Test : Resonance

Le jeu d'aventure indé qui fait vibrer
Par Erwan Lafleuriel - publié le

Aujourd'hui on va vous faire vibrer la corde nostalgique à coup de gros pixels et de point & click. Resonance est le nouveau titre d'aventure édité chez Wadjet Eye. Attention, ce n'est pas que du Old School, car le développeur mise sur quelques innovations. Mais le plus important, ça reste tout de même le scénar.

Pourquoi diriger un héros de jeu vidéo quand on peut en diriger quatre ? Selon le genre, c'est une question plutôt anodine, mais pour un point & click, l'idée reste assez rare. Dans Resonance, vous manipulerez donc quatre personnages bien distincts : Ed, le mathématicien SAP (social awkward penguin, pour les non-redditors) ; Bennet, le flic bourru et vieux jeu ; Ray, le bloggeur/reporter/hacker ; et Anna, nièce du professeur Morales, un scientifique à deux doigts de mettre au point une technologie révolutionnaire... et très dangereuse.

Plusieurs énigmes vous demanderont de coordonner les efforts de tout le groupe.

Anti-alzheimer

En plus de multiplier les personnages jouables, Resonance offre un système de jeu assez unique, où certains éléments importants sont stockés automatiquement dans la « mémoire à long terme » pour être réutilisés plus tard durant les dialogues ou en interaction avec le décor. D'ailleurs tout ce qui peut être cliqué peut aussi être glissé dans la mémoire à court terme, ce qui permet par exemple d'interroger un PNJ à propos d'un truc qui se trouve ailleurs dans le jeu. Resonance propose donc un système très ouvert, qui décuple les possibilités et rend obsolète la méthode du « tout l'inventaire sur tout jusqu'à ce que je sois débloqué ».

Soudain, le coup du crayon...

- Sale Flic !
- Bloggeur !

Heureusement, les énigmes et les puzzles sont pour la plupart logiques. En faisant parler les quatre héros entre eux, on a vite fait de cerner ce qui doit être fait. Ça ne veut pas dire que ça sera facile, mais au moins ce n'est pas absurde. Oh, vous n'échapperez pas à des manipulations un peu abusées, ou à des objets un peu trop bien planqués dans le décor, ou encore à l'incontournable « crayon pour dévoiler ce qui a été écrit sur la page arrachée »... Mais en général les casse-têtes se montrent originaux et la difficulté reste bien maîtrisée et peu frustrante. En tout cas, on s'acharne pour dévoiler toujours plus l'histoire qui ne manque pas d'humour et de tragédie. Écrit avec intelligence, ce thriller SF tire quelques grosses ficelles et cache un ou deux trous scénaristiques, mais rien qui vienne gâcher le déroulement et les trois fins possibles.

Le passé d'Anna est important dans la résolution de l'histoire.

Le prix de l'innovation

Les plus gros soucis par rapport à Resonance sont plutôt techniques. Déjà il semble impossible de changer la résolution, donc le look années 90 sur un 26 pouces en plein écran, ça fait un peu crado. J'aurai préféré mettre le jeu en fenêtré. Ensuite les animations ne sont pas terribles. Il me semble qu'un Monkey Island réussissait à rendre les personnages bien plus expressifs que ce qu'arrive à faire Resonance. Enfin, on aurait aimé des raccourcis clavier ou une meilleure méthode de gestion des personnages (pour passer rapidement de l'un à l'autre et plus facilement choisir qui suit qui...). Des défauts pas forcément énormes, mais qui peuvent le devenir quand on piétine sur une énigme.

Rien de tout cela ne devrait vous empêcher de vous procurer Resonance si vous êtes fans de point & clic, pour son scénar, ses personnages, son habilité à construire de grands moments de tension, mais aussi pour son humour, ses clins d'oeil, et même sa musique. Entre ça et Prometheus, c'est vite choisi.

Resonance est dispo en anglais depuis le 19 juin pour environ dix euros sur le site officiel du jeu, ainsi que sur GOG.com. Une démo est aussi disponible. En revanche, il faudra attendre un peu pour voir Resonance débarquer sur Steam.

Test : Resonance
Resonance
Très bon
Notes de la Rédac (0)
Resonance nous perd un peu parfois avec son système super fouilli. Il faut bien prendre son temps, garder la tête froide et prêter attention à tous les indices pour résoudre les énigmes. On est alors récompensé par un très bon scénario dramatique et des personnages attachants. Un chouette point&click d'anticipation, à la fois drôle, mature et poignant.
par Erwan Lafleuriel
+ On aime
  • Quatre persos intéressants
  • Bon scénario SF avec 2,5 fins
  • Dialogues doublés
- On n'aime pas
  • Manque d'options graphiques
  • Animations pas top
  • Quelques défauts dans l'histoire...
Vos notes
Ce jeu n'a pas encore été noté
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo

Plusieurs énigmes vous demanderont de coordonner les efforts de tout le groupe. Soudain, le coup du crayon... Le passé d'Anna est important dans la résolution de l'histoire. Il faudra parfois écrire directement des réponses dans le jeu (mots de passe, noms, numéro de fichier, etc.) L'humour est loin d'être absent de Resonance, comme avec le duo Ray/Bennet.

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 389,65 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 414,99 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 436,55 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 274,80 €
Console Microsoft Xbox One + TitanFall +…
Neuf : 468,90 €
Les Sims 4 Edition Limitée PC
PC
Neuf : 49,90 €
Destiny PS4
PlayStation 4
Neuf : 58,99 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
Console Microsoft Xbox One
Neuf : 398,90 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go rouge
Neuf : 249,69 €
Tomodachi Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,37 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 63,99 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go Bleu …
Neuf : 279,69 €
Console PS4 500 Go + Destiny - Console P…
Neuf : 439,86 €
Console Nintendo 3DS XL - bleue + noire
Neuf : 199,00 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (12)