> > Test : Hunted : The Demon's Forge (Xbox 360)

Test : Hunted : The Demon's Forge (Xbox 360)

Un chasseur sachant chasser...
Par Aymeric Lallée - publié le

InXile, le développeur de Hunted : The Demon's Forge, voulait rajeunir le Dungeon Crawler (à la Ultima Uderworld et autres Dungeon Master d'antan) ; voire même le moderniser. C'est pourquoi la société est passée à une forme à la troisième personne (TPS) enrichie de quelques notions de jeu de rôle, le tout saupoudré d'une ambiance heroic fantasy dans la veine de Donjons & Dragons. Ainsi, Hunted était plein de promesses et d'espoir pour les fans du genre. Mais si le résultat reste correct, nous sommes loin de la révolution espérée...

C'est l'histoire d'un couple qui décide de tenter l'aventure ensemble. Caddoc est la caricature du mâle dominant avec son physique de catcheur survitaminé. Quant à sa compagne de fortune, El'Ara, c'est une bombe sexuelle sur pattes qui joue le rôle du cerveau de l'équipe. Bref, comme souvent au début d'une histoire, on aurait pu croire qu'ils avaient tout pour réussir leur idylle et pourtant... Tout se complique lorsqu'une sorcière, habillée en pin-up, décide de leur demander de ramener un artefact maudit. Une quête qui les mènera face à des légions entières de morts-vivants, de sorciers malveillants et de monstres vraiment très (très) laids...

Sans grande finesse, Hunted n'en demeure pas moins un défouloir correct.

Un physique pas facile

En parlant de laideur, c'est un peu la première chose qui saute aux yeux dans Hunted : The Demon's Forge. Non pas que tout soit à jeter ! Il y a bien une direction artistique intéressante et une ambiance agréable mais certains détails viennent tout gâcher. Le plus flagrant ? Le retard technique du moteur graphique, l'affichage tardif des textures, les ralentissements agaçants... Le pire ? La traduction baclée et les voix vraiment mal choisies des personnages. Vous l'aurez compris, Caddoc manque de crédibilité et El'ara nous la joue "sexy bitch" à chaque conversation. Des détails agaçants qui viennent vraiment gâcher un périple déjà semé d'embûches...

Le physique d'El'ara sauve un titre à la réalisation dépassée.

Une vraie vie de couple

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que vivre à deux, c'est faire preuve de complémentarité. Avouons que c'est tout à fait le cas dans ce titre de Bethesda. Si Caddoc et El'ara peuvent, tous deux, manier l'épée et l'arc (ou l'arbalète pour Caddoc), il parait évident que le premier est plus à l'aise au corps à corps et que la seconde domine son sujet à distance. Ca tombe bien car les pouvoirs que chacun acquiert durant l'aventure, via un système de capacités à choisir, est justement là pour les spécialiser dans leurs domaines de prédilection respectifs. D'ailleurs, la belle déclenche des mécanismes à distance en enflammant ses projectiles alors que la bête utilise ses muscles saillants pour déplacer des structures dans les décors. Preuve qu'il s'agit bien de deux gameplays totalement différents auxquels chacun des joueurs (Hunted est jouable à deux en coop en ligne ou en local) pourra goûter en échangeant les rôles à des points clés de l'aventure. Une idée séduisante qui souffre, malheureusement, d'un certain manque de finition et d'envergure.

L'elfette s'en sort nettement mieux à distance.

Le couple, une vraie galère ?

Si on ne peut pas reprocher à Hunted de manquer de cadence dans le registre de l'action pure et dure, il faut bien avouer que le rythme, de manière générale, n'est pas son fort. En effet, malgré quelques bugs de collisions en combat (surtout dans le cas de Caddoc au corps à corps) et une maniabilité qui manque clairement de souplesse (on pense, notamment, aux déplacements lourdeaux, à la caméra capricieuse et au système de couverture pas toujours fluide), les rixes contre les monstres et autres boss sont dynamiques et deviennent de plus en intéressantes au fil de l'aventure. Néanmoins, une liberté limitée à sa plus simple expression, malgré quelques passages alternatifs pour dégoter de rares trésors et équipements, et des énigmes récurrentes déçoivent à la longue. Le gros défaut d'Hunted se situe d'ailleurs ici, tout cela est assez convenu, trop linéaire, trop bourrin et pas forcément bien fichu, ni rythmé. Du coup, les possiblités offertes par l'éditeur de cartes s'avèrent finalement limitées, même si vous aimez créer des donjons pour vos compagnons d'aventure. En on ne vous parle pas du scénario pour le moins convenu et vraiment peu inspiré...

Hunted : The Demon's Forge n'est pas vraiment un mauvais jeu mais ses défauts marquent nettement plus que ses qualités. Le bilan s'avère ainsi très contrasté. Pour ne pas dire qu'il penche, en ce qui me concerne, du mauvais côté de la balance. Surtout à 70€ la galette. Pour résumer simplement, le Hack'n Slash de Inxile ne révolutionne rien du tout mais propose un défouloir bien gras, à partager à deux (surtout à deux car en solo, c'est l'ennui qui guette !), durant les longues soirées d'hiver (dommage, nous sommes à la fin du printemps...). Avec ses 5 chapitres et la petite dizaine d'heures nécessaires pour le compléter, ce jeu ne vous laissera pas un souvenir impérissable mais peut néanmoins satisfaire vos fringales d'action de manière sporadique, lorsque vous n'avez rien de mieux à faire...

Test : Hunted : The Demon's Forge (Xbox 360)
Insuffisant
Notes de la Rédac (0)
Présenté comme le renouveau du hack'n slash, Hunted : The Demon's Forge est un bon gros TPS bien bourrin sans réelle finesse. C'est dommage car l'univers était là et l'action globalement efficace mais une caméra capricieuse, un scénario bateau, une jouabilité qui manque de précision et une réalisation vieillote viennent gâcher le plaisir. Et ne parlons pas du level design d'une autre époque. Alors si vous aimez cogner sans vous poser de question, pourquoi pas. Mais si vous préférez les aventures bien menées et bien orchestrées, passez votre chemin !
par Aymeric Lallée
+ On aime
  • Jouer en coop
  • Deux jouabilités différentes
  • El'Ara, trop sexe !
- On n'aime pas
  • Très linéaire
  • Graphismes vieillissants
  • Traduction ratée
  • Jouabilité approximative
Vos notes
2
2
2
3
1
10 notes
2,9
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests (2)

Galerie photo

Sans grande finesse, Hunted n'en demeure pas moins un défouloir correct. Le physique d'El'ara sauve un titre à la réalisation dépassée. L'elfette s'en sort nettement mieux à distance. Caddoc est le Conan de service, là pour faire le ménage au sol. Chaque héros gagne de nouveaux pouvoirs au fur et à mesure de l'aventure.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (14)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 393,69 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 274,81 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 429,90 €
Console Sony PS4 + inFamous Second Son
Neuf : 418,77 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go
Neuf : 249,69 €
The Last of Us Remastered PS4
PlayStation 4
Neuf : 39,90 €
Console Microsoft Xbox One + TitanFall +…
Neuf : 468,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Tomodachi Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,37 €
Console Nintendo 3DS XL - argent + noire
Neuf : 172,75 €
Console Sony PS3 blanche Ultra Slim 500 …
Neuf : 249,90 €
Console Nintendo 3DS XL - noire
Neuf : 179,86 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 268,14 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,89 €
Console Microsoft Xbox One + Capteur Kin…
Neuf : 449,00 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (14)