>
>
Test de Kane & Lynch : Dead Men (PlayStation 3)

TEST. Kane & Lynch : Dead Men (PlayStation 3)

Ne pas se fier à des ex-taulards.
Par Grégory Szriftgiser - publié le
Image

"Bien. Vous voulez faire un jeu d'action shoot avec coéquipiers dans un univers sombre ? Parfait. Voyons voir ce CV, monsieur Io. Alors, la série Hitman, oui très bien... Freedom Fighters... excellent... ma foi vous avez l'air d'avoir toutes les compétences requises pour le job. Vous ne nous en voudrez pas pour autant si nous procédons à un petit test auparavant, pour être sûr ?"

C'est tout naturel de s'intéresser au passif d'un développeur pour juger de l'intérêt qu'on peut porter à son nouveau projet. Et, tout naturellement aussi, on donnerait le Bon Dieu sans confession à certains. Malheureusement, personne n'est à l'abri d'un raté. Io Interactive n'a peut-être pas commis avec Kane & Lynch un mauvais jeu, mais certainement pas un bon titre non plus, et c'est vraiment dommage parce qu'il y avait tout pour...

Aucun gameplay particulier n'est lié aux scènes de rappel.

Ca partait super bien, pourtant

Kane & Lynch pourrait être résumé ainsi : une succession de scènes qui auraient pu être cultes, mais qui échouent à deux mètres du bol de sangria. Depuis l'évasion de Kane au cours du transfert le menant à la peine de mort, jusqu'à l'attaque d'une banque clairement repompée sur la scène inoubliable du chef d'oeuvre Heat (Michael Mann), en passant par la fusillade en pleine boîte de nuit tokyoïte, la fuite à l'arrière d'un van à toute allure dans les rues en tirant sur les flics poursuivants ou encore l'assaut d'une taule pour en libérer d'anciens comparses, le titre de Io Interactive propose un condensé étonnant de tout ce que les fans de films américains sur la pègre rêvent depuis des lustres de vivre en jeu vidéo. Malheureusement, une bonne partie de l'exécution de ces scènes et des mécaniques principales du jeu manquent d'inspiration, elles, et au lieu de vivre une aventure inoubliable en compagnie des deux compères déjantés, on navigue entre le trop ou le pas assez, pour échouer finalement dans un jeu de shoot trop classique, dont les ambitions gâchées se vivent comme une frustration constante une fois la manette en mains.

Cette mission à Cuba est aussi particulièrement pénible à passer.

Ne vous faites pas Kane

Avec ses personnages charismatiques et son ambiance résolument mature, certains seront inévitablement tentés. Mais Kane & Lynch souffre d'une mise en scène "previous-gen" handicapée par un manque flagrant de fluidité dans la narration, d'animations vraiment crédibles dans la plupart de ses plans, et d'une VF trop souvent surjouée quant il s'agit de jurer à tout venant pour donner l'impression que les gangsters qu'on incarne sont des durs à cuire. Bref, on a du mal à y croire, d'autant plus qu'en matière de mise en scène, des Mass Effect et des Uncharted Drake's Fortune sont eux aussi sur les étals, et plus compétents. Mais c'est loin d'être le seul point noir : une courbe de difficulté en forme de rollercoaster cosmique, la faute à des passages ostensiblement mal dosés et/ou mal testés (la scène avec le gros camion de construction dont il faut tuer le chauffeur avant qu'il n'écrase la fille de Kane est un monument du mal branlé), des ennemis très peu surprenants (voire résolument cons), une maniabilité lourde dont la partie ordres donnés aux membres de l'équipe ne sert à rien ou presque, une mécanique automatique de mise à couvert très perfectible, des armes à l'efficacité parfois fantaisiste, et une réalisation en demi-teinte, à l'ambition affichée sur certains niveaux assez vastes, mais plombée par un frame-rate parfois cahotant et un soin visuel inégal d'un lieu à l'autre. Très sombres, certains niveaux sont une tannée à passer simplement parce qu'on n'y voit rien... et ce n'est pas faute de (dé)régler sa télé pour y remédier (pas de gamma dans les options du jeu).

Pas de quoi le Lyncher non plus

C'est vrai, Kane & Lynch aurait mérité peut-être quelques mois de développement supplémentaires pour parvenir à réaliser ses ambitions, et corriger beaucoup de points noirs. Malgré tout, ce n'est pas non plus une catastrophe comme certains le prétendent. Curieusement, son aspect le plus intéressant, le fameux mode multi Fragile Alliance, n'a finalement aucun intérêt si on n'y joue pas uniquement avec des potes, tant il vire au grand n'importe quoi en ligne avec des joueurs tuant sans distinction et sans intérêt pour le vrai but du jeu : ramasser le plus de pognon et réussir à s'enfuir. Le mode coopératif s'avère un peu trop limité aussi : le joueur incarnant le psychopathe Lynch devra passer les scènes où il pète les plombs face à un écran noir, à attendre, et malheureusement ce mode n'est pas accessible en ligne. Malgré tout cela, les plus imaginatifs des amateurs d'action et de film noir pourront trouver en Kane & Lynch un univers mature intéressant, et quelques moments d'action convaincants où les décors volent en éclats sous les balles. Les fusillades en plein lieux publics parviennent par moments à fournir des sensations qu'on ne trouve finalement pas vraiment souvent dans un jeu. Quelques bonnes idées (telle l'adrénaline à se faire injecter ou à injecter à d'autres pour repartir, les pastilles montrant la visée des snipers tentant de vous abattre, le ravitaillement de munitions en rejoignant les coéquipiers qui en ont encore...) se retrouveront peut-être ailleurs. Mais, en cette période incroyablement faste, si vous avez du mal à suivre au niveau porte-feuille, en voilà déjà un que vous pouvez (heureusement ?) décocher... Pour ma part, j'attendrai le film.

Satisfaisant
6
par
Donnez votre note
17 notes
6
0
1
2
2
0
3
1
4
0
5
9
6
1
7
2
8
0
9
2
10
Ma collection sur PS3
Je l'ai 59
J'y joue 1
Je le vends 1
Je le cherche 0
Vos tests (2)
2 0
BlackLabel
Ce jeu est bourré de qualités et possède des atouts qu'on a vu disparaître très vite de la gen PS360. Décors destructibles, variétés des situations avec une cohérence, environnements bien rendus, mise en scène cinématographique qui épaissit le...
6
Dead Mann (PC)
0 230
SamPlay
C'est bien pratique des fois les magazines façon Chocapic, avec un cadeau à l'intérieur. Par exemple, ce mois-ci, dans Joystick, je suis tombé sur le dernier jeu adulte des créateurs d'Hitman. IO Interactive a, parait-il, déçu avec son Kane...
8

Galerie photo Kane & Lynch : Dead Men - 11 images (cliquez pour zoomer)

Aucun gameplay particulier n'est lié aux scènes de rappel. Cette mission à Cuba est aussi particulièrement pénible à passer. Tout est dit dans la photo : "on ne devrait pas précipiter certaines choses". Impossible de se mettre à couvert derrière un objet bas sans s'accroupir manuellement... Ce sont sur des scènes comme cette sortie de building qu'on sent la vibe "Heat". Les parties destructibles des décors sont admirablement traitées, elles. Quelle galère que cette boîte de nuit pleine à craquer et super sombre.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 299,90 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Casque de réalité virtuelle HTC Vive
Neuf : 949,00 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 299,90 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Casque de réalité virtuelle Oculus Rift …
Neuf : 699,00 €
21 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (21)