>
>
Test de Final Fantasy XIV Online (PC)

Test : Final Fantasy XIV Online (PC)

La mise à l'épreuve des fans
Par Erwan Lafleuriel - publié le
Image

Depuis des années, quand le sujet de la qualité de Final Fantasy XI émerge, les connaisseurs sont unanimes : le système de combo de classe en combat, c'est top. Personne n'a jamais été foutu d'avancer un autre point que ça. Ça semble suffire à tout le monde. Eh bien le voilà de retour dans Final Fantasy XIV, ce fameux système ! Et là encore, ça va être dur de trouver autre chose de positif à dire...

Chez Gameblog, on ne note pas les MMO. Ce n'est pas une pratique marginale, beaucoup de sites et de magazines évitent de placer un avis tranché sur un jeu aussi évolutif dans le temps. Tel titre à trois, quatre, cinq étoiles tel jour, mais sera-t-il toujours aussi fun / stable / intéressant / vivant, etc. après quelques mois ? Ou un an ? Par exemple, si on notait Final Fantasy XIV Online, sorti depuis quelques jours sur PC (sur PS3 en mars 2011, vraiment ?)... Là tout de suite, il aurait quoi... 2/5 ? Mais qui sait ? Dans trois ans, quand ils auront corrigé le lag, revu entièrement l'interface, rajouté du contenu, stabilisé les serveurs, supprimé les bugs, optimisé le moteur graphique, et de manière générale, fini leur jeu... Eh bien p'têt qu'il en vaudra quatre !

Beauuuuuuuuu !

C'est lent, mais c'est beau

Ah ça c'est sûr, c'est joli. Très joli. Moi qui possède le PC pour le faire tourner à fond sur un grand écran, je me régale. Mes yeux jouissent de ces textures délicates, de ces paysages étalés à perte de vue, de ces effets de lumière scintillants. Je les admire alors que les éléments du jeu apparaissent un à un pendant de longues secondes. Ça rame un peu (20fps au max sur un i7, 4Go de Ram et ATI Radeon HD série 5800), mais ça pourrait être jouable, si seulement les serveurs de Square Enix arrivaient à m'envoyer les infos. Sauf que non. Et ce, malgré le net via la fibre. Je m'attriste... Au final, je baisse un peu le niveau graphique pour obtenir le contenu un peu plus vite. Ça marche, et ma foi, c'est toujours bien joli. N'empêche, le lag est l'un des premiers soucis qui plombe de nombreux aspects du jeu.

C'est ici qu'on va chercher des mandats. Autant de monde qu'au Pole emploi, mais plus de taf.

C'est beau... Mais c'est lent !

Final Fantasy XIV est un MMO old school. Genre Everquest premier du nom, avec de belles cinématiques. Le jeu convoie très bien ce feeling de jeune aventurier débarquant dans une ville inconnue et devant se faire une place dans un monde auquel il ne comprend rien. Parce que très franchement, on ne comprend rien. "Obscur" est le mot qui définit en premier à peu près tous les mécanismes de jeu de FFXIV. Je n'ai rien contre cette approche hardcore du RPG qui oblige à parler à toute la populace pour savoir ce qu'il faut faire, mais j'aimerais autant qu'on ne me mette pas trente mille bâtons dans les roues durant le processus : interface lourdingue et lente, lag, crash, etc. Qu'il s'agisse d'effectuer la quête principale sympathiquement scénarisée, ou les "mandats" (sorte de missions renouvelables, pour obtenir des points de faction principalement), ou quoi que ce soit, on a l'impression de s'enfoncer dans des sables mouvants à chaque interaction avec le jeu. Et c'est vite pénible.

Il existe un scénario dans FFXIV, dévoilé en dialogues et cinématiques lors des quêtes principales.

Lapin compris

Prenons le cas de l'artisanat, par exemple. Côté récolte, il existe pour certains métiers une sorte de mini jeu proposant deux phases. Ainsi, pour couper un arbre, il faut choisir la hauteur d'approche et ensuite l'angle de coupe en cliquant au bon moment. Selon vos choix, vous recevrez alors des éléments comme des rondins de saule, du latex ou des plumes de corbeaux (?). Je ne suis pas sûr que quelqu'un ait déjà compris comment ça marche exactement. Rien n'est expliqué officiellement, ni dans le jeu, ni sur les forums. Le flou total. La fabrication d'objet, appelé Synthèse, est un peu plus compréhensible : il faut jongler entre la progression, la solidité et la qualité, à l'instar de l'artisanat d'Everquest 2. Cependant, et vous allez rire : à vous de découvrir les recettes vous-même. Oh, rassurez-vous, on vous en offre quelques-unes de temps en temps. N'oubliez pas de les noter sur un bout de papier ! En fait, il y en a déjà plein sur le net, c'est bien la peine de se donner du mal...

Avec les graphismes à fond, le lag est tel que cette porte ne s'ouvre qu'au bout de deux minutes d'attente.

Fantasy sous prozac

Côté combat, c'est plus simple, mais on se demande vraiment pourquoi les devs ont inventé cette histoire de barre de stamina pour lancer les attaques : les timers sur les compétences et le besoin de points d'action ne suffisaient pas ? Et comme le reste du jeu, c'est lennnnnnt, c'est mouuuuuu. Ce qui ne pousse pas non plus à réfléchir aux mécanismes en profondeur. En groupe, c'est vite vu : ceux qui ont besoin de moins de clics et de préparation pour agir sont ceux qui défoncent tout. Les autres arrivent toujours trop tard. Certes, tout doit s'améliorer en guilde organisée et à haut niveau, mais encore faut-il avoir le courage de s'y atteler. D'une manière générale, les classes s'avèrent bien classiques et aussi déséquilibrées que ce qu'on peut attendre d'un MMO fraîchement sorti. Comme FFXIV est pour l'instant exclusivement PvE - aucun joueur contre joueur, ça viendra plus tard -, ce n'est pas si grave que ça.

Là, j'ai baissé les options graphiques : remarquez les ombres en bouillie de pixels.

Gros soupir...

Ne vous méprenez pas, je n'ai rien contre l'approche opaque pour un MMO : au moins, la communauté qui s'accroche au jeu est bien obligée de se partager les infos au lieu de rester dans son coin. On est vraiment à l'opposé de ce que proposeront des titres comme The Old Republic ou Guild Wars 2, qui assurent un aspect solo pour tous. Final Fantasy XIV choisit son style et ça se respecte : il y a des joueurs qui apprécient. Car on trouve des bonnes choses dans ce jeu : l'artisanat passionne les foules ; le fait qu'on puisse changer de classe simplement en équipant une arme différente, c'est carrément chouette ; on voit du monde sur les serveurs (mine de rien, ça fait plaisir) ; la VF est très bien... Oh, et le système de combo en groupe bien entendu, comment pourrait-on l'oublier ? Mais bon sang, Square Enix pourrait faire en sorte qu'on ne subisse plus les désagréments techniques en plus de la difficulté à cerner le contenu, parce que le cumul est absolument décourageant.

Difficile donc de vous conseiller Final Fantasy XIV pour l'instant, même si vous aimez les MMO, même si vous adorez la licence. Si vous voulez vraiment y jouer, pas de souci, allez-y : vous beta-testerez le jeu pendant encore un an au moins avant qu'il ne commence à tourner correctement. D'ici là, ils auront peut-être rajouté du contenu ou changé l'interface. Et puis vous serez certain d'être au milieu d'une communauté de passionnés. Moi, je n'en peux plus de ces menus et sous-menus qui mettent des heures à s'afficher. J'aimerais bien y jouer, sincèrement... au moins un temps. Mais si ce temps est occupé par des bugs et du lag, alors non. J'attendrai.

Où acheter :
par
Donnez votre note
13 notes
6
0
1
3
2
0
3
0
4
0
5
6
6
0
7
4
8
0
9
0
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 39
J'y joue 12
Je le vends 0
Je le cherche 2
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Final Fantasy XIV Online - 17 images (cliquez pour zoomer)

Beauuuuuuuuu ! C'est ici qu'on va chercher des mandats. Autant de monde qu'au Pole emploi, mais plus de taf. Il existe un scénario dans FFXIV, dévoilé en dialogues et cinématiques lors des quêtes principales. Avec les graphismes à fond, le lag est tel que cette porte ne s'ouvre qu'au bout de deux minutes d'attente. Là, j'ai baissé les options graphiques : remarquez les ombres en bouillie de pixels. En MMO comme dans la vrai vie, il faut toujours attendre les bonnes conditions pour faire de beaux screenshots. Ce joli effet visuel indique que la progression de la récolte se passe bien. On tatonne, on tatonne... La géographie se découpe en zones : niveau 1-10, 10-20, etc. Sortez de votre coin attribué et c'est la mort assurée. Les marchands vous vendront les outils de base pour essayer toutes les professions. Ensuite, c'est artisanat ou échange entre joueur pour obtenir du bon matos. Vous pouvez choisir votre ville de départ : Ulda est magnifique, mais corrompue jusqu'au moellon. Selon les monstres que vous tuez, et vos caractéristiques, vous obtiendrez des cristaux élémentaires très importants pour l'artisanat. Pas d'hôtel de vente, mais des boutiques de joueurs. Dur, dur pour trouver ce que l'on cherche précisément. FFXIV réglera une grosse partie de ses soucis quand Square Enix changera cette interface navrante. Pour éviter de se coincer dans le décor, mieux vaut parfois naviguer via la carte... C'est à partir de l'Ethérite qu'on démarre un mandat (ex : butez 6 marmottes). Et on y revient automatiquement à la fin de celui-ci. N'allez pas là où on ne vous a pas invité... Envoyez-moi un PM si vous comprennez comment ça marche.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
59 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (59)