>
>
Test de Pokémon Version Argent SoulSilver (DS, DS)

Test : Pokémon Version Argent SoulSilver (DS, DS)

Ou quand une licence en or finit par s'oxyder
Par Julien Inverno - publié le
Image

Voici donc SoulSilver et HeartGold, remakes des épisodes Argent et Or de la Game Boy Color, considérés par les pokéfans comme les opus les plus aboutis de la série. Plutôt qu'une réelle refonte, ces nouvelles versions Or et Argent  proposent une mise à jour graphique et ergonomique à la sauce Dual Screen, qui malgré la présence du sympathique pokéwalker, laisse penser qu'à l'instar de ses monstres de poche, il serait grand temps pour la saga d'évoluer...

Les deux versions étant identiques, les tests le sont aussi.

Resituons tout d'abord les grandes lignes de l'aventure, immuables depuis le début de la série. Vous choisissez d'incarner une fille ou un garçon qui dans son bled quelconque (ex. : Bourg-Palette) nourrit l'ambition, comme le dit la chanson, de devenir le meilleur dresseur, de découvrir les Pokémon et leurs mystères, le secret de leur pouvoir. Pistonné par le scientifique à blouse blanche du coin (type professeur Chen), vous aurez à choisir entre un des trois Pokémon de types élémentaires qu'il vous proposera : Feu (Héricendre), Herbe (Germignon) ou Eau (Kaiminus). Toute la mécanique des combats de Pokémon repose sur ce principe du janken (pierre-feuille-ciseau) : le feu a l'ascendant sur l'herbe qui neutralise l'eau qui domine le feu. Une mécanique de jeu qui s'affine au cours de l'aventure avec la rencontre de nouveaux types de Pokémon, électriques, ténèbres, vol, etc. Une fois votre compagnon choisi et avec quelques pokéballs en poche, vous voici prêt à parcourir les hautes herbes pour remplir votre pokédex ! Une tâche titanesque comme nous allons le voir...

Le Pokéwalker, la nouvelle convoitise des cours de récré...

Retour en terre bien connue

Vous accomplirez votre conquête de badges Pokémon à travers le monde de Johto, auquel s'ajoutent les arènes de Kanto (la région des versions Rouge, Bleu et Jaune de la Game Boy) portant ainsi celles-ci au nombre de 16, le plus élevé de toute la série. Ces nouvelles versions empruntent également une particularité de Pokémon Jaune dans lequel le joueur était accompagné pendant tout son périple par la souris électrique Pikachu. Désormais, c'est n'importe lequel des Pokémon présents dans le  jeu qui pourra accompagner son dresseur à l'écran, si la mascotte est placée en première position dans le deck du joueur. Reprenant la quasi-totalité des Pokémon apparus dans les versions précédentes, ce n'est pas moins de 493 créatures que pourra recenser votre pokédex. Pour cela, il faudra comme d'habitude s'échanger les bestioles propres à chaque version, par exemple Lugia pour la version Argent et Ho-ho pour la version Or, avec vos copains ou encore via la connexion Nintendo Wi Fi vous reliant aux autres pokémaniaques du monde entier. Il est également possible de récupérer des Pokémon propres aux versions DS antérieures (Perle, Diamant et Platine) mais également, et c'est la seule grande nouveauté de ce titre, de débusquer des Pokémon rares grâce au Pokéwalker, petit accessoire "pédestre" qu'il faudra prendre partout avec vous.

Transférez votre monstre préféré afin de toujours le garder dans votre poche !

"T'as pensé à sortir le Bulbizarre ?"

Rappelant dans un premier temps le fameux tamagotchi, le Pokéwalker s'en éloigne bien vite car loin d'être un simple gadget, il apporte une réelle valeur ajoutée au titre. En effet, c'est grâce à ce podomètre à l'aspect de pokéball qu'il vous sera possible de capturer certains Pokémon rares, non disponibles dans la cartouche, tel que Skitty ou Kécléon. Le principe du Pokéwalker est le suivant : une fois votre Pokémon transféré depuis la console, il faudra marcher afin d'engranger des Watts, monnaie d'échange pour des minis-jeux, de nouveaux parcours, avec pour finalité... attraper du Pokémon ! L'intérêt de ce podomètre surclasse alors les mini-jeux tactiles disponibles dans le dôme Pokéathlon, récréatifs mais déconnectés de la trame principale. Le seul reproche que l'on pourrait faire au pokéwalker est d'ordre matériel. En effet, cette petite pokéball à écran à cristaux liquides est sensée se "clipser" sur une poche ou une ceinture afin d'accompagner le joueur dans ses déplacements. Cependant, il faudra préalablement dévisser l'arrière du Pokéwalker pour ensuite visser la partie avec attache. Si vous n'avez pas de micro tournevis, demandez donc à un opticien d'effectuer cette manipulation... Un petit bricolage de rien, certes, mais qui ne semble pas évident pour un enfant (ou autre) et qui accroîtra grandement le risque de perte de l'objet (dans un taxi à San Diego par exemple... Hum).

Accompagné par votre pokémon favori, vous imposez le respect dans les bourgades.

L'argent ne fait pas le bonheur

Au regard des qualités des versions Or er Argent originelles, qui s'ajoutent aux nouveautés subtiles glânées au cours des divers épisodes et des nouvelles possibilités offertes par la DS et le Pokéwalker, SoulSilver et HeartGold peuvent être envisagés comme la quintessence de la série. Alors pourquoi les bouder ? Eh bien parce que depuis la naissance du premier Pokémon en 1996, la jouabilité n'a pas changé d'un iota et ça se ressent. Les combats, la base du jeu, ponctués par des animations sporadiques et simplistes, semblent d'un autre temps malgré la dose de stratégie (limitée) qu'ils imposent et se bâclent le plus souvent par un martèlement du bouton "A". Dans une époque où les créateurs (Nintendo en tête) offrent des jouabilités plus dynamiques, plus amusantes et plus spontanées, la rigidité de Pokémon semble désormais totalement anachronique.

Pokémon Version Argent SoulSilver et Pokémon Version Or HeartGold sont à l'évidence les épisodes les plus complets de la saga, cumulant les qualités engrangées par leurs prédécesseurs et s'affichant dès lors comme un hommage réussi à la série Pokémon. Cependant, après avoir regoûté sans réel enthousiasme aux joutes de monstres de poche, on espère sincèrement que ces deux titres clotûrent un cycle, permettant au prochain Pokémon, celui de cinquième génération, d'apporter de nouvelles fondations à un gameplay désormais usé jusqu'à la corde.

Satisfaisant
6
Où acheter :
par
Donnez votre note
27 notes
9
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
2
6
0
7
7
8
2
9
16
10
Ma collection sur DS
Je l'attends 6
Vos tests (1)
2 1291
Sirocco
La licence Pokemon est apparue pour la première fois sur Game Boy, en 1996. 14 ans après, on peut dire que la série a fait son petit bonhomme de chemin, avec pas moins de 4 générations de jeu, et toujours autant de succès. Et il n'est pas prêt...
8

Galerie photo Pokémon Version Or HeartGold - 6 images (cliquez pour zoomer)

Le Pokéwalker, la nouvelle convoitise des cours de récré... Transférez votre monstre préféré afin de toujours le garder dans votre poche ! Accompagné par votre pokémon favori, vous imposez le respect dans les bourgades. La Team Rocket est évidemment toujours là pour vous jouer un mauvais tour... Lugia, le pokémon emblématique de la version Argent. Ho-ho, le redoutable oiseau doré de la version Or.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
63 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (63)