L'usage d'une manette augmente le confort de jeu. Ce jeu est divisé en 8 chapitres, eux-mêmes divisés en 3 niveaux. À chaque fin de chapitre, Duke doit vaincre un boss.

Cet épisode est considéré comme l'un des plus beau de la série (bien qu'étant sortit en 2002).

Cette troisième partie marque la fin de cette rétrospéctive,en éspérant qu'elle vous ait plu et je vous rappel que Duke Nukem Forever marquera le retour tant attendu de la série. Pour en savoir plus sur Duke Nukem je vous invite à lire Pix'n Love #15.

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Rétro

Duke Nukem : 30 novembre 1999 : Game Boy Color

Cet épisode est le premier à être dévellopé sur console portable. Au début de la partie, on découvre que Duke a été enlevé par les Zorgonites et enfermé dans une cellule sur une lointaine planète. Il doit d'abord s'échapper de sa cellule, réussir à revenir sur Terre et, tant qu'il y est, empêcher les Zorgonites d'étendre leur domination, sur l'ensemble de l'univers. Bien entendu, Duke devra disposer d'armes et de véhicules... il devra donc faire feu de tout bois et utiliser toutes les ressources à sa portée. Il devra également se procurer des cartes d'accès pour franchir certaines portes. Il trouvera ces cartes en les cherchant au bon endroit. Certaines cartes sont bien cachées, alors Duke doit bien fouillé les moindres recoins des endroits où il se trouve! La façon la plus efficace de venir à boutde l'empire Zorgonites consiste à éliminer leur Empereur mais cela ne sera pas facile. Des milliers de Zorgonites assoiffés de sang ont jugé de le défendre jusqu'à la mort. L'Empereur se trouve sur une autre planète. Mais Duke n'est pas du genre à se laisser abattre par ces petits détails. Une fois l'Empereur mis hors d'état de nuire, Duke pourra revenir sur Terre et goûter à nouveau les plaisirs de sa nouvelle vie.

Duke Nukem : Zéro Hour : N64 

Attention cet article vous "Spoile" l'aventure du jeu !!!

 

Duke Nukem est appelé par le gouvernement : Les aliens tentent une nouvelle fois d'envahir la terre. Duke Nukem met fin à cette invasion en les combattant avec l'aide de marines dans les rues de New York et sur le site de la statue de la liberté. C'est ici que Duke Nukem découvre le véritable plan des aliens : aller dans le passé pour changer l'histoire de la terre afin de la rendre plus vulnérable dans le présent. Cependant, durant le combat, Duke Nukem se retrouve téléporté dans le futur.

 

Dans le futur décrit par cette période, les humains sont au bord de l'extinction : les aliens ont gagnés. Duke Nukem doit combattre de nouveaux type d'ennemis, aliens ou encore zombies, qui ne sont autres que les humains n'ayant pas survécu à l'hiver nucléaireDuke Nukem rencontre une résistance de combattants ayant pris leurs quartiers dans ce qui était le siège de l'armée des États-Unis, à New YorkDuke Nukem apprend que les aliens sont bien en train de modifier le cours de l'histoire à leur avantage, et qu'il devra se battre pour les en empêcher. Pour cela, il apprend également que les humains ont construit leur propre modèle de machine à voyager dans le temps, afin d'envoyer un guerrier dans le passé, et ainsi redresser le cours de l'histoire. Voila comment Duke Nukem se retrouve envoyé dans le Far West.

Le but des aliens à cette époque est de priver la terre de ses ressources. Duke Nukem doit s'adapter aux armes de l'époque, même si quelques armes modernes ont pu être envoyées par ses alliés. Les aliens ont commencé la création de super soldats afin de combattre Duke Nukem et ses alliés du futur. Il détruisit un vaisseau contenant des supers soldats avant de se rendre à Roswell, sa destination. C'est dans ce lieu qu'il met fin au projet des aliens, et élimine le Général Custer, un humain en charge des opérations. Duke Nukem apprend alors que le passé des États-Unis n'est pas le seul à avoir été modifié, et que Londre Victorienne l'est aussi.

Durant cette période (Londre en 1888), des armes biologiques ont été créées par les aliens. Les zombies jonchent les rues, et des "cerveaux" volent dans les airs. Duke Nukem doit combattre un clone dans un château investi par les aliens, suite à l'explosion du ballon dirigeable dans lequel il était monté. C'est aussi dans ce château que Duke Nukem doit combattre l'alien en charge de toute l'opération : un cerveau géant. Après l'élimination de la menace, une faille dans le continuum espace-temps apparait, et tous les aliens se donnent rendez-vous dans le temps présent à New York afin de tenter une frappe désespérée pour détruire l'Humanité.

Duke Nukem s'infiltre dans le vaisseau Extraterrestre, combat des vagues d'aliens afin d'affronter le commanditaire du plan : Zero. Duke Nukem utilise les technologies aliens contre eux mêmes afin d'éradiquer toute menace, dont Zero, qu'il combat au sommet des gratte-ciel. Tout revient alors dans l'ordre, et Duke Nukem peut alors profiter de sa "récompense".

Duke Nukem : Land of the babes : Playstation

Dans un futur lointain, les extra-terrestres ont détruit tous les mâles habitant la planète Terre et forcé les femelles à être leurs esclaves. Seule une petite partie de la population féminine, le groupe des gonzesses résistantes, s'oppose aux envahisseurs ; elles appellent Duke Nukem à la rescousse via un portail temporel. Duke, furieux du sort réservé par les extra-terrestres à ses chéries, va faire un sacré carnage pour libérer ses nanas... 

 

Le jeu est une suite directe de Duke Nukem : Time to Kill.

Rendez vous pour la 3ème partie 

Raph-09

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Rétro

A l'occasion de la sortie du nouvel opus de la série Duke Nukem : Duke Nukem Forever, j'ai décidé de vous proposer la rétrospéctive de cette série mythique.

Duke Nukem : 1er Juiller 1991 : PC

Le Dr Proton, un brillant scientifique, travaille sur une nouvelle génération de robots : les techbots. Après un accident, il est gravement irradié et devient fou. Il fabrique alors sa propre armée cybernétique et se met en tête de conquérir le monde.

La CIA engage le héros, Duke Nukem, pour l'arrêter. Largué au-dessus des ruines d'une grande ville ravagée par l'armée de Proton, il tente de se frayer un chemin. Le jeu est ainsi divisé en 3 épisodes :

-Shrapnel City : où Duke progresse dans les ruines de la ville, à la recherche de l'usine secrète de Proton.

-Mission : Moonbase : Proton s'est réfugié dans sa base lunaire.

-Trapped in the future ! : Après une nouvelle défaite, Proton décide de voyager dans le futur pour construire des techbots plus puissants.

Pour son époque, Duke Nukem est un jeu de plate-forme réussi, proposant de nombreux environnements, de très bon graphismes (toujours pour l'époque) et de l'action en permanence. Les thèmes, le style des dialogues et le type de personnage rappelle les BD américaines de science-fiction des années 1970, qui ont probablement dû baigner l'enfance des concepteurs...

Duke Nukem 2 : 3 décembre 1993 : DOS

De mauvais extra-terrestres décident de réduire l'humanité à l'esclavage. Ils capturent alors Duke Nukem, durant une interview sur sa récente autobiographie Why I'm so Great ! (« Pourquoi je suis si formidable ! »), afin d'utiliser son cerveau pour accroître leur pouvoir. Duke parvient à s'échapper et se lance dans une nouvelle quête de sauvetage du monde.

Le but du jeu est de traverser sans encombre les différents niveaux qui se présentent devant Duke en usant de toutes les armes et objets qui lui sont offerts jusqu'à la sortie. Face au divers robots, aliens et militaires, Duke doit apprendre à se servir des bonus (santé, powerup, etc.) et de son arme de base (pouvant être améliorée).

Duke Nukem 3D : 29 janvier 1996 (PC), 25 mai 1997 (Mac), 31 octobre 1997 (N64), 3 décembre 1997 (Playstation) et 11 aout 2009 (Iphone).

 

De retour sur terre après ses aventures spatiales dans Duke Nukem IIDuke Nukem survole Los Angeles lorsque son vaisseau est abattu par des extraterrestres. Ces derniers ont envahi le monde pour asservir l'humanité, piller ses ressources minières et s'emparer des femelles humaines. Le gouvernement décide donc d'envoyer Duke en dernier recours pour stopper l'invasion Alien. 

Alors que les précédents opus de la série étaient des jeux de plate-forme en deux dimensions, Duke Nukem 3D est un tournant majeur dans l'évolution de la série en s'orientant vers le jeu de tir subjectif et la 3DDuke Nukem 3D propose au joueur de contrôler le personnage éponyme à travers 28 niveaux répartis en trois épisodes au choix (L.A. MeltdownLunar ApocalypseShrapnel City, se déroulant respectivement à Los Angeles et ses alentours, sur la Lune, et de nouveau en ville). Dans chaque niveau, Duke doit récupérer des cartes d'accès (bleuerougejaune) pour lui permettre d'avancer et de trouver la fin du niveau symbolisé par un bouton d'autodestruction sur lequel il faut appuyer. Évidemment, de nombreux adversaires sont disséminés dans le niveau pour lui faire obstacle. À la fin de chaque épisode, un niveau est consacré à l'élimination d'un boss.


Rendez vous pour la deuxième partie !!!
Raph-09
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler

La réponse dans cette vidéo : 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
B.O.

Après Vampire Killer version NES voici le thème du premier niveau de Castlevania III : Dracula's Curse. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
B.O.

Voici mon thème préféré le mythique thème du premier stage de Castlevania sur NES.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
B.O.

Bravo monsieur Nobuo Uematsu

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Archives

Favoris