>
>
Test de Tales of Monkey Island (PC)

Test : Tales of Monkey Island (PC)

Attention, derrière toi, un mythe à trois têtes !
Par Faskil - publié le

Après avoir ressuscité avec succès la franchise Sam & Max, les gars de Telltale Games se sont penchés sur une autre saga légendaire de la grande époque LucasArts : la fabuleuse épopée Monkey Island. Pari risqué quand on connait le statut mythique dont elle jouit dans le coeur de bon nombre d'aventuriers de la souris. Heureusement pour eux, Ron Gilbert, papa de la série, est venu leur filer un coup de main. Et ça, forcément, ça a tendance à rassurer les vilains sceptiques comme moi.

L'histoire débute de manière très classique : une fois de plus, Guybrush Threepwood a maille à partir avec sa Nemesis de toujours, l'infâme LeChuck, bien décidé à lui pourrir la vie en kidnappant sa tendre moitié, le gouverneur Elaine Marley. Armé d'une formule magique confiée par sa vieille amie Lady Vaudou, Guybrush va accidentellement rendre forme humaine à son redoutable ennemi, tout en déclenchant une improbable épidémie qui transforme peu à peu les flibustiers du globe en zombies. En commençant par lui-même...

Éjecté de son propre navire par une malencontreuse explosion, Guybrush échoue alors sur l'île de Flotsam, où des vents contraires empêchent toute tentative d'évasion. Bien décidé à retrouver sa chère femme et, tant qu'à faire, à enrayer l'infection, notre jeune pirate s'embarque alors dans une quête aux proportions épiques et au scénario inévitablement tarabiscoté.

Coucou, vous me reconnaissez ?

Casting de rêve

Rassurez-vous, je n'en dirai pas plus sur l'intrigue, histoire de vous ménager les nombreuses surprises qui parsèment les cinq épisodes de cette nouvelle aventure. Je rassurerai simplement les fans en précisant qu'un grand nombre de personnages mythiques des précédents volets font une apparition remarquée dans ce nouvel opus. Si certains de ces seconds-rôles frisent parfois le fan-service un peu trop appuyé, cela fait tout de même rudement plaisir de les retrouver sur nos écrans après une si longue absence.

De nouveaux personnages font également leur apparition, tous très hauts en couleurs, comme le fantastique Marquis DeSinge ou la chasseuse de primes Morgan LeFlay, accessoirement fan-girl absolue de notre ami Threepwood, ce qui ne manquera pas de semer quelque peu la zizanie.

Le jeu est parsemé de vannes débiles, comme ce livre de blagues sur les poissons.

Je point ou je click ?

Si du point de vue de l'interface ToMI se démarque sensiblement de Sam & Max, le titre reste indéniablement du "point & click" dans ce qu'il a de plus classique. Hormis le système de déplacement, qui risque d'en décontenancer plus d'un au début, les interactions et la gestion de l'inventaire demeurent fidèles au genre. On retrouve donc ses marques après quelques minutes de glissement de souris.

Graphiquement, j'ai beau avoir fait partie de ceux qui ont quelque peu grogné à la vue des premiers screenshots, une fois tout ce beau monde animé, le scepticisme fait rapidement ses petites valises pour céder sa place à un large sourire version banane. Un gros travail a été fait au niveau du rendu des visages et même si l'ont peut regretter de grosses similarités entre certains personnages secondaires, les principaux instigateurs de l'histoire sont superbement animés, Guybrush se payant même le luxe de rivaliser avec l'acteur Leslie Nielsen lorsqu'il s'agit d'exprimer ses multiples émotions au travers d'expressions faciales très réussies.

Les voix et les dialogues sont à l'avenant avec des répliques qui font mouche, parsemées de moult clins d'oeil aux précédents épisodes. Sans oublier les inévitables références culturelles et autres anachronismes, toujours aussi drôles et décalés.

LeChuck vs Guybrush, round 1, FIGHT !

Retour aux sources

Très proche de l'esprit des deux premiers épisodes (la présence de Ron Gilbert au générique n'y est sans doute pas étrangère), ce nouveau Monkey Island prouve une fois encore tout le savoir-faire de Telltale Games en matière de point & click délirants. Et même si les deux derniers volets sont un peu en deçà du reste, notamment à cause de phases de jeu un tantinet répétitives, ToMI n'a pas à rougir face à ses respectables aînés. D'autant qu'au final, l'intégralité du titre offre facilement pas loin d'une grosse dizaine d'heures de jeu (plus si on prend la peine d'éplucher tous les dialogues), pour un prix tout rikiki (environ 24€ sur le site officiel).

À moins d'être complètement insensible au charme de cette saga légendaire ou, pire, d'être totalement dénué d'humour, aucune raison de bouder son plaisir. Tales of Monkey Island est une grand réussite qui mérite sans conteste de trôner aux côtés des deux premiers épisodes (Secret of Monkey Island et LeChuck's Revenge) dans votre collection de jeux d'aventure. Seul bémol : le titre n'est pour l'instant disponible qu'en anglais, mais nul doute qu'une traduction (au moins partielle) devrait bientôt voir le jour, peut-être à l'occasion d'une sortie de ces 5 épisodes en version boîte (prévue, mais non datée pour l'instant). En attendant, j'invite ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare à se lancer à l'abordage. Et à accepter toutes mes excuses pour cette conclusion un peu bateau. Aaaaarh !

Très bon
8
Où acheter :
par
Donnez votre note
16 notes
9
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
1
6
2
7
5
8
1
9
7
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 34
J'y joue 2
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Tales of Monkey Island - 11 images (cliquez pour zoomer)

Coucou, vous me reconnaissez ? Le jeu est parsemé de vannes débiles, comme ce livre de blagues sur les poissons. LeChuck vs Guybrush, round 1, FIGHT ! Le marquis DeSinge, sans conteste l'un des personnages le plus délirant de ce nouvel opus. C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs vannes. L'épisode 4 se la joue New York Police Judiciaire.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
12 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (12)