> > Test : Resistance : Burning Skies

Test : Resistance : Burning Skies

Encore une chimère ?
Par Aymeric Lallée - publié le
vidéo : Resistance Burning Skies : Trailer
vidéo : Resistance Burning Skies : le trailer du multi
vidéo : Resistance Burning Skies : l'histoire en vidéo

Il n'est jamais évident de mettre un jeu en avant, surtout lorsque c'est le premier du genre sur une nouvelle plate-forme. Ainsi, ce Burning Skies de la licence Resistance, coutumière des lancements de machine chez Sony, nous a été présenté comme une petite révolution puisqu'il est le premier FPS à profiter des deux sticks analogiques de la toute nouvelle PlayStation Vita. Et si côté jouabilité le résultat convainc aisément, on regrette que le titre ne se contente que de rester un shooter basique sans réelle inspiration...

Vous le savez sans doute, les histoires n'ont jamais été nécessairement le fort de la série Resistance et ce ne sera pas le cas non plus avec Burning Skies. Pour autant, il y a une certaine ambiance dans ce volet portable, notamment grâce au scènes en images fixes qui s'intercalent entre les niveaux et aussi au travers de certains dialogues du héros pompier, Tom Riley. Soulignons tout de même un gros point noir du côté atmosphère, la piètre qualité des sons et des musiques, heureusement peu présents tout au long de l'aventure. Reste que côté combat, l'arsenal est là et il y a de quoi faire...

Même si la réalisation ne restera pas dans les mémoires, la fluidité de l'action est appréciable.

Une réalisation à la hauteur de l'époque ?

Ce volet de la saga se déroule dans les années 1950 et conte les aventures d'un combattant du feu dans un New York ravagé par les chimères. Cette pré-quelle est donc l'occasion pour Nihilistic, le studio de développement, de nous faire vivre les premiers échanges de tirs entre les aliens et les humains américains. Tom n'est donc pas habitué à la guerre mais il prendra rapidement ses marques dans ce FPS à l'arsenal puissant et varié, qui constitue à n'en pas douter l'une des grandes forces du jeu. Mais avant de vous parler de ça, impossible de ne pas vous donner un avis sur la réalisation, élément sur lequel Burning Skies était évidemment attendu. S'il n'y a pas de quoi être impressionné par la 3D, ou même par les détails qui ne sont pas nombreux dans les couloirs que vous aurez à traverser, avouons que le rendu reste correct. C'est propre, même si je m'attendais finalement à bien mieux sur la Vita.

Les deux sticks analogiques et les fonctions tactiles nous feraient presque oublier que l'on joue à un FPS sur portable.

La Vita, reine des FPS ?

Autre point important sur lequel tout le monde attendait cet épisode Vita, la maniabilité. Et là pour le coup Burning Skies remplit parfaitement son office. Les deux sticks assurent des tirs assez précis et la prise en main est excellente, d'autant qu'elle est facilitée par des fonctions tactiles bienvenues. Alors même si la plupart des armes sont déjà connues ou issues des précédent volets, chacune profite d'un second tir, souvent activé au moyen des fonctions tactiles, en glissant le doigt sur l'écran. C'est pratique et souvent efficace, tout comme pour le lancer de grenade ou le coup de hache qui fonctionnent sur le même modèle. Enfin, soulignons qu'une simple pression sur le pavé tactile arrière suffit pour courir. L'ensemble s'avère donc extrêmement confortable et efficace, surtout dans un FPS. Sur ce point, Burning Skies ne peut donc pas être pris en défaut...

Placez les cubes récupérés dans les niveaux pour customiser vos armes en fonction des situations et des ennemis.

More touch, less risks

Si on peut critiquer la narration du jeu et même sa réalisation, difficile de ne pas apprécier la jouabilité aux petits oignons et les options tactiles bienvenues. D'autant qu'avec un arsenal vaste comme celui de Burning Skies, on s'amuse rapidement à éclater de la chimère ambulante à la pelle. Et c'est d'autant plus vrai lorsque l'on comprend qu'on peut même aller jusqu'à spécialiser ses armes afin de leur donner, à chacune, des options particulières en fonction des combats et des ennemis. A priori, RBS a donc tout pour plaire... Sauf qu'une I.A. désastreuse vient méchamment salir ce tableau à première vue idyllique. En effet, les aliens se pointent souvent devant vous en oubliant fréquemment de se planquer. Pire encore, ceux qui ont la capacité de sauter échangent leurs places à tour de rôle. Du coup, il suffit simplement d'attendre qu'ils viennent se mettre là où vous avez shooté le dernier adversaire pour les dézinguer à la suite. Navrant. Notez qu'il y a, en plus, un gros recyclage côté bestiaire et que certains boss ont tendance à revenir à la charge plusieurs fois. C'est vraiment dommage car tout semblait pourtant réussir à ce Burning Skies. On termine en soulignant la linéarité de la campagne. Généralement on se contente de suivre un chemin pré-établi en massacrant de la chimère sans réfléchir. Alors même si c'est plaisant, notamment grâce à l'arsenal, et qu'il y a parfois du challenge (merci au nombre croissant d'ennemis), avouons qu'on a tout de même un goût amer dans la bouche, celui d'une campagne en demi-teinte, basique, sans coup d'éclat. Burning Skies est donc un FPS correct pour un premier tir jet mais avouons que nous en attendions tellement plus...

Présenté comme une petite révolution dans le registre des FPS sur portables, Resistance : Burning Skies ne restera dans les annales que pour ce qu'il est, le premier jeu de tir en vue subjective jouable dans des conditions correctes sur une machine mobile. Pour le reste, une campagne courte et redondante (d'un peu plus de 5h), des ennemis à l'I.A décevante et des niveaux peu inspirés ternissent l'aventure solo. Reste alors les modes multijoueurs, au nombre de trois (combat à mort seul ou en équipe et infection), qui ne sont pas réellement suprenants, mais qui se laissent jouer avec plaisir tant les conditions pour les pratiquer sont bonnes malgré quelques lags. 

Test : Resistance : Burning Skies
Satisfaisant
Notes de la Rédac (0)
Resistance : Burning Skies ne nous surprend que par son excellente prise en main et son arsenal jouissif. Pour le reste, il propose une campagne solo basique, peu inspirée, et des modes multijoueurs acceptables. Nous aurions néanmoins apprécié des ennemis un peu plus malins pour corser le tout, un solo plus relevé ainsi qu'une architecture des niveaux (en campagne comme en multi) plus élaborée. Dommage, du coup RBS sur PlayStation Vita ne restera qu'un FPS correct, sans plus.
par Aymeric Lallée
+ On aime
  • Excellente maniabilité
  • Une certaine ambiance
  • Variété et spécialisation des armes
  • Les fonctions tactiles
- On n'aime pas
  • I.A. à la ramasse
  • Mise en scène décevante
  • Ambiance sonore pauvre
  • Très basique : on avance, on shoot, et puis c'est tout !
Vos notes
1
5
1
7 notes
3,0
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests (3)

Galerie photo Resistance : Burning Skies - 4 images (cliquez pour zoomer)

Même si la réalisation ne restera pas dans les mémoires, la fluidité de l'action est appréciable. Les deux sticks analogiques et les fonctions tactiles nous feraient presque oublier que l'on joue à un FPS sur portable. Placez les cubes récupérés dans les niveaux pour customiser vos armes en fonction des situations et des ennemis. Tom Riley doit sauver sa famille, accepterez-vous de l'y aider ?

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (44)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 395,94 €
Console Xbox One + FIFA 15 Microsoft
Neuf : 379,00 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,89 €
Super Smash Bros 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 43,34 €
FIFA 15 PS3
PlayStation 3
Neuf : 56,84 €
Console PS4 500 Go + Destiny - Console P…
Neuf : 439,86 €
Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 436,55 €
La Terre du Milieu L'ombre du Mordor PS4
PlayStation 4
Neuf : 69,90 €
DriveClub Edition Spéciale PS4
PlayStation 4
Neuf : 69,90 €
Destiny PS3
PlayStation 3
Neuf : 43,89 €
Pokemon Omega Rubis 3DS + Steelbook Edit…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,99 €
Pokemon Alpha Saphir 3DS + Steelbook Edi…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,99 €
Fantasy Life 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 39,90 €
The Evil Within PS4
PlayStation 4
Neuf : 69,90 €
Forza Horizon 2 Xbox One
Xbox One
Neuf : 69,90 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (44)