> > Test : Spider-Man : Shattered Dimensions (PS3, Xbox 360)

Test : Spider-Man : Shattered Dimensions (PS3, Xbox 360)

Des collants nommés désir ?
Par Aymeric Lallée - publié le

Depuis Batman : Arkham Asylum, les adaptations de héros de comics en jeu vidéo sont sur le fil du rasoir. En effet, le titre d'Eidos a prouvé qu'il était possible de transposer ce type d'univers sur consoles et PC pour en faire un véritable hit. L'un des titres phares de 2009 même, en l'occurrence. Bref, ce sont donc cette fois les développeurs de Beenox Studios qui se collent à cette difficile tâche, proposant une alternative aux aventures souvent trop moroses de Spider-Man. Et il faut bien reconnaitre qu'ils le font avec un certain talent.... Explications.

Les versions étant similaires, les tests le sont également.

Nous l'avons assez répété : Spider-Man : Shattered Dimensions se démarque de ses prédécesseurs en nous proposant quatre univers bien distincts, grâce à un scénario emmêlé dans les méandres des dimensions... Mysterio tente en effet de voler une tablette magique dans un musée de Manhattan, lorsque l'homme araignée arrive pour le coller au mur. S'en suit une petite bataille durant laquelle Spidey détruit accidentellement la tablette, dont on apprend qu'elle maintenait secrètement la stabilité des dimensions ! Autant dire que l'avenir ne s'annonce pas tout rose...

Preuve que le tout manque de finition : vous pouvez éliminer certains adversaires en face des gardes en incarnant Noir. Ils sont quasi-aveugles !

Quatre pour le prix d'un

Evidemment, ce scénario est prétexte à incarner quatre Spider-Men différents, dans des décors et avec des jouabilité propres, tirés directement des différentes séries de comics de la Marvel. Spider-Noir et ses niveaux au design monochrome jouera la carte de l'infiltration. Amazing et Ultimate offrent pour leur part un rendu très proche des comics classiques, et ils proposent d'évoluer dans des niveaux vastes tout en dézinguant du super-vilain. Notons qu'Ultimate s'articule plus sur les combats et Amazing sur la plate-forme. Enfin, Spider-Man 2099 nous propulse dans une vision futuriste des aventures de Spidey, avec des décors très high-tech et des graphismes de haute volée, pour des phases de shoot et de beat them all corsées. Un savant mélange qui aura au moins le mérite, de prime abord, de varier le gameplay et les situations.

Chaque Spidey a ses propres enchaînements de base.

Défilé d'araignées

Pour être clair, Shattered Dimensions est une réussite technique. Et son design très travaillé fera forcément un malheur chez les fans du héros en collant. Côté gameplay, chaque Spider-Man à ses spécialités bien à lui. O'Hara, le Spider-Man du futur, offre des combats rageurs et profite d'un pouvoir qui lui permet de ralentir le temps, histoire d'esquiver les missiles à têtes chercheuses par exemple. Amazing, quant à lui, joue avec des enchaînements aériens forts dynamiques, mais parfois confus. Ultimate, lui, se distingue d'Amazing grâce à une jauge de furie qui lui permet de lancer pendant un court moment les pouvoirs du costume symbiote, même si cela n'a rien de vraiment impressionnant finalement. Enfin, Noir demeure celui qui se démarque le plus, avec ses jeux d'ombres et de lumières et son Spider-Man faiblard, qui doit se cacher pour éliminer en silence. Une variété de gameplay bien vue qui tombe néanmoins dans une certaine répétitivité qui illustre une constante indéniable : à force de se diversifier, on finit par tout survoler. En effet, on fait souvent la même chose dans une dimension. Soit de la plate-forme, soit du combat, soit de l'infiltration... D'autant que cet effet est accentué par des niveaux un poil trop longs. Il est donc probable que certains finissent par se lasser.

Tu le vois mon gros marteau ?

Trop, c'est trop !

Malgré ce défaut agaçant, la recette fonctionne plutôt bien et il suffit, pour pallier cette lassitude, de changer de costume (et donc de dimension) pour retrouver le goût du jeu. D'autant que si l'univers et le héros changent, leur humour reste le même. Et autant dire que ça décoiffe. Rares sont les titres qui parviennent à retranscrire aussi bien l'humour, tantôt décapant, tantôt bien lourdingue, du tisseur. J'admets sans mal avoir souri, voire même m'être bien marré, sur les vannes permanentes de Spider-Man. Bref, côté ambiance, réalisation et variété dans les incarnations, on ne peut qu'être satisfait. Reste malheureusement, et comme je vous le disais plus haut, qu'en proposant trop de jouabilités différentes, le tout est un peu indigeste et manque de profondeur. J'en veux pour exemple l'imprécision de nombre d'actions, quelque soit le Spider-Man incarné, qui nous font chuter bêtement (heureusement, un système pompé sur celui d'Arkham Asylum, permet de se rattraper au dernier moment pour éviter la mort). De même, plusieurs combats contre les boss s'avèrent très brouillons, même s'ils ne manquent pas d'idées, et on s'emmêle parfois les pinceaux, surtout dans les niveaux de difficulté élevés. Pour en finir avec les mauvais points, parlons de la caméra, particulièrement capricieuse. Cette dernière a tendance à s'emballer contre les murs (invisibles ou non) et à nous cacher gâcher la vue. Un détail parfois gênant qui oblige à trouver une nouvelle position pour reprendre le combat dans de bonnes conditions. Bref, vous l'aurez donc compris, Spider-Man : Shattered Dimensions manque tout simplement de finitions, mais cela n'en fait pas un mauvais jeu pour autant !

Si, à coup sûr, les fans de Spider-Man seront pris dans la toile de ces quatre univers, tissés avec talent par Activision, certains auront du mal avec cette jouabilité, certes variée, mais souvent trop limitée dans chacun de ses genres. Heureusement, l'humour omniprésent, les différentes ambiances de chaque univers, la réalisation canon, les dizaines de bonus et de capacités à débloquer ainsi que les pouvoirs de chaque Spidey parviennent à compenser ce travers, pour un titre qui fait au final honneur à la saga de Marvel. Des raisons suffisantes pour avoir envie de sortir en collants, mais pas autant qu'avec le dernier Batman !

Test : Spider-Man : Shattered Dimensions (PS3, Xbox 360)
Satisfaisant
Notes de la Rédac (0)
par Aymeric Lallée
Vos notes
2
9
6
1
18 notes
3,4
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?

Galerie photo Spider-Man : Shattered Dimensions - 10 images (cliquez pour zoomer)

Preuve que le tout manque de finition : vous pouvez éliminer certains adversaires en face des gardes en incarnant Noir. Ils sont quasi-aveugles ! Chaque Spidey a ses propres enchaînements de base. Tu le vois mon gros marteau ? On sent bien que les développeurs ont tenté de diversifier les activités, avec des combats de boss uniques. Il y a des tonnes de costumes à débloquer ! Ralentissez le temps avec 2099 pour éviter les balles à tête chercheuse. Le lancé de petites toiles est un pouvoir à débloquer. Avec Amazing, les combats sont souvent brouillons. Avec Noir, on fait trop souvent la même chose. Le gameplay n'est pas assez étoffé ! Noir est trop faible pour tenter le corps à corps, alors restez dans l'ombre.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 379,95 €
Console Xbox One + FIFA 15 Microsoft
Neuf : 389,90 €
Console PS4 500 Go Blanche + DriveClub -…
Neuf : 439,60 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 436,55 €
Super Smash Bros 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,39 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 289,71 €
GTA 5 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,00 €
Batman Arkham Knight Batmobile Edition P…
PlayStation 4
Neuf : 199,90 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 56,50 €
FIFA 15 PS3
PlayStation 3
Neuf : 56,68 €
Console PS4 500 Go + DriveClub - Console…
Neuf : 439,86 €
Pokemon Rubis Omega 3DS + Steelbook Edit…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,90 €
Pokemon Saphir Alpha 3DS + Steelbook Edi…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,90 €
Call of Duty Advanced Warfare Edition Da…
PlayStation 4
Neuf : 58,00 €
Console Microsoft Xbox One + Capteur Kin…
Neuf : 454,90 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (24)