Le Blog de Didi

Le Blog de Didi

Par NetGDidi Blog créé le 28/12/10 Mis à jour le 16/09/19 à 14h28

Mon humeur, mes avis, mes envies.

Ajouter aux favoris
Signaler
Musiques du jeu vidéo (Musique)


Little Big Adventure 2 - LBA's Theme

Album : Little Big Adventure 2 : Twinsen's Odyssey

Artiste : Philippe Vachey

Année de sortie : 1999

Durée de la piste : 03:52
Piste Titre Durée
1 Song for Gabriel 3:54
2 The Empire 3:45
3 Honey B. 3:14
4 Emerald Moon 3:29
5 Zeelich 3:40
6 Purple 0:49
7 Lba's Theme (1997 Version) 3:51

Little Big Adventure a une ambiance unique. La French Touch d'Adeline appliquée sur ce titre rend le jeu attachant. LBA 2 respire la bonne humeur et son thème principal en est le parfait exemple.

La bande sonore des LBA est un délice, il nous donne la pêche et nous rapproche du personnage Twinsen. Pendant des mois ça a été ma musique de réveil. Je l'ai bien entendu changée car on finit toujours pas détester la tonalité d'un réveil. Et il est vraiment hors de question de mettre à la trappe cette merveille.

Le monsieur il a dit : "Réveillez-vous avec la musique de LBA !"

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Little Big Adventure 2
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Musiques du jeu vidéo (Musique)


Final Fantasy VI - Terra's Theme

Album : FINAL FANTASY VI (Original Soundtrack) Disc 2

Artiste : Nobuo Uematsu

Année de sortie : 1994

Durée de la piste : 03:52

Piste Titre Durée
1 Terra's Theme 3:52
2 Coin of Fate 3:17
3 Techno de Chocobo 1:37
4 Forever Rachel 2:54
5 Slam Shuffle 2:22
6 Spinach Rag 2:16
7 Overture 4:48
8 Aria Di Mezzo Carattere 3:57
9 Wedding Waltz - Duel 4:02
10 Grand Finale 3:16
11 Setzer's Theme 1:57
12 Johnny C. Bad 2:57
13 The Gestahl Empire 3:13
14 Mgitek Research Facility 2:34
15 The Airship Blackjack 3:06
16 What? 2 1:07
17 Mog's Theme 1:57
18 Strago's Theme 2:31
19 Relm's Theme 2:56
20 Esper World 2:38

Je ne sais pas ce qui est le plus original entre le fait de commencer un rubrique sur les musiques de jeux vidéo ou l'étonnant choix de Terra's Theme

Certaines boucles musicales ne vous lassent jamais et vous transportent toute votre vie. Pour ma part Terra's Theme rentre dans cette catégorie d'instru simple et efficace qui nous accompagnera des heures tout au long d'un jeu. Un thème certes répétitif mais tellement bien pensé pour un jeu du genre. 

 

Certaines boucles musicales ne vous lassent jamais il a dit le monsieur ?

 

Nobuo Uematsu ou le Mozart du jeu vidéo ? L'artiste made in Square Enix n'a plus rien à prouver. Terra's Theme n'est qu'une petite étoile dans l'univers créatif de Uematsu mais elle brille particulièrement bien pour moi.

 

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy VI
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Musiques du jeu vidéo (Musique)

Après un temps énorme d'inactivité je reprends les rênes de mon gameblog.

Je vous avais laissé avec un article sur les acteurs de l'esport.

Je vous avais promis un article sur les disciplines de l'esport. Ne vous inquiétez pas il arrive enfin.

En attendant je prends un risque en ouvrant une nouvelle rubrique très originale.

Pour ce premier opus

 

Mirror's Edge - Introduction

Album : Mirror's Edge Original Soundtrack

Artiste : Solar Fields

Durée de la piste : 05:33

Durée de l'album : 69:52

Piste Titre Durée
1 Introduction 5:33
2 Edge & Flight 6:54
3 Jacknife 6:23
4 Heat 6:59
5 Ropeburn 7:13
6 New Eden 7:50
7 Pirandello Kruger 7:06
8 Boat 7:28
9 Kate 7:11
10 Shard 7:15

Oui je fais partie de ces joueurs pro Mirror's Edge. La musique d'introduction résume à elle seule mon ressenti sur le jeu.

Ces douces voluptés sonores sont le reflet du sentiment de liberté et de plénitude qui nous envahit lorsque l'on monte les toits avec Faith.

Jouer à Mirror's Edge apaise. Sa musique y est pour beaucoup.

Solard Fields (de son vrai nom Magnus Birgersson) nous gratifie d'un véritable bijou musical. J'ai d'ailleurs fait de belles découvertes sur son site. Certaines pistes de l'album ( sont beaucoup plus nerveuses que l'introduction et ont le mérite de coller avec l'action.

En attendant on croise les doigts pour le deuxième opus qui arrivera quand il arrivera ^_^.

Voir aussi

Jeux : 
Mirror's Edge
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
esport

 

Acteurs de l'eSport


L'eSport 2.0 est en marche. A bout de souffle il y a encore deux ans ce dernier est au mieux avec l'arrivée de « la relève » : Starcraft 2, League Of Legend, Dota 2 ou encore Shootmania.

 

Lecteur, je vais présenter une liste non exhaustive des acteurs qui ont selon moi aidé l'eSport à avancer.

 

LES ORGANISATEURS.

 

Lan Arena.

Les salles de jeux en réseau, c'était comme ça qu'on les appelait avant qu'elles prennent le titre de cybercafé puis disparaissent. La Lan Arena c'est une LAN qui a fait bouger l'esport puisque c'est tout simplement la première LAN médiatisée en France. Elle est l'ancêtre de l'ESWC. Si les deux premières éditions sont passées inaperçues (moins de 100 spectateurs) la troisième commença a placé la barre un cran au dessus.

Lan Arena 3 : 300 joueurs.

Lan Arena 4 : 500 joueurs.

Lan Arena 5 : 800 joueurs.

Lan Arena 6 : 1000 joueurs.

Lan Arena 7 : 1 500 joueurs.

 


Les différentes éditions de la LAN Arena.


C'est vraiment à partir de la cinquième du nom qu'il y a eu une véritable prise de conscience. Apparemment on pouvait faire des événements centrés sur le sport électronique dignes de ce nom !

C'est d'ailleurs Ligarena qui a organisé les 3 dernières éditions. La Lan Arena 7 a marqué les esprits non seulement par le nombre de joueurs présents mais également par le niveau des équipes. Les meilleures équipes américaines et européennes s'affrontaient. A l'époque cette LAN avait attiré beaucoup plus d'équipes de très haut niveau que les WCG ou n'importe quelle CPL.

 

ESWC (Ligarena, Games-Services, Oxent).

L'ESWC est l'évolution de la Lan Arena. Matthieu Dallon dirige alors Ligarena (qui deviendra Games-Services en 2005) souhaite créer un événement international se rapprochant des WCG. Les Jeux Olympiques des jeux vidéo existent déjà ? Alors nous allons créer une coupe du monde. En 2003 plus aucun contrat ne liait Ligarena et les Word Cyber Games. Après plusieux Coupes de France et de nombreuses Lan Arena Ligarena se lance. C'est ainsi que nait l'Electronic Sports World Cup.


Matthieu Dallon.


Pour participer à une ESWC il faut se qualifier. Contrairement aux qualifications des WCG qui se déroulent sur une ou deux épreuves (comme les minimas au championnat d'athlétisme) les qualifications françaises se font à la Coupe de France. Mais pour participer à la CDF il faut pour cela avoir engrangé des points sur le circuit de LANs françaises tout au long de la saison. L'ESWC a donc contribué grandement à donner un certain statut à nos LANs.

Un petit best-of de l'ESWC 2006.

L'ESWC est un véritable succès (je ferais certainement un article propre à celle-ci), les éditions 2005 et 2006 resteront certainement les meilleurs crus. En 2009 Games-Services met la clef sous la porte. Le 25 mai 2012 la société Oxent dirigé notamment par M. Dallon reprend le contrôle de son « bébé ».


WCG.

 

Une seule compétition peut dépasser l'ESWC en terme d'histoire et de prestige. Les World Cyber Games ont été créés en 2000 en collaboration avec Samsung Corée et ICM qui était chargé de l'organisation. Les WCG sont à l'eSport ce que les Jeux Olympiques sont au sport. C'est bien entendu la Corée du Sud, mère du sport électronique, qui est à l'initiative d'un tel projet. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est un succès, puisque qu'à partir de 2006 (la fameuse édition à Monza en Italie) Microsoft finance également les WCG. Une particularité des WCG réside dans le choix des jeux. En effet, ce sont les internautes qui votent pour la liste des jeux. Cette année les WCG ont lieu en Chine ce qui peut expliquer la présence de jeux comme Warcraft 3, Crossfire ou Counter Strike Online.

 

 

ESL.

L'ESL est présent sur le circuit depuis 15 ans. Ca en fait l'acteur le plus âgé de ma longue liste. L'Electronic Sports League est la ligue que cottoient le plus les joueurs. Elle est au sport électronique ce que la FIFA est au football. Son site recense plus de 2 millions d'inscrits pour 500 000 équipes et 10 millions de matchs joués. L'ESL se décompose en plusieurs sections en fonction des régions. C'est l'ESL allemande qui est la maison mère. Turtle Entertainment est la société qui gère l'ESL. Il existe ainsi l'ESL France, l'ESL Alpen (Suisse et Autriche), l'ESL Balkans, l'ESL Nordic et l'ESL Benelux.

 

L'équipe 4Kings en WC3L (compétition par équipe de Warcraft 3).


Les compétitions les plus connus organisées par l'ESL sont les ECL et les ENC. La première regroupe plusieurs compétitions alors que la deuxième met l'accent sur la nationalité et propose ainsi aux différents pays de s'affronter.

 

CPL.

 

La Cyberathlete Professionnal League a été fondée par Angel Munoz suite à une petite LAN à Dallas en 1997. Pendant 11 ans cette structure va organisée des events dignes de ce nom en regroupant les meilleures équipes notamment sur Counter Strike. En 2008 elle est obligée de se retirer suite à des difficultés économiques. Angel Munoz, à l'image d'un Matthieu Dallon, a été un fer de lance de l'esport en mettant en avant sa passion qu'est le sport électronique mais il subira la conséquences de choix risqués dans une contexte économique compliqué. Avant de disparaitre cette ligue était très appréciée des joueurs. Les cash prizes proposés par la CPL étaient souvent très intéressants, de plus la fréquence des événements étaient telles que certains pouvaient vite y trouver leur compte. fatal1ty un célèbre joueur de Quake en avait d'ailleurs fait sa spécialité.

 

DREAMHACK.

 

La Dreamhack a vu le jour en 1994 !!! Si la Corée du Sud devait avoir une petite soeur dans l'esport ça serait la Suède. La DH c'est tout simplement la plus grosse LAN du monde. En 1994 les 40 participants dans une la cafétéria d'une école ne peuvent imaginer ce que va devenir leur bébé. Dès 1995 la LAN obtient une connexion internet (2 Mbps, ce qui à l'époque est impensable). Depuis elle battra tous les records en termes de visiteurs, de débit et surtout au niveau des participants. C'est une fête au jeux vidéo, la plupart des joueurs ne viennent pas pour participer à une compétition mais surtout pour s'éclater dans l'immense complexe de Jönköping. La Dreamhack a lieu deux fois par an, une l'été : la Dreamhack Summer et une l'hiver : la Dreamhack Winter. Cette dernière est celle rencontrant le plus de succès. En terme de compétition c'est une des classiques (tel un Paris-Nice) à ne pas manquer et c'est très certainement la plus agréable si l'on souhaite célébrer le jeu.

 

Quelques participants.

 

KeSPA.

La KeSPA est le groupe qui a permi à Starcraft premier du nom de percer comme il l'a fait en Corée du Sud. Elle a pris en charge la diffusion à la télévision de plusieurs ligues coréennes notamment la MSL et l'OSL. Si Starcraft est devenu une discipline si médiatisée au pays du matin frais c'est grace en autre à cette médiatisation.

Lorsque le deuxième opus est arrivé Blizzard souhaitait avoir également une part du gâteau. Ne trouvant pas de terrain d'entente c'est GOMTV qui hérita du privilège d'organiser les événements coréens sur Starcraft 2.

Récemment la KeSPA et Blizzard se sont rabibochés et la KeSPA a reconnu vouloir lacher petit à petit Starcraft Broodwar.

L'OSL en image.


LAN ALLIANCE.

 

 

Lan Alliance est un regroupement des plus grands associations françaises organisatrices de LAN Party. Elle comprend Futurolan, Spiritlan, Pxl etc ... Vous pouvez retrouvez plus de détails sur  leur site. Ces associations se décarcassent toutes l'année et leurs bénévoles font un boulot remarquable pour que chaque année nous puissions avoir notre dose de LANs Party.

 

Désiré Koussawo.

 

Un homme représente bien cette volonté d'aller toujours plus loin. Il s'agit de Désiré Koussawo. Il est le président de Futurolan qui chaque année organise la plus grande LAN de France, j'ai nommé la Gamers Assembly. Ce rassemblement de joueurs a lieu tous les ans au Futuroscope de Poitiers. L'événement se porte d'ailleurs très bien malgré la crise.

 

Shootmania à la GA 2012.

 

 

MLG

La Major League Gaming est le symbole des compétitions esport 2.0. Fondée en 2002 l'organisation nord américaine se consacre tout particulèrement aux jeux consoles (le logo est d'ailleurs assez explicite). L'esport aux États-Unis est beaucoup plus présent sur les machines de salon qu'en Asie ou en Europe. Des licences comme Halo, Tekken, Gears Of War font les beaux jours de la MLG. Mais elle devra attendre la sortie de Starcraft 2 pour prendre toute sa dimension. Chaque édition de la MLG est un véritable show à l'américaine. Des présentateurs à la hauteur, un panel de joueurs exceptionnel, un coverage de qualité, un cashprize dément, voilà autant de raisons qui font de la MLG un rendez-vous incontournable de l'esport. La MLG se diversifie sur des licences comme League Of Legends et a signé un partenariat avec le géant qu'est la KeSPA. Sans aucun doute les plus belles pages sont encore à écrire.

La MLG Anaheim.

 

BLIZZARD

 

Je tenais vraiment à finir avec Blizzard  car la société américaine joue un rôle très particulier. En effet l'éditeur est devenu bien malgré lui un fer de lance de l'esport. Rien ne le prédestinait à ça mais le chemin parcouru par Starcraft en a voulu autrement. Blizzard a ensuite pensé esport ses titres (du moins ses RTS) en cherchant à équilibré au maximum leur jeux.  Blizzard a encouragé la compétition en organisant chaque année la Blizzcon avec notamment des tournois regroupant les meilleurs joueurs de chaque région ladder.

 

La Blizzcon.

 

La Blizzcon est un des events les plus appréciés car depuis toujours elle dispose d'une organisation Blizzardienne avec des streams de très haute qualité, des matchs de folie avec en garniture des annonces sur les prochains hits. Il semblerait que Riot (développeur de League Of Legend) souhaite également s'impliquer dans le sport électronique. Valve a également suivi la vague en organisant un tournoi Dota 2 avec 1 million d'euros pour le vainqueur (félicitations aux NaVi pour leur victoire).

 

LES PRÉSENTATEURS.

 

Day 9.

 

Ce mec est devenu un demi-dieu pour bon nombre d'internautes. Il a démarré sur sa propre WebTv avec une émission quasi quotidienne destinée  à faire progresser ses viewers. Le succès qu'il a rencontré a été immédiat. Il a très vite été appelé pour commenté les scènes des plus grands événements. Le magazine économique américain Forbes l'a désigné à la 24 ème place du classement des 30 personnes des moins de 30 ans qui deviendront incontournables. Il a organisé il y a peu une compétition Starcraft 2 entre les plus grosses entreprises du Web (Facebook, Google, Microsoft etc ..). Il fait parti des rares personnes qui peuvent vivre de l'esport sans pour autant jouer.

 

Et un petit best-of !

 

 

Asuka.

 

Ayant participé au projet NetG je ne pourais pas ne pas parler de Olivier Morrin. Il n'a pas du tout la dimension et la notoriété d'un Day 9 mais, il a pendant près de 10 ans, commenté sur scène et sur le net. Il  a repris la Webradio NetG et donné de la voix pour les LAN du circuit français.

 

LES MÉDIAS.

 

Étant donné le nombre impressionnant de sites d'actu esport je vais uniquement me focaliser sur les médias français qui ont marqué l'esport et ne pas faire de description car la publicité n'a pas sa place ici ^__^.


Esportsfrance

NetG

Team-aAa

Millenium


Je tiens en tout cas à souligner l'investissement dont font preuve beaucoup de personnes (bénévolement pour la plupart) afin d'oganiser, d'encourager et de médiatiser le sport électronique. Ce sont les PRINCIPAUX ACTEURS, sans eux rien ne serait possible

Il reste un dernier type d'acteur et pas des moindres. Les joueurs !

Quels joueurs ont marqué le sport électronique selon moi ? Suite au prochaine épisode.

Je m'excuse de ne pas traiter de Versus Fighting mais je suis un incompétent total dans ce domaine.



 

Dossier eSport.

Qu'est ce que l'eSport ?

Les acteurs de l'eSport.

Les disciplines de l'eSport.

Les joueurs et les structures qui ont marqué l'eSport.

L'évolution de l'eSport.

La Corée du Sud.

Les RTS.

Les FPS.

Les MOBA.

Starcraft.

Counter Strike.

Quake.

Warcraft.

Dota.

Trackmania.

Versus Fighting.

League Of Legend.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
esport

 

QU'EST-CE QUE L'ESPORT ?


Lecteur je cherche ici à déterminer les composantes qui font qu'un jeu est esport ou pas.

 

 

Qui dit esport dit multi ?

L'esport désigne selon moi la pratique d'un jeu vidéo permettant une compétition entre joueurs. Il se distingue notamment par l'organisation de LANs ou de tournois online. Le jeu solo est se retrouve ainsi quasiment exclu de la danse.

Vous le savez surement le multijoueur/multiplayer et le sport électronique sont étroitement liés. J'irais jusqu'à dire qu'il n'y a pas d'esport sans multi (l'inverse ne fonctionne pas par contre). Et oui l'esport se caractérise par l'affrontement entre deux être biologiques bien réels et non pas des CPU.

RJ45 ou le père fondateur


L'adversaire n'est plus le CPU.

Certains vous diront que l'on peut très bien affronter le CPU dans un contexte esportif. Attention je ne dis pas que les speed runners nous offrant des performances hallucinantes sur des Half Life, Mario64 et autres ne pratiquent pas une discipline s'apparentant à un sport de haut niveau. Mais force est de constater que le terme esport a fait son apparition au sein des premières LAN-party. Le début du multi en réseau coïncide parfaitement avec la naissance du sport électronique. Hors le multijoueur existait depuis déjà très longtemps (Pong), c'est donc du côté des PC que l'esport va faire ses débuts. Un compétition entre speedrunners est ce de l'esport ? Hmm question intéressante puisque l'adversaire n'est plus le jeu mais les concurrents. On ne cherche plus à battre le jeu mais juste à être meilleur que les autres.

Les speed runs pas de l'esport ?


Le PC offre au milieu des années 90 la possibilité de joueur en réseau et sur internet. Il devient ainsi une plate-forme d'entrainement excellente pour parfaire son niveau de jeu. On ne retrouve plus le côté fun d'un Mario Kart sur SNES où l'on va essayer de devenir le meilleur de son groupe de 3 potes. Le multi est révolutionné par la possibilité de jouer avec un plus grand nombre de joueurs et surtout de pouvoir s'entrainer contre n'importe qui. On passe ainsi d'un système de compétition encore amateur à quelque chose de beaucoup plus professionnel. Finis les contraintes où il fallait se retrouver pour jouer les uns contre les autres. Soit on joue via notre bon vieux 56K soit on peut tenter l'expérience d'une salle de jeu en réseau. Le jeu en réseau ca commençait notamment avec le bon vieux Duke. Mais bon je m'égare, je ne suis pas là pour retracer l'histoire de l'esport je réserve cela pour une autre fois. Je pense qu'il était essentiel d'expliquer et de faire comprendre que le multi n'est pas forcément de l'esport et qu'il en va de même pour les performeurs du style speedrunners.

Lanparty.


L'esport répond à des critères précis.

Une autre condition essentielle est la possibilité d'avoir un système de scoring en live. Des jeux comme Trackmania où l'on se doit de claquer des gros temps rentrent dans le domaine très fermé des jeux de l'esport car ils offrent la possibilité  de pouvoir construire un événement en live. Un jeu où l'on passe des semaines pour battre le record du monde s'apparente à une discipline sportive/esportive mais pour rentrer dans le cercle du sport électronique il faut être capable d'offrir une compétition sur un temps donné, cela permet ainsi d'organiser des events ou alors des championnats online.

Starcraft Broodwar, un jeu pas pensé eSport au départ


Multi + Online + Offline = Esport ? Ah non il reste une dernière condition et pas des moindres puisque le jeu en lui-même se doit d'être développé de façon à pouvoir rendre la compétition dessus intéressante. C'est donc aux développeurs de faire les efforts nécessaires pour rendre praticable au haut niveau. Au départ Starcraft était complètement déséquilibré, puis il y a eu des patchs, puis Broodwar, pour devenir la référence RTS et même un phénomène national en Corée du Sud. Un jeu avec une marge de progression gigantesque, ne laissant pas trop de place à la chance et qui requière un entrainement quotidien pour être le numéro 1.

 

Certaines composantes essentielles d'un jeu solo relayées au second plan.

- Est ce que tu as vu la profondeur de champ du dernier Skyrim ?

- La narration d'Uncharted est juste a tomber.

Ca l'esport en a rien à f.... ^^

Comment rendre un jeu compétitif ? C'est le critère le plus important si l'on veut créer de l'esport. Pourquoi Counter Strike 1.6 a t-il mieux marché que la version Source (au niveau de l'esport). Car avec Source on a cherché à rendre plus beau, plus réaliste un jeu qui n'en avait strictement pas besoin du point de vue de la compétition. Un jeu épuré graphiquement et avec un gameplay simple et efficace sera beaucoup plus compréhensible par le public et ça Nadeo et plus récemment Riot  l'ont compris.  Le poker est d'ailleurs le jeu non esport se rapprochant le plus de l'esport : des règles simples, des joueurs, un enjeu et LETS FIGHT ! Et n'oubliez pas : << Quelques minutes pour apprendre à y jouer, une vie pour le maitriser.>>

Trackmania, simple et complexe à la fois.

 

Cet article est le tout premier d'une longue série à venir (je me laisse un an). A très vite. Merci pour votre lecture.

Dossier eSport.

Qu'est ce que l'eSport ?

Les acteurs de l'eSport.

Les disciplines de l'eSport.

Les joueurs et les structures qui ont marqué l'eSport.

L'évolution de l'eSport.

La Corée du Sud.

Les RTS.

Les FPS.

Les MOBA.

Starcraft.

Counter Strike.

Quake.

Warcraft.

Dota.

Trackmania.

Versus Fighting.

League Of Legend.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)


Signaler
Mon blog

En tant que joueur PC, seulement trois consoles m'ont marquées, la N64, la PS1 et la Super Nintendo ! C'est très certainement la première console de salon auquelle j'ai pu jouer. On dit souvent que c'est la première qui marque le plus et comme dirait un certain collègue de Kaamelott : "C'est pas faux !".

La SNES c'est un peu la grosse Bertha des consoles, une sorte de pavé incassable et qui résiste à toute épreuve.

La SNES tu souffles dedans avant de mettre ton jeu.

La SNES c'est une multitude de bons souvenirs.

Les bons souvenirs se rapportent forcément à des moments passés sur des jeux. Je vous livre donc sans plus attendre une short list des heureux élus qui m'ont fait vibrer sur cette console.

ZELDA A LINK TO THE PAST

Je me serais fait lyncher si je ne l'avais pas cité. C'est pour moi le meilleur Zelda avec un certain Ocarina Of Time (quoi que depuis le podcast de l'homme à la tunique verte j'ai commencé Majora's Mask et franchement ...). La durée de vie et la maniabilité sont au rendez vous et on ne s'ennuie pas une seconde. Le système de bascule entre Hyrule et le monde du crépuscule est super bien foutu. La carte est gigantesque. Bref il faut y jouer. Un monument de la culture vidéoludique !

FINAL FANTASY VI

Beaucoup de joueurs comme moi ont commencé sur le VII et ont vécu un kiff de bout en bout. Et bien sachez qu'avec le VI on joue dans la même catégorie. Nous avons affaire à un système de combat beaucoup plus classique qu'un FF VII mais très efficace. C'est mon avis et il ne regarde que moi mais le plus important dans un un Final Fantasy ce sont les personnages et le scénario. Et bien c'est LA grande force de cet opus. Nous avons là une multitude de personnages avec un background très fouillé pour chacun d'eux. Alors oui c'est de la 2D, oui c'est sorti en 1994 et oui la musique est encore aujourd'hui un nirvana auditif ! Achetez le, louez le, vendez votre âme mais testez le !!!!

SUPER MARIO KART

MICRO MACHINES

Je les mets ensemble ces deux là. Le Super Mario Kart de SNES a ouvert la voie au genre des Drive & Kick. L'opus sur 64 bits est pour moi le meilleur mais celui de la SNES a fait très fort. Mais mon plus beau souvenir multi de la SNES restera incontestablement Micro Machines. Je l'ai découvert très tard celui là j'étais encore au collège (en 5ème), la PS1 et la N64 étaient sorties depuis un bon moment, et nous étions 4 potes. Car oui Micro Machines peut se jouer à 4 sur 2 manettes ! Les boutons colorés servant de croix directionnelle ! Un jeu tout simplement parfait pour passer des soirées à se chambrer ! L'adrénaline qui monte quand les 4 voitures ont toutes passées le premier virage et que l'on prie le ciel pour ne pas faire la touchette au prochain piège ! Ces versions sont bien au-dessus de celles en 3D et je rage que nous n'ayons pas le droit à une version 2D moderne.

STAR WARS

Il y a eu beaucoup d'adaptations (3 je crois) plate forme à la saga de Georges (est doux !) sur SNES. En tant que fan de la première trilogie et pour ne pas scandaliser notre ami Butcher je ne pouvais pas passer à côté. Il y avait certes dans ces jeux une multitude de défauts mais c'est Star Wars et la difficulté de certains rendaient le challenge très addictif ! Et si l'on fait  l'inventaire des jeux où l'on peut incarner les héros de la première saga (Luke, Chewie etc ..) ils ne sont pas si nombreux !

DONKEY KONG COUNTRY

Qu'est ce qu'il est beau pour l'époque ! Les bruitages sont aux petits oignons. C'est un must ! Je ne suis pas un grand fan de l'univers DK mais il faut avouer que ce jeu là à exploiter au maximum la console à cartouche. Certains vont me mitrailler pour ne pas voir mis Mario dans cette liste mais même si je ne lui trouve pas de défaut majeur c'est un jeu sur lequel je n'ai pas passé trop de temps. Sur Mario je m'emmerde au bout de 20 minutes en fait. Alors que sur Mario 64 ... mas ça c'est une autre console et une autre histoire...

P.s : je n'ai jamais pu tester Secret Of Mana ou Chrono Trigger, ça vaut quoi ?

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
C'était mieux avant

AVANT

 

APRÈS

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
C'était mieux avant

AVANT

 

APRÈS

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
C'était mieux avant

AVANT

 


APRÈS

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Édito

Dossier esport

Qu'est ce que l'esport.

 Les acteurs de l'eSport.

Les disciplines de l'esport Partie 1.

 

Animateur de l'ancienne webradio et webTv NetG.

Jeux les plus attendus :

Mirror's Edge 2.

The Witcher 3.

Little Big Adventure 3.

 

Quel est le meilleur Final Fantasy ?

Archives

Favoris