LE PHYLACTERE
Signaler
JEUX (Jeu vidéo)

  

Golden Blog Awards PARIS 2013

Le 13 novembre 2013 s'est tenu au premier étage de l'hôtel de ville de Paris, la quatrième édition des Golden Blog Awards. Une cérémonie récompensant le meilleur de la Blogosphère francophone.

 

Du Retrogaming pour l'année de la Next Gen

Et comme vous avez pu l'appercevoir durant cette vidéo de présentation, le prix du meilleur Blog Jeux de cette cuvée 2013 a été décerné à La Caz' Retro. Un blog de retrogaming formé ici-même, sur Gameblog.fr. Un joli clin d'oeil pour cette fin d'année forcément tournée vers la nouvelle génération de machines.

Une bien jolie histoire de gameblogueurs.

 

 <<< Retrouvez moi sur Twitter 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
MES CREATIONS

 

Retrouvez moi dans Le Podcaz pour La Caz'Retro, mes vidéos décalées sur le Retrogaming ! Et aujourd'hui je me fais une petite découverte sur Finding Teddy de Julien Rocca!

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à ma chaîne ou à mon Twitter !

 

Voir aussi

Jeux : 
Finding Teddy
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
MES CREATIONS

Retrouvez moi dans Le Podcaz pour La Caz'Retro, mes vidéos décalées sur le Retrogaming ! Et aujourd'hui je me fais une petite frousse à l'occasion d'Halloween puisque je vais découvrir Evil Dead : Hail to the King !

 

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à ma chaîne ou à mon Twitter !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
EXCLUES

À quoi ressemblerait une publicité Xbox One dans le style des publicités LCL ? La réponse en images.

 

 

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à ma chaîne ou à mon Twitter !

 

Voir aussi

Plateformes : 
Xbox One
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
MES CREATIONS

Retrouvez moi dans Le Podcaz pour La Caz'Retro, mes vidéos décalées sur le Retrogaming ! Et aujourd'hui je me replonge dans Driver sur Playstation pour un challenge. Tenir Soixante petites secondes dans le mode Survie ! 

 

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à ma chaîne ou à mon Twitter !

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Owlboy
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
MES CREATIONS

GOLDEN QUOI? 

Les GBAs, c'est quoi? C''est une cérémonie qui récompense les meilleurs Blogs français à travers une vingtaine de catégories. Cela fait maintenant quatre ans que cet événement existe, et cette cuvée 2013 aura lieu le 13 Novembre 2013 dans les salons de l''Hôtel de Ville de Paris ! La Caz' Retro sera donc candidate dans la catégorie « Meilleur Blog Jeux« , pourquoi? Déjà parce qu'on n''y connait rien en cuisine, et aussi parce que ça nous permet de présenter notre site à une sphère plus large, partager différentes approches... Et parce que depuis le jour où on a pu approcher un de ces monolithes au studio de nos grands frères GMS, on s'est dit que ça serait un défi assez cool à tenter tous ensemble.

Alors si vous aimez notre manière de parler de jeux vidéo, si vous aussi vous aimez partager votre amour du vieux pixel clinquant et du bit sonnant, si vous êtes un vrai Cazeur, alors rejoignez nous dans la première étape des GoldenBlogAwards ! Et avouez que ça serait la classe de voir que le meilleur blog jv de l''année de la NextGen, soit un blog parlant de retrogaming !

La Fin des votes est programmée pour le vendredi 25 octobre 2013, alors n'hésitez pas à parler de nous, à faire partager notre site et à inviter vos amis à voter pour La Caz' Retro comme le meilleur Blog jv de cette année !

 

VOTEZ POUR NOUS

 

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à Ma Chaîne ou à mon Twitter !

 

Voir aussi

Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (7)

  
Signaler
MES CREATIONS

 

Retrouvez moi dans Le Podcaz pour La Caz'Retro, mes vidéos décalées sur le Retrogaming ! Et aujourd'hui je me replonge dans Driver sur Playstation pour un challenge. Tenir Soixante petites secondes dans le mode Survie ! 

 

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à ma chaîne ou à mon Twitter !

 

Voir aussi

Groupes : 
Driver
Jeux : 
Driver
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
MES CREATIONS

Retrouvez moi dans Le Podcaz pour La Caz'Retro, mes vidéos décalées sur le Retrogaming ! Et aujourd'hui je profite du classico de ce soir entre l'OM et le PSG pour me faire un petit match sur FIFA 2000 ! 

 

 

Pour ne rien rater d'une prochaine exclue, pensez à vous abonner à ma chaîne ou à mon Twitter !

 

 

Voir aussi

Jeux : 
FIFA 2000
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
EXCLUES

Si je n'écris plus beaucoup sur ce Blog, outre le fait que j'ai un peu beaucoup de boulot, c'est aussi parce que depuis six mois, avec plusieurs autres Gameblogueurs, nous préparons notre « après-Gameblog ». Petite explication.

Il y a trois ans, j'avais demandé s'il y a avait des membres de la communauté qui seraient intéressés de participer à un projet de podcast audio spécialisé dans le retrogaming. Le jour même j'avais été contacté par Mikadotwix car lui et d'autres comparses, Loupign et Subby_Kun, avaient cette même envie depuis quelques temps sans savoir de quelle manière partager cet amour du pixel. De là est née La Caz' Retro, une bien belle aventure créée par des Gameblogueurs.

Et il y a plusieurs mois, alors que la communauté s'échaudait face à des choix éditoriaux contestables (ou du moins qui ne correspondent pas à notre vision subjective de cette ligne éditoriale), et aux départs précipités et un peu trop bruyants de plusieurs de ses membres « historiques », j'ai contacté plusieurs membres de la communauté dont j'aime la plume et le discours, afin de discuter de l'éventualité de s'émanciper de la catégorie Communauté & Blog et fonder ainsi notre propre site.

Parce qu'il faut accepter les choses comme elles sont : Les communautés sont cycliques. Elles sont faites pour être remplacées par d'autres, plus en adéquation avec l'évolution de l'environnement. C'est le cas avec Gameblog. Gameblog évolue, en bien pour certains, en mal pour d'autres, c'est normal, c'est comme ça. Mais justement je n'aime pas être fataliste. Je ne voulais pas me dire « bon bah notre génération de blogueurs va être remplacée par une autre, et on va se perdre plus ou moins de vue parce que chacun ira faire son petit wordpress dans son coin ».  Quelle tristesse ça serait.

Alors, plutôt que d'attendre qu'il soit trop tard, autant contacter tout de suite des gens que j'adore, d'abord en groupe restreint, afin de se poser la question : est-ce que ça vous botterait qu'on le fasse, ce fameux « Gameblogueurs.fr » ?

Et tout ça, c'était il y a six mois. Six mois où on a discuté de ce qu'on aimerait faire, qu'on ne parlerait pas que de jeux vidéo, et de quelle manière on allait développer ça. Au départ on a été épaulé par le Kristallisme des gens de GameurZ, qui avaient déjà fait le choix de s'émanciper et de fonder leur propre site. C'est sur leur forum qu'on a mis en place l'idée de ce que deviendrait ce nouveau site.

Ce groupe de gameblogueurs qui constitue la nouvelle rédaction de ce nouveau site, est constitué par ordre alphabétique de :

Anfalmyr

Blacklabel

Seblecaribou

Spades

Zade

ZigEnfruke

Des noms que vous devez connaître, des plumes appréciées dans la communauté, et qui devraient continuer de vous plaire dans ce nouvel environnement.

Ce nouvel environnement, nous l'avons appelé « Le Multivers ». C'est un site multiculturel dans lequel on fera ce qu'on aime et ce qu'on défend : parler des oeuvres, et parler de fond. Parce qu'on en a marre de râler dans le vide, on préfère proposer notre propre vision, notre propre proposition. C'est toujours plus sain et constructif.

Vous pouvez en apprendre plus en vous connectant directement sur le site ; on espère que vous apprécierez son design et la grande place offerte aux papiers. On aime écrire, on aime lire, on aime aller au fond de notre pensée, et on sait qu'ici comme ailleurs il y a beaucoup de gens qui seront concernés par cette proposition.

 

On vous donne donc rendez-vous sur le Multivers pour nous retrouver tous ensemble et parler de ce qu'on aime avec autant de soin que possible. Pour ma part je continuerai ici de vous alimenter en fausses exclues et en petits pets d'esprit. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (51)

Signaler
DEBATS

Le Jeu vidéo, c'est qui ? C'est quoi ? Certains disent que c'est le refuge cathartique d'une bande d'adolescents sociopathes qui cherchent tant bien que mal à échapper à une réalité malheureusement médiocre. D'autres évoquent l'hypothèse qu'il s'agit d'un art. D'autres encore, de l'industrie culturelle la plus prolifique qui soit. Il paraitrait que le jeu vidéo, ça doit forcément être amusant, car ça ne s'appelle pas comme ça pour rien. Mais on dit aussi que le jeu vidéo, c'est l'interaction, et qu'à partir de là on peut s'autoriser à parler de tout sans se limiter au sens premier et benoît de ce terme barbare. Et si on ne savait pas vraiment ce qu'est fondamentalement le jeu vidéo ? Comment le saurions-nous, d'ailleurs, puisque nous n'avons même pas encore commencé à y réfléchir.

Aujourd'hui, alors que la presse papier est en état de mort cérébrale, et que le modèle économique de la presse web l'amène à faire le tapin pour quelques maigres exclusivités, l'amateur du médium vidéoludique se tourne vers le livre traitant de son histoire. Grâce à des gens comme Florent Gorges, ces plumes qui vont sur le terrain pour leurs recherches et qui nous proposent des oeuvres d'une importance  pour beaucoup insoupçonnée, nous pouvons poser noir sur blanc la jeune histoire d'une culture déjà vaste. Une tâche irremplaçable dont nos enfants mesureront la portée lorsque des Miyamoto nous auront quittés depuis plusieurs générations.

Aujourd'hui donc, je peux en apprendre plus sur les jeux, les gens qui les ont créés, et les machines qui les ont faites tournés. Que demander de plus ? Tellement plus pourtant...

Même s'il faut bien sûr s'en féliciter, nous sommes malgré tout cantonnés à parler d'Histoire du jeu vidéo et uniquement d'Histoire. Si ici je ne viendrai pas m'étendre plus que de raison sur la presse vidéoludique qui mériterait une attention toute particulière, c'est le discours général que nous portons à ce médium qui m'interpelle.

Si nous passons tant de temps à nous disputer sur l'identité-même du Jeu Vidéo, que ce soit dans les grands média généralistes, ou même en des sphères bien plus réduites ; n'est-ce pas parce que nous n'avons finalement jamais cherché à l'analyser pour savoir ce qu'il était fondamentalement ? Le jeu vidéo regroupe l'oeuvre créative, l'industrie qui gravite autour du commerce de ces oeuvres, ou la dénomination générale du groupement de ces oeuvres en tant que médium. Et le pire, c'est que nous avons conservé ce terme depuis qu'un scientifique américain a eu l'idée géniale de jouer avec un oscilloscope.

Le Cinéma ne s'est pas appelé ainsi à sa naissance. Lui aussi a commencé comme une attraction technologique de fêtes foraines. Des oeuvres courtes portées par la tromperie saisissante du mouvement. Une évolution lente, qui a pris le temps d'infuser, non sans heurt, pour donner l'art indiscutable qu'il est aujourd'hui. Et si on accepte du septième art qu'il puisse nous offrir à la fois de véritables merveilles tout comme il peut voir germer des navets sans âme ni morale, la difficulté est tout autre avec le jeu vidéo.

Comme nous ne prenons jamais le temps de parler de fond, nous ne savons pas trop de quoi nous parlons, cultivant chacun de notre côté une définition qui nous corresponde, alimentant cette défiance de plus en plus forte entre les joueurs, la presse et l'industrie.  Mais c'est qui déjà, le joueur ?

La moitié de la population française jouerait régulièrement aux jeux vidéo. Mais cette statistique a-t-elle réellement un sens ? Est-ce qu'on s'est déjà risqué à qualifier de cinéphile toute personne ayant déjà vu un navet roumain à trois euros sur NT1 ? Tu joues, ou tu ne joues pas. Si tu joues, tu es un joueur, et si les joueurs sont des cons, tu es donc con. CQFD.

A noter d'ailleurs que le joueur est dépourvu du suffixe « phile ». Doit-on comprendre par là que le joueur est par définition un passionné, un amateur, et qu'il serait malvenu de grossir le trait ?

Et si certains se proclament comme des Ludophiles, c'est plus par un souci de fond et d'analyse que par pure velléité de différenciation.  Chercher à se différencier de la masse, tout en voulant se faire accepter par elle, c'est une notion qui dépasse de loin le cadre vidéoludique, et il serait parfaitement idiot de croire que seuls les joueurs s'échinent à séparer leur catégorie d'individualités par d'autres sous-catégories.

Tout comme nous cherchons à savoir qui nous sommes par ce qu'on aime, nous cherchons également à savoir ce que c'est, cette chose que l'on aime. Ce qu'elle représente, à la fois pour nous, mais dans notre société. Quelles sont les influences des créateurs, quels sont les discours, les propos ou les idéologies véhiculés au sein de ces oeuvres ? Dois-je me prendre à ce point la tête alors qu'il ne s'agit finalement « que » de jeu vidéo ? A cette question je répondrai qu'il en est plus que temps, car cette question qu'on retrouve si souvent demeure à elle-seule la plus grosse insulte faite à ce médium. Parfois proférée par ces propres défenseurs.

Nous sommes sans doute dans cette époque charnière qu'a vécue le cinéma dans les années 70 avec l'arrivée de La Nouvelle Vague et du Nouvel Hollywood. Une époque où les gens qui critiquaient autrefois un médium dont ils jugeaient depuis longtemps la valeur galvaudée, ont décidé qu'il était temps de montrer le cinéma comme ils l'entendaient plutôt que d'attendre que l'évolution se fasse d'elle-même ; ce qui amena à mettre les créateurs au premier plan. Un système cyclique qui arrive aujourd'hui à bout de souffle, comme la fin d'une génération qui doit laisser la place à celle qui s'en est nourrie, et qui se trouve elle-aussi avec un besoin d'inédit.

Comme le cinéma avant lui, je suis persuadé que le jeu vidéo a besoin d'un discours de fond pour évoluer. Et la lassitude grandissante de nombre de joueurs que les plus cyniques prennent pour un caprice d'enfants gâtés, est peut-être ce qui peut arriver de mieux à ce médium.

Le jeu vidéo a besoin de courants de pensée. Il a besoin de gens qui pensent qu'il ne suffit pas à un jeu d'être bon techniquement pour être bon fondamentalement ; que les développeurs massacrent de plus en plus souvent la maîtrise du gameflow, nous polluant toujours plus avec leurs écrans d'astuce pour nous apprendre à jouer. Mais nous avons besoin de théoriciens, des gens qui prennent le temps de réfléchir sur ce qu'est ce médium, ce qu'il peut être, ses dualités et ses contradictions.

L'industrie a attendu près de trente ans avant de découvrir la Méthode Cerny qui a théorisé et rationalisé la manière de concevoir le jeu vidéo en tant qu'outil de développement. Trente ans pour analyser la manière la plus intelligente de produire. Nous sommes à peine entré dans l'ère de l'héritage, ce besoin de récolter son passé pour mieux le transmettre aux générations futures. Je veux voir poindre le jour où on ne me dira plus seulement que «Solid Snake est à n'en pas douter une icône du jeu vidéo» ou que «Avec sa durée de vie convaincante et ses graphismes toujours bien léchés, ce jeu est encore aujourd'hui un pur plaisir à découvrir».

 

Cela fait plus de vingt ans que je joue aux jeux vidéo, et je ne sais toujours pas ce que c'est finalement. Comme un adolescent en quête d'identité, il est irritable, agaçant, explosif... Il grandit plus vite qu'il ne mûrit, c'est exaspérant. Mais c'est une étape naturelle dont nous avons la responsabilité. Dans ce climat bouillonnant, la plus grossière erreur serait justement de fermer nos gueules, au risque de subir les foudres des privilégiés qui ne veulent vraiment pas nous voir bousculer l'ordre établi. L'immaturité n'est pas de croire que la manière de parler et penser le jeu vidéo doit changer, mais de croire que stagner était une solution... 

Ajouter à mes favoris Commenter (30)

LE PHYLACTERE

Par Anfalmyr Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 02/04/16 à 12h56

Ajouter aux favoris

Édito

 

 

 

Archives

Favoris