> > Test : My Sims SkyHeroes (PS3)

Test : My Sims SkyHeroes (PS3)

Vol au dessus d'un nid de Sims
Par Aymeric Lallée - publié le

Les Sims sont des touche-à-tout. Après avoir joué les agents secrets, les clones de Mario Party et tenté leur chance en Racing, les voilà qui espèrent conquérir le ciel. Toujours aussi mignon et profitant de l'expérience de ses pères made in Nintendo, SkyHeroes évite parfaitement le crash sans pour autant nous faire visiter la stratosphère. Les plus petits peuvent donc attacher leur ceinture !

Les vieux gamers que nous sommes se rappelleront avec nostalgie de Diddy Kong Racing dès leurs premières parties de SkyHeroes. Des personnages Super Deformed (petits à grosse tête) pilotent des mini-avions pour des courses endiablées, toujours version mini. On ajoute à cela plusieurs arènes fermées pour des micro-combats aériens virevoltants et vous obtenez le cocktail idéal pour nos petits pilotes en herbe.

Le radar est d'une imprécision absolue si vous êtes trop proche de vos cibles !

Mini-avions pour mini-pilotes (et mini-jeu)

Il est clair que le titre s'adresse aux plus jeunes et ne viendra jamais chatouiller les Ace Combat (dans le registre simu) ou les Mario Kart (plus orienté party game) qui domineront sur tous les plans le petit jeu d'Electronic Arts. Néanmoins, les premières parties de My Sims Skyheroes surprennent, notamment grâce à une maniabilité efficace et une souplesse étonnante combinées à des courses assez rythmées, sans pour autant proposer une impression de vitesse sensationnelle. Un ensemble suffisant pour s'amuser d'autant qu'aux missiles et à la mitrailleuse de base s'ajoutent des bonus façon Mario Kart, dont les effets se cumulent intelligemment afin d'assurer un minimum de rebondissements pendant les courses. A ce propos, on remarque des tracés plutôt bien pensés malgré quelques check points pas toujours bien placés. Comme je vous le disais, les surprises ne manquent pas grâce aux bonus mais on remarque qu'une fois en tête, vous devenez la cible numéro un et se défendre n'est pas toujours évident. Côté arènes, dans lesquelles vous devez abattre vos adversaires, le manque d'espace et les comportements loufoques des bots suprennent, surtout lorsqu'ils passent leur temps à tourner autour de vous, obligeant à des manoeuvres délirantes pour les retrouver dans le viseur. Il faudra s'en accommoder pour s'amuser ! Mais à 10 ans, je sais que cela ne m'aurait pas gêné du tout. Capici ? 

Trop mignon, les Sims ainsi que leurs dialogues ne manquent pas d'un certain humour, toujours très enfantin.

Crash ou double ?

Avec son pilotage très Arcade et malgré des défauts d'IA et des courses ardues lorsque l'on est à la première place, la jouabilité accessible et les possibilités offertes par les enchaînements des bonus en course suffisent pour prendre un certain plaisir, pendant un temps. En effet, les options de course ou d'arènes ne suffisent pas à renouveler l'émerveillement des premières heures de vol. On finit par enchaîner les épreuves (seulement des courses ou des arènes, avec parfois quelques objectifs à détruire en temps limité) au gameplay finalement très répétitif dans le mode aventure comme en parties rapides. Heureusement, le Hangar autorise à customiser son Sim et ses avions pour acquérir des stats (en ajoutant des pièces débloquées essentiellement en campagne) plus performantes qui permettront de s'amuser un peu plus longtemps, en solo comme en multijoueurs. Car si on profite d'un mode deux joueurs en local, c'est à dix que les joutes et les courses s'enchaînent sur la toile. Là encore, il y a de quoi allonger quelque peu la durée de vie de SkyHeroes, même si je vous recommande nettement plus un Diddy Kong Racing, pour les plus vieux, ou un Mario Kart, plus les plus jeunes. Des titres à la jouabilité nettement plus précise et subtile aux parties toujours renouvelées !

My Sims SkyHeroes parvient donc à décoller sans mal mais sa vitesse de croisière trop pépère et finalement peu inspirée lassera très rapidement les plus âgés. Un jeu d'avion léger et amusant qui conviendra alors parfaitement à vos enfants pour des parties rigolotes à plusieurs ou en solitaire. Espérons que le prochain épisode aérien de MySims sera plus inspiré et qu'il parviendra, surtout, à nous faire revenir sur ses lignes aériennes...

Test : My Sims SkyHeroes (PS3)
Satisfaisant
Notes de la Rédac (0)
par Aymeric Lallée
Vos notes
1
1 note
4,0
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo

Le radar est d'une imprécision absolue si vous êtes trop proche de vos cibles ! Trop mignon, les Sims ainsi que leurs dialogues ne manquent pas d'un certain humour, toujours très enfantin. Les différents bonus assurent pas mal de rebondissements, sans atteindre les cimes de ceux d'un Mario Kart. Même si les lieux ne s'étendent pas sur des kilomètres, le design est toujours sympa. Si le rendu est plutôt joli, ça ne casse pas non plus des briques. L'impression de vitesse n'est pas flagrante !

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 393,69 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 274,81 €
Console Sony PS4 + inFamous Second Son
Neuf : 418,77 €
Console Microsoft Xbox One + TitanFall +…
Neuf : 468,90 €
The Last of Us Remastered PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,90 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go
Neuf : 198,70 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 429,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Tomodachi Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,37 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 268,14 €
Console Sony PS3 blanche Ultra Slim 500 …
Neuf : 198,70 €
Console Nintendo 3DS XL - bleue + noire
Neuf : 177,95 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Console Wii U Premium Mario U et Luigi U…
Neuf : 279,60 €
Console Nintendo 3DS XL - noire
Neuf : 179,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (0)