> > Test : Luigi's Mansion 2 (Nintendo 3DS)

Test : Luigi's Mansion 2 (Nintendo 3DS)

Aspirations fantasmagoriques
Par Yann Bernard - publié le

Depuis Luigi's Mansion, le plus peureux des plombiers moustachus ne se risque plus en solo. Pourtant, le spectre de ce sinistre manoir continue de hanter les aventures de son frangin, de Mario Kart à Mario Tennis en passant par Smash Bros. Il était donc temps que Luigi joue réellement les revenants, en chair (de poule) et en os...

Ceci est une republication du test originellement paru le 21 mars 2013.

Aussi froussard soit-il, Luigi excelle dans l'art de chasser les fantômes. Ça tombe bien, car nos chers ectoplasmes ont repris du "voile" de la bête, depuis qu'une sombre lune s'est mystérieusement brisée. Reclus dans son bunker, le Professeur K. Tastroff l'appelle donc à la rescousse afin d'en rassembler les fragments, le seul moyen de repousser le brouillard qui a envahi la vallée obscure. A peine le temps de claquer des dents que Luigi se retrouve "télépixélisé" - une nouvelle invention de notre savant fou - jusqu'à une demeure d'allure inquiétante. Et familière d'ailleurs, à l'instar de la mélodie entêtante qui accompagne ses pas hésitants, quand il ne la fredonne pas lui-même, histoire de se rassurer. Heureusement, Luigi n'a pas trop perdu la main, malgré un système de contrôle forcément distinct de l'opus GameCube. En l'absence d'un second stick pour manier sa lampe de poche, Luigi doit être positionné dans l'axe des cibles à l'aide du pad circulaire, les boutons X et B servant à la pointer respectivement vers le haut et le bas. L'aspirateur fonctionne de la même façon, en association avec les gâchettes pour expulser ou aspirer diverses choses, y compris les fantômes évidemment. Mais si leur capture nécessite toujours de les éblouir au préalable, la loupiote ne suffit plus. Il faut en prime leur asséner un coup de Spectroflash dans les mirettes avec le bouton A, qui augmente ensuite la pression du souffle selon le timing, faute de gestion analogique. En dépit de ces modifications, les sensations de la pêche au poltergeist s'avèrent intactes, autrement dit jubilatoires !

Le Professeur K. Tastroff se sert beaucoup des fonctions communicantes de la DS.

Apparitions en relief

D'autant que cet épisode conserve la présentation latérale légèrement surélevée de son prédécesseur, un angle idéal dans l'optique d'apprécier les vertus de la 3D stéréoscopique, pour laquelle Luigi's Mansion avait justement été taillé au départ. Ce mode d'affichage joue malicieusement avec les superpositions du décor, les effets atmosphériques et les lueurs qui paraissent sortir de l'écran, sans oublier son rôle non négligeable dans certains puzzles. Pas besoin d'un médium pour le deviner, Luigi's Mansion 2 ne consiste pas qu'à faire le ménage pour débarrasser le plancher, le plafond, et même le mobilier des phénomènes paranormaux, puisque ces lieux renferment également un nombre conséquent d'énigmes. Au delà des clés à obtenir, ces stratagèmes reposent essentiellement sur l'exploitation de l'environnement, grâce l'usage du feu, de l'eau, des blocs de glace et d'une kyrielle de projectiles. Exit les médailles qui autorisaient le transport de ces éléments, ils sont désormais cantonnés à une salle. Cependant, les casse-tête y gagnent indéniablement en diversité et en sophistication. Next Level Games signe ainsi une véritable démonstration de game design : Le studio canadien a su construire ces mécaniques sans tomber dans la surenchère d'équipement, en déclinant simplement celles existantes de manière ingénieuse. Au bout du compte, la principale évolution de l'arsenal de Luigi se résume au Révéloscope, dont la lumière noire matérialise des objets invisibles, comme une porte. Exception faite de cet outil, le Professeur maboul s'est contenté de mettre à jour les autres engins.

La 3D stéréoscopique donne un rendu encore plus surnaturel aux décors et aux fantômes...

Détection Sépulcrale

A commencer par la fameuse Game Boy Horror, qui se transforme en DS (de Détection Sépulcrale) dotée de fonctions tactiles bien utiles pour manipuler la carte. L'Ectoblast passe de son côté au modèle 5000, fort d'une puissance d'aspiration potentiellement supérieure. Encore faut-il obtenir des extensions ! Notre scientifique siphonné se charge de les bricoler, à mesure qu'il étoffe sa connaissance des fantômes avec les spécimens capturés, et l'argent récolté par Luigi. Alors que le pécule amassé dans Luigi's Mansion ne visait qu'à accéder à une version alternative du manoir, voilà une raison plus motivante d'entreprendre cette mission, ou plutôt ces missions. La progression est en effet scindée en objectifs, après quoi Luigi retourne au refuge, où on lui décerne un grade suivant sa performance. Certains y verront un fâcheux découpage, voire un hachage de l'aventure, qui atténue l'immersion dans cet univers. A tort. Mieux adapté à la pratique du jeu nomade, ce principe donne la possibilité de se réessayer aux chapitres afin d'améliorer son score, un bon point pour la durée de vie eu égard à la brièveté de la première itération. Et il y a tant de créatures, de trésors, joyaux et autres Boos cachés à découvrir... Surtout que la quête s'étend à travers plusieurs destinations ! Ces régions constituent de parfaits théâtres pour varier les ambiances, en s'appuyant facétieusement sur des références du film d'horreur. En outre, leur structure rappelle encore davantage les donjons d'un Zelda, une inspiration ici plus criante et non moins réjouissante.

...mais elle ne fait pas bon ménage avec la vue subjective, quand on jette un oeil par une fenêtre

Horror Tower

Luigi n'a décidément pas peur de la parodie, puisqu'il pratique aussi volontiers la "défantomisation" en équipe, sous l'influence encore plus évidente de Ghostbusters. Cette dimension multi joueur se déroule dans une tour hantée, à travers trois modes accessibles en ligne et en réseau local (bridé si on ne dispose que d'un exemplaire du jeu) : La Chasse consiste à débarrasser cette bâtisse des spectres qui s'y terrent, étage par étage, un Boss attendant au sommet. Bien sûr, les ectoplasmes se font plus virulents au fil de l'ascension, d'autant que l'on peut choisir le niveau de difficulté. Mais le challenge provient également des clés qu'il faut trouver en fouillant le décor de ces dédales générés aléatoirement, le tout en temps limité. En effet, les pièces obscures signalent la présence de poltergeists, assez faciles à débusquer par conséquent. La Traque des Ectochiens se révèle autrement plus finaude, car ces fantômes à quatre pattes sont capables de s'enfuir d'une salle à l'autre. Seul le Révéloscope permet de suivre leur trace, et mieux vaut ne pas trop traîner, le temps restant là encore (dé)compté. Néanmoins, c'est dans le mode Sprint que la pression du chronomètre devient carrément flippante, dans la mesure où le délai imparti pour atteindre la sortie est si restreint que l'on doit frénétiquement aspirer des fantômes en chemin, afin de grappiller de précieuses secondes. Ce mode s'avère le plus exigeant, notamment en matière de coopération, étant donné qu'il oblige tous les joueurs à se réunir pour passer au niveau suivant.

Les phobiques des ascenseurs, ou de leurs musiques seront servis...

Multi Scream

Le rythme plus posé des autres disciplines autorise quelques errances, histoire de se refaire une santé ou de ramasser des espèces sonnantes et trébuchantes dans son coin. Venir à bout des ennemis les plus puissants requiert toutefois un véritable esprit d'équipe, en réanimant ses camarades ou en... croisant les effluves ! C'est là qu'entre en scène la notion compétitive, chaque joueur tentant de récupérer un maximum de revenants, et de revenus. La masse spectrale (exprimée en "Wouhous") et le butin déterminent ainsi le leader, récompensé en pièces d'or qui s'ajoutent à son pécule collecté en solo. Naturellement, la convivialité demeure l'intérêt majeur de cet aspect multi joueur, un habile mélange d'entraide et de concurrence qu'entretiennent les objets spécifiques à ces modes, tels que l'Aspiracoeur ou les Révélunettes. Ces bonus sont attribués au hasard entre chaque manche, pour peu que l'on parvienne à récupérer les quatre pièces rouges distillées à l'issue d'un niveau. Or certains douteront de la nature arbitraire de ce tirage au sort, de même que la pêche au spectre ne profite pas toujours à celui qui l'a ferré...

Il va sans dire que Luigi's Mansion 2 ne prétend pas rivaliser avec un Mario Kart dans ce domaine où il s'aventure pour la première fois concrètement, après l'expérience fort concluante de Nintendo Land, sa vocation se résumant avant tout à nous transformer en as de l'aspirateur spectral. Et en guise de supplément à sa quête ensorcelante, arpenter cette tour hantée avec des chasseurs de fantômes du monde entier permet de se sentir moins seul, une aubaine pour ce trouillard de Luigi !

Test : Luigi's Mansion 2 (Nintendo 3DS)
Indispensable Gameblog
Fantastique
Notes de la Rédac (3)
Telle l'apparition d'un spectre, Luigi's Mansion a marqué les esprits, aussi fugace soit cette aventure résolument paranormale. En effet, l'exploration de ce manoir lugubre avait permis de découvrir la truculente personnalité de Luigi, en s'appuyant sur un gameplay qui ne manquait pas non plus de caractère. Des qualités que ce second épisode ne se contente pas de conserver, puisqu'il en creuse les mécaniques à travers son ton parodique et ses énigmes vraiment ingénieuses. En outre, la multiplicité des lieux à visiter et le découpage de la quête en missions plus adaptées au support mobile viennent renforcer sa durée de vie, aucunement fantomatique. Idem pour sa dimension multi joueur, qui sert à parfaire joyeusement l'art du ménage ectoplasmique. A son tour, l'oeuvre de Next Level Games devrait donc hanter les mémoires, et pour longtemps.
par Yann Bernard
+ On aime
  • La 3D auto stéréoscopique transfigurée
  • L'atmosphère délicieusement sinistre
  • Les clins d'oeils au cinéma d'épouvante
  • Le design machiavélique des énigmes
  • Le dépaysement des différentes régions
  • Le plaisir intact de la pêche au spectre
  • Un cauchemar rallongé par les missions et le multi
- On n'aime pas
  • L'exploration à la découpe
  • Une option Circle Pad Pro aurait été appréciable.
  • Les chutes de frame rate
Vos notes
1
4
12
17
15
15
64 notes
4,1
Notez ce jeu

L'argus
35,83€
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Luigi's Mansion 2 - 16 images (cliquez pour zoomer)

Le Professeur K. Tastroff se sert beaucoup des fonctions communicantes de la DS. La 3D stéréoscopique donne un rendu encore plus surnaturel aux décors et aux fantômes... ...mais elle ne fait pas bon ménage avec la vue subjective, quand on jette un oeil par une fenêtre Les phobiques des ascenseurs, ou de leurs musiques seront servis... Il faut faire la poussière du sol au plafond, avec de nombreux secrets à la clé. Le Spectroflash s'utilise un peu comme une arme que l'on braque sur les fantômes. L'Ectoblast gagne de la puissance à mesure que l'on augmente son trésor de guerre, façon RPG.  L'usage du Parascope est soumis à une jauge qui se recharge automatiquement. Certains fantômes disposent utilisent des objets pour attaquer ou se défendre. Le grade dépend de l'argent collecté, mais aussi des dommages subis et du temps pris pour terminer une mission. Des atmosphères à se glacer le sang ! Les véritables Boss sont peu nombreux, mais mémorables. On peut appeler ses camarades à la rescousse si l'on tombe dans un piège... ...ou dans les vapes. Tous pareils, et un pour tous hein ! Les Ectochiens se dénichent en suivant leurs empreintes. Les bonus procurent un avantage indéniable, les Révélunettes permettent par exemple de voir les éléments cachés sans le Révéloscope.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (89)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 389,65 €
Console PS4 500 Go + Destiny - Console P…
Neuf : 430,00 €
Destiny PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,90 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 63,99 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 517,78 €
Call of Duty Advanced Warfare Edition Da…
PlayStation 4
Neuf : 58,00 €
Super Smash Bros 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 38,37 €
Assassin's Creed Unity Edition Spéciale …
PlayStation 4
Neuf : 64,94 €
DriveClub Edition Spéciale PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,78 €
Les Sims 4 Edition Limitée PC
PC
Neuf : 39,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Console Xbox One + FIFA 15 Microsoft
Neuf : 379,00 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 436,55 €
GTA 5 PS4
PlayStation 4
Neuf : 57,59 €
Far Cry 4 Edition Limitée PS4
PlayStation 4
Neuf : 64,99 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (89)