>
>
Test de Bully : Scholarship Edition (Xbox 360)

Test : Bully : Scholarship Edition (Xbox 360)

Retour sur les bancs de l'école
Par Grégory Szriftgiser - publié le
Image

Un jeu vidéo qui vous colle de nouveau en cours ? Ouais, tout est possible. Et Rockstar Vancouver, en créant Bully (Canis Canem Edit dans sa version originale sur PlayStation 2), était parvenu en 2006 à nous faire retourner avec grand plaisir à l'école. Malheureusement, beaucoup sont passés à côté. Mais fini les excuses maintenant, avec cette Scholarship Edition...

Nombreux sont ceux qui ont tenté d'imiter la formule GTA. Parfois même sans prendre la peine de la plonger dans un nouvel univers. Rares sont ceux qui ont réussi à obtenir quelque chose de valable. Alors que se passe-t-il quand c'est Rockstar lui-même qui décline sa formule phare pour réaliser un nouveau titre "free roaming", comme on dit ? Ils y arrivent, tout connement.

Grand Theft Bahut

Jimmy Hopkins est un petit merdeux bringuebalé par une mère incapable de l'élever et qui décide de le coller en internat, à la Bullworth Academy, pour profiter de son année de lune de miel avec le dernier vieux riche qu'elle a choisi d'épouser pour son blé. Autant dire un héros qui a presque tout du gamin "fucked for life" - et d'un personnage de jeu vidéo qu'on n'a pas forcément rêvé d'incarner (quoique). Le garnement excusable, qui va pouvoir passer ses meilleures années à pourrir les autres gamins, reluquer les adolescentes en fleur dans leur vestiaire, draguer et insulter les pions... Sauf qu'au début, bien sûr, il faut gagner ses galons de caïd du bahut.

Game Design mention très bien

Découvrir une galerie de personnages et de "clans" étudiants réussie, une myriade de mini-jeux inventifs (mention spéciale au cours d'anglais, plagiat de Text Twist où il faut constituer le max de mots avec un certain tirage de lettres), cavaler d'abord sur le campus, puis dans l'aire de jeu assez vaste constituant l'univers à débloquer de Bully, et profiter d'une déclinaison réussie de la formule GTA dans un environnement brillamment croqué par les scénaristes de Rockstar, c'est honnêtement le pied. Humour, variété, durée de vie, et qualité globale du game design n'ont évidemment pas vieilli depuis la sortie PS2, et pour tous ceux qui sont passés à côté sur cette plate-forme, Bully reste un appel à la dépense particulièrement difficile à ignorer. On peut jouer à Bully comme on le souhaite, soit en respectant les horaires des cours, soit en n'en faisant qu'à sa tête, tout en naviguant dans un univers dont les règles, qu'on les respecte ou qu'on les bafoue, sont autant de sources de plaisir. Evidemment, il ne faudra pas chercher dans Bully un exemple à suivre pour la carrière scolaire des plus jeunes... mais pour les adultes qui n'ont plus que de vagues souvenirs de leur vie étudiante, son charme et son implémentation sont tous deux imparables.

Une perle sous-estimée

Déjà sorti sur PlayStation 2 en 2006, or donc, Bully n'a finalement pas beaucoup marqué malgré son million et demi d'unités écoulées. Cette nouvelle édition 360 aura-t-elle ce qu'il faut pour amener plus de joueurs à ce titre dont je pourrais vanter les qualités ludiques pendant de longs paragraphes ? Certes, le graphisme a été mis à jour, et du contenu ajouté. De nouveaux mini jeux pour les cours, huit missions inédites, un mode à deux joueurs en local amusant quoiqu'anecdotique... des efforts appréciables côté contenu, même si le jeu n'en avait finalement pas vraiment besoin et qu'ils ne changent pas grand chose, fondamentalement. En revanche, côté technique, on peut faire la gueule : on n'a pas vraiment l'impression d'être sur 360, malheureusement, et outre les bugs et plantages qui font bien désordre (mais un patch arrive et Rockstar annonce corriger le tir rapidement), on regrette quand même après tant de temps consacré à cette conversion qu'elle soit, relativement aux capacités de la machine, nettement moins performante que l'originale. Malgré cela, Bully reste un excellent jeu. Défoulant, fun, atypique par son univers et l'équilibre réussi de sa formule, riche et sans reproche majeur... Passez l'uniforme de Bullworth, vous ne le regretterez pas.

N.B. : Les versions étant très similaires, les tests le sont également.

Très bon
8
par
Donnez votre note
23 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
1
6
1
7
14
8
3
9
4
10
Ma collection sur X360
Je l'ai 121
J'y joue 7
Je le vends 0
Je le cherche 3
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Bully : Scholarship Edition - 21 images (cliquez pour zoomer)

On pourra récupérer divers costumes, soit en les achetant soit par des missions réussies. Ca n'a l'air de rien, mais j'ai du rouler des pelles à tout le bahut. Chocolats et fleurs sont les cadeaux incontournables pour obtenir les faveurs des filles. Jour et nuit se succède un peu vite ; la journée d'un interne est vite bien remplie. A pied, en vélo ou en skate board... on se balade dans Bully autant que dans GTA. Les pions peuvent facilement être évités, heureusement. Les nerds sont la première "faction" avec laquelle Jimmy pourra soigner sa réputation. Gary, le psychopathe de service, sera le premier à nous emmener vers les emmerdes.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Classic Mini NES
Neuf : 189,18 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
5 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (5)