> > Test : Redshirt (PC, Mac)

Test : Redshirt (PC, Mac)

Comment fermer son compte Spacebook ?
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Vous ne vous êtes jamais demandé ce que foutait tout le reste de l'équipage dans les séries télé se déroulant à bord d'un vaisseau ou d'une base intergalactique ? Mais si, vous savez, les figurants qui passent à côté des héros en ayant l'air vachement concentrés sur une tâche importante. Ceux-là mêmes qui crèvent à la première explosion. Et bien grâce à Redshirt, le simulateur de vie spatiale de Positech, vous le découvrirez enfin : ils se font chier.

Quel est le quotidien d'un de ces grouillots à uniforme moulant rouge qui vaque bêtement à ses occupations ? Pas de scénario dans Redshirt pour de quelconques héros, si ce n'est que la base spatiale pourrie où vous bossez comme technicien de surface va bientôt faire boum (du moins, on le devine) et qu'il faut à tout prix débarrasser les lieux en un peu plus de 150 jours. Heureusement, vous avez Spacebook, le réseau social du coin, qui vous permettra de vous faire plein d'amis (et des ennemis) et ainsi trouver une voie de secours parmi plusieurs.

Dur d'avoir des relations avec des gens qui ont toujours autre chose à faire !

Tuttle et Buttle sont dans un bateau...

Doit-on sortir avec un(e) ambassadeur(drice) pour espérer être embarqué dans les valises au moment fatidique ? Faut-il vivre reclus et économiser chaque karmacrédit pour se payer un billet vers ailleurs au marché noir ? Ou, comme moi, travailler ses nombreuses compétences et grimper l'échelle hiérarchique prestement pour finir assistant du commandant et donc officiellement quitter le navire avant l'explosion ? En tout cas, mieux vaut se décider assez tôt, car vous avez peu de temps, et chaque jour n'offre que quelques points d'actions pour utiliser Spacebook. Envoyer un message, faire une demande d'ami, "aimer" un statut ou en poster un... tout cela coûte une action sur quatre en semaine, six le week-end.

Étrangement, on ne peut pas trouver des amis potentiels en triant par centres d'intérêt.

Comment ça va euhhh Pierre ? Patrick ?

Et puis vous avez les évènements que vous créerez ou auxquels vous serez invités. Ce temps, de 1 à 5 actions, sera investi seul ou en groupe pour améliorer vos compétences (une trentaine), selon ce que votre prochain job exige, et modifier vos centres d'intérêt pour approcher plus facilement les bonnes personnes (le jeu prend en compte vos trois principaux hobbies sur une douzaine). L'idée est donc de manipuler autant que faire se peut une ribambelle de gens plus ou moins proches pour arriver à ses fins. Malheureusement, on ne fait que gérer des chiffres et des pourcentages, avec un gameplay fastidieux, répétitif, dont on se demande aussi s'il ne bugge pas un peu.

Des petits événements aléatoires viennent épicer le quotidien au travail, mais rien sur lequel on puisse avoir une influence.

On bêta test en plus ?

Parmi les problèmes, on notera la quasi-impossibilité d'obtenir un "like" sur ses propres statuts, même lorsque l'on est "la personne la plus aimée de la station". Vous ne me direz pas que c'est normal... C'est pourtant utile pour répondre à certaines "aspirations", des mini-objectifs qui boost quelques-unes de vos stats quand vous les terminez. Quant aux relations amoureuses, elles n'apportent rien de flagrant, sans compter que votre partenaire se plaint sans cesse qu'on ne s'occupe pas de lui alors qu'il est toujours pris ailleurs (difficile de l'inviter aux sorties romantiques !).

Huit heure de sommeil obligatoire (le temps d'un résumé de la journée). Si seulement je pouvais avoir la même chose en vrai...

Sim vie de con

Même quand il fonctionne, Redshirt lasse vite, malgré un humour bien présent dans les descriptions des postes de travail par exemple. La vie est rythmée par des excursions, mais celles-ci se déroulent toujours de manière identique : on débarque sur une planète, des gens meurent pour une raison x ou y, et vous revenez avec une prime, mais le moral en berne. Pas grave : en achetant les bons objets à la boutique, vous ferez remonter vos stats et la vie continuera ! Il y aurait eu tellement plus à faire avec des tas de mini-histoire utilisant les compétences ou les centres d'intérêt...

Redshirt propose un concept sympa avec l'humour qui va avec, mais le gameplay manque singulièrement d'âme pour un simulateur de vie. Même le vrai Facebook me parait largement plus humain que ce titre de gestionnaire bouffeur de chiffres. Peut être qu'avec plus d'évènements, plus de surprises, un aspect plus rogue-like, Redshirt aurait été plus fun. Dans l'état, je ne peux vraiment pas vous le conseiller, c'est juste trop ennuyeux.

Redshirt est dispo dans Steam (entre autre) pour 19 euros.

Test : Redshirt (PC, Mac)
Redshirt
Insuffisant
Notes de la Rédac (0)
L'idée de Redshirt était bonne, et l'humour qui se moque des poncifs du genre n'est pas mauvais du tout. Mais il manque à ce simulateur de vie humaine des choses essentielles : de la vie et de l'humain. Il aurait fallu travailler bien plus l'aspect "events", surprendre le joueur et lui faire utiliser ses compétences. Au lieu de ça, on manipule cyniquement des stats sans âme. Un défaut qui, je crois, se retrouve dans un autre titre de Positech : Democracy 3. Il serait temps d'y remédier, non ?
par Erwan Lafleuriel
+ On aime
  • Le concept de base.
  • L'humour.
- On n'aime pas
  • Ennuyeux et répétitif.
  • Pas assez riche en RPG.
  • Plutôt moche.
  • Cher.
Vos notes
Ce jeu n'a pas encore été noté
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo

Dur d'avoir des relations avec des gens qui ont toujours autre chose à faire ! Étrangement, on ne peut pas trouver des amis potentiels en triant par centres d'intérêt. Des petits événements aléatoires viennent épicer le quotidien au travail, mais rien sur lequel on puisse avoir une influence. Huit heure de sommeil obligatoire (le temps d'un résumé de la journée). Si seulement je pouvais avoir la même chose en vrai... Les excursions sur les planètes sont une des plus grosses déceptions de Redshirt. Santé, moral, charisme, influence... Les sorties entre amis servent à améliorer ou modifier pas mal d'aspects de votre personnage. On commence très bas, et on finit assistant commandant en quelques mois. Rassurez-vous, je ne suis pas aussi doué dans la vraie vie.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 393,69 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 274,81 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 429,90 €
Console Sony PS4 + inFamous Second Son
Neuf : 418,77 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go
Neuf : 249,69 €
The Last of Us Remastered PS4
PlayStation 4
Neuf : 39,90 €
Console Microsoft Xbox One + TitanFall +…
Neuf : 468,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Tomodachi Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,37 €
Console Nintendo 3DS XL - argent + noire
Neuf : 172,75 €
Console Sony PS3 blanche Ultra Slim 500 …
Neuf : 249,90 €
Console Nintendo 3DS XL - noire
Neuf : 179,86 €
Console Wii U Premium Zelda Wind Waker P…
Neuf : 268,14 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,89 €
Console Microsoft Xbox One + Capteur Kin…
Neuf : 449,00 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (1)