>
>
Test de Phoenix Wright : Ace Attorney Trials and Tribulations (DS)

Test : Phoenix Wright : Ace Attorney Trials and Tribulations (DS)

Une fin de trilogie en apothéose !
Par Angel Davila - publié le
Image

Après deux volets hauts en couleurs et forts en délires, Phoenix Wright, l'avocat le plus puissant du monde, revient une troisième et dernière fois (entre-temps un petit nouveau, Appolo, a pris le relais). Ce Phoenix Wright : Trials and Tribulations conclue donc une trilogie qui a su trouver des fans dans le monde entier, en partie grâce à son gameplay original, mais aussi son univers déluré. Et autant le dire tout de suite : la sortie de scène est des plus réussies.

Que les fans se rassurent et que les détracteurs s'emportent : Phoenix Wright : Trails and Tribulations est strictement identique à ses prédécesseurs dans son gameplay, son interface et tout le reste. D'ailleurs, c'est bien simple, on pourrait le voir comme un classique add-on contenant cinq chapitres supplémentaires... Il s'agit toujours d'une aventure principalement textuelle qui, dans son déroulement, se décompose de la manière suivante : une partie pendant laquelle on enquête, on analyse les différents lieux et on interroge les personnages liés à l'affaire, puis une deuxième, qui n'est autre que le procès à proprement parler, où l'on devra présenter les pièces à conviction récoltées, faire subir des interrogatoires et contre-interrogatoires aux témoins cités, et surtout se creuser les méninges pour trouver ce qui ne tourne pas rond dans leurs propos, en objectant au bon moment. Tout cela dans une ambiance vraiment délirante et avec des dialogues comiques à souhait. Une formule simple, qui pourrait même paraître d'un autre âge, mais tellement efficace une fois la console en mains que l'on n'arrive pas à décrocher.

C'est un Phoenix bien jeune que l'on retrouve comme témoin... On se demande bien pourquoi ?

Une mise en scène admirable

En fait, outre leur gameplay original, la magie des Phoenix Wright vient surtout de leurs galeries de personnages, tous plus loufoques les uns que les autres, des suspects aux procureurs, en passant même par le juge. Ce volet ne faillit pas à la règle, et loin de là : il s'agit peut être même de l'épisode qui propose les personnalités les plus crétinement drôles de la série. Idem pour les dialogues, toujours aussi comiques et riches en jeux de mots vraiment pourris. Néanmoins, ce qui rend cette troisième aventure inoubliable, c'est sans aucun doute la mise en scène et la manière dont sont ficelés tous les procès. Les affaires n'ont jamais été aussi bien reliées entre-elles. A tel point qu'au final, lorsque toutes les pièces du puzzle scénaristique sont mises bout à bout, on ne peut qu'admirer la personne qui en est à l'origine... Les cinq procès que contient le jeu auront lieu dans différentes époques, avec différents personnages, mais je ne vous en dirai pas plus pour éviter de gâcher la surprise. Sachez simplement que les réponses aux questions sur les différents protagonistes des deux opus précédents se trouvent ici. Attendez-vous donc, pendant des heures de jeu (parce qu'en plus, il est vraiment long !) à des révélations, des retournements de situation improbables, des sentiments et du pathos en barre... Bien qu'on frôle très souvent le soap opéra d'ailleurs, ça fait tout de même son effet et ça provoque inévitablement un soupir de tristesse une fois le jeu terminé.

"Objection !", le maître mot de la série !

A la revoyure Phoenix !

C'est ainsi que Capcom, malgré un gameplay que l'on connaît par coeur, parvient tout de même à captiver le joueur. Phoenix Wright : Trials and Tribulations est tellement bien écrit et mis en scène qu'il transporte plus que jamais le joueur dans l'univers de Phoenix Wright, un monde bizarre mais tellement attachant qu'on en redemande à chaque fois. Cette trilogie ne pouvait pas se terminer de plus belle manière !

Très bon
8
Où acheter :
par
Donnez votre note
23 notes
10
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
1
6
0
7
3
8
1
9
18
10
Ma collection sur DS
Je l'ai 95
J'y joue 3
Je le vends 1
Je le cherche 4
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Phoenix Wright : Ace Attorney Trials and Tribulations - 9 images (cliquez pour zoomer)

C'est un Phoenix bien jeune que l'on retrouve comme témoin... On se demande bien pourquoi ? "Objection !", le maître mot de la série ! Une telle tête d'ange ne peut que cacher quelque chose. Godot est un procureur bien mystérieux qui semble en vouloir personnellement à Phoenix. Le petite Maya n'est plus si petite... Le psyché-lock, permettant de voir si quelqu'un vous cache quelque chose, est toujours là. Ce détective privé est à mon avis l'un des persos les plus relous de toute la série ! Les références aux précédents volets sont nombreuses...

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
22 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (22)