> > Test : Dust : An Elysian Tail (Xbox 360)

Test : Dust : An Elysian Tail (Xbox 360)

Poussière de diamant
Par Julien Inverno - publié le

Dust : An Elysian Tail est un titre qui attire mon attention depuis un moment, je vous en parlais déjà en 2010. Alors qu'il avait émergé en 2009 sur la chaîne Xbox Live Indie Games, il avait été choisi pour rejoindre l'année suivante le XBLA et sans qu'on ait beaucoup de nouvelles à son propos, le voici qui sort ce mois-ci en téléchargement sur Xbox 360, pour 1200 points, à l'occasion du traditionnel Summer of Arcade. Un Summer of Arcade que certains jugent d'ailleurs un peu décevant cette année. Dust : An Elysian Tail, fruit du travail d'un seul homme (et de sa femme), est-il le sauveur de l'été pour la console Microsoft ?

Aussi incroyable que cela puisse paraître Dust : An Elysian Tail est le fruit du travail d'un couple, celui de Dean et Elisabeth Dodrill. Elisabeth est la créatrice du web comic Vicki Fox , alors que Dean n'est autre que l'animateur du personnage de la série Jazz Jackrabbit, un jeu de plateformes PC des années 90. Et si le qualificatif d' "incroyable" n'est pas de trop, c'est que dès que l'on découvre Dust : An Elysian Tail, on est saisi par la qualité graphique du titre, véritable dessin animé, aux décors sublimes, colorés, rappelant immédiatement le formidable Muramasa sorti sur Wii il y a quelques années.

Furry en Metroidvania

Dust : An Elysian Tail est un beat'em all auquel s'ajoute des éléments de RPG (inventaire, crafting) empruntant dans sa structure les principes des "Metroidvania". C'est à dire que le joueur devra revisiter certains un lieu une fois une capacité découverte (en l'occurrence dans ce jeu, la glissade ou la possibilité de s'accrocher à des racines aux murs) pour progresser. Dust, un furry au visage masqué et au charisme indéniable est le héros de cette aventure et sera accompagné d'une petite fée aux airs de peluche, Fidget. Amnésique, muni d'une épée douée de parole et qui semble en savoir bien plus sur le passé et le destin de Dust que le héros lui-même, le voici parti pour débarrasser les terres de Falana des monstres qui y sèment le chaos et retisser la toile mystérieuse de son passé pour se donner un futur. Empruntant encore une fois au RPG, le petit trio aura une quête principale à faire avancer mais aussi des petites missions annexes à remplir pour au final proposer au joueur une durée de vie assez conséquente d'une grosse dizaine d'heures.

From dust...

De nombreux objets à collecter seront disponibles pour faire augmenter les capacités de Dust : des bagues, des vestes, à équiper, certains éléments récoltés sur les ennemis servant aussi à fabriquer des artefacts plus puissants encore. Dust gagne en niveau au fil des combats et il faudra attribuer à chaque nouveau palier, un point supplémentaire à son attaque, sa barre de vie, sa défense, la puissance des attaques de Fidget, etc. Au moment de découvrir le système de combat, il est immédiatement très plaisant : vif, spectaculaire, on envoie valdinguer les monstres dans les airs, on contre dans un effet de ralenti bienvenu et surtout on veille à ne pas casser sa chaîne de combos, élément vraiment accrocheur. Comme en plus, on peut combiner l'attaque tornade de Dust avec les boules d'énergie, de feu, de foudre de Fidget, les ennemis s'en prennent plein la tronche le compteur grimpe à toute vitesse. Trop vite ?

... to dust, en trois secondes

Parce que voilà, si d'emblée on est séduit par la direction artistique du titre et ce système de combat aisé à prendre en main et immédiatement jouissif, au bout de quelques heures de jeu, la lassitude s'installe. Déjà, le même type de monstre revient tout le temps, mais surtout la palette de coups du personnage n'évolue pas, le joueur répétant ainsi toujours les mêmes attaques au fil des heures. Mais le pire, c'est que le titre est mal calibré dans sa difficulté et quand on a ajouté le bon objet puissant (on en trouve assez vite dans le jeu) et chopé le truc, plus rien, ni horde d'ennemis, ni boss, ne résiste à nos attaques. Par une utilisation simultanée des quatre boutons de la manette, Dust frappe dans les airs avec son attaque tornade cumulée aux attaques magiques dévastatrices de Fidget et fait le ménage en moins de deux. Il m'est ainsi arrivé de passer certains niveaux (le jeu est découpé en grands tableaux), sans m'arrêter ou en cherchant à savoir ce qu'il s'y passait. De cette manière bourrine qui est une faille énorme de gameplay, les boss ne tiennent pas plus de deux minutes chrono, quel que soit le mode de difficulté. Je ne suis pas là en train de vous dire que je suis super balèze, c'est bien la jauge de challenge trop sous-dosée qui enlève une grosse partie de son intérêt au titre. Pourquoi écouter ce que les PNJ (dont les sprites qui s'affichent en grand me rappellent quand même les pâles copies de Sherlock Holmes de Miyazaki qu'on trouvait pour trois sous en VHS dans les supermarchés quand j'étais mioche), alors qu'il suffira de nettoyer sans discernement une zone en appuyant sur les quatre boutons. Il y a bien une jauge faite pour limiter ce genre de choses, mais une pause d'une à deux secondes et un coup classique de mélée, votre jauge est remplie de nouveau, et c'est reparti. Enfin, pour revenir sur les boss, leur charisme n'a rien à voir avec ceux de Muramasa autrement plus impressionnant, et qui rappelons-le proposait deux combattants et de multiples épées.

En résumé, Dust : An Elysian Tail a beaucoup de choses pour lui : il n'est pas cher, son aventure s'étale sur au minimum douze heures de jeu, il est visuellement très beau (si l'on excepte la plupart des PNJ en gros sprites que certains titres sur CD-i n'auraient pas renié) et son système de combat ainsi que ses ajouts typiques du RPG sont de prime abord plaisants. Mais de système de combat, on se rend compte assez vite qu'il n'y en a pas vraiment, rien n'évoluant du début à la fin dans la manière de se débarrasser des monstres, les combats de boss étant des non-événements. Difficile alors d'accrocher à l'histoire pourtant moins enfantine qu'on pourrait le croire au début des dialogues un peu lourdingues entre Dust et Fidget. Et que voulez-vous, que l'on soit deux ou cent à réaliser un jeu, au final, ce genre de chose ne compte pas...

Test : Dust : An Elysian Tail (Xbox 360)
Dust : An Elysian Tail
Satisfaisant
Notes de la Rédac (1)
Visuellement sublime, d'une durée de vie autour d'une douzaine d'heures, un peu plus pour les complétistes, bénéficiant d'un frame rate toujours au niveau et ce malgré des combats spectaculaires où la chaîne des combos constitue le plaisir intense des combats, Dust : An Elysian Tail sera certainement la saveur de la fin de cet été pour bon nombre de joueurs. Mais il ne faudrait quand même pas éluder sa répétitivité accablante, les coups du héros n'évoluant pas du début à la fin de l'aventure. A cela s'ajoute une énorme faille de calibrage dans la difficulté du jeu, les niveaux pouvant être nettoyés sans discernement en appuyant simultanément sur les quatres boutons de la manette. Il en va de même pour les boss insipides et que l'on explose en dix secondes, ce qui au final dessert bien entendu le challenge et l'intérêt que l'on pourrait porter à l'intrigue du titre.
par Julien Inverno
+ On aime
  • Visuellement magnifique
  • Le compteur de combos enchaînées, accrocheur
  • Le frame rate toujours au top
  • Une bonne durée de vie, à petit prix
- On n'aime pas
  • Des PNJ au design des VHS en solde de mon enfance
  • Aucune évolution dans les combats, du début à la fin (les mêmes coups)
  • Grande répétivité, toujours les mêmes monstres
  • Boss insignifiants
  • Grosse faille de gameplay enlevant une bonne part de challenge
Vos notes
1
2
3
3
5
14 notes
4,3
Notez ce jeu

L'argus
12,40€
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests (1)

Galerie photo Dust : An Elysian Tail - 7 images (cliquez pour zoomer)

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (38)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 369,95 €
Console PS4 Sony 500 Go + GTA V
Neuf : 399,60 €
Console Sony PS4 500 Go Noire + Far Cry …
Neuf : 439,60 €
Console Microsoft Xbox One + Assassin's …
Neuf : 379,90 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 289,71 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 448,70 €
GTA 5 PS4
PlayStation 4
Neuf : 51,89 €
Assassin's Creed Unity Edition Spéciale …
PlayStation 4
Neuf : 56,15 €
Console Xbox One + FIFA 15 Microsoft
Neuf : 379,90 €
Console PS4 500 Go Blanche + DriveClub -…
Neuf : 439,60 €
Super Smash Bros U Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 51,98 €
Far Cry 4 Edition Limitée PS4
PlayStation 4
Neuf : 56,89 €
Console Nintendo 3DS XL - blanche + Mari…
Neuf : 199,90 €
Call of Duty Advanced Warfare édition st…
PlayStation 4
Neuf : 50,86 €
Console Nintendo 3DS XL Rose + Animal Cr…
Neuf : 199,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (38)