Test : Ghost Rider (PSP)

Bienvenue en Enfer sur PSP !
Par Kendy - publié le
Image

Ghost Rider débarque en ce moment dans les salles obscures françaises. Et pour fêter cela, 2K Games nous propose sa vision vidéoludique des aventures mortifères du motard au crâne flambé. Tiré de la BD de la célèbre firme "bushiste" Marvel, vous incarnez Johnny Blaze, un cascadeur qui a vendu son âme au diable pour sauver son père d'un cancer. Pas de bol pour ce dernier, il meurt malgré tout d'un accident de meule bien qu'il soit guéri par Méphisto. C'est ce que j'appelle l'entube du siècle.

J'ai accueilli le jeu avec une excitation non feinte, étant moi-même motard et arborant fièrement sur le réservoir de ma Ducati noire, le crâne incandescent du Ghost Rider. Visiblement, l'intrique du soft ne reprend pas celle du film, ni celle du comic book d'ailleurs. En somme, il n'y a pas de scénario tout simplement. Dès les premières minutes de jeu, Ghost Rider m'a rappelé furieusement un autre soft que j'avais testé il y a des lustres alors que j'étais encore à Joypad : le truculent Spawn in the Demon's Hand sur l'obsolescente Dreamcast. Que cela soit du point de vue graphique ou conceptuel, le titre de 2K Games y ressemble vraiment beaucoup. Comme dans son clone radiculaire, il s'agit d'un beat-them-all frénétique qui se déroule dans des arènes aux architectures interlopes, où vous devrez remplir différents objectifs comme latter un certain nombre de monstres solipèdes ou absorber un maximum d'âmes. Le tout se déroulant dans une ambiance méphistophélique particulièrement feutrée et anxiogène, et encadré par un chrono impérial de trois minutes. Le truc bien stressant quoi...

A l'aise Blaze !!!

Le Ghost Rider démontre un talent indéniable pour la distribution de taloches mortifères. Les commandes sont assez basiques mais offrent de nombreux combos dévastateurs à la dialectique pérorée. Malgré la prolifération de streums à l'écran, l'action reste toujours nette et sans bavure, grâce à une jouabilité exemplaire due à un système d'hameçonnage très au point. Il suffit alors de matraquer comme un bourrin les trois boutons qui constituent l'interface de combat pour voir notre héro se déchaîner sur ses pauvres adversaires affluant en panicules, avec une chorégraphie digne de Maurice Béjart. Lorsque vous atteignez un certain seuil d'excitation dans la violence, cela vous confère l'utilisation d'un vieux tromblon des familles limité en coups de feu. Sinon, dans d'autres challenges, vous piloterez votre moto enflammée (une custom Harley, beurk !!!) et distribuerez la mort à tout va en écrasant vos ennemis ou en leur balançant des boules d'énergie que le Général de Gaulles himself aurait aimé stocker pour son programme nucléaire.

Le Ghost Rider s'envoie en l'air.

Une lapalissade infernale

Plutôt joli graphiquement, le soft est malheureusement un sublime mantra conceptuel somnolant en hommage à la baston. Les stages offrent des challenges tautologiques et, au bout d'un certain moment, l'envie nous prend soudainement d'aspirer à plus de diversité. Le leitmotiv de Ghost Rider est de pouvoir faire évoluer son personnage en augmentant au choix certaines de ses capacités (combos, endurance, sorts magiques...) grâce aux points récoltés lors des combats. Une ambition qui ne sera pas partagée par une majorité de joueurs qui, au bout de 40 minutes, risquent de décrocher, exaspérés par la répétitivité flapie du jeu. Même en mode multijoueur, on se lassera de pourchasser son prochain pour lui assener la mandale ultime. Car Ghost Rider n'est pas un bon défouloir au même titre qu'un Quake aux arènes bien pensées, qu'on se le dise.

Insuffisant
4
par
Donnez votre note
1 note
2
0
1
1
2
0
3
0
4
0
5
0
6
0
7
0
8
0
9
0
10
Ma collection sur PSP
Je l'ai 1
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 1
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Ghost Rider - 6 images (cliquez pour zoomer)

Le Ghost Rider s'envoie en l'air. Le Ghost Rider a fauché l'épée de Link... Lorsque votre barre d'excitation est au max', il est possible de déclencher une attaque ravageuse. On reconnaît les boss à leur taille imposante.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
15 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (15)