> > Test : Splatterhouse (PS3)

Test : Splatterhouse (PS3)

Sanglant et décérébré
Par Grégory Szriftgiser - publié le

Une envie de jeu d'action bas du front, sur fond de métal au rabais dans un déluge de tripes ensanglantées ? Splatterhouse a été développé pour vous. Est-ce que ça en fait un bon jeu pour autant ? Disons qu'il est loin des standards du genre, mais meilleur que prévu.

C'est dans une marre de votre propre sang que vous commencerez l'aventure de Splatterhouse, incarnant Rick Taylor. C'est un simple étudiant qui a eu le malheur d'accompagner sa fiancée Jenny dans le manoir d'un savant fou. Résultat des courses, Jenny se fait enlever, et vous êtes laissé pour mort jusqu'à ce que dans un dernier effort, vous placiez sur votre visage un masque démoniaque. Si le pitch n'a pas changé des masses depuis les classiques éponymes de l'arcade, le beat'em all, lui, a fait des progrès... mais Splatterhouse reste très old school, pour ne pas dire archaïque à certains égards.

On retrouve quelques pickups d'usage, barres à mine, planches cloutées, tronçonneuse ou shotgun.

It's always blood

Pas de grosse prise de tête dans Splatterhouse. C'est un déluge de combats plus gores encore que dans un MadWorld, avec des tsunamis de sang à récolter pour satisfaire la soif du masque qui a transformé Rick en une brute épaisse et particulièrement résistante. Ce sang sert à développer sa palette de coups à la manière d'un Devil May Cry ou autre classique, et à libérer les pouvoirs du Masque, régénération de la vie, coups spéciaux et autres excroissances osseuses permettant de débiter les adversaires mi-zombies mi-mutants en petits steaks. Quelques puzzles demandant surtout de l'habileté et de la patience pour planter des ennemis sur des pieux afin d'actionner divers mécanismes, et des phases en scrolling 2D bourrées de pièges et de menus problèmes de jouabilité introduiront un peu de variété, mais d'un bout à l'autre, rien dans Splatterhouse ne sort d'un ordinaire connu, si ce n'est son ambiance de slasher movie de série Z et ses finish moves sanglants sur fond de QTE. Heureusement, le mystère du masque et des "corrompus" invoqués en notre monde par le scientifique fou s'avère suffisamment bien narré pour qu'on ait envie de continuer, malgré les errements de caméras parfois capricieuses et d'un système de combat très flottant et sans subtilité.

Ses décors comme ses ennemis n'ont pas bénéficié d'un design très inspiré.

Bienvenue en 2010

On l'aura compris, rien n'impressionne guère dans Splatterhouse. Les hectolitres de sang, on a déjà vu ça, et les musiques Metal (de Lamb of God à Mastodon en passant par Cavalera Conspiracy pour le meilleur) pauvrement mixées avec le reste du son auront bien du mal à corser l'atmosphère. Les répliques du masque, en revanche, sont souvent efficaces, mais tournent vite en boucle. Il reste un compagnon narratif bien utilisé cependant, même s'il faudra se contenter de sous-titres pour les anglophobes. Malgré son level design et sa réalisation paresseux, Splatterhouse reste emprunt de charme pour les vieux briscards, avec son côté rétro, comme avec la présence des épisodes originaux dans leurs versions arcade (à débloquer). Des morceaux de photos de Jenny, souvent dénudée, à collectionner, un mode challenge et quelques boss rarement impressionnants lorsqu'on a touché à un Bayonetta ou un God of War 3 complètent le tableau. Mais, quelque part, je m'attendais à bien pire, et me disais même en y jouant qu'il n'était pas si mauvais que ça, jusqu'à tomber pour la deuxième fois sur un bug de script refusant de se déclencher et m'obligeant à relancer ma précédente sauvegarde. La manip a suffit à débloquer la situation à chaque fois, mais cela témoigne malgré tout d'un manque certain de finition, probablement imputable au parcours difficile du projet qui a changé de développeur en cours de route (quoique certains observeront que ça arrive même aux plus grands, suivez mon regard).

Splatterhouse est donc à réserver aux amateurs de défouloirs sans une once de subtilité, et qui ne sont pas trop regardants sur les standards de production ou de gameplay actuels. L'histoire du masque et de l'étudiant s'avèrent plus plaisants à suivre qu'on ne l'aurait crû, et il y a suffisamment de contenu pour y revenir jusqu'à l'écoeurement, mais ça manque tout de même désespérément de piquant tout ça... Un titre simpliste, pour goûts simplets.

Test : Splatterhouse (PS3)
Insuffisant
Notes de la Rédac (1)
Splatterhouse est donc à réserver aux amateurs de défouloirs sans une once de subtilité, et qui ne sont pas trop regardants sur les standards de production actuels. L'histoire du masque et de l'étudiant s'avèrent plus plaisants à suivre qu'on ne l'aurait crû, et il y a suffisamment de contenu pour y revenir jusqu'à l'écoeurement, mais ça manque tout de même désespérément de piquant tout ça... Un titre simpliste, pour goûts simplets.
par Grégory Szriftgiser
+ On aime
  • Un scénar plus agréable à suivre qu'on ne l'aurait cru
  • Game design sans prétention, droit à l'efficace
  • Ambiance gore sur fond de Metal gras
  • Pas mal de choses à débloquer
- On n'aime pas
  • Level Design paresseux
  • Système de combat flottant
  • Caméras perfectibles
  • Phases 2D mal réglées
  • Chargements un peu longs
Vos notes
1
7
1
4
2
15 notes
3,5
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests (2)

Galerie photo

On retrouve quelques pickups d'usage, barres à mine, planches cloutées, tronçonneuse ou shotgun. Ses décors comme ses ennemis n'ont pas bénéficié d'un design très inspiré. Rick peut perdre des membres lorsqu'il est mal en point, mais le masque les fait repousser. Les boss non plus ne sont pas mémorables. Splatterhouse est un concurrent sérieux à MadWorld côté hectolitres de sang.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (56)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 393,69 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 274,81 €
Console Sony PS4 + inFamous Second Son
Neuf : 418,77 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 429,90 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go
Neuf : 249,69 €
The Last of Us Remastered PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,90 €
Console Microsoft Xbox One + TitanFall +…
Neuf : 468,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Tomodachi Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,37 €
Console Sony PS3 blanche Ultra Slim 500 …
Neuf : 249,69 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 268,14 €
Console Nintendo 3DS XL - argent + noire
Neuf : 172,75 €
Console Nintendo 3DS XL - noire
Neuf : 179,86 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,89 €
Console Nintendo 3DS XL - bleue + noire
Neuf : 172,75 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (56)