Test : Rock of Ages (PC)

Tu tires ou tu pointes ?
Par Erwan Lafleuriel - publié le
Image

Parfois il faut se faire violence. Il faut être fort. Il ne faut pas mettre 5/5 à un jeu parce que toute sa direction artistique est un immense hommage au travail de Terry Gilliam dans le domaine du délire animé, époque Monty Python. Il faut donc tester le gameplay de Rock of Ages, des Chiliens fous d'ACE Team (Zeno Clash, c'était eux). Donc forcément, ce n'est pas 5/5.

Ça va comme vous voulez ? Tout rou... holà, j'ai failli commencer les vannes pourries sur les boules qui roulent, la mousse, j'en passe et des pas mûres. Non, non, pas question de tomber dans ce travers. Ca suffit la déconne. Dans Rock of Ages, vous faites rouler une grosse boule de pierre sur un parcours semé d'embûches et plutôt étroit, avec au bout un gros château abritant votre ennemi du moment. Ce château a une porte. Cette porte prendra trois à quatre boules bien placées pour tomber, vous laissant le loisir d'écraser avec un joli bruit de pet qui que ce soit qui est caché derrière (Richelieu, Leonidas, Bacchus, Marie Antoinette, etc.). L'adversaire fait la même chose de son côté, sur un terrain identique que vous aurez blindé de défenses en tout genre. Qui roulera sur l'autre le premier ? Ça dépend de nombreux facteurs.

Vous jouez le rôle de Sisyphe. Si vous ne savez pas qui c'est, revoyez tout Ulysse 31, bande d'ignares.

Une boule sur un mur...

Mine de rien, le gameplay de Rock of Ages est assez riche. Tout commence par une courte phase de construction. Vous dépensez des dollars pour placer des défenses et autres gadgets. Tours, catapultes, éléphants, soufflerie... chaque unité à son rôle à jouer. Vous ne pourrez bâtir n'importe où, et chaque élément peut prendre plusieurs cases, il faut donc faire attention. Est-ce que vous voudrez faire tomber la boule ennemie dans le vide pour lui faire perdre du temps ? Ou la détruire carrément, ce qui lui fait perdre un tour ? À vous de voir. Mais face à l'IA, il vous faudra parfois deux ou trois essais pour apprendre la carte et quelques stratégies perfides bien utiles.

Certains parcours misent sur la vitesse, mais ils sont peu nombreux. Le reste est très technique...

Chacun sa route, chacun son chemin

Une fois votre boule prête, vous vous lancez aussi. Rien ne vous empêche de traîner un peu en mode construction, mais l'action étant simultanée, l'ennemi ne vous attendra pas. Il n'est pas très bon de le laisser prendre trop d'avance. Sauf si vous voulez surveiller sa boule pendant sa descente et tenter de lui catapulter des trucs sur la tronche, mais c'est une activité risquée. Une fois sur votre propre piste, vous pouvez détruire le décor et les défenses adverses pour gagner des sous et améliorer vos défenses, ou tenter d'aller le plus vite possible en évitant la confrontation. Surtout que votre boule s'abîme avec les chocs. Elle perd de la masse, et donc de la force d'impact contre la porte du château. Là encore, tout dépend de votre style, de la situation actuelle, de la topologie... Rock of Ages ne manque pas d'options pour gagner !

En mode construction, il faut réfléchir vite et bien pour dépenser ses sous efficacement.

Superball !

Un des éléments déterminants pour la victoire restera néanmoins votre adresse au pilotage de boule. On peut diriger la bête et même la faire sauter, mais elle ne manque pas d'inertie. Partagé entre votre désir de vitesse et votre curiosité (trouver les clés disséminées un peu partout et les raccourcis super techniques à emprunter), vous allez probablement vous faire quelques frayeurs. Un bon contrôle est aussi essentiel contre les Boss, qu'il faut vaincre en explosant le point faible. Pas forcément les passages les plus passionnants du jeu, mais cela apporte un peu de changement au gameplay. Quant aux Time Trials, ils mettront toutes vos compétences de pilotage à l'épreuve pour obtenir la médaille d'or. C'est surtout un bon moyen pour apprendre les parcours.

Vous pouvez équiper votre boule avant le départ, selon vos besoins : solidité, vitesse, dégâts, etc.

Ca tourne 

quand même en rond, non ?

On regrettera simplement la facilité du mode scénarisé. On roule sur les différents adversaires un peu trop rapidement à mon goût, même si la victoire est parfois serrée. Cinq heures suffiront pour torcher la campagne solo. Reste à obtenir des victoires plus écrasantes, avec succès, highscore et tout le toutim, ce qui semble déjà plus difficile. Côté multi, le principe est le même, sauf que les joueurs adverses sont encore plus mauvais que l'IA. Il faudrait un peu plus de monde en ligne et un meilleur matchmaking pour que le multi soit vraiment un plus. Pour l'instant, c'est un peu trop gadget.

D'une manière générale, ça roule pour Rock of Ages, surtout pour environ 8 euros, ce n'est carrément pas du vol. Et puis rien que pour le délire à la Terry Gilliam, ça vaut le coup. Les perfectionnistes devraient se défouler sur le solo, mais mieux vaut avoir pas mal de potes possédant le jeu sur Steam pour en profiter pleinement en multi (pas sûr des temps d'attente de joueurs sur XBLA). Plus d'options pour customiser ses parties n'auraient pas été de trop non plus. Bref, un bon jeu, manquant juste d'un peu d'envergure.

Satisfaisant
6
Rock of Ages allie la stratégie et l'adresse dans un jeu original et délirant. La campagne solo un peu rapide et facile laisse place à un multi manquant cruellement d'option et de joueurs en ligne. Malgré cela, vous en aurez pour votre argent, alors achetez-le et résolvez vous-même l'un des défauts.
par
+ On aime
  • Bons choix stratégiques
  • Chouettes sensations en descente
  • Délire à la Terry Gilliam
- On n'aime pas
  • Ça laisse un peu sur sa faim
  • Manque de joueurs pour le multi
  • Peut être avec un éditeur de parcours ?
Donnez votre note
4 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
1
6
0
7
3
8
0
9
0
10
Ma collection sur PC
Je l'ai 10
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 1
Vos tests (1)
0 31
b2zo-almendha
Jouabilité : 4/5 : La maniabilité de la boule est bonne et son inertie n'est pas trop embêtante. En revanche la caméra est un peu trop proche et il m'est arrivé de ne plus savoir où aller. Les combats avec les boss sont inutiles puisque nous sommes...
6

Galerie photo Rock of Ages - 10 images (cliquez pour zoomer)

Vous jouez le rôle de Sisyphe. Si vous ne savez pas qui c'est, revoyez tout Ulysse 31, bande d'ignares. Certains parcours misent sur la vitesse, mais ils sont peu nombreux. Le reste est très technique... En mode construction, il faut réfléchir vite et bien pour dépenser ses sous efficacement. Vous pouvez équiper votre boule avant le départ, selon vos besoins : solidité, vitesse, dégâts, etc. Sacré Leonardo, qu'est ce qu'il peut raconter comme bêtises. Allez roulez-moi là- dessus. Et boum la porte ! Le premier Boss, avec la référence attendue : son point faible est sur son torse. L'eau est un vrai fléau dans Rock of Ages. La main de Dieu vous remettra sur le bon chemin en cas de chute, mais c'est une belle perte de temps. Le chrono du mode Time Trial peut nuire à la visibilité...

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 53,79 €
4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)