>
>
Test de Gotham City Impostors (Xbox 360, PlayStation 3)

Test : Gotham City Impostors (Xbox 360, PS3)

Copycats
Par Peav' - publié le

Batman jouit à nouveau d'une énorme côte de popularité depuis quelques années, entre les films de Christopher Nolan qui cartonnent au box-office, et les jeux du studio Rocksteady qui n'en finissent plus, eux aussi, de grimper dans les cimes des charts. C'est pourquoi la major Warner continue de presser le citron d'une licence juteuse... et le portefeuille des fans.

Car pour que les choses soient claires d'entrée de jeu, Gotham City Imposteurs s'adresse en priorité à ces derniers, même si les amateurs de joutes en multi pourront aussi y trouver leur compte. Pour résumer assez simplement les enjeux du titre, Gotham City Imposteurs est donc un FPS exclusivement multijoueurs, commandé au studio Monolith (des cadors du genre, avec quelques titres de gloire à leur actif), et sur lequel est apposée une skin Batman. Vous incarnerez les Bats ou les Jokerz, des simili-justiciers biberonnés aux comics (et par extension les joueurs), qui régleront leurs comptes au travers des rues malfamées d'un Gotham City de pacotille. 

Nananananana, Baaatmaaaaaaaan ! 

De fait, les fans seront ravis de retrouver les éléments constitutifs de l'univers Batman via quelques gadgets fort pratiques, une violence surjouée et la bouffonnerie de l'ensemble, qui résonnent comme autant de renvois à la mythologie du vengeur masqué. Un sympathique travail d'adaptation à l'agréable habillage vintage, pas aussi poussé que dans le cadre d'un Batman : Arkham City bien évidemment, mais qui a le mérite de poser une base claire et saine pour un défouloir tout en nuances picturales et iconiques. L'interface, très générique, vous laisse le choix entre le sempiternel mode Deathmatch en équipe, la Fumigation, qui n'est rien d'autre qu'un mode Conquête déguisé, et le mode Guerre psychologique, qui propose une « capture de drapeau » (ici remplacé par une batterie) classique. Vous choisissez ensuite parmi cinq profils type pré-établis pour une partie rapide sur le pouce, mais vous avez aussi la possibilité de vous créer un profil personnalisé, afin de gérer tous les paramètres de votre personnage.

Lego Batman

A commencer par sa morphologie - ce qui aura une (faible) incidence sur votre manière de jouer -, en passant par l'assortiment des armes et des gadgets (un grappin pour s'accrocher partout, une cape qui permet de planer, des rollers pour se mouvoir plus vite etc.), sans oublier quelques compétences passives. Bref, peu de réelles subtilités dans la pratique (moi vois moi tue), même si les déplacements variés confèrent une certaine urgence aux combats. Une fois dans l'arène composée de cinq maps, pas plus pas moins (Ace Chemical, Les Docks, Allée du crime, Amusement Mile, Gotham Power), les habitués du genre prendront le jeu facilement en mains, par l'intermédiaire d'un gameplay aussi basique que bourrin, et surtout étonnamment véloce, ce qui laisse désormais peu de doute sur l'expertise du développeur en la matière. Un choix de sous-traitant assez judicieux de la part de la Warner donc, puisque l'on se retrouve dès lors à accumuler les frags avec un plaisir non feint, les parties ayant le bon goût de s'enchaîner rapidement en nous maintenant dans une sorte d'intensité perpétuelle entrainante et bienvenue.

1 + 1 = 1

Pourtant, Gotham City Imposteurs ne révolutionnera pas le monde des FPS multijoueurs, notamment à cause de ses carences en matière de matchmaking - au fonctionnement parfois capricieux -, puisque l'interface vous balance d'emblée dans une team, sans que vous ne puissiez la choisir. Une alternative au demeurant inutile car les deux équipes antagonistes ne possèdent aucune distinction sur le papier. Un choix de game design paresseux donc, qui aurait certainement demandé davantage de travail, ne serait-ce que pour l'équilibrage des parties et du gameplay, mais qui aurait eu bien plus de sens dans l'idée d'opposer les figures mythiques du Batman et du Joker. En l'état, on se retrouve en face d'un statu-quo totalement justifié à l'aune du titre du jeu (des « Imposteurs », donc pas de réels capacités à même de faire la différence), mais tellement plus banal également. Reste l'obligation de passer par du leveling afin de débloquer des nouvelles compétences et objets, par conséquent communs à tous les joueurs, mais dont la montée en puissance s'étiolera assez rapidement. Une manière comme une autre de justifier alors un petit tour sur le « Marché Noir » pour les plus impatients, qui troqueront des espèces sonnantes et trébuchantes contre quelques facilités de gameplay (comme les bonus temporaires d'expérience par exemple). Pour un jeu qui coute déjà la bagatelle de 1200 Microsoft Points, soit l'équivalent de 15 Euros sur le SEN, ça la fout légèrement mal, vous en conviendrez.

Bref, si on exepte le marchandage virtuel qui consiste à échanger des points d'XP et des facilités de gameplay contre de l'argent, bien réel lui, Gotham City Imposteurs préserve néanmoins l'essentiel à travers des joutes endiablées, qui s'enchainent sans discontinuer. A condition d'apprécier le genre et Batman, bien sûr.

X360
PS3
Satisfaisant
6
On pénètre d’abord à reculons dans Gotham City Imposteurs, énième jeu à licence, avant de se prendre petit à petit au jeu, notamment grâce à son ambiance délicieusement kitsh, et à son gameplay bourrin et nerveux, qui permet de défourailler de près comme de loin sans trop de difficultés. Cependant, sur la durée, la lassitude s’installera d’autant plus rapidement que la montée en niveaux se fera désirer, malgré la présence d'un « Marché Noir », très free to play dans l’esprit, mais qui aura surtout valeur d’extorsion abusive.
par
+ On aime
  • Le gameplay nerveux
  • L’univers de Batman respecté
  • Un moteur propre
  • Des gadgets rigolos
- On n'aime pas
  • Le Marché Noir
  • On en fait vite le tour
  • Cinq maps, c’est trop peu
Donnez votre note
4 notes
6
0
1
1
2
0
3
0
4
0
5
0
6
1
7
2
8
0
9
0
10
Ma collection sur
PS3
Je l'ai 35
J'y joue 4
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Gotham City Impostors - 11 images (cliquez pour zoomer)

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
19 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (19)