Test : Datura

Quand indé rime avec raté
Par Grégory Szriftgiser - publié le

Après Fez sur Xbox Live Arcade et Journey sur PSN, deux monuments du jeu (plus ou moins) indé, j'étais super bien disposé pour m'attaquer à Datura, un autre titre soutenu par Sony Santa Monica Studios comme le dernier thatgamecompany. Ca avait l'air tout à fait dans le ton du jeu un peu barré, ou en tout cas atypique, avec le potentiel d'être marquant. J'ai vite déchanté.

Vous vous éveillez dans une ambulance, aux côtés d'une infirmière qui porte plus d'attention aux écrans des appareils branchés sur vous qu'à vous-même. Ni une, ni deux, vous saisissez le drap qui vous couvre de votre main virtuelle, le repoussez, puis arrachez les electrodes. L'infirmière vous colle alors une seringue de sérénité liquide dans le corps, et vous sombrez... pour vous éveiller dans une forêt automnale mystérieuse. Votre PS Move en main, vous salivez à l'idée de découvrir un univers et une histoire tels que les blockbusters calibrés n'en offrent que trop rarement. Malheureusement, vous comprenez bien vite qu'il s'agit d'un véritable purgatoire pour votre personnage... comme pour vous-même.

Quand le gameplay pue, tout pue

Autant on peut jouer à des jeux assez moches pourvu que ceux-ci proposent un gameplay correct, et une histoire béton, ou un gameplay béton et une histoire correcte (ou les deux béton), autant un jeu magnifique avec une histoire géniale dont le gameplay est raté aurait mieux fait de sortir sous une autre incarnation que celle d'un jeu vidéo. Le pire, c'est lorsque l'injouabilité chronique d'un titre empêche presque de le parcourir. Datura n'échappe que de peu à cette seconde catégorie, mais s'inscrit parfaitement dans la précédente. En vue subjective, on y manipule une main virtuelle au PS Move (ou au SIXAXIS), mais aussi tout le reste : déplacements, vue de caméra, objets et mécanismes. Le problème, c'est que l'ensemble fonctionne très, très mal. Il faut maintenir le bouton "croix" pour pivoter sur place, maintenir le bouton principal enfoncé pour avancer (très, très lentement) dans la direction pointée par le Move, pomper la gâchette pour avancer un peu plus vite, et surtout ne pas espérer pouvoir faire efficacement deux choses en même temps.

Qui suis-je, où vais-je, dans quelle étagère ?

A force de galérer au Move à jouer debout en faisant de grands mouvements pour réussir à y voir quelque chose ou à placer la main virtuelle où l'on veut dans l'espoir de déclencher ce qu'il faut à l'écran, on parviendra à trouver et à manipuler certains éléments de cette mystérieuse forêt (trouver une cruche, puis la remplir à tel endroit, la vider à tel autre, pour obtenir une clef pour ouvrir telle porte, etc.) pour lancer certaines séquences dans la "réalité". Ces séquences confronteront le joueur à un choix moral basique (par exemple, scier la chaîne des menottes, ou le bras du flic inconscient ?) qui influencera l'atmosphère de la forêt lorsque vous y reviendrez. Au total, les plus habiles plieront tout cela en 2 heures de temps, avec le sentiment d'avoir passé plus de temps à luter contre un gameplay pourri qu'à découvrir une histoire à la narration typiquement jeu vidéo, et au ton délicieusement barré. Car en vérité, ne cherchez pas de cohérence particulière aux puzzles, de sens caché dans l'ensemble, ce n'est qu'un agencement vaguement cryptique d'éléments qui n'ont décidément pas grand chose de génial.

Bref, Datura correspond finalement à ce qu'on pouvait en attendre, sachant qu'il a été conçu par les mêmes auxquels on doit la démo Linger in Shadows. Il y a un souci évident d'esthétisme, d'ambiance, et une volonté certaine d'aborder la narration interactive d'une manière intéressante, mais le résultat reste un vibrant échec tant il est poussif, pénible à manipuler, et finalement insatisfaisant en termes d'expérience comme d'histoire.

Test : Datura
Datura
Insuffisant
Notes de la Rédac (0)
Datura a les charmes d'une production indé typique, qui chercherait à proposer une expérience narrative originale. Malheureusement, sa maniabilité au PS Move est catastrophique. Ses énigmes et puzzles manquent d'intérêt, et l'ensemble se parcourt avec une lenteur abominable que ne justifie malheureusement pas ni le visuel, ni l'atmosphère, malgré des efforts incontestables sur ces deux points. Bref, pour 2 heures de puzzles frustrants à résoudre, mieux vaut éviter.
par Grégory Szriftgiser
+ On aime
  • Le côté barré de l'indé
  • L'idée de base, jeu d'aventure à la Myst au Move
  • Le visuel et l'ambiance de la forêt
- On n'aime pas
  • Maniabilité qui va du poussif à l'injouable
  • Un jeu mal fini qui plante la console
  • Histoire faussement cryptique sans grande portée
  • Musiques quelconques
  • Enigmes sans génie aucun
Vos notes
1
1
1
3 notes
2,2
Notez ce jeu

L'argus
Pas assez d'estimations !
Quel prix pour ce jeu ?
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Datura - 9 images (cliquez pour zoomer)

L'actu Jeux en vidéo

Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 379,95 €
Console Xbox One + FIFA 15 Microsoft
Neuf : 379,00 €
Console PS4 500 Go Blanche + DriveClub -…
Neuf : 439,60 €
Super Smash Bros 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 36,38 €
GTA 5 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,00 €
Console Wii U Premium Mario Kart 8 Pack …
Neuf : 289,71 €
FIFA 15 PS3
PlayStation 3
Neuf : 57,90 €
FIFA 15 PS4
PlayStation 4
Neuf : 56,65 €
Pokemon Saphir Alpha 3DS + Steelbook Edi…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,90 €
Pokemon Rubis Omega 3DS + Steelbook Edit…
Nintendo 3DS
Neuf : 44,90 €
Batman Arkham Knight Batmobile Edition P…
PlayStation 4
Neuf : 199,90 €
Console PS4 500 Go + DriveClub - Console…
Neuf : 439,86 €
Call of Duty Advanced Warfare Edition Da…
PlayStation 4
Neuf : 58,00 €
Bayonetta 2 Edition Spéciale + Bayonetta…
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Console Microsoft Xbox One + Capteur Kin…
Neuf : 454,90 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (13)