The Neves Times

The Neves Times

Par Neves Blog créé le 29/03/14 Mis à jour le 22/12/20 à 19h34

Reporter vidéo-ludique.

Hebdomadaire dominical.

Tirage en couleur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Intrigue (Art)

 

En raison d'une pandémie mondiale de coro... de connerie, active depuis bien trop de décennies, le budget pour les Krevawards a été réduit à son strict minimum, ne permettant pas la tenu de l'édition comme de coutume.

J'invite ceux prêt à réaliser un bilan de 2020 à spontannément prendre la plume et l'encre pour suivre le mouvement. N'est-ce pas KanyeEast, Nathan Gouzien, Fenril, Kiflam, Pedrof, Tyler Cross, Mangouste, Picachoux_bzh, AZN Humbold, Galak67, Liehd, Dopamine, Gunhed, Arukado, Narga, Olive, Zhibou, Callveen, Ferio, Locutus, Donald87, angeP, Joniwan, Yaeck ou d'autres encore !

 

1/ Présente toi à l'assemblée constitutive des membres de la commu' :

Tu vas faire le coup de l'amnésie à chaque fois !?

Ça fait 4 ans, change de disque.

 2/ Ton jeu de l'année ?

Metal Gear Solid 2.

Logique.

On est en 2020.

Ce que je veux dire, c'est que c'était couru d'avance. Après MGS découvert en 2018 et un cycle de 2 ans initié sur la saga, je peux déjà vous spoiler sur le grand gagnant de 2022 …

Que dire sur MGS2, aussi fort que le 1er. Magistral à tous les niveaux. J'ai même du mettre mes mains au feu pour m'empêcher d'embrayer direct sur le 3 une fois Sons of Liberty fini, c'est dire. On dirait que le jeu il est vivant tellement il arrive à véhiculer des émotions, des sentiments que peu de titres parviennent à ne-serait-ce qu'esquisser.

Long vie à Kojima (Prod).

3/ Ta surprise de l'année ?

Sly Cooper Thievius Raconus.

Je joue toujours autant à des jeux récents tavu.

Surprenant parce que je me doutais qu'il était bon, mais je ne pensais pas qu'il était en fait excellent.

En sachant pour situer que mon barème se compose comme suit :

  • Sous-merde

  • Merde

  • Bon

  • Très bon

  • Excellent

  • Chef d’½uvre

J'ai joué à un Ratchet et un Jak&Daxter et pour ma part, Sly Racoon est clairement au-dessus, c'est tellement inspiré, le cell-shading est sublime, la VF, l'ambiance sonore, c'est juste pas méga-difficile mais ça le devient pour récupérer toutes les pièces pour avoir tous les gadgets donc ça palie plutôt bien. Du lourd déjà pour SuckerPunch à l'époque.

4/ Ta déception de l'année ?

God of War III.

Ca reste un très bon jeu à minima. Mais il m'a déçu sur 2 points : son dosage de la difficulté et ses environnements. J'ai joué au jeu en normal après le traumatisme vécu sur Gow 2 où j'y ai joué en difficile et dont la progression scénaristique et sa digestion au fil de l'eau a été hachée par des combats interminables et punitifs à souhait. Sauf que GoW 3, je l'ai trouvé assez simple sauf dans sa toute dernière partie. Donc ça m'a niqué le sentiment de réellement s'employer pendant une bonne partie de l'aventure. Et pour ce qui concerne les environnements, j'ai l'impression qu'on a tellement eu du caviar à ce niveau là avec le 1er et le 2ème que cela devenait compliqué de ne pas faire dans la pure redite, ainsi le voyage est moins présent. En dehors de ces 2 points, le jeu est dantesque si vous me permettez cette capcomisquation. La mise en scène, le spectaculaire, les idées de jouabilité mais bon, un peu dommage même si le niveau reste très élevé.

5/ Le scandal de l'année ?

Macron qu'a laissé le covid rentrer en France.

Ah merde, vidéoludiquement, difficile de ne pas dire Cyberbug2077, l'apogée du foutage de gueule intégrale, d'années de dérives de jeux sortis trop tôt dont la connexion internet pour télécharger des mises à jour toujours plus monstrueuses est le bras-armé pour cacher des gestions de projet à minima douteuses.

Vivement le bug de l'An 2000 pour en finir avec ça.

6/ L'arnaque de l'année ?

Max Payne 2.

Je m'attendais pas à une telle chute après un Max Payne culte. C'est naze en terme d'écriture, c'est naze en terme d'environnements, c'est à peine intéressant à jouer, c'est une suite qui ne sert à rien mais pire, tend même à casser le mythe si on y prête trop attention.

7/ Le braquage de l'année ?

PlayStation All-Stars Battle Royale.

Arrivé à me faire jouer à un jeu de combat de mon plein gré sans concourt de GHB, LSD voire même de menace de sévices physiques ou corporels, c'est fort.

J'ai tenu 1h avec Raiden, j'ai pas plus apprécié que ça avec Drake ou Monsieur P. Il aurait été crédible en multi-joueur en local, malheureusement je manque de candidats par ici.

8/ La direction artistique de l'année ?

Limbo.

L'un des premiers jeux indépendant que je voulais faire.

Et ça claque à tous les niveaux dont la direction artistique qu'on ne présente plus. Bien aidé forcément par la bande-son nickel. J'ai même laissé le jeu installé sur la PS3 pour bénéficier du tableau dynamique de menu avec cette partition exquise.

9/ La bande-son de l'année ?

Uncharted Golden Abyss.

Il a à date la meilleure bande-son de la série, et pour une fois, je me suis laissé tenté à l'écouter après avoir terminé le jeu. Et ça, je le fais que pour les quelques jeux qui me stimulent réellement sur ce pan-là.

J'aurais pu citer MGS aussi dont la piste Rescue Emma vaut à elle-seule tous les cigares du Fanfaron.

10/ La turbo-baffe de l'année ?

Dishonored.

J'en attendais beaucoup. Je n'ai pas été déçu. C'est très propre. Très calé. La direction artistique aurait même pu raflé la mise face à Limbo maintenant que j'y pense. La VF est une constellation de voix qu'on connaît déjà séparément mais réunie pour le meilleur. L'univers est passionnant. La jouabilité permet quasiment tout. L'IA est quali. Même le scénar' parvient à réussir là où celui d'Hitman Absolution pêche alors qu'ils ont la même structure. Poire. A savoir, un enchaînement d'assassinats avec 2-3 surprises en cours de route. Sauf que contrairement à 47, les cibles de Corvo puent la classe aussi bien par leur personnalité que leur coup de crayon ou costume taillé à la serpe. Et je n'ai même pas vu venir le twist. Une bien belle réussite.

11/ Le développeur de l'année ?

CD Projekt Red.

Incontestablement.

Eh oui, j'ai enfin pu m'atteler à The Witcher sur cette tablette Surface de 2019. Et il est pas mal ce Witcher. La bande-son est ienb. La quête d'enquête avec Raymond m'a vraiment entraîné. L'univers est enivrant. Y a pas mal de fortes têtes. Mon seul véritable problème a été l'encaisser autant d'informations, ça dialogue beaucoup et j'ai du me calmer après chaque acte pendant 1 bonne semaine. On a envie de savoir qui est et qu'est ce que veut la Salamandre. Ca marche bien. Je comprends les éloges même si le RPG n'est pas spécialement mon genre de prédilection.

12/ Le constructeur de l'année ?

PlayStation.

Si j'en crois le nombre de jeux de leur portforlio que j'ai lancé :

  • Ratchet & Clank 3

  • Jak & Daxter

  • Sly Cooper

  • God of War III

  • Pixeljunk Shooter

  • PASBR

  • Uncharted Golden Abyss

  • Escape Plan

13/ L'éditeur (hors constructeur) de l'année ?

Bethesda.

Indubitablement.

Après avoir fait la 1ère moitié de Fallout 3 fin 2019, je me suis mangé la seconde en début d'année et contrairement à mes craintes les plus folles, Retombées Radioactives 3, ça claque bien. Il est pas si moche dans sa mocheté crasse. Y a une « belle » ambiance qui se dégage de cette désolation. KICK-ASS. Le jeu manque surtout de jusqu'au-boutisme. On sent qu'il y a plein d'idées dans les quêtes (principales comme secondaires) mais les choix ne sont pas si radicaux que ça. Encore qu'entre le rasage thermonucléaire de Megaton ou le grand remplacement opéré à la Tour 10 centimes … IT'S GO-TIME. Mais Washington est « magnifique ». La quête principale est plein de sens puisque le but est de trouver une solution pour purifier l'eau irradié pour permettre de reconstruire une civilisation qui tient la route. Y a un juste un gros problème avec le plafond de niveau à seulement 20 qui nique une bonne composante addictive de latter les couilles à tout ce beau monde. Mais on finit péniblement par s'y faire. 150 heures utilisées efficacement pour un très bon titre.

14/ Le bide de l'année qui t'a fait plaisir ?

Devil May Cry 2.

Je suis pas trop fan de l'univers de DmC. J'y joue surtout parce que j'aime les BTA que j'ai découvert via GoW y a pas si longtemps. Et il est quand même pas terrible ce DmC, je dirais que selon mon barème consolidé, c'est une merde.

15/ Le bide de l'année qui a fait du chagrin en toi ?

Devil May Cry 2.

Après, c'est une merde mais y a du bon dans le mauvais, ¼ des boss sont au niveau, la moitié, faut tricher pour les mettre à trépas et le dernier quart sont trop faciles. Les environnements sont de mauvais gouts, c'est clair, les niveaux pas super inspiré même si j'ai plutôt pris un plaisir certain à occire les ennemis plus lambda. Et du coup, la durée de vie de 7h tombe dans les bons points. Faut pas voir le mal partout.

16/ L'expérience viscérale de l'année ?

The Walkind Dead.

Disons que je vois les clémentines autrement maintenant. Les lits aussi d'ailleurs.

Plus sérieusement, la réputation n'est pas galvaudé. J'ai été stupéfait par bien des péripéties, le jeu est plaisant quel que soit les phases de jeu qu'il propose, il est très inspiré. Il est choquant à certains moments. L’exécution sortie de nul part en bord de route ou la scène du manoir des tarés. J'ai juste été un peu déçu par le maître-chanteur même si je comprends bien la malice de mettre quelqu'un de relativement anodin derrière cette voix. Et enfin, on a tellement loué la fin du jeu que je me doutais que ça tournait autour du sacrifice d'on sait-qui. Où comment être spoiler par soi-même. C'est un peu bizarre comme concept. Ou alors le fait que vous-savez-qui n'est pas mentionné dans aucune des suites de cette S1. Probablement.

17/ Le troll de l'année ?

Final Fantasy XIII-2 ?

C'est pour déconner le «? ».

Il est trop facile. Ou alors je suis un PGM. J'ai adoré le système de combat du XIII qui est clairement la carotte qui m'a fait joué à celui-là mais le système de combat évolue assez peu et rentre surtout dans une routine merdique. J'en viens à me demander si ça valait vraiment la peine d'en reprendre pour 38h après en avoir fait 68 sur le 1er. Surtout que la trame scénaristique est éclaté au sol. Ce que je déteste ces pirouettes sur le continuum espace-temps pour espérer accoucher d'un « truc » (on va pas dire scénar', ce serait insultant pour le Larousse) aussi naze. Au moins, dans sa grande cacophonie, FFXIII, ça restait l'aventure, le voyage, le bond en avant, le saut dans l'inconnu. Là, c'est nul, la moitié du temps, je ne prenais pas la peine de faire l'effort de suivre correctement les pourparlers dans les cinématiques, chose qui ne m'arrive jamais. Même Absolution qui vole pas bien haut de ce côté là met plus de formes, d'envie. Heureusement, y a Caïus pour sauver ce qui peut l'être. Mais en dehors du labyrinthe et des combats finaux, même un joueur aux mains carrés pourrait le finir les yeux bandées Izzy. Et dire que je vais mettre le XIII-3 en 2022, juste pour avoir le tableau complet, épisodes canoniques oblige …

18/ Ton Top 5 de l'année ?

5. Inexploré, les Abysses dorées

4. Cri Lointain 3

3. Déshonoré

2. Le Mort-Vivant

1. Rouage de Métal Solide 2 : Fils de la Liberté

19/ Retour sur tes attentes de 2020 que t’avais formulé en 2019 ?

Contre mauvaise fortune, il faut faire bon c½ur.

Je m’évertue à respecter ce proverbe.

2020, ça s'est surtout passé chez moi. Et j'en ai donc profiter pour réaliser la Prophétie espérée en 2019, j'ai effectivement joué à « Fallout 3, MGS2, DMC2, Max Payne 2, Ratchet&Clank3, Dark Souls, poursuivre Skyrim, God of War III, PixelJunkShooter avant d’envisager de me mettre sur Final Fantasy XIII-2 et consort. » J'ai même fait plus parce que j'en suis bien à la moitié des jeux de 2012. J'ai dosé 20 jeux cette année, sans en bafouer une seconde l'expérience ni la digestion. Pour plus de 500h de jeu. Donc à défaut d'avoir pu voyagé ou simplement profiter des petits zizirs de la vie par delà ma demeure comme en 2019, je me suis plus que largement amusé et j'ai même mieux combler mon retard que je n'espérais. Maintenant, je ne me fais pas d'illusion. On est dans la galère jusque 2025. Minimum.

Sinon, j'avais aussi noté que j'attendais TLOU, GOT, Watch Dogs Legion, CB2077, Halo Infinite et 12 minutes. Autant que 12 minutes soit reporté, pas de problème, autant les problèmes de développement de 2 jeux dont les montures de leur studio respectif remontent à 5 ans, j'aurais jamais cru. Et Halo s'en sort pas si mal avec son scandale en comparaison de ce qui arrive à Cyberbug 2020.

20/ Tes attentes pour 2021 2013 ?

Découvrir réellement Nintendo via la WiiU qui attend(ait) sagement son tour depuis son acquisition il y a 3 ans. J'ai jamais possédé de console Nintendo, j'ai juste eu l'occasion de jouer quelques heures à différents Pokémon sur la GB Color, la GBA, la GBA SP et vite fait MK sur DS mais rien de bien folichon. J'ai hâte de démarrer ce 24 avec NSMBU. Je trahis la cause mais bon, je m'en remettrais.

J'espère poursuivre mes jeux de 2012, placer MotorStorm Apocalypse, Killzone parce que je l'avais pas fini à l'époque, finir Dark Souls auquel j'ai joué 45h en 9 jours cette année, finir Skyrim, j'en suis à 233h de jeu kéblo en 2018. Et si ça avance pas mal, débuter mes jeux de 2013. J'estime que j'ai encore 2 bonnes années de PS3 avant de pouvoir envisager la 4 que je n'ai toujours pas acquise.

Sinon, pour revenir momentanément via une faille en 2020, pour 2021, je suis curieux pour DeathLoop maintenant que j'ai terminé l'excellent Dishonored, alors que j'en avais rien à battre jusque là. J'attends Gotham Knights et l'Héritage de Poudlard. Je suis vachement chaud pour un Bitmap de GoW R maintenant qu'on a eu le luxe de se délecter d'un Jpeg. Et alors le Png pour officialiser le report en catastrophe de dernière minute pour 2022, je m'en pourlèche les babines d'avance. Non à part ça, je crois ni à BOTW2, ni à la Switch Pro, ni au PSVR2 en 2021 mais ça ne serait pas de refus.

21/ La chose inavouable que tu as pourtant faite et qui concerne le JV ?

J'ai acheté une Xbox One.

Voilà, c'est dit.

Moi, l'enfant de PlayStation.

22/ Pose-toi une question et réponds-y.

- C'est une bonne situation scribe ?

- Je crois que y a une douzaine de participants qui l'ont déjà faite celle là ces 3 dernières années, tu vas pas t'y mettre, si !?

23/ Le mot de la fin ?

Éclaté au sol.

J'ai envie de mettre des pains à chaque personne qui utilise cette expression.

Mais elle caractérise bien 2020 donc ...

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Joniwan
Signaler
Joniwan
Ah non y'aura au moins un GIF :3
Neves
Signaler
Neves
En espérant que vous ayez complètement tord Sergent Pedrof. :D

:/
Pedrof
Signaler
Pedrof
Je me demande bien si tu vas accrocher à MGS3. Comme toi, adoré le 1 et encore plus le 2, mais alors le 3 ! Douche froide.
Neves
Signaler
Neves
Bien sûr :D

Fixes, les images hein ;)

Faut pas déconner :mellow:
Joniwan
Signaler
Joniwan
Merci pour les questions, j'en lance un bientôt. SI le budget est réduit on a tout le même le droit de mettre quelques images ? :3
Donald87
Signaler
Donald87
Why not ...

Édito

 

Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour Neves.

 

Faites-le.

 

Neves F. Kennedy, 1964.

 

--------------------------------------------------

 

'Bienvenue au Neves Club.'

 

La première règle du Neves Club est 'il est interdit de parler du Neves Club'.

 

La seconde règle du Neves Club est 'IL EST INTERDIT DE PARLER DU NEVES CLUB'.

 

Troisième règle du Neves Club : ' lorsqu'un joueur WiiU l'intègre, il doit jurer sur la Dualshock de ne jamais prononcer les termes suivants dans l'enceinte du Club : "fun, gameplay, level-design, game design, multi-local" '

 

Quatrième règle : 'le joueur Sony et affiliés est exempté de combattre'

 

Cinquième règle : 'le joueur Xbox est un mythe qui n'existe pas'

 

Sixième règle : 'seulement deux joueurs par combat messieurs'

 

Septième règle : 'deux joueurs WiiU minimum par combat'

 

Huitième règle : 'quand le joueur WiiU crie stop, ou n'en peut plus, le combat continue jusqu'à ce que j'en décide autrement'

 

Neuvième et dernière règle : 'si c'est son premier jour, le joueur WiiU doit combattre'

 

Tyler Neves, 1997.

 

--------------------------------------------------

 

Il y a bien longtemps, dans un galaxie lointaine, très lointaine ...

 

 

C'était une époque de guerre civile, à bord du vaisseau opérant à partir d'une PlayStation inconnue, les Rebelles  ont emporté leur première victoire sur l'abominable Empire Nintendo.

 

Au cours de la bataille, les Rebelles ont réussis à dérober les plans secrets d'une machine infernale : le CD-Rom, une technologie spectrale dôtée d'un armement tridimensionnel assez puissant pour ébranler la stabilité bidimensionnelle du cosmos vidéoludique.

 

Poursuivi par les sbires sinistres de l'Empire, le Prince Kutaragi regagne sa base aux commandes de son vaisseau spatial, porteur des plans volés à l'ennemi qui pourrait boulverser le cours de l'histoire et restaurer l'espoir dans la galaxie ...

 

Neves Lucas, 1977.

 

--------------------------------------------------

 

"That's one small step for Sony ...

 

... but one giant leap for videogame industry"

 

Neil Neves, 1993.

 

( 'landing' his hands on the yet  UNCHARTED Playstation Dualshock soil)

 

--------------------------------------------------

 

- J'aurais pu vous offrir une babouche.

 

[4 seconds ... 3 ... 2 ... 1 ]

 

- Une babouche ne suffit pas.

 

Le mime Neves, 1998.

 

--------------------------------------------------

 

Yes, Week-End.

 

Neves Obama, le Vendredi.

 

--------------------------------------------------

 

My people ... Sons & Daughters of Sony. This much I vow. The history of these days will be written in the Saturn blood, by crashing the N64 of my ennemi, by seizing the CD technology they thought to turn against us. We will be fighting for our very existence. But if are those who denies us peace, refuses our rightfull place in the gaming universe, then we will unleash such a terrible console that the generations yet unborn (Gamecube, Wii, WiiU, WiiThem, etc.) will cry out in anguish.

 

Discours de galvanisation des troupes, Sony Headquarters, Neves Visari, 2 Décembre 1994.

 

--------------------------------------------------

 

The Wii may shatter our PS3 body. But they cannot break our spirit. Even tough the Miiverse advance on our Playstation Home to seize by force what they cannot claim by right. They cannot imagine what awaits them. WE WILL PLAYSTATION ALL-STARS BATTLE ROYALE (SMASH, in english) THE INVADERS FROM OUR SKIES. [...] While they sweep over our lands like the sand of winter, never again we will bow before them, never again endure their awful casual games, never again endure their Mario Kart tyranny. We will strike without warning and without mercy, fighting as one hand, one heart, one soul. We will shatter their dreams of hegemonia and haunt their nightmares of failure. Drenching our ancestor's grave with their blood. And as our last breath tears as their lungs, as we rise again form the ruins of our Playstation 3. They will know Gamers belongs to SONY.

PLAYSTATION 4.

 

Discours de présentation de la PS4 à la presse, Scolar Neves, 19 Février 2013.

 

--------------------------------------------------

 

 Never compromise.

[Tearing apart the contract between the two of them.]

Neves "Rorshach" Yamauchi, 1990.

 

--------------------------------------------------

 

Cette communauté mérite une qualité supérieure de contributeur.

 

Et je compte bien la lui donner.



The Neveser.

 

--------------------------------------------------

 

Je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime.

 

 

Le joueur WiiU.

 

--------------------------------------------------

 

Dans l'Espace, personne ne vous entendra crier.

Renault, division acoustique.

 

--------------------------------------------------

 

Les hommes naissent libres et égaux en droit.

Il ne fait nul part ici, mention du sort de la femme.

Neves Bonaparte, 1803.

 

--------------------------------------------------

 

Nul n'est pro-fête en son pays.

 

Pourtant j'en vois plein des français à Saint-Tropez.

 

L'auteur de la citation n'a pas souhaité dévoilé son identité.

 

--------------------------------------------------

 

Un homme avertit en vaut deux.

 

Une femme ? Quatorze.

 

Comprenne qui pourra.


L'auteur de la citation n'assume pas ses propos et n'a par conséquent pas souhaité faire figurer son nom dans le registre.

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est de gagner.

 

Et surement pas de participer.

 

Absurde.

 

Neves de Coubertin, 1896.

 

--------------------------------------------------

 

- Vous aimez invoquer la Sureté Nationale afin d'allègrement violer la constitution et restreindre les libertés individuelles si durement acquises par ce pays.

- Vous n'êtes qu'une emmerdeuse Karen.

Karen Hayes puis Tom Lennox, 24 - saison 10.

 

--------------------------------------------------

 

Ce blog ne se prévaut pas d'être le meilleur d'entre tous.


Il l'est.


Et c'est bien là l'essentiel.

 

Neves Bygmelon

 

--------------------------------------------------

 

L'important, c'est d'imposer son avis.


Et non de le donner.


Absurde ça aussi.


Putain, les gens comprennent vraiment rien.


Neves Underwood.

 

--------------------------------------------------

 

Un taxi vide s’est arrêté au 10 Downing Street.

 

Clement Attlee en est sorti.

 

Winston Churchill.

 

--------------------------------------------------

 

Un vrai joueur se réclamant être un sympathisant de la cause ne dit pas "allo" en décrochant le combiné.

 

Il dit Killzone.

 

Neves RyuzAKi47.

 

--------------------------------------------------

 

A compter de ce jour, vous ne m'appellerez plus Neves.

 

Mais le Grand Neves.

 

Napoléon Neves, 1822.

 

--------------------------------------------------

 

Les grands esprits discutent des idées.

 

Les moyens esprits discutent des évènements.

 

Les petits esprits discutent des gens.

 

Ils m'arrivent de discuter de moi auprès des autres.

 

Neves Roosevelt.

 

--------------------------------------------------

 

Un jour, je rentre dans un taxi et j'entends un mec me dire :

"Vous allez où ?"

Comme on se connaissait pas, je lui ai répondu :

"Qu'est ce que ça peut te foutre ?"

Les gens d'aujourd'hui, aucune manière ...

 

--------------------------------------------------

 

- Qui est le premier homme à avoir marché sur la Lune les enfants ?

 

- Neil Armstrong Mr le Professeur.

 

- Faux. Tintin.

 

--------------------------------------------------

 

Il n'a rien d'un GOTY, mais surpasse sans souci ceux à qui on a donné ce titre.

 

Blacklabel, 17 Janvier 2012, critique d'inFamous 2.

 

--------------------------------------------------

 

Contrairement à ce que prétend la vindicte populaire ...

 

... Dieu ne s'est pas reposé le 7ème jour.

 

Non. Dieu créa Sony.

 

Vox Déï.

 

(Citation non datée mais retrouvée sur un parchemin daté du Monolithique.)

 

 

--------------------------------------------------

 

"En Bretagne, il ne pleut que sur les cons."

 

- Eh bah je dois être un sacré gros CONNARD !!

 

Archives

Favoris