Premium
Olive Roi du Bocal

Olive Roi du Bocal

Par oliveroidubocal Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 01/12/20 à 22h58

J'ai pas la prétention de t'apprendre des trucs, de te faire réfléchir ou de t'imposer un rictus, mais je vais quand même essayer. De toute façon, je suis tellement cool que tu pourras pas t'empêcher de venir et de revenir. Tu vois, tu viens déjà de lire ce texte avec un plaisir non dissimulé :)

Ajouter aux favoris
Signaler
De l'art et du cochon (Jeu vidéo)

On le voit, on le sait, la Xbox One n'est pas au mieux de sa forme. Ses chiffres de ventes sont plutôt bons, meilleurs que jamais même, mais face à une PS4 qui bat tous les records la dernière née de Microsoft passe désormais pour une perdante. Défauts de communication, offre complexe, Kinect 2 mal accepté, prix trop élevé. Les raisons sont nombreuses et tout à fait justifiables, surtout qu'une dernière vient achever la mauvaise image de la console: son manque de puissance face à la concurrence.

Pour qui y voit de l'intérêt, et vous êtes nombreux à en croire les vues des news à ce sujet, dans les nombreux face à face PS4/XboxOne c'est toujours cette dernière qui se retrouve perdante. Aliasing plus prononcé, effets moins réussis, textures moins fines, framerate inférieur et définition plus basse. En un mot, la Xbox One semble moins "puissante" que sa concurrente, ou moins efficace. Et il existe 4 grandes raisons à cela, toutes liées les unes aux autres:

Le choix des composants

La Xbox One est équipée d'un couple composé d'un processeur central "custom" et d'un processeur graphique AMD. Ces deux éléments sont soutenus par 8 Go de Ram DDR3 et par 32Mo de esram. Si on compare avec la Playstation 4, le couple "calculateur" s'avère moins efficace (dû particulièrement à une génération d'écart sur le processeur graphique AMD) et la RAM apparait moins rapide (avec là aussi une générations d'écart - même si les deux mémoires ne sont pas tout à fait de même type). L'apport de la esram, une mémoire encore plus rapide que la GDDR5, n'est pour le moment pas vraiment visible et semble même poser de sérieux problèmes aux développeurs. 

L'architecture de la console

Très proche d'un PC ou de la PS4, l'architecture de la Xbox One se différencie néanmoins par l'utilisation de ses 32Mo d'Esram. Cette mémoire est extrêmement rapide, plus que la GDDR5 de la PS4, mais reste limitée par sa taille. Théoriquement elle permet de réaliser des précalculs pour soutenir les 8Go de DDR3 mais son efficacité dépend de la qualité des SDK (grosso modo les outils logiciels de base de contrôle de la console) fournis par Microsoft et de l'intelligence de son utilisation par les développeurs. Le problème soulevé régulièrement reste la taille de cette mémoire supplémentaire qui serait insuffisante et ne viendrait pas combler l'écart de bande passante qu'offre le couple processeur graphique/ GDDR5 de la PS4.

La première couche logicielle

Alors qu'en 2013, tout le monde avait été surpris par l'annonce en avance de la PS4, c'est finalement Microsoft qui se trouve être en "retard" sur ses différents outils logiciels. Les fameux SDK sont en cause. Pour aller un peu plus loin que dans le chapitre précédent, les SDK (pour Software Developpement Kit) sont les outils donnés aux développeurs pour adapter leur moteur de jeu. Ce sont grosso modo les pilotes des différents éléments et divers outils logiciels pour optimiser leur utilisation. Depuis la génération précédente, ces SDK sont normalement optimisés au fil des années d'utilisation et des demandes des développeurs. Pour la Xbox One, trois problèmes principaux sont soulevés avant même sa commercialisation:

  • La gestion de la esRam
  • La taille de la Ram disponible (c'est à dire hors système d'exploitation)
  • La bande passante de la Ram, dévorée par le multi-tâche...et Kinect

Si Microsoft s'attaque rapidement en problème avec une énorme mise à jour dès sa sortie (laquelle s'occupe aussi des DRM), l'effet n'est malheureusement pas suffisant, tant pour les jeux du lancement qui se sont basés sur les anciens SDK, que pour ceux en finalisation de développement.

Kinect 2

Pour le grand public, voilà le fautif principal. Pratiquement oubliés les autres défauts alors que le frein à l'achat de la console reste l'intégration obligatoire de cette caméra qui repousse tant par son manque d'intérêt que par la hausse de prix qu'elle impose à la Xbox One. 100 euros de plus, voilà ce que tout le monde se dit. Et même si les calculs se montrent moins avantageux pour la PS4 lorsqu'on y intègre l'achat d'une caméra, le fait que l'achat de cet accessoire soit imposé ne fait que repousser tout argument contraire. Pire, alors que la console est commercialisée depuis plus de 6 mois, personne ne voit l'intérêt de cette télécommande de luxe. Pas même les développeurs qui sont peu nombreux à l'intégrer dans leur gameplay et encore plus rares (^^) à en faire le centre de leur jeu.

Les 10% de Kinect 2

C'est en mai 2014 que l'annonce de Microsoft est faite. La Xbox One sera donc "enfin" commercialisée sans sa caméra et au même prix que la PS4. Comme il se dit depuis quelques temps que l'accessoire utilise 10% des ressources de la console, on rêve à s'imaginer que la Xbox One rattrapera bientôt son écart de puissance avec la PS4.

Et c'est le site Eurogamer qui pose en premier la question à Microsoft. Avec une réponse on ne peut plus claire:

Yes, the additional resources allow access to up to 10 per cent additional GPU performance. We're committed to giving developers new tools and flexibility to make their Xbox One games even better by giving them the option to use the GPU reserve in whatever way is best for them and their games

Traduction:

Oui, les ressources supplémentaires offrent jusqu'à 10% de performance du GPU (processeur graphique) supplémentaires. Nous nous sommes engagés à fournir aux développeurs de nouveaux outils et une nouvelle flexibilité pour créer de meilleurs jeux Xbox One en leur offrant l'opportunité d'utiliser cette réserve de GPU de la meilleure façon pour eux et leurs jeux.

Les dernières déclarations de Microsoft imputent ce gain de performance au retrait de Kinect avec l'assurance qu'il ne sera pas obligatoire de débrancher l'accessoire pour en profiter. Et là, on se dit simplement que la différence entre PS4 et Xbox One ne sera plus qu'un vilain souvenir. Youpi!

Sauf que non

Malheureusement, tout est affaire de communication. Si le retrait de Kinect de l'offre Xbox One de base a bien un effet sur le prix, son impact sur la puissance disponible est tout relatif. Les derniers SDK fournis par Microsoft ont avant tout un impact sur la bande passante utilisée par la caméra et son micro. Pour faire clair, Microsoft a réduit la taille de la Ram utilisée par son OS ce qui donne un peu plus de place pour le jeu. Ce faisant, on peut effectivement gagner un peu d'efficacité et de performance, puisque ces ressources sont rendues disponibles, mais les 10% consommés par la gestion de Kinect 2 ne peuvent être rendus en intégralité.

En effet, depuis la Xbox 360, les constructeurs font une "réserve" de mémoire vive. Cette réserve est annoncée aux développeurs et leur permet de connaître l'espace mémoire qu'ils peuvent utiliser. Développeurs et constructeur doivent donc faire avec l'espace qui leur est attribué. Dans le cas de la Xbox One, la réserve de mémoire allouée au système d'exploitation est de 3 Go. Il reste donc 5 Go pour faire tourner les jeux. Quand Microsoft annonce qu'il donne jusqu'à 10% de ressource supplémentaire vers le GPU, il parle donc de 0,5 Go ( soit 10% des 5Go pour les développeurs) de mémoire vive qu'il ne pourra plus  jamais utiliser pour l'Os (lorsqu'un jeu sera lancé) et d'une partie des ressources processeur. Et si on peut admettre que ces ressources étaient utilisées principalement par Kinect, on doit aussi s'attendre à une évolution moins spectaculaire des taches de deuxième plan, à une régression de la fluidité globale de l'OS voire à l'arrêt de certaines fonctionnalités liées à Kinect (ou à autre chose). Même si on peut espérer une optimisation générale du système d'exploitation au fil des mises à jour, celle ci ne se fera plus que sur 2,5 Go alors que l'OS était au départ prévu pour 3 Go. Une différence de près de 20%.

Pire, alors qu'on nous fait croire que cette avancée est permise grâce au retrait de Kinect, on oublie de nous dire qu'il est impossible que la console ne supporte plus cette caméra avec des ressources. En fait, Kinect n'est jamais véritablement débranché de votre console, quand bien même vous ne l'auriez jamais acheté, puisque la machine est prévu d'origine pour fonctionner avec. 

Je m'explique:

  • Les possesseurs de la première version de la Xbox One ont tous une caméra Kinect 2. Il peuvent à tout moment utiliser leur caméra pour "manipuler" certains jeux, se balader dans les menus, voire mettre le jeu en pause. C'est un acquis de l'OS qui ne leur sera pas retiré. Quand on dit "Xbox Pause", la console se met en pause, ce qui implique que Kinect est "prêt" à recevoir l'ordre. La caméra est donc bien active et l'OS qui la gère utilise bien de la mémoire et du processing pour anticiper l'ordre de l'utilisateur. La preuve, tout joueur possédant Kinect 2 peut passer un appel Skype en jouant, utilisant alors sa caméra tant au niveau sonore qu'au niveau visuel. Seuls les capteurs de positions peuvent être considérés comme "en veille".

  • Pour faire fonctionner Kinect, la Xbox One se limite à une certaine quantité de mémoire fixe (lorsqu'on est en jeu) et à une dose maximale d'utilisation des processeurs. Les développeurs n'ont donc pas un niveau de ressources variable en fonction du travail de Kinect et peuvent considérer à la fois comme acquis et limite le niveau de ressources qu'ils utilisent.
  • Les joueurs qui n'ont pas Kinect 2 avec leur console ne peuvent donc pas compter sur un gain de performances par rapport à ceux qui ont Kinect 2. L'OS de leur Xbox One réserve finalement les mêmes ressources que celui d'une console branchée à Kinect 2. Les jeux sur ces consoles ne seront donc pas plus beaux ou plus fluides, ils seront comme sur les consoles équipées de la caméra. En effet, proposer deux niveaux de qualité pour les joueurs avec ou sans Kinect auraient deux effets néfastes: La colère des joueurs (et particulièrement des early adopters) et l'embarras des développeurs qui auraient alors le "choix" de proposer deux versions, avec évidemment plus de travail à la clé.

 

Mais d'où vient le gain de performances?

Il n'y a pas de "retrait" logiciel de Kinect 2. Le gain de performances est du à une limitation de son utilisation (lorsque que le joueur est en jeu plus particulièrement) et à une réorganisation des priorités de tâches, afin que l'accessoire prenne moins de place et consomme moins de ressources au sein du système d'exploitation de la console. On peut donc imaginer que Microsoft a mis en mode "veille" certaines fonctionnalités de la caméra ou a optimisé son fonctionnement en baissant le niveau de ses prestations, laissant aux développeurs la joie de booster ou non l'utilisation de Kinect.

On sait aussi que le nouveau SDK améliore les accès mémoire et offre de nouveaux outils de gestions des priorités pour la esRAM. On peut aussi imaginer que les différents drivers ont été optimisés afin de récupérer un maximum de ressources perdues par ci par là. Il est clair aussi que Microsoft fera tout pour que les différents studios maîtrisent mieux l'utilisation de l'esRAM. Mais ça, c'est moins glamour que "Hey, voilà 10% de puissance d'un coup". Ca donne moins l'impression que la Xbox One va se caler sur le niveau de graphismes de la PS4.

Alors c'est bon? On a une nouvelle console?

Non, pas du tout. La Xbox One avait peut être besoin d'une optimisation de son OS mais le problème n'a jamais été limité à Kinect 2 et ne sera pas résolu par son absence même si Microsoft décide d'en récupérer toutes les ressources, quitte à fâcher ses premiers clients. En effet, toute la philosophie initiale de la Xbox One est inscrite dans son architecture matérielle comme logicielle et c'est bien là le poids principal de ses difficultés actuelles.

La Xbox One a été pensée comme une plateforme multimédia de nouvelle génération. La première conférence de sa présentation nous en a donné les preuves avec un argument "TV" omniprésent. Un argument qui n'a pas été matraqué longtemps, aux vues de l'accueil qui lui a été réservé, mais qui perdure directement dans le matériel. La console étant capable d'afficher simultanément une partie d'un jeu quelconque avec une émission de télévision ou de passer un appel vidéo alors que vous enregistrez votre partie, il faut bien imaginer qu'elle a été avant tout pensée pour ça. Son OS, son hardware, lui permettent d'activer ces fonctions exclusives parce que son développement a été guidé par ces idées.

Hors, avec un processeur central moins performant, un processeur graphique moins performant, une mémoire moins rapide et un OS multi-tâche aussi sollicité, il n'y a aucune chance que la console parvienne à rattraper son retard sur la PS4, quand bien même elle ferait diverses économies et optimisations. Et même si le système de refroidissement lui permet d'overclocker plus facilement ses processeurs que la console concurrente, l'écart entre les deux bécanes est tel qu'il ne pourra que se creuser. Au fil des générations de jeux, seul le bon vouloir des développeurs permettra d'avoir des versions équivalentes et c'est probablement sur les exclusivités que la différence se fera le plus sentir.

On n'est ici ni dans le cas de la Saturn face à la Playstation, ni dans celui de la Playstation 3 face à la Xbox 360. Simplement parce que, contrairement à ces exemples, la Xbox One ne souffre pas "que" d'une difficulté de programmation, mais d'une série de défauts sus-cités. Le problème, c'est qu'on essaie aujourd'hui de nous faire avaler que ces défauts sont désormais gommés avec le retrait de Kinect 2 obligatoire dans les packs de console. Hors, le gain de 10% qu'on nous promet (et on parle même de 8% depuis quelques jours) ne comble pas l'écart réel entre les deux consoles actuelles qui serait plutôt de l'ordre de 25%.

Mais alors....c'est de la merde?

Mais non. La Xbox One est tout sauf une mauvaise console. Une bonne manette, de bons jeux, le soutient de nombreux éditeurs, de nombreux partenaires 'TV" et des particularités qui lui sont propres comme la possibilité d'en faire une centrale multimédia. Ce dernier point, la Playstation 4 en est incapable à l'heure actuelle. En ne lisant aucun format vidéo ou audio autre que ses propres flux propriétaires, cette dernière est très loin derrière sa concurrente! Mais pour combien de temps? Avec les derniers retournements, l'offre de la Xbox One qui nous a été faite il y a un an n'existe plus et Microsoft en enterre les derniers restes, avec plus ou moins de réussite. La guerre des consoles n'est pas perdue, mais il semble parfois qu'il ne subsiste pas tant d'espoir qu'on pourrait nous le faire croire à coup d'annonces marquetées au possible. J'apprécie sincèrement cette console, mais j'ai de plus en plus l'impression d'avoir une PS4 "inferior version", la faute plus au retrait de ses fonctions, à l'arrêt des développements qui allaient dans le sens du multimédia et de la différence, qu'aux comparatifs vidéo dont je suis pourtant un fervent client.

Reste que la Xbox One sera toujours montrée du doigt pour ses capacités graphiques limitées et que ça, il va falloir l'accepter parce que ce n'est pas prêt de changer, quelles que soient les couleuvres qu'on essaie de nous faire avaler. Ca ne gâchera mon plaisir que si je n'ai rien d'autre à me mettre sous la dent que des comparaisons avec celle qui se pose juste à côté sur mon meuble télé. Je veux de la différence, de la nouveauté, de l'exception...et tant pis pour la puissance perdue. Qu'elle le soit à jamais!

Note: Merci d'avoir lu cet article en entier. N'étant ni un professionnel, ni un Dieu vivant, il est clair que mon article n'exprime aucune "vérité" mais un avis qui est le mien. Très ouvert au débat, j'attends néanmoins que vos commentaires restent respectueux des personnes que vous visez. Si néanmoins une folle envie insurmontable de m'insulter vous monte au nez, faites le par MP, c'est toujours plus efficace et ne nuit pas au débat. Prenez quand même conscience que vous vous adresserez à un ancien défenseur de nombreuses consoles qui ont "perdu" la guerre en leur temps comme la Master System, la Megadrive, la Saturn ou la Dreamcast (ah ben tiens ... que des consoles Sega :D ). Bref, je ne suis pas là pour vous faire regretter un achat que j'ai moi même fait, mais pour partager un sentiment réel.

Bisous.

Olive Roi du Bocal.

 

 

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One, PS4
Ajouter à mes favoris Commenter (104)

Commentaires

NicoDurantes
Signaler
NicoDurantes
A et on ce voile pas la face.On trouve juste abusé qu'on nous parle de "qualité et de puissance"alors que pour l'instant il n'y a rien de visible sur les jeux multi plateforme.Et l'exemple de Tomb Raider en 60fps sur ps4 est très mal choisi. La vidéo montre clairement que les 60fps ne sont pas constent.
NicoDurantes
Signaler
NicoDurantes
Non pas envie héhé trop prévisible xD.Preuve que j'avais raison.Tu vois un therme technique quelques par et tu le ressort histoire de faire genre.Donc avant de juger les autres ;).
Gan0n
Signaler
Gan0n

Non c'est pas la même, le 1080 restera un peu plus fin, dans ces cas la c'est comme dire que le 720 c'est comme le 1080 pour les yeux..

Arretez de vous voiler la façe comme ça car la machine d'en face fait mieux, c'est assez risible, moi même j'ai une ps4 et j'hésite pas à dire que la qualité du pad est pitoyable et que ça vaut pas le pad one, par exemple.

Ou que les maintenances sur PSN font tache par rapport au live.

Après, tout dépend de la taille de ton écran, etc, mais on peut pas nier cette différence.

-Iwamaru-
Signaler
-Iwamaru-
1080p ou 900P c'est la même pour un oeil humain normal, par contre 30fps et 60fps ça fait quand même une différence je trouve.
Se qu'il y a c'est que Sony et Microsoft avaient annoncés le 1080p et 60fps pour leurs consoles, donc normal que les joueurs attendent après cela.
Gan0n
Signaler
Gan0n

GaOn:la finesse de l'image...Quand je lis ce genre de com moi je vois surtout que certains ce la raconte grave pour jouer les mecs qui "savent tout".Alors finesse de l'image explique moi en quoi ça consiste. :D

Non ,j'ai pas envie, suffit de faire 2/3 recherches ;)

Mais c'est le constat des joueurs aujourd'hui, ça pense qu'un jeu est beau car il tourne en 1080p, ça en dit long...

NicoDurantes
Signaler
NicoDurantes
GaOn:la finesse de l'image...Quand je lis ce genre de com moi je vois surtout que certains ce la raconte grave pour jouer les mecs qui "savent tout".Alors finesse de l'image explique moi en quoi ça consiste.:D
Gan0n
Signaler
Gan0n

Et Ryse tourne en 900p, même pas en 1080p qui semble être l'obsession de tout le monde.Et ça reste un des plus beau jeu de ce début de gen...

 

Faut-il encore rappeler que la résolution n'a rien à voir avec la qualité graphique d'un titre mais que ça joue seulement sur la finesse de l'image?

Vu ce genre de message, je pense que tout le monde n'a pas encore comprit ce qu'est une résolution.

Ca te parait étonnant que Mario 64 qui tourne en 2K sur PC reste toujours moins beau qu'un jeu xbox?

un jeu moche même en 4k reste un jeu moche, tout n'est pas que finesse.

 

 

 

Et si on prenait les deux, au fait ? Non, c'est pas possible ? Vous prenez plus de plaisir a jouer en vous disant, yes c'est plus moche chez l'autre ?
Oui la one sera toujours derrière la ps4 ( et encore ce n'est même pas vrai sur tous les jeux pour l'instant : wolfenstein, trials, murdered...), mais bon j'ai autant de découvrir quantum que de jouer a un nouveau de chez quantic !
En fait quand je vois tout le foin que vous faites la dessus, je me dis que la one va être la nouvelle U, une bonne console avec de super jeu, mais qu'on attaquera toujours sous l'angle de la perf, comme si il n'y avait que ça qui comptait !

ps:je viens de me prendre une one, pour une seule raison, 4eme retour sav de ma ps4, soit 12 semaines sans console ! Et que me propose sony en dédommagement ? Rien ! J'ai accepté leur condition en achetant la console, voila leur réponse ! A savoir que la dernière reçu était dans un état lamentable, avec le capot défoncé ! Oh merci le service qualité !

 

Stop le bullshit, pour wolfenstein :

 

"utside of the more aggressive dynamic framebuffer on the Xbox One, there's little to separate it from the PS4 game. Shadow quality is slightly better on the PS4, but the artwork, effects and lighting are all basically identical. The PS4 holds up the closest in delivering a native 1080p experience at 60fps, so benefits from slightly more consistent image quality. As such, once again it's the PS4 release that is our preferred console choice. However, the differences between the two consoles are minor and Wolfenstein is really a worthwhile purchase no matter which one of these systems you own."

 

C'est le même sur les 2 plateforme, on note même des chutes plus fréquente de framerate sur la version One.

 

Murdered :

 

http://gamingbolt.co...per-ps4-version

 

Sup Ps4.

NicoDurantes
Signaler
NicoDurantes
Et Ryse tourne en 900p, même pas en 1080p qui semble être l'obsession de tout le monde.Et ça reste un des plus beau jeu de ce début de gen...
safedreams
Signaler
safedreams
La console est bonne aujourdhui mais demain? Si déja elle accumule un retard technologique avec une PS4 qui n'est deja pas un monstre de guerre...
loulou206
Signaler
loulou206
Très franchement pour posséder les 2 machines, la différence graphique est très discutable, entre Ryse et Kill Zone lequel est le plus beau? ben franchement les deux sont magnifiques, après la différence ce joue peu être au niveau du framerate mais sur consoles ca ne ma jamais poser problème, par contre sur PC c'est du 60 fps sinon rien.
NicoDurantes
Signaler
NicoDurantes
A lire certains com on dirait que certains joueurs joue la gueule coller à l'écran pour voir les détails. Parce que franchement pour l'instant en therme de différence c'est vraiment rien.Et on parle de 60fps sur tomb raider, mais il ne sont même pas constant!!!
-Iwamaru-
Signaler
-Iwamaru-
Très bon article.
Pour une fois que l'on a quelque chose de plus on moins neutre sur la fameuse guerre des consoles c'est vraiment "rafraichissant".
Perso j'ai la one, pour le moment j'en suis content, et j'attend de voir l'évolution de la console, tant au niveau de la libération des ressources kinect, qu'au niveau du fameux cloud. Mais soyons clair, j'ai adoré la xbox360, c'est l'une de mes consoles préférées, mais cela ne m'empêchera pas de migrer sur la ps4 si l'écart entre les deux ne se ressert pas. Se qui me gênerait le plus serait d'avoir des jeux en 60fps sur ps4 alors que ceux de la X1 soit en 30fps. Comme la majorité des jeux sont multiplateforme, j'aime autant avoir le meilleur confort visuel pour en profiter.
Moi ce qui me fait peur c'est qu'on parle toujours d'optimisation de la x1, mais qu'en sera-il quand il y a une "optimisation" côté sony ?? Là l'écart va encore se creuser, et clairement la X1 ne pourra plus du tout soutenir la comparaison...
Columbo
Signaler
Columbo
''Le sérieux et l'écoute de Sony pour le futur des joueurs en somme que du Bonheur.''

Sony a 2 exclus valables pour 2015, énorme blague, ils font à peine mieux que microsoft et leur conférence a également été l'occasion de montrer des jeux qui tournaient sur PC donc ''sony à l'écoute des joueurs'' c'est risible, ils profitent simplement de la nullité crasse de leur concurrent sur cette génération sans génie ni brillo particulier, la PS4 se vend par camions sans jeux ou que des bouses, moi ça ne me réjouis pas.

PS4/One, même chose sur le fond
daubovore
Signaler
daubovore
Et si on prenait les deux, au fait ? Non, c'est pas possible ? Vous prenez plus de plaisir a jouer en vous disant, yes c'est plus moche chez l'autre ?
Oui la one sera toujours derrière la ps4 ( et encore ce n'est même pas vrai sur tous les jeux pour l'instant : wolfenstein, trials, murdered...), mais bon j'ai autant de découvrir quantum que de jouer a un nouveau de chez quantic !
En fait quand je vois tout le foin que vous faites la dessus, je me dis que la one va être la nouvelle U, une bonne console avec de super jeu, mais qu'on attaquera toujours sous l'angle de la perf, comme si il n'y avait que ça qui comptait !

ps:je viens de me prendre une one, pour une seule raison, 4eme retour sav de ma ps4, soit 12 semaines sans console ! Et que me propose sony en dédommagement ? Rien ! J'ai accepté leur condition en achetant la console, voila leur réponse ! A savoir que la dernière reçu était dans un état lamentable, avec le capot défoncé ! Oh merci le service qualité !
ssj4gokusama
Signaler
ssj4gokusama
houfini, il n'induit personne en erreur. Et la différence réduire grace à l'optimisation des outils...euh oui à condition qu'à côté , ils n'optimisent pas aussi les leurs. Ce qui est quand même le cas, Sony ont une équipe de développeurs issus de leurs studios qui y travaillent dessus régulièrement. Donc si au pire l'optimisation évolue des deux côtés au même rythme ça ne changera rien du tout. La différence est avant tout hardware à la base. De meilleurs SDK ne font "qu'aider" à tirer le plus de potentiel. Après (notamment pour les jeux multis) c'est plus un mélange entre qualité des développeurs et politique de l'éditeur.
Au moins Spencer a été honnête là dessus pour ce qui est de DX12 qu'il ne faut pas s'attendre à un miracle. c'est normal, DX est avant tout conçu pour le PC er de pouvoir fonctions sur des centaines (si ce n'est des millers) de configurations passées, présentes ou futures. A l'opposé où pour des machines comme les consoles, où leur hardware est figé dans le marbre. D'ailleurs je me permet de citer le contributeur technique du groupe de site play3-live/xb-live/wii3ds-live à propos de DirectX 12. Deux contributions assez longues, mais intéressantes à lire :
"C'est une api PC, la X1 a déjà un accès relativement bas niveau à son hardware, comme toutes les consoles. Elle est certainement encore améliorable, comme toutes les api consoles au fil de la vie d'une console, mais c'est pas avec DX12 que ca va changer quoi que ce soit au niveau des perfs.



Ce qu'il faut comprendre, c'est que ce genre d'api c'est beaucoup d'abstraction soft pour tourner sur pleins d'hardware différents, évidemment ils essayent de réduire l'overhead au fil des versions et comme Mantle ils ont essayé de travailler particulièrement sur le CPU pour cette version, pour faire beaucoup plus de drawcall par exemple.



Il y a un peu de com aussi pour contrer Mantle, qui ne tourne que sur AMD faut rappeler, mais c'est pas souhaitable d'avoir un API telle quelle sur consoles. On cherche exactement l'inverse justement de ce genre d'API généraliste, il faut exploiter le seul hardware spécifique de la console.



Je pense qu'il y a une confusion, c'est destiné au PC, pour la X1 c'est pas souhaitable. La PS4 a aussi sa propre API bas niveau GNM (libGCM pour les intimes) qui est basé sur OpenGL ou ils ont viré tout ce qui ne ressemble pas à la PS4 dedans, et qui va encore s'améliorer au fil du temps. C'est vers ce genre de choses qu'il faut tendre, tailler du code pour la machine précisemment, reécrire des routines en ASM pour "parler" à la machine au plus près, pas l'inverse avec plus d'abstraction ou tu dois parler à des centaines de combinaisons de machines différentes, donc language plus "haut niveau" agnostique, plus long littéralement, plus lent, moins optimisé."
"Que la X1 adopte DX12 n'est pas une bonne nouvelle en soit, au mieux disons que ca peut faciliter les portages PC DX12 > X1, mais niveau perf c'est niet, et même négatif par rapport à une vraie API bas niveau. Facilité et perf sont généralement deux choses qui ne font pas bon ménage. Par exemple le wrapper DirectX de la PS4 permet de convertir n'importe quel jeu PC/X1 en quelques jours, voir une après-midi, mais il ne faut pas attendre de ce genre de conversion, le niveau d'optimisation et performance que peut produire un first party ou un studio qui travaillerait en assembleur (l'autre extreme). C'est ce qu'on voit en majorité jusqu'ici en multi (le brut gpu se chargeant seul de se démarquer en mode "display list", ce qui ne demande aucun effort)



Sony propose les 2 solutions, soit de la conversion quasi automatisée avec le wrapper qui est le stade ultime de la simplification de dev, dans certains cas c'est même trop (les multi sans AF qui tournent à 2 fois le framerate..c'est une aberration en soit, je pense à Soul suspect). Ce qui malgré tout était surement indispensable de prévoir quand même au moment de la conception pour s'assurer tous les multi, et surtout dans l'eventualité ou la console n'aurait pas aussi bien marché qu'aujourd'hui.



Et de l'autre du GNM(X) avec accés très bas niveau et une grande flexibilité niveau outils pour ceux qui veulent "descendre à la cave" (les 1st petit à petit). On risque de naviguer encore quelques temps entre les 2 extremes, mais la PS4 va naturellement tendre vers la deuxième solution et la X1 dans l'autre sens avec DX12. Non seulement c'est évidemment pas de la "secret sauce", mais ca sera clairement pas un avantage sur le long terme si ce n'est encore et toujours dans une optique de simplification et réduction des couts de dev."
http://www.play3-liv...e/#entry1862323

Sinon dans l’ensemble, ce qui est dit dans l'article est globalement vrai. Le cœur étant sur le choix hardware guidé par le concept autour de la machine qui fait découler le reste
ShinoBee
Signaler
ShinoBee
Dumdstick fidèle à lui même...

Article intéressant, bravo Olive et l'important c'est le jeux ! Bisous
dumdstick
Signaler
dumdstick
Je dirais que c'est un article a charge puisque le gain de puissance est réelle on annonce ainsi un witcher 3 en 900p et 30fps (comme la ps4) et puis la plupart des jeux (thief battlefield, murdered soul,strider,wolfenstein) s'en sortent mieux sur one. Donc cet article est vraiment pourri.
houdini
Signaler
houdini
Article qui va induire beaucoup de lecteur en erreur. La différence de performance n'est pas ce qu'il y a de plus important. Voir les anciennes générations.

Ensuite, vu que 90%, voir plus, sont cross, la différence se verra de moins en moins grâce à une optimisation des outils.

Bref, merci pour l'article même si je le trouve très influencé par des choix personnels.
k43l
Signaler
k43l
Bon je reviens du match catastrophique du Portugal. Et boom je tombe sur ce post.
Certaines choses sont vrai mais d'autres erronée. Je reviendrai pour détaillé mon point de vue (un peu tard...)

Mais le gros problème est que vous ne considérer pas les consoles comme des PC en boite. Ce qui n'était pas le cas avant. Et à partir de ce principe, certains raisonnement ou déduction deviennent faux.
BREDOSTYLE
Signaler
BREDOSTYLE
J'aime bien les histoires de chiffres 10% par ci et 25% par la, mais en fin de compte vous parlez beaucoup chiffres entre PS4 et XONE mais sur un écran de télé j'ai du mal a voir les 25% de différence de puissance.
piotr-lerowckzi2
Signaler
piotr-lerowckzi2
Ikarugale 22/06/2014 à 22:38
Moi je vais m'acheter une xbox avec kinect, c une petite revolution dans le jeux video, la Ps4 c'est juste ( finalement) des jeux Ps3 encore plus beau..., et puis ms va mettre des milliards pour les jeux, la ou sur Ps4 va y avoir que des indés pourri.
C'est bien c'est très intelligent ce genre de com, merci Ikagura, il y à toujours des mecs pour rassurer :) .
NicoDurantes
Signaler
NicoDurantes
Bah comme je le disais avant,seul les exclu font tourner les consoles à fond..Après le mecs qui arrive à voir à l'oeil nue le jeu qui tourne à 30 ou 60fps il est balaise :P
piotr-lerowckzi2
Signaler
piotr-lerowckzi2
sagetsle 22/06/2014 à 21:23
Très bonne article vraiment plaisant à lire! Je pense quand même que la difference de puissance ne va pas enormement changé la donne ceux qui aime xbox l acheterons quand même par contre les fansboys sony sont pas prêt de changer de crémerie!
C'est marrant comme tu as bien choisi tes mots, "ceux qui aime xbox" pour les joueurs Xbox, les fanboys Sony pour les joueurs ps :)
Minbox82
Signaler
Minbox82
C'est de toutes façons mort pour la Xbone. Sony n'a même pas dégainé que la PS4 explose tout donc quand ils vont lâcher les chevaux...:)
Un bon revers qui remet M$ à leur place.
lui
Signaler
lui
xD

Édito

 

 

 

 

  

 

Archives

Favoris